Ce qu’on retiendra du match Serbie / Suisse : l’aigle albanais des buteurs « suisses » et l’hypocrisie des journalistes de la RTS.

La vérité s'est révélée dans les faits. Et surtout dans les gestes : cette équipe nationale est bien davantage albanaise qu'autre chose, n'en déplaise aux politiciens-menteurs qui pullulent au parti socialiste. N'est-ce pas Monsieur Berset?

Ces joueurs albanais ont le droit d'être fiers. Mais de leur pays, de leurs origines. Nul doute que la Suisse a été humiliée aujourd'hui, malgré la victoire apparente.

 

Nos remerciements à Wilhelm's Back pour la photo.

 

On rappelle que le signe de l'aigle albanais est interdit dans notre équipe nationale

 

Depuis quand les Suisses font-ils l'aigle albanais?

De leur côté, les commentateurs de la RTS ont superbement fait semblant de ne pas voir la provocation. A deux reprises! Les deux pitres de la RTS osant même après le match un cri de joie "quelle équipe de Suisse!".

L'hypocrisie avant tout n'est-ce pas?

Il y a ceux qui bradent leur pays et leur fierté pour un match de foot...

 

Rappels:

Propagande de la RTS: « Mon buteur est musulman »

Le footballeur Xhaka traite une femme de «salope blanche»

Le 20 Minutes.ch : La Suissesse Leonita Lekaj, femme du footballeur Granit Xhaka, cultivera toujours avec soin ses racines albanaises. « Je suis fière d’être Albanaise. »

Granit Xhaka voulait abandonner la Suisse pour le Kosovo, il ne le pourra pas

Suisse : exemple d’intégration « réussie »

Le joueur « suisse » albanais Granit Xhaka refait le signe de l’aigle albanais

Alain Berset : « Cette équipe de football multiculturelle représente la Suisse. »

Les footballeurs « suisses » faisaient le signe de l’aigle albanais

Le Kosovo admis par l’UEFA: les joueurs « suisses » hésitent à rejoindre l’équipe du Kosovo

Granit Xhaka confesse avoir fait exprès de manquer une occasion parce qu'il se sent complètement albanais.

52 commentaires

  1. Posté par Llabjani le

    Bonjour à tous
    Je suis une suissesse d’origine kosovare et pense être un exemple d’intégration parfaite, me sentant davantage liée à la Suisse qu’au Kosovo. Ce dernier est pourtant important car j’y vois mes racines. Pourtant cette affection à mon pays d’origine n’entache en rien ma loyauté, ma fierté et mon amour inconditionnel pour la terre helvéte… La SUISSE est une mère (peut-être pas celle qui m’a donnée la vie) mais celle qui m’a éduqué, protégé et aimé. Ma question est depuis quand un enfant manque de respect ses parents adoptifs en témoignant de l’affection pour ses parents biologiques?
    Pour ma part, ma vie est en suisse, mon mode de vie l’est également, mon corps et coeur y seront enterrés quand le souffle viendra à me manquer et tant d’autres pensent tel que moi et cela malgré un attachement profond pour le Kosovo et l’Albanie.
    Maintenant, il est vrai que cet aigle élaboré n’est en rien un manque de respect ou un dénigrement envers la Suisse mais en tant que kosovare, je présente toutes mes excuses à tous mes compatriotes suisses qui ont pu être blessés par ces gestes qui ne peuvent pas être compris (le traumatisme engendre parfois des réactions curieuses ET je pense que tel est le cas pour les originaires du kosovo)… J’espère que la Suisse n’aura jamais la malchance de détenir une histoire aussi malheureuse que celle qu’a connu avec regret le Kosovo et si tel devait être le cas, je me sentirais concernée et blessées encore davantage que par le triste sort kosovar.
    Vive la Suisse!!!
    PS. J’ai vue une ineptie sur ce site qui doit être corrigée : TOUS les kosovars ne sont pas musulmans et d’ailleurs, l’islam kosovar est ambiant et historique. Pour ma part je suis une suisso-kosovare CATHOLOIQUE —> L’aigle n’est en aucun cas un symbole religieux.
    La deuxième ineptie et sur le fait que les kosovars pourraient conquérir la Suisse à l’image de ce qui s’est passé en Serbie: Je vous en prie avant d’oser dire de telles choses renseignez vous SVP (à ce propos je vous conseille un livre neutre de Serges Métais qui s’intitule « Histoire des Albanais: des Illyriens à l’indépendance du Kosovo ».) car la plus grosse des hontes est de parler sans s’être renseigné et cela n’est pas digne d’un Suisse.
    Cordialement, Llabjani

