Expulsé de Suisse, il est revenu pour voler

Yvan Perrin
Ancien Conseiller national
 
 
Expulsé de Suisse, il est revenu pour voler
C’est sous ce titre que le gratuit 20Minutes.ch nous conte la belle histoire d’Idriss (nom d’emprunt), dealer syrien présentant une forte propension à la récidive. Entre 2019 et 2022, notre homme a fait deux mois de taule en 2020, quinze mois en 2021 (sic) et dix mois en 2022.
L'hospitalité carcérale ne rebute pas Idriss qui semble se plaire dans nos contrées même s’il est en séjour illégal. Il a été reconduit chez lui par avion avant de revenir, se signalant notamment par un vol dans une enseigne lausannoise. Poursuivi par une surveillante, l’homme a sorti un tournevis pour menacer la femme qu’il a frappée d’un coup de poing avant d’être interpellé par la police.
Selon l’auteur de l’article, « personne ne sait comment Idriss* a pu revenir en catimini en Suisse. » Angoissante question à laquelle j’ai peut-être un début de réponse. Sans doute faut-il s’intéresser aux hordes de migrants qui prennent d’assaut les côtes italiennes et espagnoles depuis bien longtemps. Il ne doit pas être insurmontable de se glisser « en catimini » parmi les milliers de requérants qui s’annoncent en vue de profiter de notre système social.
Le cas d’Idriss met en évidence, si besoin était encore, la faillite de Schengen qui a remplacé nos frontières par une passoire, permettant à la lie de l’humanité de circuler en toute liberté sur le continent européen. De plus, par sa présence, par ses multiples récidives, Idriss condamne la naïveté de la gauche qui ne voit l’autre qu’en enrichisseur culturel.
Ah oui, j'oubliais, Idriss « vient d’être condamné par ordonnance pénale à 150 jours de prison et à une amende de 600 francs. Quand il aura fini de purger sa peine, Idriss sera de nouveau renvoyé. »
La justice suisse est sans pitié.
Yvan Perrin, 30.10.2023

6 commentaires

  1. Posté par Daniel Dujardin le

    @Pépé le Moko. Les coûts peuvent être variables. Une recherche Internet « coût renvois forcés Suisse » vous en donne un aperçu.

  2. Posté par antoine le

    @Pépé le Moko
    Article de 2005 :
     »L’Office fédéral des migrations (ODM) ne donne pas le détail des chiffres. Mais il indique avoir dépensé 1,4 million de francs en 2004 pour 34 vols «spéciaux». Soit une moyenne d’environ 40 000 francs par vol. 173 personnes ont été renvoyées ainsi l’an dernier. »
    https://www.letemps.ch/suisse/cout-renvois-forces
    Puisqu’on en a quelques dizaines de milliers à remogrer, il faudra négocier les prix avec Easyjet, les CFF ou une compagnie maritime à bas coût … !!

  3. Posté par Serguei le

    Ce qui se passe actuellement en Suisse, cela fait des années que c’est comme cela !!! malheureusement le peuple de benêt n’a strictement rien vu, ou rien voulu voir, c’est plus confortable !!! L’image d’une populace égale à son gouvernement, tiède, lâche, fuyant ses responsabilités. Du moins, une grande partie de celle-ci. Heureusement qu’a contrario, une petite partie continue à se battre inlassablement, passant pour des « extrémistes de droite », pour certains, ou pour des « fascistes » pour… tiens les mêmes.
    Tout n’est pas toujours juste dans la manière de dire ou de faire, mais il est certain, par contre, qu’en ce qui concerne la gauche en général, le centre en particulier, c’est la dèche assurée.

  4. Posté par Pépé le Moko le

    Quelqu’un de bien informé pourrait t-il nous donner le cout d’ un renvoi forcé ?

  5. Posté par antoine le

    De qui se moque-ton ?
    – Frontières passoires suisse –> Schengen est d’une efficacité redoutable
    – Renvois dans son beau pays d’origine –> tous les frais payés par NOS impôts (merci qui ?)
    – 27 mois de prison cinq étoiles en Suisse (bien nourri, au chaud avec TV et radio …). Il s’est bien habitué à notre confort, alors que c’est NOUS qui payons les frais dans nos prisons !!
    Le bagne pendant 2-3 mois et il ne serait JAMAIS revenu … !
    J’entends déjà les cris d’orfraie des droitdelhommistes … !!
    La prochaine expulsion, on l’espère devrait être définitive.
    Est-ce que Mme EBS – Élisabeth Baume-Schneider va prendre des mesures qui s’imposent ?
    Non, il ne faut surtout pas trop en demander … Un contrôle systématique à nos frontières selon elle n’a aucun sens !!
    https://www.rts.ch/info/suisse/14404315-elisabeth-baumeschneider-il-est-illusoire-de-penser-a-des-controles-systematiques-le-long-des-frontieres.html
    Pour NOTRE sécurité :
    – Prendre toutes les dispositions pour ne pas se faire agresser, voler, cambrioler
    – Toujours se déplacer en groupe (l’union fait la force)
    – Surtout ne PAS s’interposer et jouer aux héros lors de conflit ou de bagarre (la Police doit être appelée)
    – Être armé légalement et savoir se défendre (même avec un bâton)
    etc …

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.