Pays-Bas. Maurice Crul professeur en sciences sociales : « Les Hollandais doivent s’habituer à devenir une minorité. »

Depuis 2017, Maurice Crul, professeur de faculté en sciences sociales à l'Université libre d'Amsterdam, mène des recherches sur la manière dont les Néerlandais s'intègrent dans les grandes villes grâce à une subvention de 2,5 millions d'euros octroyée par l'UE.

"Les autochtones doivent s'y habituer: ils passent de l'état de majorité dominante à celui de minorité.

Dans les grandes villes, le «Blanc d'origine néerlandaise» vit déjà en tant que minorité aux côtés des groupes de migrants traditionnels tels que les Surinamais, les Antillais, les Turcs et les Marocains et les nouveaux venus des pays occidentaux.

Cela devient également une réalité dans les villes de taille moyenne. Tout comme les personnes issues de l'immigration, les peuples autochtones doivent trouver leur place et s'intégrer dans la nouvelle ville diversifiée », a déclaré Crul au site d'information Trouw le 28 mars 2017.

"A Amsterdam (mais aussi à Rotterdam et à La Haye indique Gérard de Boer), le moment est déjà venu: ce groupe est minoritaire. Seul un jeune de moins de quinze ans sur trois est d'origine hollandaise », explique M. Crul. "Si vous voulez savoir comment se passe l’intégration, vous devez également observer ce groupe. Qui s'adapte à qui s'il n'y a plus de majorité? "

L'intégration fonctionne maintenant dans les deux directions. Les Néerlandais blancs doivent s'habituer à cette idée. Ainsi, un Néerlandais turc peut devenir votre nouveau manager. Ou votre enfant se retrouver en situation de minorité à l'école. Telle est la nouvelle réalité à laquelle l’ancienne «majorité dominante» sera confrontée », selon le professeur.

Chiffres du Bureau central des statistiques : à Amsterdam, Rotterdam et La Haye, le Néerlandais de souche est déjà minoritaire :

 

 

 

Trouw.nl

Gerard1945.Wordpress.com

Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

 

Rappels :

Le chef du parti musulman néerlandais déclare aux Néerlandais de quitter leur pays s’ils n’aiment pas la diversité culturelle.

Pays-Bas : un anthropologue met en garde « Nous accueillons des gens qui mettent en danger nos démocraties et qui ne s’identifient pas à nos valeurs. »

Pays-Bas : victime présumée d’un viol collectif par des musulmans, une élue du PVV se suicide

Pays-Bas : le ministre des Affaires étrangères dénonce l’échec du multiculturalisme et des « sociétés multi-ethniques » (Vidéo)

Un électeur turc aux Pays-Bas : « C’est déjà nous le boss ici »

13 commentaires

  1. Posté par miranda le

    QUI S’ADAPTE A QUI S’IL N’Y A PLUS DE MAJORITE?

    On a l’impression que ce chercheur parle de l’observation de ces peuples comme un Entomologiste observerait le comportement et l’adaptation de différents insectes les uns aux autres , dans son laboratoire.
    CE SONT CES GENS FOUS, DECONNECTES DE LA REALITE qui sont une menace pour l’Europe.
    Mais quelle belle formule quand-même. Comme je vis encore dans ce pays, je peux vous dire que l’angoisse est présente dans la tête des gens, malgré leur côté « bon enfant ». Mais comme d’habitude, ce ne sont pas les immigrés en général qui posent problème, mais les musulmans intégristes gâvés par les beaux discours conquérants dans les mosquées.
    @ AL BER
    vous avez parfaitement raison. L’Islam intégriste, très conquérant pourrait demain imposer la charia, d’abord aux siens (qui seront leur champ d’expérimentation) et ensuite aux braves néerlandais.

    OU BIEN LES EUROPEENS imposent aux politiques que les migrants (d’Afrique subsaharienne à majorité SALAFISES) deviennent seulement des travailleurs détachés pour le patronat malsain, ou bien ce sera la mort de l’Europe.

    DE CELA IL NE FAUT CESSER D’EN PARLER AUTOUR DE SOI. Il suffit de parler de la démographie des musulmans, qui prouve largement notre mise en danger, des mosquées qui prônent la charia et vous faites trembler les gens. Vous les invitez à regarder les nouvelles sur l’observatoire de l’Islam » et là ils comprendront.

  2. Posté par Diablotin le

    @Aldo
    Les merdias aux mains de la mafia mondialiste qui dirigent nos politiciens, absolument. Les gens n’ont rien compris à l’importance de No Billag…

  3. Posté par War Elfe le

    Moi je crois surtout et nous en avons les preuves en cherchant un peu que ce projet de destruction a été planifié par certains groupes que nous n’avons pas le droit de citer sous peine de passer pour des complotistes.

    Bien sûr, ils ont délibérément occulté cela jusqu’à ce que nous soyons confrontés au fait établi, puis ont fini par le reconnaître ouvertement afin de nous faire comprendre que désormais, nous y étions.

    Mais cela ne se fera pas sans de graves troubles comme la presse ne manque pas de le rapporter continuellement, voire pire.