  2. Posté par Llabjani le

    Bonjour à tous
    Je suis une suissesse d’origine kosovare et pense être un exemple d’intégration parfaite, me sentant davantage liée à la Suisse qu’au Kosovo. Ce dernier est pourtant important car j’y vois mes racines. Pourtant cette affection à mon pays d’origine n’entache en rien ma loyauté, ma fierté et de mon amour inconditionnel pour la terre helvéte… La SUISSE est une mère (peut-être pas celle qui m’a donnée la vie) mais celle qui m’a éduqué, protégé et aimé. Ma question est depuis quand un enfant manque de respect ses parents adoptifs en témoignant de l’affection pour ses parents biologiques?
    Pour ma part, ma vie est en suisse, mon mode de vie l’est également, mon corps et coeur y seront enterrés quand le souffle viendra à me manquer et tant d’autres pensent tel que moi et cela malgré un attachement profond pour le Kosovo et l’Albanie.
    Maintenant, il est vrai que cet aigle élaboré n’est en rien un manque de respect ou un dénigrement envers la Suisse mais en tant que kosovare, je présente toute mes excuses à tous mes compatriotes suisses qui ont pu être blessés par ces gestes qui ne peuvent pas être compris (le traumatisme engendre parfois des réactions curieuses ET je pense que tel est le cas pour les originaires du kosovo)… J’espère que la Suisse n’aura jamais le malheur de détenir une histoire si malheureuse et si tel devait être le cas, je me sentirais concernée et blessées encore davantage que par le triste sort kosovar.
    Vive la Suisse!!!
    PS. J’ai vue une ineptie sur ce site qui doit être corrigée : TOUS les kosovars ne sont pas musulmans et d’ailleurs, l’islam kosovar est ambiant et historique. Pour ma part je suis une suisso-kosovare CATHOLOIQUE —> L’aigle n’est en aucun cas un symbole religieux.
    La deuxième ineptie et sur le fait que les kosovar pourrait conquérir la Suisse à l’image de ce qui s’est passé en Serbie: Je vous en prie avant d’oser dire de telles choses renseignez vous SVP (à ce propos je vous conseille un livre neutre de Serges Métais qui s’intitule « Histoire des Albanais: des Illyriens à l’indépendance du Kosovo ».) car la plus grosse des hontes est de parler sans s’être renseigné et cela n’est pas digne d’un Suisse.
    Cordialement, Llabjani

  3. Posté par Pierre-Alain Tissot le

    J’appuie les propos modérés et conciliateurs de quelques commentateurs, en particulier ceux de Madame Fanny Flibustier (du 23 juin 2018 à 05h50) : « Vous vous aventurez sur un terrain où je ne vous suivrai pas, vous allez beaucoup trop loin ! »
    Et puis, Kaliningrad, médiocre et monotone ville issue du régime soviétique, voulant se refaire un nom avec la Coupe du monde, se souvient-on que c’était l’ancienne et magnifique Königsberg, capitale de la Prusse orientale, une terre allemande depuis des siècles, qui revint comme prise de guerre à la Russie soviétique en 1946 et où toute référence à la culture germanique fut effacée après que cette province fut entièrement vidée de ses habitants allemands par les massacres, la fuite dans l’exil, l’expulsion et les déportations. Aujourd’hui, seuls environ 400 Allemands vivent encore dans l’oblast de Kaliningrad sur une population de 2 400 000 Prussiens en 1944.

  4. Posté par Laurent Lefort le

    Si ceux-ci doivent être punis, qu’ils le soient. Si ce n’est par la FIFA, que la FSF prenne ses responsabilités. Mais que la Serbie soit également sanctionnée à ce moment là. Je suis partagé sur cette histoire. Nonante minutes de sifflets, sans compter l’hymne suisse, c’était déplorable et intolérable. Et j’ai noté que Shaqiri a enlevé son maillot avant de faire ce geste.

  5. Posté par Arnold Rochat le

    Bonsoir Marco

    Shaqiri s’intègre, il porte le maillot suisse, parle le suisse-allemand, marque du pied gauche derrière lequel il y a un drapeau suisse (il a mis les deux drapeaux, car ce sont ses deux nationalité, mais a mis le suisse sur la chaussure avec laquelle il marque) Aucun geste avant match ni propos. Pas de remarques sur la Suisse de déplacée, pas de religion, même pas mentionner le conflit avec les serbes. Lui et Xhaka n’impliquent pas la nation il le font pour eux, pour leur famille. Ils n’ont enfreint aucune loi suisses, juste le réglement de la FIFA qui ne veut aucun symbole pouvant être assimilé à des idéologie politique ou religieuse.
    Mais si pour vous naturaliser signifie renoncer d’arborer drapeau ou symboles qui rappelent la nation, je vous invite à changer la loi, mais Xhaka et Shaquir peuvent rester et ne méritent pas d’être renvoyé !

  6. Posté par Yolande C.H. le

    Qu’est-ce qu’un nationaliste établi dans un autre pays préserve et soutient de son propre pays ? Son territoire ? Sa langue ? L’instruction, la formation et la progression de sa structure économique, un avenir meilleur pour les jeunes générations?

    En quoi un nationaliste qui vit dans son pays est-il condamnable d’assumer cette responsabilité envers sa communauté ?

