Une enseignante à Vienne: sur 25 élèves, il y en a 21 à intégrer. « Le plus important pour eux c’est d’être un bon musulman. »

Une enseignante de Vienne signale de gros problèmes avec les étudiants musulmans. Ils étaient davantage intéressés par leur foi que par l'enseignement. Elle se heurte au Conseil scolaire de Vienne.

Une enseignante viennoise rapporte dans une interview les problèmes rencontrés avec les élèves musulmans et l'influence grandissante de l'Islam selon elle.

«De nombreuses écoles deviennent de plus en plus incontrôlables», explique Susanne Wiesinger, enseignante dans le 10e arrondissement de Vienne depuis 25 ans.

Les problèmes dans la classe sont presque impossibles à résoudre. "C'est simplement trop", a-t-elle déclaré à la plate-forme de recherche journalistique autrichienne Addendum. Dans une classe de 25 enfants «il faudrait intégrer 21 enfants dans notre société». Pas seulement linguistiquement, mais aussi culturellement. "Personne ne peut le faire", dit l'enseignante et demande à propos de la forte proportion d'étudiants immigrés: "Où devrions-nous les intégrer?"

L'enseignante parle des conditions difficiles pour enseigner aux étudiants. La musique et la danse seraient rejetées pour des raisons religieuses. Les querelles sont de plus en plus motivées par la religion. "Quelque chose se développe dans une direction qui n'est pas saine pour la société", dit-elle. Et dans les conversations avec les parents, elle réalise qu'ils se soucient souvent seulement de la foi musulmane.

"La chose la plus importante c'est déjà d'être un bon musulman"

La pédagogue Wiesinger est membre du Syndicat des enseignants sociaux-démocrates et a enseigné pendant dix ans dans un collège de 300 élèves. (...) "Je pense que la différence entre leur monde à la maison et notre monde est si grande qu'ils ne peuvent pas résoudre le problème. Parmi mes élèves, nombreux sont ceux pour qui la charia est sans aucun doute supérieure. Le plus important est déjà d'être un bon musulman."

La capitale de l'Autriche, Vienne, attire les migrants du pays. Alors qu'en Autriche, en moyenne, un quart des étudiants possèdent une origine immigrée, à Vienne, c'est un élève sur deux. Dans les écoles secondaires viennoises, c'est même 70%.

L'accent a été mis sur le district de Favoriten, tandis que la proportion de résidents issus de l'immigration est supérieure à 30%. Récemment, le quartier faisait les gros titres, car un haut responsable hongrois affirmait que les immigrés avaient "complètement changé" le paysage urbain. Les rues sont plus sales, l'environnement est beaucoup plus pauvre, et le crime beaucoup plus élevé ", a déclaré le confident de Viktor Orbán, János Lázár.

En Allemagne en 2015, 36% des étudiants d'Allemagne de l'Ouest et de  Berlin étaient issus de l'immigration. Cependant, il y a des données aberrantes. Ainsi la proportion dans les écoles secondaires à Berlin-Neukölln est de 40 à 94%.

(...)

Source Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

14 commentaires

  1. Posté par Michel le

    Voici donc une enseignante qui pose la question qui fâche :  » Où devrions-nous les intégrer?  »
    Sans faire l’amalgame, moi aussi, je me demande bien à quoi on peut intégrer des gens qui se veulent inintégrables, car réfractaires à notre mode de vie, parce qu’ils nous haïssent et haïssent notre civilisation .
    Comme le disait le Général de Gaulle en 1959 : « …Ceux qui prônent l’intégration ont une cervelle de colibri, même s’ils sont très savants. Essayez d’intégrer de l’huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d’un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français. Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront vingt millions et après-demain quarante ? Si nous faisions l’intégration, si tous les Arabes et les Berbères d’Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcherez-vous de venir s’installer en métropole, alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s’appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées.. »
    C’est cela la clairvoyance, l’intelligence de la politique du long terme…
    Voici que, soixante ans après, c’est toute l’Europe qui est concernée grâce à la folie d’imbéciles auto-proclamés « bien-pensants ».
    Ces enfants musulmans ne vont dans nos écoles que parce que c’est obligatoire en Europe. Ils viennent y passer ce temps imposé, et continuent à mettre le boxon comme l’ont fait leurs « grands-frère  » qui les y ont précédés. Devenus adultes , s’ils ont échappé à la délinquance , ils peuvent s’infiltrer dans nos administrations (police-armée) , nos entreprises , grandes ouvertes au nom de la satanée diversité, et bientôt, ils leur sera possible de passer à la phase de désintégration de nos états pour en faire des pays islamiques.
    L’ OUMMA est I N C O M P A T I B L E avec notre civilisation occidentale dont elle veut la disparition. Remigration, retour au bled de toute la smala.

  2. Posté par miranda le

    QUAND DES GENS ME PARLAIENT DE REMIGRATION,
    d’abord, je trouvais ça inconcevable ET inacceptable du point de vue humain. Et puis face à la stratégie de cette religion, j’ai commencé à penser que sauver l’occident nous obligerait à nous adapter à cette idée.

