Suisse. Un Kosovar au lourd passé criminel arrêté : Trafic d’héroïne, possession illégale d’armes, lésions corporelles, menaces…

Il aura nargué les autorités pendant près de 10 ans. Condamné à 3 ans et demi de prison en 2009 par le Tribunal cantonal de Lucerne, un Kosovar avait réussi à s'enfuir l'année d'après de la prison de Zoug et à quitter le pays. [...]

L'homme avait un lourd passé criminel. Trafic d'héroïne, blanchiment d'argent, possession illégale d'armes, lésions corporelles simples, coups et blessures, menaces... La liste de charges qui pesaient contre lui était longue. Certaines l'avaient déjà mené en prison, tandis que l'enquête se poursuivait concernant le trafic de drogue auquel il s'adonnait.

[...]

20min.ch

Nos remerciements à Pierre 1er

KOSOVO : Le calamiteux «bébé» de la diplomatie suisse

A l’occasion des dix ans de la république autoproclamée du Kosovo, les médias occidentaux et suisses en particulier y sont allés de leur pommade… sachant que la ministre suisse des AE de l’époque fut en pointe du combat pour la reconnaissance de cette «république» arrachée à la Serbie par l’OTAN. Quelques voix, tout de même, détonnent dans le concert de louanges. Ainsi celle de Gabriel Galice, président du GIPRI:

Suite

Micheline Calmy-Rey veut que la Suisse mette en place un Secrétariat d’État aux questions européennes

Christian Hofer: Cette femme continue à être courtisée par le Temps et le 24H qui retransmettent servilement tout ce que cette femme éructe, comme si cette dernière disposait d'une quelconque légitimité alors qu'elle ne représente aucunement le peuple et qu'elle sert les intérêts du milliardaire Soros.

***********

Ce jeudi, la conseillère fédérale a accordé une interview au journal Le Temps au sujet des négociations entre Berne et Bruxelles en vue d'un accord institutionnel avec l’Union européenne (UE). Et, alors que le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker est attendu en Suisse ce mois de novembre, elle ne voit aucun intérêt pour la Suisse à précipiter les choses.

(...)

Source

Le Kosovo honore Micheline Calmy-Rey.

(photo prise en 2008, à l'occasion de l'ouverture de l'ambassade de Suisse au Kosovo)

L’ancienne conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey est à l’honneur au Kosovo aujourd’hui. Lors d’une cérémonie qui est célébrée jeudi après-midi à Viti, une plaque en son honneur sera inaugurée dans cette ville du sud-est du pays.

Motif de ce geste: le rôle qu’a joué Micheline Calmy-Rey, en tant que cheffe du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), pour promouvoir l’indépendance du Kosovo.

(...)

Source et article complet

 

Aujourd'hui, ce pays corrompu est un nid à jihadistes mais notre presse préfère en faire la promotion et féliciter Calmy-Rey. Il est vrai que cette socialiste n'a rien fait pour les Suisses tout en militant exclusivement pour les autres ethnies. Calmy-Rey, ex-ministre du Kosovo!

C'est à cause de cette immigration que l'islam a pu s'établir dans notre pays. Ce qui fait la joie aujourd'hui d'un Gemperli qui peut ainsi avancer ses revendications.

En outre, voici quelques rappels concernant cette communauté:

Suisse. Immigration: Les Kosovars et les Albanais ont renforcé leur présence dans le trafic de drogues

Tessin. Le réseau kosovar volait des permis de séjour directement dans nos administrations.

Fribourg: Le Serbe et le Kosovar avaient violé la jeune fille de 14 ans

Vaud. Football « suisse »: Un joueur de Bosna Yverdon agressé à coups de barre de fer par des joueurs kosovars

Jura: Les Kosovars avaient violé une adolescente de 17 ans. Ils n’ont aucun remords et c’est la Suisse qui paiera l’essentiel des frais.

Tessin: Le Kosovar naturalisé qui a tué un père de famille ne sera pas déchu de la nationalité « Un homicide n’est pas une raison suffisante. »

etc.