  7. Posté par SDVinyzge le

    Il y a un bon résumé :  » Christian Hofer le 31 août 2016 à 11h58
    « 300’000 Albanais habitent dans ce pays, c’est un honneur pour moi de les représenter dans l’équipe nationale suisse. (Granit Xhaka) » Donc il ne représente pas les Suisses. CQFD »
    https://lesobservateurs.ch/2016/08/30/granit-xhaka-voulait-abandonner-suisse-kosovo-ne-pourra/
    « Hajdar isma le 23 juin 2018 à 01h13 La suisse c’est aussi cela plein de personne de culture et de pays différent vivant ensemble  » : donc les kosovars sont une nation dans une nation. Et la Suisse n’est plus une nation, en tout cas pour les kosovars. Le multiculturalisme a échoué précisément… au Kosovo. Ce n’est pas Xhaka qui avait traité une anglaise de «salope blanche» ?
    « Bernard le 22 juin 2018 à 22h54 : Sans ces renforts l’équipe Suisse ne serait pas en Russie. »
    Mais elle serait Suisse. Si une coupe du monde passe avant toute autre considération… La foot, on s’en fout.

  8. Posté par Dede le

    Ils ne s’integreront jamais. Plus ils seront nombreux plus ils revendiquerons leur appartenance a l’Islam, Kosovo et (grande) Albanie.
    Une fois devenus aussi nombreux que les autochtones (voir leur grande natalite et familles nombreuses..) ils demanderons l’independance politique. Pourquoi croyez vous que l’histoire du Kosovo ne pourra pas se reproduire chez nous? Les Serbes n’etaient pas au depart minoritaires la bas, ne l’oubliez pas! Pourquoi croyez vous que la majorite des Serbes a quitte Kosovo?

  9. Posté par My Suisse le

    Le nouvel entraineur du Kosovo Monsieur Bernard Challandes a aujourd’hui donné des explications et fait des plattes excuses concernant le comportement de ces petits pauvres garçons qui ont tellement souffert avant de venir en Suisse!!!
    Oui, Monsieur Challandes, l’argent n’a pas d’odeur!

  10. Posté par Christian Hofer le

    Certains ont oublié que ce problème d’aigle bicéphale ne se limite pas au sport:

    Nous avons rencontré cela avec les soldats d’origine albanaise dans notre armée.

    C’est une perception, c’est une fierté qu’ils possèdent parce qu’ils savent ce qu’ils sont (contrairement à de nombreux Suisses il faut l’avouer) et ils ne font pas preuve de la même fierté pour notre propre pays alors que nous devons leur faire confiance, spécifiquement lorsqu’il s’agit d’armes ou de documents sensibles.

    https://lesobservateurs.ch/2017/02/02/suisse-des-soldats-dorigine-albanaise-photographiees-avec-lecusson-albanais/

    https://www.24heures.ch/suisse/soldats-suisses-s-exhibent-drapeau-albanais/story/17151647

    https://lesobservateurs.ch/2013/11/08/laigle-albanais-plane-t-il-au-dessus-larmee-suisse/

    J’aimerais beaucoup que ceux et celles qui prennent leur défense ici m’expliquent alors ce geste dans le contexte de la protection de notre pays, où il n’y a pas de « but marqué », ni « d’émotions du moment », ni encore de « Serbes à provoquer » et autres « contextes à connaitre ».

    D’autre part, je rappelle encore que le simple port d’une cheminse Edelweiss par de jeunes Suisses avait débouché sur des termes très durs à leur égard, les traitant de racistes. J’espère que ceux qui soutiennent les joueurs ici ont eu la même énergie à soutenir nos compatriotes.

    https://www.lematin.ch/suisse/La-chemise-a-edelweiss-jugee-raciste-dans-une-ecole/story/20586966

    Car ce qu’on peut relever c’est que ce geste nationaliste albanais est soutenu par toute la gauche multiculturelle et visiblement pas d’autres encore. Mais la même gauche vomit lorsqu’un Suisse porte une simple chemise Edelweiss. La fierté ne doit-elle être respectée que lorsqu’elle provient d’étrangers?

  11. Posté par Christian Hofer le

    @ fanny flibustier

    Il y a tout de même un problème avec certains éléments: sur l’interdiction de ce geste, sur la loyauté ou encore sur le fait qu’un Suisse ne fait pas l’aigle albanais. Ce sont ces joueurs qui ont amené cette problématique et qui nous forcent à nous prononcer sur cette histoire. N’inversons pas les faits.

    Si vous désirez de la neutralité, je vous invite à aller la leur demander. Car en portant notre maillot, ils engagent notre pays. Les journalistes l’ont compris de même que l’entraineur :

    https://www.francetvinfo.fr/sports/foot/coupe-du-monde/coupe-du-monde-le-selectionneur-suisse-embarrasse-apres-les-celebrations-politiques-de-xhaka-et-shaqiri-contre-la-serbie_2815859.html

    Enfin, comme mentionné par Monsieur Claude Haenggli, d’autres joueurs albanais l’ont fait dans d’autres circonstances.

    https://lesobservateurs.ch/2018/06/23/nos-joueurs-de-football-albanais-devraient-etre-punis/

    Si nous ne leur disons pas que cela nous dérange, vont-ils s’arrêter ? Non. Donc le débat est pertinent. Ils importent ainsi les conflits communautaristes jusque dans l’équipe de Suisse. Cela n’est guère admissible. Et qu’ont pensé les citoyens d’origine serbe de tout cela?

