Crise turque. Un socialiste déclare que « la Suisse doit à présent accepter les réfugiés »

On rappelle que c'est Merkel, soutenue par la gauche, qui a provoqué l'afflux de migrants, puis qui a contracté un pacte à plusieurs milliards (l'argent des Européens et non celui de son parti) avec Erdogan.

Non seulement la gauche ne ressent aucune honte, aucune culpabilité vis-à-vis de ce qu'elle a soutenu, mais encore ce socialiste donne des ordres aux Suisses à présent.


Erdogan ouvre le chemin à l'UE, des dizaines de milliers de réfugiés seraient en route vers la Grèce. Qu'est-ce que cela signifie pour la Suisse ?

Le président turc Recep Tayyip Erdogan (66 ans) a longtemps menacé d'annuler l'accord de l'UE sur les réfugiés et d'"envoyer des bus à la frontière". Il a maintenant concrétisé la menace : "Nous avons ouvert les portes", a annoncé samedi Erdogan.

Il a déclaré que la Turquie n'arrêtait plus les réfugiés faisant route vers l'Europe, que la frontière était ouverte aux migrants. Selon l'Organisation des Nations unies pour les migrations (OIM), 15'000 personnes auraient atteint la frontière grecque samedi soir.

Dimanche, le ministre de l'Intérieur, Süleyman Soylu, a annoncé sur Twitter que plus de 76 000 personnes avaient quitté la ville frontalière d'Edirne pour l'UE. Au passage de la frontière, les forces de sécurité grecques ont utilisé des canons à eau, des gaz lacrymogènes et des grenades assourdissantes pour contrer les migrants. L'expert de la Turquie Kristian Brakel, directeur du bureau de la Fondation Heinrich Böll à Istanbul, parle d'un "moment de crise" - pour les réfugiés, mais aussi pour la population grecque. La Turquie a délibérément instrumentalisé les réfugiés pour des raisons politiques et leur a dit que les frontières avec l'UE étaient ouvertes. Ils ne pouvaient ni reculer ni avancer.

 

 

[...]

La Suisse devrait agir de manière non bureaucratique

La Suisse, en particulier, a une responsabilité qu'elle ne peut pas éluder, déclare le conseiller national du PS Fabian Molina. "Il serait maintenant logique d'accepter des personnes de manière non bureaucratique et de mener leurs procédures d'asile en Suisse. Un chiffre de 5 000 personnes serait réaliste, d'autant plus que nous avons des capacités libres et que les centres fédéraux ne travaillent pas à pleine capacité", déclare Fabian Molina. Cela permettrait également d'envoyer un signal aux autres États européens et de soulager la Grèce. Dans le même temps, la pression doit s'intensifier sur la Turquie afin qu'elle cesse ses hostilités et se conforme à la Convention sur les réfugiés.

L'accord de l'UE sur les réfugiés est mort, affirme Fabian Molina. "Cela a toujours été une violation de la Convention de Genève sur les réfugiés, car on empêchait les gens de demander l'asile dans un pays et d'examiner ensuite leur demande. Ce qui se passe maintenant montre que s'exposer à l'arbitraire d'Erdogan a toujours été une idée stupide. Fabian Molina déclare : "Si vous ne faites pas ce qu'il dit, vous pouvez très vite vous retrouver dans une situation difficile".

[...]

(Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch)

20min.ch

 


Rappels :

Coronavirus : la Hongrie suspend les demandes d’asile

Barbara John (CDU) aux Allemands : N’ayez pas peur de devenir une minorité !

Hessen (All.) : La CDU (parti de Merkel) fait de la publicité pour la « nouvelle famille allemande »

Merkel a réussi : la CDU prête à gouverner avec les communistes

Merkel "pas inquiète" pour l'accord sur les migrants après la menace d'Erdogan

Le pacte d'Ankara d'Angela Merkel

La Turquie continue à toucher des milliards d'euros d' “aides d'adhésion”de la part de l'UE

Migrants : l'UE appelle la Turquie à respecter ses engagements

 

 

 

19 commentaires

  1. Posté par Natlus Nagodre le

    Mme Somaruga vient de s’acheter une maison, estimée à 3.5 mioCHF, de 3 appartements. Elle peut en mettre 2 gratuitement à disposition. Elle évitera toutefois de jouer du piano pour ne pas déranger ces très chères réfugiés.

  2. Posté par Christian Hofer le

    « réfugiés » en quoi puisqu’ils se trouvaient depuis des mois dans un pays en paix et qu’ils pouvaient y vivre sans craindre pour leur vie ?

    La Turquie n’est pas en guerre! Ce socialiste est un manipulateur qui prend ouvertement les Suisses pour des imbéciles.

  3. Posté par farjon thierry le

    « Celui qui aura commis un acte tendant à porter atteinte à l’indépendance de la Confédération ou à mettre en danger cette indépendance,
    ou à provoquer de la part d’une puissance étrangère, dans les affaires de la Confédération, une immixtion de nature à mettre en danger l’indépendance de la Confédération,
    sera PUNI D’UNE PEINE PRIVATIVE DE LIBERTE D’UN AN AU MOINS. »
    Moi j’appliquerai la peine de mort! Plus efficace et aucune récidive possible!

  4. Posté par Jean-Francois Morf le

    Pas question d’accepter des mahométans en Suisse: on sait très bien à quoi Erdogan veut en venir: voler tous les chrétiens et voler toutes les terres, comme les mahométans ont déjà fait dans 57 pays, maintenant définitivement déchristianisés!