 

 

André Bercoff et Evelyne Joslain: « Les manifestants anti-Trump sont payés par Soros. »

On rappelle que l'ex-Conseillère fédérale socialiste Calmy-Rey travaille désormais pour ce marionnettiste qui utilise massivement son argent pour détruire nos démocraties.

C'est le véritable visage de l'idéologie de gauche qui ne s'offusque jamais d'utiliser la violence pour imposer son dictat et arriver à ses fins.

**********

Le journaliste André Bercoff confirme les propos d’Evelyne Joslain qui affirmait quelques heures plus tôt sur BFM TV que les manifestants anti-Trump étaient financés par George Soros.

 

André Bercoff : "Les Manifestations anti-Trump sont financées par Soros

 

 

Propos d’Evelyne Joslain (spécialiste des Etats-Unis) : « Les manifestants anti-Trump sont payés par Soros. Ca devient un job lucratif d’être manifestant anti-Trump. »

 

 

Via Fdesouche.com

En plein état d’urgence, le terroriste de Berlin a pu franchir 2 frontières sans être inquiété

Bruno Le Roux confirme que les contrôles aux frontières ont été renforcés «dès le soir» de l'attentat

Le ministre de l'Intérieur s'est exprimé ce soir depuis la Place Beauvau. Il a tenu à saluer le travail de la police italienne, et a appelé à "la plus grande prudence concernant les informations qui circulent actuellement" concernant l'enquête sur l'attentat de Berlin.

Par ailleurs, le ministre a annoncé que les contrôles aux frontières ont été renforcés "dès le soir" de l'attentat, répondant ainsi aux critiques exprimés sur l'espace Schengen qui aurait permis, selon certains, à Anis Amri de se rendre sans encombre en Italie.


Attentat de Berlin : Anis A. est passé en... par Europe1fr

Anis Amri aurait pris un billet de train à Lyon avant de rejoindre Milan

L'itinéraire du terroriste présumé se précise. Selon des informations d'Europe 1, le principal suspect de l'attentat de Berlin est passé par Lyon avant d'aller à Milan. Anis Amri aurait en effet pris un train depuis la gare Lyon-Part-Dieu en direction de Chambéry jeudi. Une fois là-bas, il aurait acheté un billet de TGV en liquide à destination de Milan. Il est arrivé dans la métropole lombarde à 21h50.

La droite s'indigne après la cavale d'Anis Amri

Un billet de train retrouvé sur Anis Amri montre qu'il a effectué un trajet entre la France et Turin, a indiqué une source judiciaire italienne. Le jeune homme a ensuite pris un train régional pour se rendre dans la banlieue de Milan. Pour Thierry Solère, porte-parole de François Fillon, candidat de la droite et du centre à la présidentielle, le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux "doit s'expliquer". "Etat d'urgence et un terroriste arrive à rentrer en France puis à en ressortir sans être interpellé", dénonce-t-il sur son compte Twitter.

Source et suite de l'article

Rappel: Calmy-Rey prétendait que Schengen-Dublin nous garantirait la sécurité.

Les liens entre UBS et les Clinton dans le viseur de la presse américaine à cause de Calmy-Rey

Le Wall Street Journal a mis en lien jeudi l'accord signé entre Micheline Calmy-Rey et Hillary Clinton en 2009, dans l'affaire UBS, et la multiplication par dix des dons de la banque suisse à la Fondation Clinton.

Cet accord permettait à UBS d’éviter le spectre de la faillite en cas de procédure aux Etats-Unis. La banque avait livré quelque 4500 comptes au fisc américain au lieu des 52'000 réclamés.

Le Wall Street Journal met cette affaire en relation avec les centaines de milliers de dollars qu’UBS a ensuite versés à la Fondation Clinton. Selon le quotidien, les dons cumulés d'UBS, versés à la fondation entre 2009 et 2014, s'élèvent à 600'000 dollars, soit dix fois plus qu'à la fin 2008.

1,5 million de dollars versés à Bill Clinton

En outre, 1,5 million de dollars ont été versés à l'ancien président démocrate pour une série de discours aux Etats-Unis, et 32 millions de prêts accordés à des entrepreneurs soutenus par la fondation. Aucune preuve, cependant, n'est avancée par le journal pour lier ces événements.

