Libre circulation: Ignazio Cassis est déjà prêt à faire des concessions à Bruxelles

Ignazio Cassis est prêt à rediscuter des mesures d'accompagnement dans les négociations avec l'Union européenne sur l'accord-cadre institutionnel. Il l'a dit mercredi dans une interview à la radio SRF. Le Conseil fédéral avait déclaré exactement le contraire en mars.

«Nous devons tant l'UE que la Suisse nous faire violence et trouver des solutions créatives», a déclaré le chef de la diplomatie suisse au micro de l'émission «Rendez-vous». Bruxelles critique depuis longtemps les mesures d'accompagnement qui protègent les travailleurs suisses de la sous-enchère salariale et des conditions de travail abusives.

(...)

Source et article complet

8 commentaires

  1. Posté par Jacques le

    A voir la tête de ce Cassis. je suis convaincu que la physiognomoniie est une science exacte

  2. Posté par Antoine le

    M. Cassis s’est fait remonter les bretelles … le Conseil Fédéral (7 nains) au complet y compris des 2x UDC sont à limoger immédiatement !
    Nous avons un gouvernement de félons qui renient d’appliquer les décisions du peuple souverain suisse !
    Dénonçons les accords de Schengen et défendons notre Constitution garante de notre Liberté !
    On en a MARRE de toute cette gesticulation politicarde !

  3. Posté par OldSwissTimer le

    Cassis est un PLR, donc mondialiste. Le fric, le fric, le fric. La Suisse ? Rien à f… d’ailleurs il est italien par son père. Donc, rien de surprenant.
    La Suisse devrait résilier tous les accords bilatéraux, Schengen, et s’en tenir aux règles de l’OMC. Punkt schluss !

  4. Posté par aldo le

    Il a quand même fait très fort avec l’ONU. On peut en déduire qu’il n’attendait pas à ce qu’on lui propose un poste après le C.F. , même s’il était aussi gentil que les autres. Simplement il ne faut pas qu’il se précipite. L’Europe est au bord du précipice grâce aux excès de l’immigration de masse. Les prochains jours pourraient être décisifs pour marquer sa disparition et ce seront les Français et les Allemands qui paieront la facture de ce crétinisme congénital qui leur est propre et pas nous, ni ceux de l’Est qui, connaissent déjà bien le bolchévisme pour l’avoir subi durant plus d’un siècle. définition: « S’est dit des partisans de la thèse soutenue par Lénine et Plekhanov au congrès de Bruxelles de 1903. » déjà les Belges étaient à l’avant-garde… Ils avaient déjà de solides partisans à Bruxelles ce qui explique qu’ils n’ont pas dû trop transpirer pour noyauter l’U€RSS installée comme par hasard aussi à Bruxelles.

  5. Posté par mady le

    Par qui sommes-nous encore défendus ??????? Ils sont tous à la botte de l’Union Européenne.

  6. Posté par Hotch le

    Pauvres Tessinois, qui pensaient être enfin représentés et défendus au cf.
    S’il n’est pas possible de lui retirer la nationalité suisse il est peut-être envisageable de lui ôter l’origine cantonale du Tessin : comme ça ne ferait pas de lui un apatride c’est défendable devant la cedh.

  7. Posté par Socrate@LasVegas le

    JAMAIS d’ACCORD CADRE avec l’ue que tous rêvent maintenant de fuir et RESILIONS rapidement schengen!

    Voici l’accord cadre prévu pour ficeler le Souverain Suisse comme un poulet à la broche:

    1. La CJE (=les juges étrangers) dit le droit.

    2. Le fameux « tribunal arbitral » essaie de régler le différend et peut, en cas de désaccord amender la Suisse ! (en novlangue : « mesures compensatoires »)

    3. Par contre même si le tribunal arbitral arrive à un accord qui, au final, ne plait pas à la CJE et ses juges étrangers, CEUX-CI AURONT LE DERNIER MOT.

    Donc La Suisse sera de facto (vu le nombre d’accords envisagés) soumise à l’ue ; elle perd ses démocratie, libertés et Constitution si accord cadre il devait y avoir…Le tout sans participer à rien au sein de l’ue !

    De plus, il est clair que l’ue serait le bénéficiaire-net d’un accord cadre puisque c’est l’ue qui menace en cas de refus ! Cet accord cadre n’est qu’un enfumage à peine dissimulé !!

  8. Posté par Socrate@LasVegas le

    Ce guignol de concours s’est fait remonter les bretelles par les 6 autres euroturbos-islamo-collabos du conseil féodal et on lui a bien dit quel cul lécher maintenant, alors il met les bouchées doubles…normal!

    Mais le Souverain ne lâchera JAMAIS ses démocratie et Constitution, et se souviendra de ce zèle le moment venu…Il faut commencer à vous entraîner à la course, les 7 vulgaires petits lobbyistes de Berne!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.