USA : Ilhan Omar demande que l’ONU prenne le contrôle des frontières américaines pour contrer Trump

Dans un récent discours prononcé devant une foule à Minneapolis, la représentante démocrate Ilhan Omar a déclaré que la meilleure solution à la crise de l'immigration serait de demander à l'ONU de prendre le contrôle de la frontière sud, affirmant que les États-Unis ont commis des violations des droits de la personne.

"Écoutez. Nous sommes vraiment en train de perdre notre sens moral", a-t-elle affirmé. "Cela n'a aucun sens que nous commettions ce genre de violations des droits de l'homme, que nous ayons ce genre de politique envers les migrants et les demandeurs d'asile si nous voulons continuer à être une nation qui condamne les pays d'Afrique, d'Asie ou d'Amérique latine pour leur traitement des réfugiés et des demandeurs d'asile". [...]

 

 

D'autre part, Ilhan Omar a nié les affirmations de Donald Trump selon lesquelles la caravane de migrants se dirigeant vers la frontière américano-mexicaine représente une invasion.

"Ce à quoi nous faisons face n'est pas une invasion", a-t-elle affirmé au public de Minneapolis. "Ce n'est pas une invasion, c'est une crise de l'immigration."

La solution d'Ilhan Omar à la crise de l'immigration semble maintenant être de céder la souveraineté des États-Unis à un organisme politique mondial et de permettre aux Nations Unies de gouverner le système d'immigration américain ou, plutôt, de ne pas le gouverner et de permettre aux immigrants illégaux d'entrer sans entrave aux États-Unis.

"Nous devrions faire comme n'importe quel autre pays, en nous attaquant sérieusement à cette situation", a-t-elle poursuivi. "Nous devons donc faire appel au Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, un organisme qui possède l'expertise et la formation nécessaires pour traiter humainement les flux massifs de réfugiés."

"Nous traitons les gens comme des criminels quand ils n'ont pas commis de crime", a-t-elle poursuivi en faisant référence aux personnes qui entrent illégalement aux États-Unis.

Elle veut également abolir l'ICE (Agence de police douanière et de contrôle des frontières du département de la Sécurité intérieure des États-Unis), partageant les sentiments de la représentante démocrate Alexandria Ocasio-Cortez.

"Nous devons l'abolir et mettre fin à tous les programmes inhumains de déportation et de détention", a déclaré Ilhan Omar. "Nous devons lutter contre la criminalisation des immigrants et de ceux qui traversent la frontière. Nous devons créer une voie équitable et accessible vers le statut légal et la citoyenneté pour toutes les personnes sans papiers aux États-Unis."

[...]

Thepostmillennial.com / Kprcradio.iheart.com / Journalposts.com

11 commentaires

  1. Posté par Patrice le

    Cette femme est une vraie malédiction pour les Etats-Unis qu’elle déteste profondément et qu’elle s’emploie à détruire de l’intérieur avec ses amis islamistes.

  2. Posté par G. Vuilliomenet le

    Au fait, quel est le principal contributeur financier de l’ONU? Ne serait-ce pas justement les Etats-Unis d’Amérique? Il suffirait qu’il se retire de ce machin pour que très certainement il disparaisse.
    Je vois également mal comment ce pauvre machin pourrait décréter que les frontières US soient sous contrôle d’une quelconque force internationale. Peut-être qu’avec ce salopard de hussein obama ça aurait été possible, mais avec Trump, j’en doute.

  3. Posté par toni le

    Les Etats Unis devrait se débarrasser de ce genre de traîtres, peut-être les débarquer sur les cotes d’un pays qui leur ressemble, ça leur apprendrais a la fermer, le trop plein de tolérance fait déborder la stupidité.

  4. Posté par Alex le

    Cette débile détourné juste sur les blancs la haine qu’elle doit dans le fond éprouver pour elle même et pour le milieu culturel d’origine. C’est bien connu, quand on hait quelqu’un et que cela génere de la culpabilité, ses parents, sont milieu familial, on détourné inconsciemment sa haine sur un bouc émissaire. C’est comme cela qu’on arrive à ce genre d’individu qui est capable d’allier féminisme et islamisme. Pauvre fille va tu ferais mieux d’aller faire une thérapie pour te débarrasser de tes véritables entraves. Sinon il paraît qu’au Danemark on commence à renvoyer les somaliens chez eux..

  5. Posté par Richard Desgagné le

    Ilhan Omar veut faire la morale aux Étatsuniens quand elle est issue, son voile le montre bien, d’une secte assassine et irrespectueuse des autres. De quoi cette pauvre fille se mêle-t-elle ? Pourquoi ne travaille-t-elle pas dans son pays d’origine qui aurait bien besoin de sa sagesse toute musulmane ? L’Occident se perd à écouter ces arriérés. L’Occident fait pitié. L’islam avance et ses horreurs prennent lentement place dans notre espace. Dommage. Et nous écoutons ces fous et ces folles.

  6. Posté par Sergio le

    Si la bêtise était douloureuse, cette gerce enturbannée hurlerait du matin au soir.

  7. Posté par Antoine le

    Ilhan Omar :
    « Ce n’est pas une invasion, c’est une crise de l’immigration. »
    Une invasion c’est une action ILLÉGALE, tandis qu’une immigration se base sur une acceptation du pays vers lequel la personne désire immigré.
    S’il n’y avait pas de frontière, ce serait le chaos assuré car l’invasion serait sans contrôle ni mesure.
    Seul l’Etat a les droit régaliens pour contrôler l’immigration.
    Lorsque Mme Merkel la bolchévik tremblotante a pris la décision en 2015 d’ouvrir les frontières SANS aucun contrôle, elle a pris le risque de nous imposer des racailles qui tuent, volent, violent, agressent, etc …
    Soit le droit régalien est rétabli (c’est pour cela que nous payons des impôts) soit c’est le chaos, guerres de clans, guerre civile, etc …

  8. Posté par Jacques Beckie le

    C’est à se demander si elle ne travail pas pour Trump en fait ? Si c’est le cas c’est très fort de la part du Don….

  9. Posté par Jean-Claude le

    je pense qu’il y aurait bien d’autres pays à qui l’ONU pourrait enlever leur droit de souveraineté … mais encore une fois une parfaite démonstration de cette vision dictatorial du progressisme. Le communisme n’est pas mort il a simplement enfanté du progressisme .

  10. Posté par miranda le

    ?Cette jeune femme a un culot impressionnant. Va-t-elle se donner le droit de décider que ce qui est bon pour l’Amérique, peut se faire sans le président des USA. Il est évident qu’elle est profondément immigrationniste afin que les blancs puissent disparaître dans les masses migratoires à venir. Mais par qui donc est-elle encouragée???? Chaque fois que l’immigration est en question, l’immonde SOROS n’est jamais très loin.
    Ces jeunes femmes très revendicatives, qu’elles soient en Amérique ou en Europe, sont tout simplement des néo-colonisatrices.Elles n’ont aucun respect pour les pays d’accueil. Elles n’ont aucune reconnaissance pour ce que ces pays leur ont apporté. Elles sont un vrai danger et devraient être renvoyées dans leur pays d’origine. Avec toutes les fautes « administratives » commises par cette jeune femme, la renvoyer dans son pays serait très facile.

  11. Posté par Bussy le

    Voilà ce qui arrive quand le fruit accueille le ver !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.