A noter que d'autres cas de conflits d'intérêt liés à la Fondation Clinton ont été mis en lumière par la presse américaine.

Source

La colère monte à l’encontre de Calmy-Rey après un don aux Clinton

Nous parlions de cette affaire déjà ici et ici.

**********

Si l’affaire est potentiellement explosive, c’est que la somme a été versée en 2011. Berne est alors en plein différend politique et judiciaire avec Washington à propos des comptes de clients américains dans les banques suisses. A la tête de la diplomatie helvé­tique, et donc aussi responsable de la DDC, Micheline Calmy-Rey. A la tête de la diplomatie amé­ricaine, Hillary Clinton. Cette somme a-t-elle joué un rôle dans la résolution du conflit? Cette question est en filigrane de la polémique. D’autant plus que, à l’époque, la secrétaire d’Etat américaine était en contact étroit avec la conseillère fédérale.

Très problématique

Etant à l’étranger, et n’ayant pas lu l’article, Micheline Calmy-Rey n’a pas souhaité réagir. Mais sous la Coupole, la stupéfaction l’emporte. «C’est très problématique, commente Luzi Stamm (UDC/AG). Si cette affaire est avérée, ce n’est pas la DDC qui doit être pointée du doigt, mais Micheline Calmy-Rey.» Même du côté des fidèles lieutenants de la Genevoise, on est emprunté. «Je suis très surpris par ces révélations, commente Carlo Sommaruga (PS/GE). Il n’est pas fréquent que la DDC passe par une fondation dont le but premier n’est pas l’aide au développement. C’est une erreur politique.»

Source et article complet

Par le biais de Calmy-Rey, Berne a versé 500’000 francs à Clinton

Christian Hofer: On rappelle que Calmy-Rey soutenait Hillary Clinton. Cette ex-Conseillère fédérale a donc arrosé avec notre argent une personne dont elle partage l'idéologie.

Et devinez ce qui lie ces deux femmes ? Georges Soros, parrain d'Hillary Clinton et patron actuel de Micheline Calmy-Rey! Le scandale est énorme!

**********

Suisse-USA

Selon la presse dominicale, la DDC aurait versé un demi-million à la fondation Clinton dans le cadre du différend fiscal avec les USA.

C'est le journal Schweiz am Sonntag qui le révèle ce dimanche: La Direction du développement et de la coopération (DDC), soit l’organe du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) en charge de la coopération internationale, a versé en 2011 près de 500'000 francs à la fondation Clinton, l'organisation caritative de Hillary Clinton,du temps où elle était alors secrétaire d'Etat.

Selon le journal, la candidate malheureuse à la Maison Blanche était une partenaire de négociations importante pour Berne dans son différend fiscal avec les Etats-Unis.

Le journal dominical rappelle aussi que l'ancienne conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey avait indiqué durant l'été 2011, lors d'un spectacle à Soleure, qu'elle était en lien direct avec Hillary Clinton: «Croyez-moi, cela aide quand par exemple, les banques suisses aux USA sont sous pression.»

Source et article complet

Vevey. Hold up violent: Treize coups de poing donnés à la tête d’une vendeuse de 58 ans, agenouillée, par des Lituaniens

Vevey (VD) Trois malfrats ont écopé de 5, 6 et 7 ans de prison ferme pour un violent hold-up. Un verdict qui doit servir d’exemple.

Treize coups de poing à la tête d’une vendeuse de 58 ans, agenouillée: la vidéo projetée hier au tribunal impressionne. Cyril*, le cogneur, est un Lituanien de 27 ans. Le 18 août 2015, il est entré dans une bijouterie de Vevey, s’intéressant à des montres à 15 000 francs. Il y est revenu pour discuter les prix, avant de repartir «chercher du cash». Ses deux complices, des compatriotes de 28 et 46 ans, sont arrivés à leur tour dans le magasin. Soudain, alors qu’il se trouvait dans l’arrière-boutique avec la vendeuse et le patron, Cyril s’est mis à frapper. D’abord le bijoutier, même lorsqu’il gisait au sol, inconscient, dans une mare de sang. Puis la vendeuse. Les deux ont survécu, mais gardent des séquelles psychologiques.

