Les ONG organisent des caravanes pour leur faire passer en force la frontière hongroise

6-7 février

Une caravane de migrants est organisée pour franchir la frontière hongroise

Un tract en anglais que la chaîne de télévision M1 a pu se procurer révèle l’organisation d’une «marche pour le libre franchissement de la frontière» serbo-hongroise.

Depuis des semaines, cette invasion est organisée. Les groupes se forment depuis la Grèce via la Macédoine du Nord, l’Albanie, le Kosovo, la Serbie en direction de la Hongrie.

L'ONG Médecins sans frontières est très active dans l'organisation.

Les migrants refusent de s’enregistrer dans les centres prévus, malgré la distribution de tentes et de couvertures couvertures.

Le tract est distribué aux migrants sur la route des Balkans. On y lit entre autres :

Rendez-vous à Subotica (près de la frontière nord de la Serbie) jeudi 6 février à 8 heures du soir.
Départ vendredi 7 à 5 heures du matin.

S’ajoutent des instructions des ONG sur le trajet, la nourriture, la boisson, les vêtements, des recommandations de rester silencieux, d’éviter le vandalisme, de se déclarer comme une marche pour la paix.

Ils ont tous des téléphones mobiles, des affiches des ONG jalonnent la route à suivre. Les ONG distribuent nourriture, couvertures, tentes, les médecins prodiguent des soins. Il y a également des enfants en bas âge.

Les ONG donnent également des recommandations aux migrants sur les réactions face aux journalistes, qui seront nombreux sur la frontière. Ils devront prouver qu’ils sont pacifiques, avec de bonnes intentions.

Ceux qui étaient cachés dans les forêts  rejoignent la caravane au fur et à mesure. La police est impuissante face à eux. Les migrants nient l’aide des ONG, ils insistent que cette marche est paisible. Les observateurs hongrois ne croient pas que cela sera possible.

Les migrants insistent aussi qu’ils ne veulent que traverser la Hongrie pour se rendre en Europe occidentale.

Hier soir (jeudi), ils étaient 500 à la frontière et leur nombre ne fait que croître. (Voir vidéos.)

https://hirado.hu/videok/tobb-szaz-fos-migranscsoport-erkezett-a-magyar-hatarhoz

Des miliciens syriens font partie de la marche. Ils n’ont pas de papiers d’identité. 80 pays se sont battus en Syrie. Tous ceux qui ont participé peuvent faire partie de cette vague d’invasion. Il y a des migrants économiques mais la majorité d’eux sont des hommes de 16-30 ans. Ils nient tous avoir combattu, mais la majorité d’entre eux sont des combattants, même s’ils mettent les enfants en avant.

C’est le dernier moment pour l’Europe de se défendre.

Zoltan Lomonci Jr : Les ONG utilisent des méthodes de services secrets, leur mode opératoire se passe dans la conspiration, par des voies illégales; voici les méthodes pour organiser la migration sur mer et sur terre.

Ces ONG sont puissantes, elles parviennent  à annihiler leurs opposants : voir la vendetta organisée contre Salvini, ou les rétorsions contre les pays conservateurs de tradition chrétienne comme la Hongrie.

Les ONG ont le soutien du Parlement Européen, de Paris, de Frans Timmermans qui est en lien très étroit avec Soros.

Ajouter à ce réseau les ONG qui collaborent étroitement avec les passeurs qui brassent des milliards.

https://hirado.hu/videok/tobb-szaz-fos-migranscsoport-tartja-nyomas-alatt-a-magyar-hatart

 

************

Les deux vidéos qui suivent concernent le passage en force de la frontière à Röszke le 28 janvier :

L’attaque avait manifestement été organisée.

Les tentatives de passage illégal de la frontière sont de plus en plus organisées, d’autant plus que c’est un business extrêmement lucratif pour les passeurs. Les migrants sont de plus en plus nombreux. Ils s’organisent par le biais de groupes Facebook notamment.

