Pays-Bas : victime présumée d’un viol collectif par des musulmans, une élue du PVV se suicide

Membre du Parti pour la liberté, anti-immigration, Willie Dille s'est suicidée le 8 août. Dans une vidéo publiée quelques heures auparavant, elle expliquait avoir été violée par un groupe de musulmans dans le cadre d'une campagne d'intimidation.

Willie Dille, une élue municipale de La Haye de 53 ans s'est suicidée le 8 août, quelques heures à peine après avoir publié sur Facebook une vidéo dans laquelle elle affirmait avoir été victime d'un viol collectif par des musulmans.

Membre du Parti pour la liberté (PVV), qui défend des positions résolument anti-immigration, Willie Dille soutient dans sa vidéo que le drame se serait déroulé l'année dernière. Elle affirme avoir été kidnappée puis violée par un groupe de musulmans, qui auraient agi dans le cadre d'une campagne d'intimidation.

«Je veux juste que le monde sache la vérité. Le 15 mars 2017, j'ai été kidnappée, violée et agressée par un groupe de musulmans qui voulaient que je reste silencieuse au conseil municipal de La Haye», explique-t-elle, visiblement perturbée. «Après que cela est arrivé, je ne l'ai dit à personne, j'ai simplement été au débat le lendemain», poursuit-elle. Willie Dille ajoute avoir reçu récemment une menace de mort très explicite, si elle ne se résignait pas à se taire lors des débats municipaux : «Nous allons bientôt vous égorger et vous saigner à mort.»

Des attaques qui auront fini par venir à bout de sa volonté, Willie Dille s'inquiétant notamment pour la sécurité de ses enfants. «Je ne peux pas vivre avec ça [...] C'est pourquoi j'ai décidé d'arrêter [la politique].»

 

 

 

Multiples contacts avec la police

Une porte-parole de la police a déclaré le 9 août que l'élue avait contacté les forces de l'ordre, mais n'avait jamais déposé plainte. «Nous avons eu de multiples contacts avec elle, y compris récemment», a ainsi confié Hilda Vijverberg au journal Algemeen Dagblad. «Il a été question de viol. Nous avons offert notre aide et lui avons dit que nous avions besoin d'une plainte officielle et de preuves concrètes pour lancer une enquête», a-t-elle expliqué, précisant que l'élue n'avait pas franchi le cap.

Karen Gerbrands, la responsable locale du PVV a expliqué que le geste de Willie Dille avait été motivé par le fait qu'elle «ne pouvait plus supporter ce qui lui était arrivé et les réactions que cela avait provoqué». Dans un communiqué, le chef du PVV Geert Wilder s'est quant à lui dit «choqué» par la mort de l'élue, ajoutant qu'elle allait «énormément» manquer.

Le Premier ministre Mark Rutte a également exprimé ses condoléances à sa famille dans un message sur Twitter. Willie Dille était mariée et mère de quatre enfants adoptés.

RT

Dailymail.co

Tagblatt.ch

 

 

10 commentaires

  1. Posté par Diablotin le

    Mais quand les masses belantes vont-elles enfin comprendre que cette invasion de barbares incultes et primitifs est voulue et planifiée par une mafia mondialiste malfaisante pour semer le chaos en Europe??? Les Juncker, Merkel, Macron, Sommaruga, etc. sont les marionnettes de cette mafia et ils mettent en place l’agenda dicté par leurs maîtres. À un moment il faut ouvrir les yeux!!!

  2. Posté par UnOurs le

    Maurice, vous avez malheureusement raison.

  3. Posté par Arman le

    On notera sur cette affaire le silence radio honteux des médias main-stream, des politiciens , des féministes et des ridicules « je suis Charlie », sans compter la justice européenne aux ordres. Pour quelle raison, parce que la victime est élue du PVV?

  4. Posté par Arnaque le

    @Tillaume . Ils ne sont pas du tout naïfs . Tout court TRAÎTRES. Comme sur loz Angeles .Si les gouvernants vaudois continuent de cette manière la charmante ville, où à habité Rousseau, va devenir la capitale « olympique » mondiale de la corruption. Et le pib va exploser grâce au deal, vol, arnaque, viol, intrusion dans la vie privée. Just name it. Anything you want. Les bobos goch n’ont pas des scrupules, aucun remord. Ils possèdent des propriétés luxueuses, mais à l’abri de la fourmilière narco chimique. Des vrais patriotes.Par des organisations terroristes comme Macadam , nos gouvernants s’amusent avec des expérimentations sinistres. Comme par ailleurs : création des trans. Leur secte propage une nouvelle « théorie » celle du genre. Et les « spécialistes » désaxés ont des « arguments » « scientifiques » pour expliquer cette nouvelle imbécilité idéologique. Je leur suggère aux gouvernants, au lieu d’expérimenter sur de gens démunis, de se promener eux même déguisé dans des habits contradictoires à leur identité biologique. Comme ça ils vont montrer ,fiers d’eux même , à toute la population lausannoise, le chemin à suivre. Pour certains messieurs ça va être compliqué se promener sur des hauts talons, vu leur poids. Ne découragez pas. Avec un peu de pratique ca va tout seul le cul parterre. Quel spectacle. Mais c’est bien puisque dans le canton de Vaud l’amusement stagne. Quelques boîtes de nuit, du deal, de gitans qui travaillent aux porte-monnaie s. Pas grand chose, sinon l’esprit olympique. Continuez chères autorités , mais commencez vous même à montrer un vrai example, digne à suivre. J’en suis sur que vous serez apprécié dans vos efforts multiculturalists.

  5. Posté par Tillaume Guell le

    Cela prouve une fois de plus que ces immigrants sont pour beaucoup des criminels qui veulent imposer leur islam à deux balles chez nous. On a ras le bol de lire chaque jour ces agressions, ces viols, ces crimes commis par des musulmans contre la population qui les accueille. C’est insupportable et il est nécessaire que les partis anti-mondialistes s’activent pour dénoncer publiquement ces exactions et faire un peu réfléchir nos politiciens mondialistes naïfs ou traîtres.

  6. Posté par Maurice le

    @UnOurs – Surtout pas d’article d’Ariane Dayer : elle va démontrer que c’est tout à fait normal qu’une anti-immigrationniste finisse comme ça, car c’est inhumain d’empêcher des étrangers, musulmans qui plus est, de venir profiter de notre générosité. La Dayer salirait cette dame qui a eu beaucoup de courage de dire les choses telles qu’elles sont, malgré l’interdit posé sur elle par ces masses exogènes, qui ont fini par avoir sa peau indirectement.

  7. Posté par UnOurs le

    Ariane Dayer, un article dans le Matin Dimanche ?
    Un reportage dans Femina ?
    Non ?

  8. Posté par fanny flibustier le

    Mes pensées au mari et aux enfants; on ne peut que compatir face à la souffrance que Mme Dille a dû endurer durant ces mois. Une petite déclaration de nos bobos bien pensants « nous vous aimons, bienvenue chez nous  » ?

  9. Posté par UnOurs le

    Imaginez quand la masse allogène hostile aura encore augmenté et qu’elle agira en symbiose avec les autorités politiques indigènes qui déploieront alors, au nom des « valeurs », toutes les ressources de l’état pour traquer les résistants…
    Pour un mot de travers sur un forum, une incarcération pour un koufar vaudra alors quasiment une peine de mort.
    A ce moment-là, il faudra probablement « changer de braquet ».

  10. Posté par Thor le

    Come my friends
    Go to the warrrrr

    Grrrrr

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.