Source et article complet

 

Rappel:

Quand la socialiste Calmy-Rey promettait plus de sécurité grâce à Schengen

Le 19 mars 2005 à La Chaux-de-Fonds, à l’occasion de l’assemblée des délégués du Parti socialiste, la Conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey prononçait ces fortes paroles: « Schengen nous apportera plus de sécurité ».

Calmy-Rey: «Je soutiens Hillary Clinton dans sa course à la présidence»

Hillary Clinton peut devenir la première présidente des Etats-Unis. Vous la connaissez bien. Vous la soutenez?

Je la soutiens moralement et j’espère vraiment qu’elle sera élue. Elle a de très bonnes chances. Mme Clinton est une personne avec laquelle non seulement j’ai bien fonctionné, mais qui a aussi démontré, dans tous nos contacts, qu’elle connaissait très bien ses dossiers, qu’elle savait maîtriser des situations tendues.

Son élection serait-elle une bonne chose pour nos relations bilatérales avec les Etats-Unis?

Mme Clinton a toujours su très bien défendre les intérêts amé­ricains. Tout comme moi je dé­fendais face à elle les intérêts de la Suisse. Nous n’étions pas toujours d’accord. Mais elle connaît le monde, elle a été secrétaire d’Etat, elle a énormément voyagé. Je ne sais pas si elle connaît bien la Suisse, mais elle a tout à fait conscience des intérêts d’un pays comme le nôtre, qui sont parfois divergents de ceux des Etats-Unis. Elle l’a prouvé quand nous avons négocié l’accord concernant UBS.

Source et article complet

Submergée, l’Italie reproche aux Tessinois de renvoyer trop systématiquement les migrants en situation illégale.

Christian Hofer: En clair, Dublin est en train de s'écrouler face à la réalité. Tout le reste n'était que de l'esbroufe pour nous faire voter en faveur d'un système qui n'est même pas applicable lorsque la situation l'exige vraiment.

Souvenez-vous : Schengen-Dublin devait nous apporter une sécurité renforcée, "le conseil fédéral est convaincu que Schengen-Dublin est dans l'intérêt des Suisses" nous assurait Calmy-Rey...

A présent, cette femme ne prend aucunement la responsabilité du naufrage mais elle milite ouvertement en faveur des migrants en clamant que "les Suisses doivent avoir mauvaise conscience". Quant à sa propre conscience, elle est tout simplement inexistante lorsqu'il s'agit du bien-être de notre peuple!

******

La situation de l’asile chauffe à la frontière sud. Submergée, l’Italie reproche aux Tessinois de renvoyer trop systématiquement les migrants en situation illégale.

Après un retard s’expliquant en grande partie par la météo pourrie de ce début d’été, depuis début juillet l’afflux est cette fois-ci bel et bien aux portes sud de notre pays. Parmi les 1321 migrants interceptés au début du mois de juillet, 933 ont été renvoyés en Italie. Ceux-ci retournent à Côme, au désespoir de la Commune, qui ne sait comment gérer ces dizaines d’âmes bloquées dans sa gare.

(...)

Les migrants qui souhaitent simplement transiter par la Suisse sont reconduits vers l’Italie, selon l’accord de réadmission

Source

Rappels:

Calmy-Rey veut que la Suisse accueille plus de réfugiés: « Les Suisses doivent avoir mauvaise conscience »

Cent femmes genevoises, dont Calmy-Rey, lancent un appel en faveur des réfugiés

Cent femmes genevoises, dont Calmy-Rey, lancent un appel en faveur des réfugiés

Elles veulent que les demandes d'asile puissent à nouveau être déposées dans les ambassades.

Cent trois femmes de Genève lancent un appel pour que les requérants d'asile puissent déposer leur demande dans les ambassades européennes des pays qu'ils fuient. Présenté lundi, cet appel est adressé au Conseil de l'Europe et à l'Assemblée fédérale. La Suisse a supprimé cette possibilité en 2013. Une mesure d'urgence confirmée dans les urnes le 5 juin dernier dans le cadre plus global de la réforme de la loi sur l'asile.