    A leur place auriez-vous impliqué le pays qui vous a accueillie, celui qui vous a offert la chance de vivre paisiblement dans un tel débat ? Il y a un problème de respect vis-à-vis de la Suisse. La confiance ne pourra jamais s’établir ainsi.

    Et vous refusez de l’évoquer.

    Bonne journée.

  12. Posté par Christian Hofer le

    @ Bernard

    Allez donc jusqu’au bout de la réponse et vous aurez un autre point de vue:

    Bien qu’international suisse (12 sélections, 3 buts), le jeune milieu de 19 ans est né au Kosovo de parents albanais. Et Xhaka a déclaré sur son compte Facebook qu’il ne savait pas quoi faire ni comment se comporter pendant le match.

    L’ancien joueur du FC Bâle a confessé avoir fait exprès de manquer une occasion. Avant de conclure que certains le prendraient peut-être pour un traître, mais que lui se sentait complètement albanais.

    http://www.sofoot.com/le-dilemme-de-granit-xhaka-161613.html

    Car une analyse ne s’arrête pas au score.

    J’attends votre commentaire sur ce qu’a dit Xhaka. Merci.

  13. Posté par Fanfouet le

    Le plus con, dans l’histoire, c’est quand même moi ! Parce que lorsque les deux gaillards ont fait leurs jeux de mains, je n’ai rien compris à part: tiens, ils nous font le coup du « petit poisson qui tête encore sa mère » ! Bon, j’ai une excuse, j’avais déjà 2 Bourbons bien tassés dans le cornet…

  14. Posté par Gaston Siebesich le

    Finalement un détail. Parcontre les millions que nous coûtent les Black Bocks /Hooligans me dérangent beaucoup plus. L‘indulgence des politiciens et des juges est proprement scandaleuse.
    Les dômages venant des sprayages, autocolants, saccages, trains dévasté devraient8 être facturés aux patrons ou et patronnes des ces clubs.

  15. Posté par Vengeur le

    Dans les commentaires ci-dessous une incompréhension ou une indignation de façade est perceptible. Le principal problème n’est pas que ces personnes soient naturalisées, c’est leurs réactions émotionnelles suites aux événements vécus. Ce qui démontre avec évidence la direction profonde d’un choix qui a un moment précis peut-être vital. Lorsque un même événement confrontera la Suisse et le Kosovo ( Albanie) les mêmes émotions ressortiront….et à ce moment là, quel commentaire ferez vous ? Je m’imagine très bien pour certains & certaines

  16. Posté par UnOurs le

    « …avec un zeste de nationalisme déplacé … »

    Ce qu’il ne faut pas lire !
    Le nationalisme n’est « déplacé » que lorsque il est exprimé par des étrangers sur le sol national.

    PS: rab de la nationalité de papier.

  17. Posté par Nicolas le

    Au delà des émotions restent les question politiquement incorrectes mais réalistes à poser à tous les aboyeurs: Jouaient-ils pour la Suisse ou contre la Serbie? Et s’ils jouaient contre le l’Albanie marqueraient-ils aussi?

  18. Posté par JeanDa le

    @Bernard le 22 juin 2018 à 22h54: « Sans ces renforts l’équipe Suisse ne serait pas en Russie »
    ET ALORS ???? LA TERRE NE VA PAS S’ARRÊTER DE TOURNER !
    Moi je ne suis pas en Russie et ça me fait une belle jambe de savoir qu’eux y sont !
    Je m’en contref…, ça ne m’apporte rien, et il y a tant de belles choses à faire au lieu de regarder deux bandes de . taper sur un ballon en Russie (j’ai d’ailleurs plus de plaisir à regarder un match entre deux équipes locales ou corporatistes, sans joueurs surpayés sur le terrain d’un village).
    Cette dictature du sport à la télé est insupportable.

  19. Posté par Bernard le

    J’aimerais bien que ma réponse à Christian Hofer soit publiée ?!
    Albanie – Suisse 0 : 1 le 11 juin 2016
    Merci !

  20. Posté par Suisse le

    Être payer par la Suisse , être entraîner par la Suisse, être propulser sur le devant de la scène avec les couleur suisse, et quand tout le monde te vois tu fais quoi ? Tu enleves le maillot suisse et tu brandi ton signe albanais ? Beau remerciement, belle intégration ! Continuons sur cette belle voie

  21. Posté par Giorgio le

    Et on appelle tout ce cirque : « sport » !?
    L’Addolorata, au Palais Fédéral, portait bien le maillot de l’équipe d’Italie – heureusement excluse du « club des milionnaires » cette année – avec le signe V de victoire. Faisant suite à ce précédent, nous avons pu apprécier, dans le plus pur respect de la « liberté d’expression » et de la « neutralité » socialoïde, « notre Président » plébiscité chef d’une bande de « mamelouks ».
    Nous avons introduit des « drôles » d’aigles à 2 têtes dans nos montagnes [« réduit national »].
    Mais, en y pensant bien, nous sommes tous des « mamelouks » multiculturels.

