La Suisses devrait payer le chômage aux frontaliers : une facture qui se monte à plusieurs centaines de millions.

Ainsi la France pourrait continuer à utiliser notre pays pour baisser son chômage tout en récoltant de l'argent mais sans risquer de financer le chômage. Ou lorsque la Suisse se rend compte à quel point elle se fait gruger par un système à sens unique.

**********

 

L'introduction d'un nouveau mécanisme de dédommagement pour les frontaliers au chômage pourrait avoir des conséquences financières importantes pour la Suisse.

Avec quelque 320'000 travailleurs frontaliers, la Suisse verrait sa facture grimper de plusieurs centaines de millions de francs, explique Cornelia Lüthy, sous-directrice du Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM). La responsable s'exprimait à l'issue de la 20e rencontre du Comité mixte Suisse - UE concernant la libre circulation des personnes.

Suisses discriminés

Enfin, les Suisses ont abordé le sujet des violations de l'accord sur la libre circulation à l'encontre des citoyens helvétiques. En Croatie par exemple, les conditions d'acquisition d'un terrain sont plus restrictives pour les Suisses que pour les citoyens européens. Et les Suisses qui s'établissent en Suède ne peuvent pas demander directement un numéro personnel, essentiel par exemple pour louer un logement.

Berne a aussi constaté un traitement discriminant de ses ressortissants au sein des institutions européennes: une embauche permanente auprès de la Commission européenne par exemple leur est refusée, a rappelé Cornelia Lüthy.

En Suisse par contre, les citoyens européens peuvent travailler dans presque tous les secteurs de l'administration fédérale, à l'exception des activités relevant de la souveraineté de l'Etat comme la sécurité nationale.

(...)

Source

 

Rappels :

Suisse : le nombre de chômeurs en fin de droit ne cesse d’augmenter. La libre circulation pointée du doigt.

Avenir Suisse veut pousser la Suisse à l’adhésion avec l’UE: « Une forte intégration à l’Union Européenne conduit à la prospérité. »

Libre circulation: Ignazio Cassis est déjà prêt à faire des concessions à Bruxelles

La libre circulation, première cause de pauvreté dans le canton de Genève

Malgré 1,3 milliard offert à l’Union Européenne, la Suisse est placée sur la liste « grise » des paradis fiscaux

Les syndicats gagnent des millions avec la libre circulation et les CCT!

7 commentaires

  1. Posté par Mauron le

    @Doc. Rassurez-vous, à 30€ la consultation de base chez un généraliste en France il y a assez peu de médecins suisses qui sont tentés d’aller pratiquer en France

  2. Posté par Christian Hofer le

    Petite information sur le comportement de la France, avec de réels problèmes à la clé pour les cantons: des problèmes qui ne sont jamais évoqués par nos CF:

    https://www.tdg.ch/suisse/En-tout-la-France-doit-300-millions-a-8-cantons/story/21371685

    En tout, la France doit 300 millions à 8 cantons
    FrontaliersOutre Vaud et le Jura, six autres cantons s’impatientent. Trois cent millions de francs sont en jeu.

  3. Posté par Gérald le

    Une fois de plus nos 7 lâches du CF vont dire oui amen. A croire que c’ est un club de masochistes. Le problème c’ est que toute la Suisse est punie pour satisfaire leur incompétence .

  4. Posté par Sam le

    Envoyez la facture aux patrons qui recrutent cette main d’oeuvre bon marché

  5. Posté par Mauron le

    Ah le problème du complexe de culpabilité.
    Exactement comme les Suédois. Nous prenons le même chemin.

  6. Posté par Doc le

    Un médecin étranger peut obtenir de la Suisse une équivalence fédérale de son diplôme européen en 2-3 mois. Et s’installer. Un Suisse qui veut faire reconnaître ses diplômes federaux en France devra attendre 2-3 ANS. Et s’il a de la chance, pourra s’installer après 4-5 ans. Deux poids, deux mesures. Que nos politiques sont bêtes! Aveugles! Ridicules de faiblesse devant cette Europe qui se délite! Un sursaut, svp!

  7. Posté par Antoine le

     »Ou lorsque la Suisse se rend compte à quel point elle se fait gruger par un système à sens unique ».
     »L’introduction d’un nouveau mécanisme de dédommagement pour les frontaliers au chômage pourrait avoir des conséquences financières importantes pour la Suisse.
     »Avec quelque 320’000 travailleurs frontaliers, la Suisse verrait sa facture grimper de plusieurs centaines de millions de francs ».
    Rien que ça !!
    On voit jour après jour les dégâts causés par les  »fins » négociateurs suisses qui ont pris part aux négociations avec l’UE !! M. Burkhalter entre autre …
    Ce ne sont que des  »bras cassés » et autres incapables ! Déboulonnons une fois pour toute cette bande des 7 nains au complet !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.