Anna Bono, spécialiste de l’Afrique : « Les migrants ne sont pas des pauvres fuyant la guerre. Les chiffres le prouvent. »

"Ce sont des pauvres qui fuient la guerre? les chiffres montrent le contraire." déclare Anna Bono, experte en histoire et institutions de l'Afrique à l'Université de Turin.

"Seulement 5% de ceux qui viennent en Italie sont vraiment des réfugiés. Ce ne sont pas les «derniers des derniers» car ils paient des milliers de dollars pour le voyage et les faux documents ». C'est ce qu'a expliqué Anna Bono, ancienne professeur d'histoire et d'institutions de l'Afrique à l'Université de Turin, qui démonte certaines des fausses nouvelles les plus courantes sur l'immigration.

Une voix qui émerge dans une solitude presque totale dans le domaine académique. Anna Bono est également l'auteur du livre "Migrants?! Les migrants?! Migrants?! "(Ed. Segno), qui vise à faire la lumière sur le plus gros problème du troisième millénaire.

« Des réfugiés? Presque aucun - explique-t-elle dans une interview avec Daniele Capezzone dans le journal La verità -.

Le ministère de l'Intérieur met à jour les données des demandeurs d'asile mois par mois. Tous ceux qui arrivent déposent une demande car c'est le seul moyen de ne pas être rejeté immédiatement.

En 2015, parmi toutes ces demandes, seules environ 3'500 ont été couronnées de succès. En 2016, moins de 5000. L'année dernière un peu plus de 6'000. En pourcentages, entre 5% et 8%. Tous les autres sont des migrants économiques". Et encore: "Ce ne sont pas les "derniers des derniers".

Comme il s'agit de trajets illégaux, 90% d'entre eux comptent sur des organisations criminelles et, par conséquent, ceux qui embarquent doivent être en mesure de collecter des milliers de dollars pour garantir les services des passeurs. Tout le monde ne peut pas se permettre ces chiffres, donc ils ne sont pas nécessairement si pauvres."

Les gouvernements africains ont-ils besoin d'être aidés davantage? "Mais on les aide beaucoup, il y a une sorte de plan Marshall chaque année. L'Afrique est le continent le plus assisté en termes d'aide humanitaire et de coopération au développement.

Mais le problème est qu'une partie importante de cet argent n'est pas utilisée correctement, entre la corruption des gouvernements et le tribalisme qui se nourrissent mutuellement". Un changement de paradigme est nécessaire. "Le développement de l'Afrique ne peut pas s'importer. L'Afrique doit davantage le produire d'elle-même". Moins d'argent et «une meilleure gouvernance». Ils en auraient les moyens ».

Autre fake news : les gouvernements africains travaillent déjà à limiter les départs. "En partie, c'est le contraire qui est vrai - explique Anna Bono à La Verità -. Les gouvernements sont souvent les premiers responsables des départs. Spécifiquement s'il ne s'agit pas d'individus désespérés ou de personnes qui viennent de villages reculés mais de gens qui ont des moyens.

L'essentiel de la responsabilité réside donc précisément dans le découragement induit par le copinage et la corruption, qui incitent beaucoup de personnes à voir le départ comme le dernier espoir".

Enfin, la peur du terrorisme: "Depuis au moins deux ans, des réseaux terroristes sont impliqués dans le trafic de personnes, d'où ils tirent des ressources essentiellement utilisées pour acquérir des armes. L'existence de ces routes migratoires peut également faciliter le déplacement des terroristes vers l'Afrique puis vers l'Europe. Où sont donc les militants de l'Etat islamique vaincus en Syrie et en Irak ? "

 

**********

Anna Bono a été chercheuse en Histoire et Institutions de l'Afrique au Département de la Culture, de la Politique et de la Société à l'Université de Turin jusqu'en 2015. De 1984 à 1993, elle est restée en Afrique pour mener des recherches de terrain sur la côte swahilie au Kenya. De 2004 à 2009, elle a collaboré avec l'Institut supérieur d'études sur les femmes de l'Université pontificale Regina Apostolorum. De 2004 à 2010, elle a dirigé le Département du développement humain du Cespas, le Centre européen d'études sur la population, l'environnement et le développement.