  22. Posté par fanny flibustier le

    @Christian Hofer
    De tête, des joueurs albanais ont joué avec le maillot Suisse lors de l’Euro en 2016. Après je comprendrais qu’ils jouent aux couleurs de l’Albanie, on ne peut demander à personne de renier ses origines. Personnellement je ne m’immisce pas dans un conflit, ce qu’ils ont fait, à tort ou à raison, avec des circonstances atténuantes ou pas, n’engagent qu’eux. Ce qui est fait est fait, ça ne sert à rien de revenir là-dessus ni de leur cracher dessus. On est dans un monde où il est facile de juger, un monde tellement rapide où on ne prend plus le temps de se poser la question « qu’aurais-je fait à leur place ». Débat clos pour moi, je vais profiter du soleil et vous souhaite un très bon week-end

  23. Posté par Gabrielle le

    @ Hajdar et Blerim, d’accord avec vous ! De plus, ces 2 buts étaient tout simplement magnifiques et il n’a été facile pour personne de jouer tout un match sous ces huées imbéciles. Moi, ce qui me dérange, c’est la vision des visages figés (voire absents) pendant l’hymne national à chaque match. Après tout, et comme vous le signalez fort bien, ces joueurs sont SUISSES… Vous me répondrez que d’autres ne se décrochent pas la machoire non plus, mais eux s’abstiennent de mêler notre drapeau à des provocations politiques extérieures qui ne nous concernent pas !

  24. Posté par Socrate@LasVegas le

    @fanny flibustier « vous pouvez très bien vivre dans un endroit, vous entourer de gens de votre culture et nationalité et ne pas apprendre la langue de l’endroit qui vous accueille, j’en ai quelques exemples »

    Oui, oui, en Suisse tout le monde en connait des tas d’exemples…et c’est leur droit!
    Mais ces gens ne constitueront JAMAIS la société et doivent encore moins occuper des fonctions où ils sont censés la représenter!
    Leur refus de la langue (par exemple) étale leur opportunisme comme une fièreté, qu’ils ne s’étonnent donc pas si les choix citoyens ne les prennent pas en considération… et surtout ne viennent pas se plaindre de « discrimination » qu’ils ont initiée par choix!

  25. Posté par Yolande C.H. le

    Les albanais, dont les kosovars, jouent pour leur nation et leur communauté, que ce soit pour le foot ou pour d’autres activités. La Suisse, pour eux n’est qu’un tremplin qui leur permet, individuellement, de gagner et d’être fiers, car, collectivement, dans leur pays, il n’y a pas de quoi gonfler le torse.

  26. Posté par Asgard2012 le

    Elle est loin l’époque de Chapuisat Suter Bregy et compagnie! Toute cette polémique fait que la SUISSE a déjà perdu le mondial et l’unité d’une nation footballistique

  27. Posté par Yolande C.H. le

    Lors de l’ouverture , la caméra déroule sur les joueurs serbes qui chantent tous leur hymne. Pour l’équipe suisse, seuls quatre, peut-être cinq joueurs. D’ailleurs, le cameramen filmera un moment la formation chorale suisse, peut-être gêné devoir ces joueurs placés à droite la bouche fermée.

  28. Posté par My Suisse le

    Il n’y a pas si longtemps…..après une victoire des Bleus les drapeaux algériens sautaient aux jeux! La France en est où aujourd’hui? A mėditer!
    Non, les observateurs ne vont pas trop loin bien au contraire! Ce match ce n’est pas l’équipe de Suisse qui l’a gagné….c’est le FC Kosovo.
    Soyez conséquent, ce n’est pas parceque c’est le foot que certains peuvent tout se permettre!

  29. Posté par Antoine le

    J’aime bien le sport, y compris le foot mais je ne suis pas un accro !
    Le règlement autorise-t-il la présence des ces joueurs au sein de l’équipe nationale ? Oui.
    Donc ces jours font partie à 100% de l’équipe.
    Les journaleux sportifs racontent n’importe quoi tout comme l’homme au » complet vide ».
    C’est le sport actuel, il faut l’accepter ainsi, même si certains joueurs font des signes distinctifs; ils devraient s’en abstenir car c’est de la provocation avec un zeste de nationalisme déplacé …

  30. Posté par Bussy le

    La Suisse reléguée en troisième position, donc pas qualifiée du tout… d’abord la Oummat, puis le Kosovo, et enfin, peut-être d’ailleurs, la Suisse….
    C’est ça la diversité à la sauce suisse, des peuples issus de shitholes qui viennent en Suisse pour sa prospérité et qui n’ont aucune reconnaissance pour cette Suisse… même après des générations…
    Mais bon, quand la Suisse sera devenu aussi un shithole, et elle en prend le chemin à voir le comportement de certains, toutes ces notions seront bien relatives….