Parmi les signataires, issues de la vie politique et de la société civile, figurent l'ancienne conseillère fédérale socialiste Micheline Calmy-Rey, plusieurs actuelles ou anciennes conseillères nationales ou aux Etats (Lisa Mazzone, Laurence Fehlmann Rielle, Liliane Maury-Pasquier, Anne Mahrer…), l'ex-maire de Genève Esther Alder ou encore l'artiste Maya Bösch et l'illustratrice Albertine. Ont aussi signé des femmes PDC (Alia Chaker Mangeat, Anne-Marie von Arx-Vernon…) et quelques PLR (Sophie Courvoisier…).

Ces femmes à Genève, siège du HCR et du CICR, s'érigent «face à ce fléau: la mort sur le chemin de l'exil de milliers de femmes, d'enfants et d'hommes». Pour lutter contre ces drames, à défaut d'ouvrir les ambassades, elles demandent qu'une voie légale d'entrée en Europe soit prévue.

Source et suite de l'article

Calmy-Rey admire la politique migratoire de Mekel: Aucun mot sur les victimes européennes de cette immigration

Christian Hofer: On notera l'inversion immonde de cette ex-conseillère fédérale où le déni de démocratie est transformé en "courage", où la morale et les valeurs humaines ne sont que mépris pour les Européens. On s'étonne aussi de la fréquence à laquelle Le Temps sert la soupe à cette femme, à croire que ce média est à son service, jusqu'à retranscrire ses moindres élucubrations.

******

La chancelière allemande ne fait pas partie des actuels sept candidats en lice (pour la succession de Ban Ki-moon à la tête de l'ONU). Mais pour l’ex-conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey, Angela Merkel serait la femme idéale pour le poste au vu de sa stature morale à un moment où l’ONU a besoin d’un patron fort.

«Angela Merkel a une expérience de plus de dix ans en tant que chancelière allemande, se confie au Temps Micheline Calmy-Rey. Dans la crise des réfugiés, elle a fait preuve d’une stature morale que peu de dirigeants européens ont démontrée et dont les Nations unies pourraient grandement profiter.» Même si en Allemagne, la chancelière subit le contrecoup de ses prises de position courageuses, «elle a tenu bon, ajoute l’ex-cheffe du Département fédéral des affaires étrangères.

Source

Calmy-Rey: « Je commence à en avoir assez des initiatives de l’UDC. Le destin de la Suisse est dans l’UE »

Micheline Calmy-Rey était la grande invitée du Geneva Show. Elle revient sur les votations qui attendent les suisses, son combat pour la Genève internationale, son attachement à Genève, qu’on regarde parfois depuis Berne avec beaucoup d’étonnement. Elle raconte aussi sa vie d’aujourd’hui, en grande partie consacrée à ses étudiants.

L’Europe et l’UDC

L’ancienne présidente de la Confédération s’inquiète pour l’avenir de nos relations avec l’Europe. Elle met en garde contre un affrontement «asymétrique» entre l’Union européenne et la Suisse.

Je commence à en avoir assez de ces initiatives à répétition de l’UDC, qui nous mettent en difficulté avec les engagements internationaux pris par la Suisse, notamment avec l’Union européenne. Ils sont 28, nous sommes 1.»

L’ancienne cheffe des affaires étrangères prône un renforcement des relations économiques avec l’Europe plutôt qu’un rapprochement politique «moins intéressant pour un pays neutre et indépendant comme la Suisse.» Sans parler d’adhésion, elle soutient que «le destin de la Suisse est dans l’Europe» amenée à évoluer. «Un Brexit pourrait avoir un effet positif pour la Suisse, en créant autour de ce noyau dur centré sur l’euro un deuxième noyau beaucoup plus intéressé par les relations économiques.»