Jusqu'en 2010, elle a collaboré avec le ministère des Affaires étrangères dans le cadre du Forum stratégique dirigé par le conseiller du ministre, Pia Luisa Bianco. Elle collabore avec les médias de masse principalement dans le domaine catholique. Elle a écrit plus de 1600 articles, essais et livres scientifiques et informatifs sur les relations internationales, les problèmes de développement, la coopération internationale, l'émigration concernant l'Afrique.

Source

Source2 Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

 

Rappels:

Italie : L’experte de l’Afrique remet les Ong à leur place « Les jeunes Africains pensent qu’il suffit d’arriver en Europe pour faire fortune. »

Pays-Bas : un anthropologue met en garde « Nous accueillons des gens qui mettent en danger nos démocraties et qui ne s’identifient pas à nos valeurs. »

«Le temps du baby-sitting de l’Afrique est révolu», estime le président de l’Union africaine Paul Kagame

Un haut responsable de l’ONU: « L’Etat islamique tente de fomenter une vague de migration à partir de l’Afrique vers l’Europe pour s’infiltrer. »

La ministre israélienne de la Justice : « La barrière frontalière nous a protégés d’une conquête rampante de l’Afrique. Israël doit rester majoritairement juif, même au détriment des droits de l’homme »

Nicolas Meda, ministre burkinabé, milite pour la contraception en Afrique afin de favoriser l’économie. « Nous sommes incapables de produire pour nous-mêmes. »

14 commentaires

  1. Posté par Elisabeth de Laigue le

    Merci,enfin quelqu un qui dit tout haut et sans être interrompu par des médias de gauche,ce que nous pensons tous. Oui,il ne sert à rien de laisser venir toute cette population d Afrique sous prétexte de vouloir les prendre en charge en Europe,car ils sont miséreux.Il ne s arrêteront jamais de venir,et de se reproduire. Par contre,si dans nos propagandes,on leurs dit: ok,si vous venez, il n y aura aucune allocation,il n y aura pas de rsa,pas de cmu. Il n y aura rien. De plus vous devrez payer des taxes énormes, sur chaque enfant,que vous avez. Ça va bien les refroidir. Ceux qui auront décidé de frauder, devront être expedies d ou ils viennent Manu militari,et à leurs frais.Vous payer ou vous partez. Et puis imposer, pour ceux qui sont demandeurs,d avoir déposé avant la demande de regularisation120 000€ sur un compte bloqué,uniquement destiné,à l ouverture d un dossier d émigration,qui,de plus, doit être étudié. Avoir un projet . Ne pas juste se rappliquer et attendre .que l état nourrissent ces profiteurs. Si on ne fait rien,on sera complètement remplacés. Ils se reproduisent dix fois plus que nous. Actuellement,il y a des gestations qui viendront en barquettes frapper aux portes de l Europe d ici à quinze ans. Quinze ans,c est vite passé. Il faut les aider,oui,mais pas en leurs filant du fric,en les aidant à ne plus se reproduire. Stopper les naissances,en Afrique,pendant 30 ans.Laisser les ainés partir au cimetière et ne pas les remplacer,ou au compte goutte. Autrement on sera envahi. Si rien n est fait,d ici à 2050 il y aura 2 milliards d Africains . Comment pourrons nous bloquer nos frontières,en sachant que ce continent est à notre porte? Il faut imposer une dénatalité de toute urgence,et pour ceux qui se sont infiltrés et qui sont déjà ici,il faut arrêter de verser un centime,et au contraire,les faire payer,et payer très cher,chaque enfant qu il se permettront de faire naître sur notre sol. Puis,de pas donner la nationalité française,à ces enfants nés en France.