  31. Posté par Christian Hofer le

    @ fanny flibustier

    Je pense que vous mélangez quelque peu le thème. On ne parle pas d’une personne à 100% suisse ou non. On parle d’un cas concret d’individus qui jouent pour notre équipe nationale mais qui préfèrent visiblement leurs origines. Un Suisse ne fait pas l’aigle bicéphale. Cela n’a rien à voir avec notre pays. Tout le monde en est conscient.

    La question est de savoir si cette personne pense d’abord défendre les couleurs de notre pays ou préfère défendre ses racines et sa communauté. C’est totalement différent. Il y a un choix à faire. Ils peuvent très bien jouer pour leur patrie. Cela ne me dérange aucunement.

    Dans mon avant-dernier message, j’ai posé des questions claires:

    En cas d’un match Suisse – Albanie, vers qui se tournera la préférence des joueurs albanais?

    Vous pouvez me le dire?

    Je le répète également :

    Il s’agit surtout d’un signe patriotique d’un autre pays. Alors qu’ils portent le maillot de la sélection suisse. Que diraient les Albanais si un joueur naturalisé d’un autre pays en faisait pareil? Ils ne l’apprécieraient pas du tout.

    De plus, cet affichage politique nous met dans l’embarras: notre population n’a pas à s’immiscer dans un duel entre Albanais et Serbes. Nous n’avons rien à voir là-dedans. L’entraineur a d’ailleurs condamné ces gestes en soulignant que la politique n’avait rien à faire dans ces matchs. Vous pouvez constater que cela a même dérangé Petković qui possède pourtant 3 nationalités.

    Comme l’évoque le Matin, l’ASF a interdit ce geste. Considérez-vous alors que ce geste est normal?

  32. Posté par fanny flibustier le

    @Christian Hofer
    Je pars du principe que votre nom de famille a une consonnance germanique – plus que du gros de Vaud ou de Genève, pardonnez-moi si je me trompe. Tout comme moi qui ai un nom de jeune fille germanique, et qui ai eu la chance d’apprendre l’allemand et le suisse-allemand toute jeune. Là n’est pas la question, vous pouvez très bien vivre dans un endroit, vous entourer de gens de votre culture et nationalité et ne pas apprendre la langue de l’endroit qui vous accueille, j’en ai quelques exemples. C’est leur choix le plus strict, je le respecte, mais c’est très triste. Il est encore plus triste d’estimer que si on n’est pas à 100% suisse alors on n’est rien ou si peu, mes convictions me disent de ne pas suivre la gauche, elles me dictent également de ne jamais m’aventurer sur le terrain glissant où vous allez bille en tête visiblement.

  33. Posté par Christian Hofer le

    @ fanny flibustier

    Lorsqu’on habite en Suisse alémanique, il y a de bonnes chances pour que l’on parle un bon allemand au bout de quelque temps, spécifiquement si on y a passé sa scolarité. Et après?

    Cela prouve qu’ils sont davantage Suisses que des Vaudois parce qu’ils savent parler la langue de l’endroit où ils vivent depuis plusieurs années ? C’est du sophisme.

  34. Posté par Christian Hofer le

    La question est simple : si la Suisse doit affronter l’Albanie ou le Kosovo, pourquoi ces deux joueurs feraient-ils des efforts? Pourquoi défendraient-ils la Nati et la feraient-ils gagner?

    Remarquez l’avis des Albanais:

    « Quand la Suisse joue, c’est comme si le Kosovo jouait. C’est notre troisième équipe, après le Kosovo et l’Albanie », note Qahil Halili, employé municipal dans le village d’où est originaire Shaqiri, Zhegra (est). Une bourgade surnommée « la petite Suisse »: 450 familles y ont des proches.

    https://www.eurosport.fr/football/coupe-du-monde/2018/coupe-du-monde-2018-serbie-suisse-sous-pavillon-suisse-le-kosovo-veut-battre-la-serbie_sto6817525/story.shtml

    Quant au sélectionneur, il a été clair : ce geste est une erreur:

    On ne devrait pas mélanger la politique et le football », a déclaré le sélectionneur suisse Vladimir Petkovic. « Il est important de rester à l’écart de la politique. Nous sommes là pour vivre différentes émotions et prendre du plaisir dans l’ambiance dans laquelle nous nous trouvons », a déploré le sélectionneur suisse, après la rencontre.

    http://www.rtl.fr/sport/football/coupe-du-monde-2018-pourquoi-la-celebration-de-deux-joueurs-suisses-fait-polemique-7793849259

    Il s’agit surtout d’un signe patriotique d’un autre pays. Alors qu’il porte le maillot de la sélection suisse. Que diraient les Albanais si un joueur naturalisé d’un autre pays en faisait pareil? Ils ne l’apprécieraient pas du tout. Et tout le monde en est conscient.

