« Jusqu’à ce que le drapeau de l’Etat islamique flotte sur Zurich » : Des djihadistes de retour en Suisse continuaient d’opérer

Article qui fait suite à l'arrestation de 11 islamistes :

Au centre de l’enquête qui a duré des mois, on retrouve Vedad*, parti rejoindre l’État islamique fin 2014 avec sa petite sœur Esra*. Après une année environ, ils étaient rentrés en Suisse, où ils avaient été enfermés dix et neuf mois dans des institutions pour mineurs puis condamnés en février 2019. Vedad devait se présenter régulièrement à la police cantonale zurichoise. Mais en secret, il aurait continué à faire du prosélytisme pour l’EI. La présomption d’innocence s’applique. Selon les informations de la cellule enquête de Tamedia, Vedad aurait entre autres exprimé l’espoir que le drapeau noir de l’EI flotte un jour au-dessus de Zurich. [...]

Autres cas mentionnés dans l'article :

Le premier est un double national suisse et italien résidant à Winterthour, accusé d’avoir combattu aux côtés de l’État islamique puis d’avoir recruté à son retour en Suisse en «utilisant sa réputation de djihadiste», selon les termes du MPC. L’autre est un double national suisse et macédonien domicilié à Frauenfeld (TG). Il est accusé d’avoir tenté de rejoindre l’EI en Syrie, d’y avoir été empêché par la police, et d’avoir ensuite recruté une personne pour le groupe EI.

[...]

Tdg.ch

 

Rappels :

La question martelée par la gauche et nos médias: Faut-il rapatrier les enfants de djihadistes suisses?

Un dangereux djihadiste genevois arrêté en Syrie. Il prévoyait de faire un attentat en Suisse.

Suisse : Des djihadistes de retour de Syrie ou d’Irak se trouvent en liberté

Voici les chiffres des djihadistes, ayant un passeport suisse, détenus en Syrie

Massacre des touristes suisses à Louxor en 1997 : le Ministère public suisse n’engage aucune procédure contre le cerveau des jihadistes. (Vidéo)

7 commentaires

  1. Posté par Livia Varju le

    Decheance de nationalité suisse, bien sûr, et expulsion.
    Mais il faut enfin mettre fin au terrorisme. Il y a seulement une solution: Les Imams doivent déclarer des fatwas contre les terroristes et répéter dans le mosquées et médias que les meurtriers n’iront pas au Paradis. En plus, il faut supprimer des livres sacrés Islamiques toutes les incitations à la violence.

  2. Posté par Hotch le

    Déchéance de la nationalité suisse et retour au bled à coups de pompes dans le c..

  3. Posté par Sergio le

    Si par extraordinaire on devait un jour les présenter devant un tribunal, on peut faire confiance à notre justice de gauche pour trouver une échappatoire aux deux camarades islamistes. S’ils ne sont pas libérés immédiatement, ils seront discrètement remis dans le circuit dès que le temps aura accompli son œuvre.

  4. Posté par Antoine le

    Il faut obligatoirement déchoir de la nationalité suisse ces 2 répugnants terroristes !
    Si notre justice ne s’en occupe pas, il va falloir que des Patriotes se retroussent les manches pour leur botter les fesses !

  5. Posté par Socrate@LasVegas le

    DECHEANCE DE LA NATIONALITE SUISSE IMMEDIATEMENT + renvoi de Suisse à vie après condamnation à de la réclusion (= sans remise de peine)!

    Et pendant ce temps, les traîtres lobbyistes des PS, verts, PDC, PLR militent pour une adhésion à l’ue, travaillant à l’exact opposé de ce qu’exige clairement notre Constitution (Art. 2) et l’afflux massif de migrants clandestins, contre la volonté du Peuple clairement exprimée!

    Les politiciens suisses sont la honte de ce pays. Ils s’apprêtent à trahir le peuple, à l’instar de Sarkozy en 2005 et alors que l’ue est maintenant au bord de l’implosion à l’instar de l’euro!

  6. Posté par Marie le

    Dans une ville de gauche, ils ont toutes leurs chances de le voir flotter ce drapeau …

  7. Posté par Stefen le

    Qui est-ce qui nous disait qu’il fallait les rapatrier car une fois ici on pouvait les surveiller ??

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.