  2. Posté par Le TIGRE le

    Eviter l’immigration massive vers l’Europe c’est une affaire qui devrait sur le principe être entre les mains de l’ONU car n’oublions pas que sur 197 nations dans le monde il y a 192 nations membres de cette organisme c’est à dire la quasi-totalité des nations d’Afrique, alors mettons leur le nez dans leur « caca » et arrêtons de leur donner de l’argent mais plutôt enseignons leurs à travailler pour en gagner car il n’y a pas plus paresseux que les peuples africains qui manquent somme toute à leur évolutions et en sont mentalement rester à l’âge de pierre pour une grande majorité arrêtons de nourrir les ânes qui ne veulent pas avancer, laissons ces nations dans leurs problèmes, l’Europe et les pays dit civilisés ne sont pas là pour S’occuper de la misère du monde. N’est ce pas le rôle de Dieu. Ne dit on pas « aide toi, le ciel t’aidera ». Qu’en pensez vous mesdames et messieurs les croyants de toutes religions et de toutes nations’?????? Laissez moi rire de tous ça.
    Le TIGRE des Alpes

  3. Posté par Resedente le

    Il est clair et indispensable de faire patrouiller nos navires de guerre en Méditerranée, intercepter et ré accompagner tourtes embarcation hors des eaux territoriales ..Ordre doit être donné par la Présidence de la République via le 1er ministre ..le ministre l’intérieur pour info et pour « EXECUTION IMMÉDIATE « la ministre des ARMÉES . Il y va de la SÉCURITÉ NATIONALE »

  4. Posté par Dedenon le

    C’EST UN GRAND SCANDALE VENANT DES GOUVERNEMENTS QUI FERMENT LES YEUX SUR DES TRAFIQUES D’ARGENT SALE ! EN ACCEPTANT CES MIGRANTS QUI ARRIVENT AVEC TTES LEURS MALADIES QUE NOUS N’AVONS PAS LES MOYENS FINANCIERS ET MEDICALES POUR SOIGNER CES GENS LA ! Sans oublier les agressions et Meurtres qu’ils provoquent sur nos territoires !!!! STOP !!!!!!!!!!!!

  5. Posté par Sputael nadine le

    La plupart de ces migrants ne viennent ici que pour profiter de nos services social et vider nos caisses … Jamais ils ne travailleront et préfèrent vivre à nos crochets ! Ils imposent leurs lois islamiques , détruisent tout sur leur passage , imposent leurs mosquées et détruisent nos églises …Je ne sais pas combien de temps il faudra encore aux peuples de nos pays Européen pour réagir et foutre toute cette racaille dehors de nos frontières ainsi que nos gouvernements pourrit !!!

  6. Posté par henri smeyers le

    On va vers un afrontement c’est certain et le + tôt sera le mieux. Les migrants c’est une chose, mais CE SONT LA PLUSPART DES MUSULMANS, c’est à dire des illégaux et criminels statutaires. Donc, traitons les comme tels.

  7. Posté par aldo le

    Pour la masse des faux-réfugiés cette dame ne peut pas affirmer qu’ils ne sont pas pauvres, car elle établit un constat qui repose sur du vent. La propagande et les rumeurs participent grandement du mode d’information des sous-développés, toujours en voie de sous-développement, faute de maîtrise de la natalité. C’est exactement le même mode de propagande qui a stimulé l’immigration chez nous depuis 50 ans au moins. Le terrone du sud de l’Italie venait en Suisse fringant de ses 20ans. Et avec le moindre job il trouvait des banques fort intéressées pour « l’esclavagiser » par l’octroit d’un petit crédit. Rien que petit c’est déjà de la propagande. Et là, il s’achetait une rutilante limousine pour aller se pavaner dans les Pouilles auprès de sa famille et des ses ex-copains, histoire de gonfler encore plus baudruche pour les faire saliver sur une réussite venteuse et menteuse. Les Yougoslaves, les Roumains, les Kosovars, les Macédoniens etc. C’est exactement le même processus jusqu’aux Africains et autres migrant de l’Islam, elle qui n’est pas une race mais un poison que nous découvrons quotidiennement. Les familles migrantes, sur la foi de belles paroles et d’image de feuilletons américains s’imaginent l’Eldorado ailleurs. Et vu leur nombre peuvent s’endettent auprès des mafieux pour expédier quelques exemplaires surnuméraires où directement sortis des prisons.