  35. Posté par fanny flibustier le

    Vous vous aventurez sur un terrain où je ne vous suivrai pas, vous allez beaucoup trop loin ! Ces jeunes – car ils sont jeunes – ont vécu la majeure partie de leur vie en Suisse et ont fait l’effort de s’intégrer. Un exemple tout bête est qu’ils parlent certainement mieux l’allemand que bon nombre de genevois ou de vaudois, ce qui m’a d’ailleurs fait rire hier soir. Ensuite, n’oubliez pas qu’ils ont eu droit à des salves d’agressivité quelques jours avant le match et qu’ils n’y ont pas répondu, même concentrés sur le match ils n’ont dû entendre les sifflements et les huées permanents pendant les 95 minutes. Il y a un moment où forcément, la personne va réagir, il est inutile de pousser à bout et de s’étonner qu’il y ait une réaction. Non, je ne suis absolument pas de gauche, je suis réaliste. Alors même si je ne cautionne pas, je comprends et je dis MERCI absolument chacun des joueurs de cette équipe qui me surprendra tous les jours un peu plus.

  36. Posté par Peter Bishop le

    Isma et les autres qui défendent ce geste et la fierté de ses origines : Et moi qui suit seulement Suisse ? J’ai le droit d’être fier de mes origines ? Par ailleurs, dans le concours des origines, je met quoi moi ? Quand les uns et les autres partout en Suisse (et ailleurs en Europe) se référence constamment à leur origines (moi je suis Albanais, Togolais, Marocain, etc…) je fait quoi moi, petit Suisse sans rien d’autre ? Et si je ne me sens pas représenté par toute cette « multiculturalité », je fait quoi ? Je peux retourner dans mon pays d’origine pour être avec les miens ? Ah ben non vu que j’ai que celui-là de pays et qu’on me dit qu’il n’est pas à moi et que rien que dire que c’est mon pays fait de moi un fasciste nazi raciste qu’il faut éliminer comme la sale peste brune que je suis… Bref…

  37. Posté par Marco le

    Arnold Rochat oublie de nous dire que ce n’est pas aux Suisses et à ce pays de s’intégrer aux coutumes externe à la Suisse, non, c’est aux étrangers de respecter les coutumes, traditions et lois suisse, que cela vous plaise ou non, un étranger n’a pas a mettre en avant son origine à la face du monde, un étranger se doit, certes de ne pas oublier son origine, mais en pays étranger, en tant qu’invité, cet étranger se doit d’être irréprochable. Si un étranger n’est pas content de son sort, fait valoir ses traditions, sa culture et renie le pays hôte, alors cet étranger doit partir au plus vite, retourner dans son pays d’origine ou dans un quelconque autre pays de son choix, la Suisse, tu l’aimes ou tu la quittes, c’est aussi simple que cela.

  38. Posté par Marco le

    Les Albanais de Suisse sont pitoyables et minable avec leur commentaires à deux balles ; j’ai une question pour vous ; le joueur musulman Haris Seferovic, originaire de Bosnie-Herzégovine, donc Bosniaque, a t-il jamais fait un geste déplacé, voir pro-Bosniaque, a t-il fait des déclarations qui puent l’insulte anti-suisse ? A t-il jamais déclaré « salope de blanche » comme l’a fait Granit Xhaka ? LesAlbanais musulmans de Suisse sont Suisse comme moi je suis Chinois. 300 000 Albanais musulmans, surtout 300 000 magouilleurs et narco-trafiquants, c’est surtout cela la réalité albanaise en Suisse.

  39. Posté par steven le

    @bernard: tu as peut-être grandi avec eux? Moi oui et ils ne seront jamais suisses. Comme les africains en France c’est à 90% pour les papiers…

    @ gauloise: jolie équipe que la vôtre. Heureusement que la coupe du monde ne tombe pas pendant le ramadan lol.

    Je n’achèterai jamais ce maillot, on est du niveau de la France. Ça commence à être n’importe quoi. Si vous aimez tellement votre aigle allez le rejoindre. Nous ne seront jamais compatibles….

  40. Posté par Arnold Rochat le

    Bonsoir.
    Avez-vous vu quel maillot Taulant Xhaka, frère de Granit et qui évolue avec l’équipe d’Albanie, portait sur lui ce soir (source story Instagram de Taulant Xhaka) ? quels maillots portaient les amis de Xhaka ? Maillots suisses, suisses, suisses et re-suisses. Avez-vous vu les drapeaux dans le village de Shaquiri, détruit par des militaires serbes dans le passé. Des drapeaux suisses, suisses, suisse et re-suisses.
    Je comprend que la Suisse ne doit pas se méler de ce genre de conflit, mais derrière un joueur il y a son histoire. Et Shaquiri ou Xhaka ne sont pas politiciens, ils sont libres de dire ce qu’ils pensent sans responsabiliser la nation entière. Si je devais partir une fois, contraint par la guerre, jamais je n’oublierai ce magnifique pays qu’est la Suisse. L’Albanie n’est pas au mondial, mais l’Albanie est en fête et porte les couleurs de la Suisse ce soir. Je ne suis pas Albanais, je suis Suisse, fier de mon pays et je peux comprendre que dans pareil situation, si c’était moi qui avait du fuir pour porter ensuite les couleurs de mon pays d’accueil, ma patrie, là d’où je viens, ressorte, sous le coup de l’émotion.

    C’est les aléas de la naturalisation, mais en attendant on gagne, alors HOPP SUISSE !