  4. Posté par aldo le

    Diablotin le 12 août 2018 à 09h40 @ C’est exacte, mais le problème No1 ce sont les journalistes, les médias, les imprimeries, les serveurs et tous les bâtiments qui servent leurs trahisons, car ce sont eux qui empêchent la diffusions de la vérité pour faire fléchir les gouvernants sous la pressions du Peuple. LA RETENTION D’INFORMATIONS PAR LES MEDIAS EST PLUS QU’UNE TRAHISON.

  5. Posté par Maurice le

    @Socrate@LasVegas – En effet, la mode est tellement de plus en plus au noir que même le Christ l’est devenu.
    « La statue du Christ située à l’angle de la route de Vongy et du chemin du clos d’Armoy, à Thonon (Savoie du Nord), a récemment été endommagée. Le visage de la statue a été entièrement recouvert de noir. »
    https://www.christianophobie.fr/carte/statue-du-christ-profanee-a-thonon-les-bains

  6. Posté par Diablotin le

    Et les mondialistes vont devoir s’habituer à se faire pendre pour haute trahison! La seule raison pour laquelle tous ces envahisseurs débarquent en Europe c’est que nos traîtres de politiciens les laissent venir. Il suffirait de déployer quelques navires militaires en méditerranée pour les refouler et plus personne ne tenterait la traversée. Exemple: Singapour et l’Australie!

  7. Posté par Socrate@LasVegas le

    @Christian Hofer

    La mode semble être au noir cette année… et à la lessive anti-blancs!

    Votre commentaire mis en perspective avec ça https://lesobservateurs.ch/2018/08/01/afrique-du-sud-changer-la-constitution-pour-accelerer-lexpropriation-des-terres-des-fermiers-blancs-sans-compensation/
    …Nous laisse entrevoir les bienfaits espérés du « pacte mondial de migration » de l’onu conjugué à la « non-négociable » libre circulation de l’ue!

    NON à tout accord cadre suisse-ue
    RESILIATION de schengen + « convention eu des droits de l’homme », car anti-citoyenne puisque anti-devoirs de l’homme!

    Pourquoi pas une pétition contre la ratification de ce « pacte » inique?

  8. Posté par Christian Hofer le

    Le sociologue est en train de nous expliquer mains dans les poches que le peuple européen se fait remplacer sans qu’il ait jamais eu droit à la parole.

    Et c’est très bien comme ça selon lui puisqu’il faut simplement s’acclimater à devenir minoritaire dans le pays qui devrait justement défendre notre identité. Exit toute une civilisation, un patrimoine génétique et culturel irrécupérable, il faut que l’Europe s’africanise et devienne musulmane.

    Quant à prétendre que tout individu est interchangeable, ne serait-ce que sur le plan de l’impact civilisationnel, tout est faux. L’Afrique ressemble à ce que les Africains ont su faire de leurs terres, Il en est de même pour les Turcs ou les Irakiens.

  9. Posté par Anna le

    Ah bon ? Il n’y a pas si longtemps ils nous disaient que le Grand remplacement était un fantasme d’extrême droite et maintenant ce n’est plus un fantasme , et on nous dit que c’est inévitable et qu’il faut s’y habituer.

  10. Posté par Yolande C.H. le

    …les peuples autochtones doivent trouver leur place et s’intégrer dans la nouvelle ville diversifiée: s’intégrer à quoi, on se le demande !

  11. Posté par Bussy le

    Que se passera-t-il quand cette minorité de Blancs se rendra compte qu’elle doit bosser de plus en plus dur et payer de plus d’impôts pour entretenir d’autres minorités qui n’ont pas cette culture du dur labeur ?
    D’ailleurs, ces autres minorités en sont-elles vraiment ? L’oumma réunira les chiites et les sunnites quand il s’agira de faire plier les kouffars !
    Nos élites et bien-pensants commencent-ils à percuter ? Ils le devraient car ils ne sauveront pas non plus leur petite place jusqu’alors préservées….
    En fait, pour résumer, et concernant certains pays de l’Europe de l’Ouest, c’est « Bienvenue au shithole ».

  12. Posté par UnOurs le

    Aux Blancs naïfs qui pensent que tout finira bien:

    « Il n’existe aucune garantie que les protections qui prévalent dans les sociétés occidentales seront préservées dans celles qui deviennent non-occidentales. Aucune raison historique ne force à croire que des gouvernements basés sur les libertés individuelles survivront à la disparition des peuples occidentaux. L’Afrique post-coloniale est révélatrice. Dans sa plus grande partie, le continent Noir retourne à ses mœurs ancestrales, renforcées par une infusion d’armes occidentales modernes, comme cela a été montré par les carnages somalien et rwandais. Ce qui bouleverse notre très profond sens de la compassion est compréhensible. Mais le sentimentalisme ne devrait pas nous aveugler quant aux implications à long terme que cela aura sur notre propre survie. De même que de donner de la nourriture à des populations incapables de se nourrir ne fait que hâter l’inévitable catastrophe démographique, déverser en Occident des populations du Tiers Monde accélère simplement la transformation de l’Occident en une extension du Tiers Monde. »Jane Jacobs, Dark Ages Ahead, 2004. »

    A terme, il faudra se battre pour survivre.
    Se battre, y-compris contre nos « autorités », en passe de devenir des sortes de « gallo-romains ».

  13. Posté par Al Ber le

    Je n’ai pas l’impression que ce monsieur a compris que le jour ou les hollandais blancs seront minoritaires, la démocratie et le droit des minorités prendront fin.
    Ce sera la charia ou la mort.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.