USA : la démocrate Ilhan Omar accusée d’avoir transmis des informations confidentielles à l’Iran et au Qatar

Rappel : Cette même élue de gauche est soutenue par nos médias romands, comme ici, ou ici, ou encore ici.

**********

 

Le Qatar aurait financé la campagne d'Ilan d'Omar au poste de représentante au Congrès des Etats-Unis

La représentante du Minnesota au Congrès des États-Unis, Ilhan Omar, aurait été recrutée par un gouvernement étranger pour transmettre des informations confidentielles à l'Iran, tout en ayant reçu des fonds de ce même gouvernement étranger pour le financement de sa campagne, a rapporté mercredi Al Arabiya.

Le média a annoncé avoir obtenu le 23 octobre une déposition d'Alan Bender, homme d'affaires canadien né au Koweït, qui avait témoigné dans le cadre d'un procès intenté contre le frère de l'émir du Qatar.

Lors d'une rencontre avec trois hauts responsables qataris, Bender aurait appris qu'Omar était "le joyau de la couronne" recrutée par le Qatar et qu'elle a obtenu son poste actuel grâce à l'argent de l'émirat qui aurait financé sa campagne.

Dans son témoignage, l'homme d'affaires a déclaré qu'Omar avait utilisé sa position à la Chambre des représentants pour recruter d'autres hommes politiques.

Elle aurait également partagé des informations sensibles avec le Qatar, qui les a transmises à l'Iran.

Omar, qui soutient le mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions contre Israël, a été interdite d'entrée sur le territoire en août dernier.

[...]

I24news.tv

Nos remerciements à CretinusAlpestris

Rappels :

États-Unis : la sénatrice Ilhan Omar a refusé de soutenir la résolution reconnaissant le génocide des Arméniens par les Ottomans

USA : Ilhan Omar demande que l’ONU prenne le contrôle des frontières américaines pour contrer Trump

États-Unis : la députée Ilhan Omar déclare que les Américains « devraient avoir plus peur des hommes blancs » que du djihadisme

 

 

5 commentaires

  1. Posté par miranda le

    Regardons la bien : son visage démontre qu’elle porte l’ambition de la CONQUERANTE. Donc nous ne sommes pas étonnés qu’elle soit un agent du Qatar et surtout des frères musulmans. Ils ont eux aussi, l’ambition de la conquête.

    La première question : que va faire l’Amérique d’une personne aussi dangereuse????

    La deuxième question : jusqu’à quand les gouvernements occidentaux vont exposer les citoyens à l’Islam radical conquérant? Car l’ISlam d’aujourd’hui semble ne pas être assez important en nombre et encore peu préparé à l’action, mais quand cet Islam radical aura assez de petits soldats, que fera l’occident pour ses citoyens?
    Nous laisser nous soumettre à l’Islam, sinon la mort????
    Est-ce le programme de nos chers mondialistes? On aimerait qu’ils le précisent.

  2. Posté par G. Guichard le

    On ne préfère pas penser aux relations entre les Macron et l’Algérie (par exemple)…

  3. Posté par Dominique le

    Cela n’a rien d’étonnant, une musulmane doit défendre et aider ses coreligionnaires pratiquant l’islam-idéologie tout comme les nazis défendaient leurs coreligionnaires. Ce n’est pas après XIV siècles de pratique que les musulmans vont changer ! Les couillons sont les ignares qui l’ont élue !

  4. Posté par Antoine le

    Le ver est dans le fruit, pas seulement aux USA mais ICI en Europe !

  5. Posté par Bussy le

    C’est quoi la peine pour haute trahison aux USA ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.