  41. Posté par Hajdar isma le

    Le symbole de l’aigle était destiné au supporteurs haineux serbe. Et ce n’est pas comme si chaque célébration de la suisse était célébré de la même façon, ce match représentait beaucoup pour eux et ils ont fait cela sous le coup de l’émotion. La suisse c’est aussi cela plein de personne de culture et de pays différent vivant ensemble et si vous n’êtes pas content de ce geste cela ne vous donne aucun droit de tenir ce genre de propos. Vous avez accepté ces personnes comme suisse et vous avez acceptez qu’ils jouent pour la suisse alors vous n’avez plus rien à dire si vous prenez un joueur vous prenez son histoire et son origine.

    Un jeune SUISSE qui est né en SUISSE qui a grandi en SUISSE qui porte clairement les valeurs suisse mais qui n’oubliera jamais ses origines ALBANAISES et qui est triste de voir cette haine s’installer.

  42. Posté par Blerim Mehmeti le

    Je parle en tant que émigré de longue date, cette équipe de Suisse je l’adore parce qu’il y a des émigrés comme moi qui font peut-être des gestes mais il ne faut pas oublié une chose ; c’est des gamins qui grandissent et qui apprennent de leurs actes. (Parfois nous faisons des gestes Inconsciemment juste pour montrer qu’on n’est pas désintégré) Aprés on vois se que l’on veut voir, personnellement, je vois une équipe au top du top, une équipe Suisse. Pour ne pas citer toute l’équipe, de Stephan Lichtsteiner à Xherdan Shaqiri et Merde alors hop hop SUISSE!

  43. Posté par Christian Hofer le

    Remarquez une chose, c’est que ce geste nationaliste est soutenu par toute la gauche multiculturelle suisse.

    La même gauche qui vomit lorsqu’un Suisse porte une simple chemise Edelweiss. La fierté ne doit être respectée que lorsqu’elle provient de personnes étrangères à notre pays.

  44. Posté par YKempenich le

    J’habite à la frontière. J’adore la Suisse (les Suisses) et ses traditions. Moins quand certains critiquent la France tout en y habitant, sans acheter Migros ou Coop.ch. Ou quand certains déversent leurs « ch’ni » côté frounze.
    Mais de côté-ci de la frontière, il y a une population grandissante : celle des Albano-Kosovars et cela commence à devenir dramatique de communautarisme…
    Alors, on fait quoi de ces mecs-là ?

  45. Posté par Bernasconi le

    Quelle honte!!! La première fois que j’ai honte de notre équipe qui, je croyais se battait, sur le terrain pour la Suisse… j’aurai préféré une équipe solidaire défendant notre drapeau National perdre que de voir ça…

  46. Posté par Christian Hofer le

    @ Edi o

    Je partage votre point de vue. Cela n’a rien à voir avec notre pays et ce sont des affaires dont notre pays doit rester étranger. Ils utilisent notre équipe nationale pour en faire une base de revendication ethnique.

    Dommage que vous n’ayez pas pris de photos 😉

  47. Posté par Edi o le

    Dans ma ville on fêtait la victoire à coups de drapeaux albanais et de signes de l’aigle avec les mains. Je ressens un gros malaise. Le conflit ethnique sans fin des balkans est importé en Suisse, pays neutre, par le biais du foot.
    Vis à vis des Serbes notre neutralité a été brisé par ces joueurs faisant le signe de l’aigle. Cela dégrade fortement notre image à l’étranger. Je peux comprendre la rage des joueurs d’origine Kosovar de se faire siffler par les Serbes, mais ce geste est inexcusable quand on porte un maillot Suisse.

  48. Posté par gauloise le

    ne vous plaignez pas les Suisses notre équipe à nous elle est noire!!!!noire!!!!!
    c’est l’équipe de France!!!!!

  49. Posté par Christian Hofer le

    Bernard, si pour vous faire le geste de l’aigle albanais est un signe d’intégration. Il y a un problème.

    Spécifiquement en sachant que ce signe est INTERDIT.

    Vous le savez non?

  50. Posté par Bruno le

    Surpris? Ils ne s’intègreront jamais.

  51. Posté par UnOurs le

    Pardonnez l’expression, mais je n’en peux plus.
    Quant aux journalopes qui rivalisent de « cuckerie », je les emm…
    En moins de 15 ans de libre-circulation, notre pays a été littéralement effacé.
    La distinction, la retenue, la douceur de l’ancienne civilité suisse, je crois qu’il va falloir les mettre de côté pour un moment. Le temps de nettoyer tout ça…

  52. Posté par Bernard le

    STOP Les Observateurs ! Vous allez trop loin. Ces joueurs sont depuis leur enfance en Suisse, ont été formé dans des cadres de formations Suisses, Ils ont la nationalité Suisse, Alors stop, votre article me donne la nausée.
    Sans ces renforts l’équipe Suisse ne serait pas en Russie.
    Dans presque toute les équipes nationales en Europe il y a des joueurs naturalisés. C’est le monde actuel.
    Je pense qu’il faut savoir séparer le bon grain de l’ivraie.

    HOPP SUISSE et merci à TOUS les joueurs.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.