Source

Rappel : Micheline Calmy-Rey est membre du Conseil d'administration de l'une des Fondations de George Soros, ici

Un ancien haut responsable de la DGSE : « Schengen est une passoire »

La présence aux portes de Paris, où il est soupçonné d’avoir organisé le massacre du 13 novembre, du djihadiste belge Abdelhamid Abaaoud, tué mercredi dans un raid policier, révèle des défaillances majeures dans le système de contrôle aux frontières de Schengen, estiment des experts.

D’autant que le jeune homme, condamné, recherché, omniprésent dans des vidéos de propagande du groupe État islamique (EI) tournées en Syrie, s’était déjà vanté, dans Dabiq, le magazine en ligne de l’EI, de s’être rendu en Belgique cet hiver pour y monter une opération qui a avorté après un raid de la police belge, puis d’être rentré en Syrie sans être repéré.

« Il faut l’admettre, Schengen est une passoire », assure un ancien haut responsable de la DGSE, qui demande à ne pas être identifié. « Ce gars, avec un CV et des antécédents pareils, où qu’il soit entré dans Schengen cela aurait dû provoquer un drapeau rouge. Qu’un client pareil puisse se balader comme ça sans que personne ne s’en aperçoive, ça montre qu’on a un problème, un gros… »

Abdelhamid Abaaoud, dit Abou Omar al-Baljiki (le Belge), 28 ans, était un djihadiste endurci, récemment monté dans la hiérarchie de l’EI. Selon la lettre confidentielle Intelligence online, généralement bien informée, il avait été chargé en juin, lors d’une réunion des principaux chefs de l’organisation, de monter des opérations d’envergure dans la zone France/Espagne/Italie.

« Mon nom et ma photo étaient partout à la une et je suis parvenu à rester chez eux, à planifier des opérations puis à partir sans problème et à rentrer en Syrie quand ça a été nécessaire », plastronne-t-il dans les colonnes de Dabiq. « Allah avait brouillé leur vision, et j’ai échappé à tous leurs services de renseignements. »

Autre raté dans le dispositif de contrôle de l’espace Schengen (zone de libre circulation actuellement composée de 26 pays européens) : la présence, parmi les tueurs du Bataclan, de Samy Amimour. Ce Français de 28 ans avait été mis en examen en octobre 2012 pour « association de malfaiteurs terroristes » et placé sous contrôle judiciaire. Ça ne l’a pas empêché de rejoindre un an plus tard la Syrie, provoquant l’émission d’un mandat d’arrêt international. Malgré cela, il est parvenu à rentrer en France incognito pour prendre part au pire attentat jamais commis en France.

« Contrairement à ce qu’on pense, il est très facile d’entrer et de sortir de l’UE sans se faire repérer », assure le criminologue Christophe Naudin, spécialiste de la fraude documentaire. « On peut considérer les contrôles à l’entrée de Schengen comme quasi inexistants. » « Le plus probable, c’est que ces djihadistes ont recours à des substitutions d’identité : c’est la méthode dite du look-alike. Il suffit de substituer au passeport de quelqu’un de recherché celui de quelqu’un qui ne l’est pas et qui lui ressemble. Il va passer les contrôles sans problème », dit-il. [...]

Source

Rappel:

Quand la socialiste Calmy-Rey promettait plus de sécurité grâce à Schengen

Le 19 mars 2005 à La Chaux-de-Fonds, à l’occasion de l’assemblée des délégués du Parti socialiste, la Conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey prononçait ces fortes paroles: « Schengen nous apportera plus de sécurité ».

calmy

Calmy-Rey très heureuse du vote en faveur de Schengen et d'avoir gagné contre les "méchants isolationnistes" qu'elle provoque lors de l'interview sur la RTS: http://www.rts.ch/play/tv/19h30/video/schengen-dublin-reaction-de-micheline-calmy-rey-cheffe-dpt-affaires-etrangeres-en-direct-de-berne?id=125422

L’initiative RASA contre le vote du 9 février a été déposée: Les Suisses devront revoter

L'initiative «Sortons de l'impasse» a recueilli 110'000 signatures. Le texte vise à supprimer de la constitution le rétablissement de contingents d'immigration.