    Mais ces personnes musulmanes, obéïssent volontairement à des Imams qui les guident volontairement à SABORDER nos cultures. D’un point de vue humain, ça ne les gêne absolument pas.
    Elles ne cherchent pas à être que des bonnes personnes musulmanes , elles sont aussi ce qu’on leur demande d’être : des soldats de l’anéantissement des cultures occidentales. Aux frais de l’Arabie Saoudite et du Qatar. Que nos gauches laissent faire parce qu’elles « aiment » dépendre des finances arabo musulmanes.
    Il est une religion qui ose faire cela. Parce que sa dynamique de toujours et pour l’éternité sera la conquête.
    Vous en connaissez beaucoup des religions comme celle là, parmi les 50 religions minimum que les états occidentaux hébergent.
    LES RELIGIONS DE CONQUETE seront demain à éradiquer de la planète. ELLES SONT DEUX OU TROIS. Et ce sont en plus des « religions lobotomisantes » dont ont ne peut plus sortir tant elles savent  » anéantir la pensée ». Elles fabriquent du robot-soldat qu’elles arrivent à maintenir en temps de paix par une féroce dictature pour les unes et par une emprise psychique phénoménale pour les autres.
    Alors si nous voulons survivre, il faudra en passer par la « remigration ».

  3. Posté par Claire le

    Les idiots utiles qui pensent qu’on peut intégrer de grandes masses de musulmans sont dans l’ignorance et le déni de réalité le plus total. Les musulmans forment une communauté transnationale, l’oumma. Où qu’ils soient ils sont d’abord musulmans et se doivent de respecter à la lettre le coran et les hadiths et d’imiter le « beau modèle », Mahomet. Par ailleurs, ils ont aussi le devoir de répandre l’islam sur toute la planète, c’est nettement prescrit dans le coran:
    « L’orient et l’occident appartiennent à Dieu » (Allah bien sûr).
    Ce verset à lui seul justifie le djihad, qu’il soit violent ou par envahissement territorial. C’est très exactement ce qui se passe actuellement dans toute l’Europe occidentale. Reste à espérer que le V4 va résister aux pressions de l’UE et des ploutocrates comme Soros.

  4. Posté par Yvette le

    Quand on vous dit : « il faudra changer nos bonnes vieilles habitudes pour être acceptés par les nouveaux venus… » suivant livre love story « les corps indécents ». Et oui il faut s’adapter …ou fuir l’Europe pendant qu’il en est encore temps.

  5. Posté par Christian Hofer le

    L’Autriche s’intègre très bien aux nouveaux arrivants.

  6. Posté par pierre frankenhauser le

    « ont une origine immigrée », « la proportion de résidents issus de l’immigration », etc. Le statistiques ethniques sont-elle également interdites en Autriche, comme en Suède ? Car là, il ne s’agit pas d’immigrés d’origine polonaise ou allemande.

    Cela n’empêche pas le classement Mercer de cacher la merde au chat, en classant depuis plusieurs années Vienne comme étant la ville avec la meilleure qualité de vie au monde. Mais pour combien de temps:
    https://www.mercer.fr/newsroom/enquete-qualite-vie-mercer-2017.html

  7. Posté par Jean-Francois Morf le

    L’important pour les mahométans, c’est d’adorer et de copier Mahomet.
    Mahomet était, selon les dires des imams: enfumeur, violent, égorgeur de 666 juifs, voleur des terres de 27 villages juifs, violeur des femmes, des fillettes, des garçons, du cadavre de sa tante, des chamelles, des boucs, des chèvres, des moutons, esclavagiste, fouetteur à mort, creveur d’yeux, coupeur des mains et des pieds de voleurs (mais Mahomet et ses 40 lieutenants volaient les juifs), égorgeur de chrétiens, empoisonneur, lapideur, estropieur, menteur, etc.
    Tout en mentant que sa religion était une religion de paix et d’amour, alors que sa sharia est une idéologie de guerre et de haine! Donc ni une race ni une religion, mais une législation.
    Et vous voulez intégrer ces gens, alors qu’ils attendent de nous que nous adorions Mahomet!
    A la première occasion, les mahométans égorgeront les « infidèles à Satan », comme ils l’ont déjà fait dans les 55 pays où ils ont tué 669 million de non-musulmans, pour leur voler ces 55 pays!

  8. Posté par Thomas le

    Quoi de mieux que de retourner dans un pays musulman,pour être un bon musulman…

  9. Posté par Tommy le

    Je le rappelle…
    La composition ethnique des classes d’école ACTUELLES de Suisse et d’ autres nations européennes PREFIGURE le contenu de ce que sera l’ Europe dans dix ou vingt ans!
    On vous l’aura assez répété, ceux qui votent à gauche…..

  10. Posté par fred le

    Par contre pour les allocs ils savent s’intégrer ! ces musulmans devraient être des-intégrés

  11. Posté par JeanDa le

    @Jean Durand le 15 mars 2018 à 17h58: « […]installer des caméras […] en ajoutant un message en bas de l’écran « ceci n’est pas une fiction » ».
    EXCELLENTE IDÉE ! Mais les socialauds seront obligatoirement contre !
    Par nos votes, virons d’abord les socialauds et ensuite on en rediscute.

  12. Posté par Bussy le

    « Le plus important pour eux c’est d’être un bon musulman » et pour le reste, ils ne se font pas de soucis, ils savent qu’on va obliger les kouffars à les entretenir toute leur vie !
    Mais bon, tôt ou tard, il y aura un problème de financement….. ce problème est déjà là mais il n’est pas encore trop visible…. tic tac tic tac….

  13. Posté par Jean Durand le

    Les enseignants concernés devraient installer des caméras dans leurs classes pour que tout le monde puisse y assister en ajoutant un message en bas de l’écran « ceci n’est pas une fiction »

  14. Posté par Antoine le

    Je cite :  »Ils étaient davantage intéressés par leur foi que par l’enseignement »
    Donc impossible à assimiler ! Retour au bled ! CQFD

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.