  5. Posté par taifou le

    Fabian Molina pourrait avoir la décence de fermer sa grande g….. . Ce n’est pas parce que son père chilien a fuit un régime qu’il doit se croire autorisé à faire subir au peuple suisse ses lubies. Si l’histoire de sa famille chilienne lui crée des traumatismes, qu’il consulte, des professionnels sont à sa disposition. Ce n’est pas parce que la Suisse a accepté leur cas de réfugiés que la Suisse doit accepter tous les migrants du monde. L’Amérique du Sud est vaste et grande, pourquoi avoir choisi exclusivement la Suisse pour venir se protéger ? On a presque l’impression que la Suisse se ramasse toute la poubelle du monde. Gauchiste, on s’entend.

  6. Posté par farjon thierry le

    Il serait temps de fermer hermétiquement nos frontières, envoyer chier le traité de Schengen et voter OUI a l’initiative de limitation de l’ UDC

  7. Posté par frioud philippe le

    Cher Monsieur Molina un jour viendra que des tristes sirs comme vous seront pendus, jugé par le peuple , et cela vous n’y couperez pas, les cordes sont déjà prêtes pour les traitres de votre acabits….riez pendant que vous le pouvez car demain nous ne vous oublierons pas, la justice du peuple vous attend , vous et tous les traitres à notre patrie….

  8. Posté par Mady le

    C’est qui celui-là ? Encore un donneur de leçon ???

  9. Posté par Matelot le

    Non, monsieur l’ex président des jeunesses socialistes. La Suisse ne doit rien du tout. Assez de faux réfugiés sur notre sol, la coupe est pleine et ce que l’on doit faire à présent, c’est expulser ces faux réfugiés.

  10. Posté par OneShot le

    Sans les secundos, le PS serait cliniquement mort, comme dans les autres pays européens. De très nombreux secundos souffrent d’une dissonance cognitive résultant de leur double appartenance : la Suisse et leur pays d’origine. D’où leur internationalisme, leur sans-frontiérisme, qui résoud leur problème. Pour eux, l’UE va dans le bon sens, car elle détruit les nations. L’invasion de la Suisse est l’arme de destruction massive de destruction des identités, donc du pays. D’où leur soutient aux envahisseurs.

  11. Posté par Chris le

    ce n’est sont pas de réfugiés, ce sont des soldats, des envahisseurs qui usent de toute la violence possible pour violer la frontière grecque en hurlant allah akbar comme des dizaines de vidéos tournant actuellement le prouve. Et l’opinion de ce socialiste radicalisé n’a aucune importance.

  12. Posté par combattant le

    Encore un socialo,dans son délire.On ne va pas l’empêcher cet illuminé,d’en acceuillir chez lui personnellement et A SES FRAIS bien entendu.Au fait ce gueu est-il vraiment suisse ????.Faudrais arrêter de DECONNER,et le coronavirus alors ?

  13. Posté par Sertorius le

    ‘L’accord de l’UE sur les réfugiés est mort, affirme Fabian Molina.’

    Sur ce sujet au moins on est d’accord. L’Europe a toujours eu une politique faible envers la Turquie: surtout en se qui concernce l’immigration.

  14. Posté par bonardo le

    Non Cher Monsieur nous avons le droit de nous protéger et ce n`est pas à vous de décider mais au peuple qui à je vous le rappelle voté sur le sujet .

  15. Posté par antoine le

    Fabian Molina (PS) : « Il serait maintenant logique d’accepter des personnes de manière non bureaucratique et de mener leurs procédures d’asile en Suisse. Un chiffre de 5 000 personnes serait réaliste … »
    Ela me rappelle un autre discours d’une certaine Mme Sommaruga (PS) et du CF !
    Pas plus de 8’000 réfugiés alors qu’en réalité on en a accueilli dix fois (10x) plus !
    https://lesobservateurs.ch/2018/05/02/suisse-les-eglises-protestantes-des-socialistes-et-des-verts-veulent-imposer-un-contingent-de-10000-refugies-par-annee/
    NON à l’immigration de masse illégale
    NON à la dictature de la gôche !
    NON à la surpopulation (10 millions d’habitants) en Suisse !

  16. Posté par Socrate@LasVegas le

    Le seul signal à envoyer à l’ue est que c’est maintenant au Souverain suisse SEUL de décider de son immigration, par un OUI le 17 MAI!

    Le socialisme nauséabond ayant surendetté Lausanne et la Suisse (qui ne sait plus comment cacher sa facture sociale au peuple), on en veut plus!
    Tout comme la traîtresse (NOMES/OPERATION LIBERO) SOMMARUGA et son accord secret contre l’indépendance de la Suisse avec von der Layen, tombant manifestement sous le coup de l’art. 266 du code pénal suisse:

    Crimes ou délits contre l’État / Atteinte à l’indépendance de la Confédération
    1. Celui qui aura commis un acte tendant à porter atteinte à l’indépendance de la Confédération ou à mettre en danger cette indépendance,
    ou à provoquer de la part d’une puissance étrangère, dans les affaires de la Confédération, une immixtion de nature à mettre en danger l’indépendance de la Confédération,
    sera PUNI D’UNE PEINE PRIVATIVE DE LIBERTE D’UN AN AU MOINS.

    A quand la mise en accusation de cette ignoble personne? N’y a-t-il pas de gens de loi dans les politiciens ou sont-ils tous complices?

  17. Posté par Dominique le

    Cela ne suffisait pas un Saïd Ramadan et sa progéniture?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.