Le comité d'initiative est composé de 300 personnes issues des milieux artistiques, universitaires, sportifs et économiques. L'initiative RASA (Raus aus der Sackgasse) a été déposée lundi auprès de la Chancellerie fédérale à Berne.

Le comité d'initiative est composé de 300 personnes issues des milieux artistiques, universitaires, sportifs et économiques.

Source

Le groupe est soutenu par environ 300 personnes venant de l’éducation, de la science, du monde du travail et de la culture et réunit jeunes et vieux, étudiants et professeures, personnel soignant et médecins, artistes et marchands de vin, pharmaciens et juges, travailleurs de la construction et retraitées.
cr1
Parmi ces personnes figurent le Professeur Yves Flückiger, recteur désigné de l’Université de Genève, Pipilotti Rist, artiste, Bernard Cathomas, ancien Directeur de Pro Helvetia, les anciens membres du Conseil de Ville de Zurich Esther Maurer et Thomas Wagner, le footballeur Andy Egli, l’ancien Président du Tribunal fédéral Giusep Nay, le clown Dimitri, le slam poète Etrit Hasler, le Professeur d’histoire Georg Kreis, l’ancienne Conseillère nationale Rosmarie Zapfl, les entrepreneurs Hansjörg Wyss et Urs Hammer, les Professeurs Brigitte von Rechenberg, Andreas Auer et Thomas Geiser ainsi que la présidente du SSP Katharina Prelicz-Huber.
Deux associations ont décidé de soutenir l’initiative activement. Il s’agit du syndicat de la fonction publique SSP et de swisscleantech, la voie suisse de l’économie verte.

Genève: Un terreau d’islamisation

Depuis quelques mois, ils s'y sentent moins chez eux. «Je n'ai jamais vu autant de barbus et de hidjab que depuis mon retour de vacances», lance Danièle. Son inquiétude en libère d'autres: «Quand l’Église a brûlé, des jeunes musulmans ont filmé en applaudissant et en criant «catholiques de merde», enchaîne Yvan (ND Ch. H. Vidéo qui avait été trouvée et mise en ligne par Les Observateurs.ch avant tous les autres sites).

L'atmosphère se raidit: «On est incompatibles avec ces gens-là, on ne pourra jamais vivre avec eux, dit Alain. Car ils veulent s'imposer

Va mourir en martyre.

Ils lui ont dit: «Va mourir en martyre, et tu auras la miséricorde de Dieu». C'est par ces bonnes paroles qu'Amine (prénom d'emprunt), Kosovar de vingt ans, se voit signifier son adhésion à la foi véritable, l'an dernier, par «un groupe d'hommes à la Mosquée de Genève, en marge des prêches». (...) C'est bien dans ce lieu de prière qu'il a d'abord frayé avec des radicaux: «Ceux qui prêchaient la mort en martyre étaient une vingtaine, dont une dizaine actifs, originaires des Balkans pour la plupart, plus quelques Tunisiens.

La radicalisation rampante est en marche.

«Au Lignon, il y a beaucoup de Kosovars, d'Albanais et de convertis. A la Servette, aux Charmilles et à Onex, certains foyers assez durs s'installent aussi. On en trouve aussi aux Palettes et à Plan-les-Ouates. Les Avanchets en revanche sont plutôt les ghettos perdus des dealers qui se cachent. Ce quartier abrite aussi de nombreux Pakistanais branchés sur le commerce mais qui fréquentent beaucoup la mosquée.» Alors oui, pour Abdoulaye, «la radicalisation rampante est en marche.»

Source

Rappel: Les Kosovars de Suisse remercient Calmy-Rey

La présidente de la Confédération Micheline Calmy-Rey a reçu vendredi le Prix Diaspora décerné par la communauté kosovare de Suisse. La récompense lui a été remise à l'issue d'un entretien avec le ministre des affaires étrangères du Kosovo Enver Hoxhaj à Berne.
2ème Rappel: C'est la gauche qui a poussé la Suisse à accueillir nombre de Kosovars sans jamais demander notre avis!