    Les aides occidentales sont la cause de l’explosion démographique et des problèmes y afférents. Donner de l’argent est d’une immense perversité. La propagande, les rumeurs sont très présent chez une bonne partie de ces sauvages. Sauf erreur en 2013, le magazine Jeune Afrique, édité en France par des arabes… rameutait sournoisement des millions de lecteurs à venir en Suisse sous prétexte que nous allions voter pour le revenu minimum garanti. A l’Udc, ils ont reçu un double… et qu’est-ce qu’ils ont foutu ? Rien. C’est exactement comme les services de renseignements américains qui recevaient des informations sur l’attaque prévisible de Pearl-Arbore. http://www.lepoint.fr/monde/pearl-harbor-des-cafouillages-fatals-il-y-a-70-ans-07-12-2011-1404666_24.php Le Macron, la Merkeln le Bergolio et tous ces gouvernants irresponsables hors sol, sont dans leurs voitures blindées, sous escorte permanente et sans contacts réels avec la crème de la sauvagerie qui déambule dans nos quartiers. Tout ce qu’on voit comme image est tout simplement aseptisé, truqué avec des gens toujours soigneusement triés. Et les migrants font la même chose comme avec la vidéo du « sauveur » du petit enfant https://www.youtube.com/watch?v=2wOdIw9I18I et même avec le cadavre du petit Aylan. A gauche tout est pipé grâce à la presse tamedia-pravda, à la botte comme ses alter-égos.

  8. Posté par Andrea le

    619 embarqués sur l’Aquarius.
    Un passeur prend entre 3 et 5’000 dollars par passager, faites le calcul.
    Sans compter les associations et autres qui prennent des subsides de 35€ par jour pour l’accueil.
    Que penser, quand on nous parle de business de chair humaine?

  9. Posté par Antoine le

     »L’essentiel de la responsabilité réside donc précisément dans le découragement induit par le copinage et la corruption, qui incitent beaucoup de personnes à voir le départ comme le dernier espoir ».
    Que font nos gouvernements pour lutter CONTRE la corruption en Afrique ?
    Posons la question à nos députés, représentants locaux,ministres, etc …

  10. Posté par alain scohy le

    Mon avis, ils sont venus semer le chaos, je pense donc que pour assurer le bonheur à notre descendance, il faut affréter des bateaux et les réexpédier chez eux, escortés par la marine de guerre, nous ne serons JAMAIS des musulmans ! De notre éducation Judéo-Chrétienne

  11. Posté par Marie-France le

    Et ce « héros » ,un vrai réfugié ? Je crois me souvenir qu’après son acte « héroïque » et après avoir reçu des « papiers français » pour cet acte de bravoure dont il reste bien des coins d’ombre, il avait été engagé comme pompier.. je suppose donc qu’on lui a donné des vacances anticipées pour retourner dans son pays ..qu’il avait fui … bizarre… vous avez dit bizarre ???
    https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/mali-mamoudou-gassama-accueilli-en-h%C3%A9ros-%C3%A0-bamako/ar-AAyJFph?ocid=spartanntp&pfr=1

  12. Posté par Dominique Schwander le

    Les Hongrois ont donc bien raison de condamner les passeurs à de très lourdes peines de prisons, alors que les Suisses condamnent les passeurs pas comme les séquestrateurs d’adultes et de mineurs qu’ils sont mais comme de petits intermédiaires. En Suisse, sur 373 passeurs arrêtés entre janvier et octobre 2015, les condamnations n’auraient été que des amendes assorties de peines probatoires, ce qui est un appel d’air de plus à encore d’avantage d’immigration et de passeurs.

  13. Posté par Dominique Schwander le

    C’est réconfortant d’entendre une prof. retraitée qui apportent des preuves de ce qu’on pense personnellement, si on ne se laisse pas être manipulé par les mass-médias et nos élus de l’über-gauche.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.