Les migrants ont des smartphones, des tablettes, mais pas de documents d’identité…

Source en anglais (pour la fin de l'article) : RAIR Foundation

11 commentaires

  1. Posté par RIBEYROL Bertrand le

    La Hongrie de monsieur Orban reste actuellement le seul Phare et le dernier rempart de notre Europe contre le danger mortel de ces envahisseurs aliens. __Tous les moyens sont bons pour les empecher de passer : c’est une question de vie ou de mort pour notre civilisation !

  2. Posté par combattant le

    Si vous permettez,pour un combattant ESSAYEZ les mines ! que diable,eux n’hésiterons pas à vous détruire ne l’oubliez pas.Ne restez donc pas les bras ballands.MILLES SABORDS !

  3. Posté par Myriam le

    Nul Pays ne peut et ne doit se laisser envahir ! Je suis solidaire de la position de la HONGRIE à repousser cette invasion par tout moyens.

  4. Posté par aldo le

    C’est le moment pour la HONGRIE de développer son TOURISME DE MASSE. Première proposition d’urgence: DEVELOPPER L’EXPLOITATION DES SAFARIS tout compris. Avec un forfait pour l’avion d’aller et retour, l’hôtel, la mise à disposition des armes et l’obtention de la nationalité pour les meilleurs cartons. Prime double pour les parasites enceintes et x10 pour les responsables d’ONG avec la tête de SOROS mise à prix où qu’il se trouve. UN NOUVEAU BUSINESS POUR CONTRER L’INDUSTRIE DE L’IMMIGRATION et faire aussi rentrer de l’argent dans les caisses des nationalistes.

  5. Posté par Marcel le

    ça sent la puanteur SOROSIENNE

  6. Posté par penn le

    mon commentaire va etre tres simple c est un acte de de guerre la tentative d invasion d un pays il n y a qu une solution c est la defense par tous les moyens y compris les armes dans ces cas il faut irradiquer les envahisseurs sans pitiée c est de la legitime defense aussi demander de l aide potentiel aux pays amis si necessaire ne vous laissez pas envahir par ces gens incapable de se gerer dans leurs pays

  7. Posté par Dominique le

    -‘espère que les Hongrois ne tolèreront pas ces illégalités et ces illégaux et défendront l’Europe. Un tir de sommation et quelques bonnes bombes lacrymogènes devraient faire changer de direction à ses illégaux sans avoir besoin de les arrêter et de les mettre en prison. Quand aux passeurs-séquestrateurs il faudrait les fusiller.

  8. Posté par miranda le

    ESPERONS QUE LA HONGRIE saura empêcher cette nouvelle invasion. C’est fou ce qu’ils ont l’air « malheureux » ces jeunes gens. Le rêve matérialiste en marche. Et suivra le rêve matérialiste de la famille nombreuse, très nombreuse qui arrivera par le regroupement familial.
    Doit-on ajouter le ZELE des ONG prêtes à aider ce déferlement sur l’Europe. Au fait comment va la santé de Mr SOROS. Il ne faudrait pas le contrarier à un âge aussi fragile.
    Mais les ONG savent servir le maître avec un réel dévouement. Comment les remercier???
    Si vous avez une idée…..

  9. Posté par antoine le

     »L’ONG Médecins sans frontières (MSF) est très active dans l’organisation. »
    MSF est en train de récolter des fonds sur le domaine public !
    Il est impératif de choisir entre financer notre perte et défendre NOS traditions et notre Patrie !
    Pour ces ONG, ces mots ne représentent plus rien …
    Pour NOUS c’est essentiel et surtout VITAL !

  10. Posté par antoine le

    Voilà pourquoi cela marche si bien :
    c’est un business extrêmement lucratif pour les passeurs !
    Les passeurs doivent être arrêtés, jugés pour traite d’êtres humains (30 ans de bagne !) puis expulsés à vie de l’Europe !
    Si cela ne suffit pas il faudra faire des exemples …

  11. Posté par Sertorius le

    Ces ONG arrivent avec leirs milices d’extrëme gauche qu’elles veulent affranchir à tout prix. Elles font cela parceque c’est le seul moyen leurs membres et parties politiques peuvent aggrandir leur éléctorats au long terme. Ces groupes sont des raquettes criminelles qui agissent comme passeurs et devraient être poursuivies en justice.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.