Résolution du Congrès du Parti socialiste suisse (25 octobre 1998) :

Octroi immédiat de l'admission provisoire collective aux réfugiées et réfugiés kosovars

La Suisse, et particulièrement la population suisse, manifeste et a manifesté par la passé, sa volonté de solidarité concrète à l'égard d'être humains contraints de fuir pour se protéger contre des atteintes à leur vie, à leur intégrité physique et psychique, à leurs droits fondamentaux. Le Parti socialiste suisse partage cette conception de la politique de l'asile, de la tradition humanitaire de la Suisse et attend donc du Conseil fédéral qu'il cesse d'opérer des calculs d'épicier entre le nombre de requêtes déposées en Suisse et le nombre déposé dans les pays voisins. Le Parti socialiste suisse attend du Conseil fédéral qu'il fasse oeuvre de pionnier en Europe et qu'il accorde l'admission provisoire collective aux réfugiées et réfugiés de la violence que sont les ressortissantes et ressortissants kosovars. Une admission provisoire collective directe permettra de simplifier les modalités de la procédure d'enregistrement et, par conséquent, conduira à un fort désengorgement des centres d'enregistrement. Le recours aux sections d'assistance et sanitaire de l'armée deviendra ainsi inutile. L'octroi de l'admission provisoire collective aura également pour effet de mettre fin au statut actuel précaire des réfugiés kosovars, soumis à la pression de délais soudains de départ résultant de décisions de refus d'entrée en matière sur leur requête d'asile et leur permettra de travailler.

 

3ème Rappel: Les socialistes sont très fiers de leurs protégés Albanais et Kosovars

Savary : «Le PS a des liens très forts avec les Albanophones»

Le parti socialiste a de très forts liens avec la communauté albanophone. Beaucoup sont d’ailleurs membres de notre parti. J’en suis fière et je les remercie de leur confiance et de leur engagement. Cela a sans doute un lien avec le fait que la Suisse a tout de suite reconnu l’indépendance du Kosovo, grâce à la ministre socialiste de l’époque, Micheline Calmy-Rey.

Christian Hofer, 6 octobre 2015

RTS: « Migrants, la honte de l’Europe? »

Des femmes et des enfants qui rampent sous des barbelés pour sauver leur peau. Des corps qui pourrissent dans un camion abandonné à la frontière entre l'Autriche et la Hongrie. L'Europe n'arrive plus à faire face à l'une des pires crises migratoires de son histoire. Alors que faire? Faut-il créer des camps pour accueillir dignement les 300'000 migrants arrivés en Europe depuis le début de l'année? Ou bien faut-il construire des murs et déployer l'armée aux frontières? Infrarouge ouvre le débat ce mardi.

Lien pour visionner l'émission complète

Vous noterez la mainsmise de l'émission par des personnes de gauche, la grande majorité des protagonistes étant favorables à ces clandestins. C'est cette redevance obligatoire que vous payez désormais!

Micheline Calmy-Rey, ancienne conseillère fédérale, professeur, Université de Genève (NDLR la RTS n'ose pas mettre qu'elle provient du PS??)

François Crépeau, rapporteur spécial de l'ONU sur les droits de l'homme des migrants, en duplex de Montréal

Francis Charmillot, délégué cantonal du Jura à l'asile et aux réfugiés, directeur de l'Association jurassienne d'accueil des migrants (AJAM)

Claude Smadja, président de Smadja & Smadja, conseil stratégique en Asie, Etats-Unis et pays du Golfe notamment

Norman Gobbi, président du Conseil d'Etat, chef du Département des institutions, Tessin

Philippe Wanner, démographe, professeur, Université de Genève

Calmy-Rey veut que la Suisse accueille plus de réfugiés: « Les Suisses doivent avoir mauvaise conscience »

Micheline-Calmy Rey choquée

«Je suis choquée, explique l’ancienne conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey. Il faut sauver ces gens. C’est là, la priorité. Et non renforcer la forteresse Europe.» Et de rappeler: «Nous sommes le pays à l’origine des droits internationaux humains, nous hébergeons le siège du Conseil des droits de l’homme, ces drames doivent nous attrister et nous donner mauvaise conscience

Source