Panne de jus

Yvan Perrin
Ancien Conseiller national

Panne de jus

 

C'était un moment historique. La majorité féminine du Conseil fédéral décidait de sortir du nucléaire. Les commentateurs n'avaient pas de mots assez laudateurs pour saluer ce choix courageux et salutaire. Les féministes et les Verts, souvent les mêmes d'ailleurs, ne se sentaient plus, elles avaient osé tourner le dos à l'énergie du passé. Dans la liesse générale, quelques sceptiques murmuraient dans l'ombre, se demandant par quoi on allait remplacer cette énergie condamnée à l'agonie. Il y en a toujours pour casser l'ambiance, c'est désolant. Aucun problème, les énergies vertes allaient non seulement combler cette lacune que seuls les pessimistes envisageaient mais elles créeraient au surplus des dizaines de milliers d'emplois. Avec la loi sur le CO2, il fallait aller plus vite et plus loin en punissant les rustres qui avaient encore recours aux énergies fossiles. Là, le peuple, fort d'une vision à longue portée, a mis son véto à l'encontre des empiristes énergétiques.

 

Aujourd'hui, la lacune dont on se gaussait il y a quelques années n'est plus un fantasme pour esprits chagrins mais bien un problème auquel il faut se préparer. Evidemment, les prophètes verts n'ont pas pu se tromper. C'est l'UDC qui est coupable. Elle faisait partie des moins enthousiastes à l'idée de se passer du nucléaire, elle a rejeté la loi sur le CO2 et obtenu le retrait de l'accord-cadre. Voilà pourquoi la situation est délicate, nous n'avons pas d'accord sur l'électricité avec l'UE ! Et quand bien même. C'est la France qui nous en proposerait, elle qui importe de l'électricité au charbon venue d'Allemagne, elle-même à genoux avec d'autres au sujet du gaz russe ? Ce qui nous arrive, nous le devons au monde politique toujours soucieux de complaire à Bruxelles. Pour contraindre la Suisse à faire un choix qu'elle rejette, nos élus ont peu à peu augmenté notre dépendance vis-à-vis de l'Union européenne et ont le culot aujourd'hui de prétendre qu'une panne de jus pourrait dépendre de l'accord-cadre. Il ne manquerait plus qu'on ait à attendre éoliennes et panneaux solaires au vu de la pénurie pour que le désastre soit complet. Un désastre certes, mais un désastre Vert. Ces derniers se frottent d'ailleurs discrètement les mains.Une Suisse à l'arrêt, ça, ce serait vraiment écolo.

 

Yvan Perrin

Secrétaire général

UDC Genève

 

9 commentaires

  1. Posté par Marcassin le

    J’ai fait un petit calcul qu’aucun Khmer vert n’a la volonté ou capacité de faire. Il faut agir vite, et surtout pas réfléchir il parait qu’il y a urgence climatique.
    Si tout le parc automobile suisse était composé exclusivement de voitures électriques leur besoin en énergie serait équivalente à 35% de la production d’électricité nucléaire suisse.
    Si les chauffages gaz et mazout devaient être remplacés par des pompes à chaleur et que l’on ne considérerait que 30% de l’énergie fournies par ces matières maudites, la quantité d’énergie électrique absorbées par les pompes à chaleur serait équivalente à 76% de la production d’électricité nucléaire suisse.
    35% + 76% = 111% Veulent-ils vraiment supprimer les centrales nucléaires et les remplacer par 7500 éoliennes pour couvrir les besoins actuels et ceux proposés (imposés) ?

  2. Posté par monique le

    Les écologistes sont en fait des eco-impôts-logistes. Il ne s’agit pas de préserver la planète mais de créer de nouvelles taxes afin d’assurer à ce parti politique des ressources suffisantes pour son bien être. S’ils aspiraient à préserver la planète alors la technologie de ELXIS ENERGY ferait la une de tous les médias. Mais voilà, personne n’a jamais entendu parler de cette technologie https://elxisenergy.com/about-us/. Avec ce type de panneau solaire magnétique et cosmique vous avez 5kw 24h/24 7j/7 pour une surface de 0.5m². Mais voilà ce type de technologie pourrait donner son essor à la voiture électrique, sans passer par l’ecotaxe.
    Pour dire non à ce monde de fous que les éco-impôts-los nous imposent j’espère que les routiers vont bloquer toutes les routes pour refuser l’augmentation du prix des caburants.

  3. Posté par Verdâtre le

    On va remercier les verts de nous envoyer de plus en plus à l’âge de pierre avec, pour ceux qui pourront se les payer et recharger, de belles voitures électriques, vélos, trotts ou bientôt à l’hydrogène. Attendez-vous et c’est déjà loin d’être le cas, à des augmentations de prix tous azimuts. Ilot de chereté, pas pour tout le monde, rose bonbon et gauche caviar exclu. Quand l’usine du monde se tourne vers la centrale nucléaire au sel de thorium pour continuer à produire nous aurons nos ânes qui tourneront en rond pour faire tourner la dynamo !
    Les glaciers fondent et l’ensoleillement n’est pas notre tasse de thé.
    Je me réjouis de m’acheter un cheval qui broutera dans les parcs publics, pour les crottes, elles donnent du bon fumier.

  4. Posté par Marcassin le

    Bien vu Antoine.
    Vous avez oublié une chose. Sans électricité plus de chauffage. Le mazout a besoin d’électricité (pompe, brûleur) les pellets aussi, les pompes à chaleur, même pas la psine d’en parler…

  5. Posté par antoine le

    Merci M. Perrin pour votre billet.
    L’incohérence de la politique énergétique suisse fait peine à voir !
    En cas de pénurie d’énergie (électrique, gaz, charbon, pétrole, etc …) l’addition finale sera très salée ! Toute notre industrie va en pâtir lourdement, y compris le domaine financier !
    Concernant les Verts pastèques et PS :
    Tout et son contraire concernant l’approvisionnement énergétique, le nucléaire et le CO2 !!
    Un projet sensé … ?!? Construction de 2’000 centrales à gaz en Suisse !
     »Le président du groupe socialiste aux Chambres Roger Nordmann, l’alliance de 21 services industriels Swisspower et un professeur de technologie énergétique à l’EPF de Zurich jugent le projet sensé. »
    https://www.rts.ch/info/suisse/12571985-des-centrales-a-gaz-pour-pallier-le-risque-d-une-penurie-d-electricite-l-idee-seduit.html?rts_source=rss_t
    https://www.sp-ps.ch/fr/overview/all/26%2C367/all?page=2
     »Pour le conseiller national Roger Nordmann (VD) « les centrales nucléaires font partie du passé, l’énergie du futur doit être renouvelable » »
    Plus girouette que cela, c’est difficile à trouver, c’est lamentable !!!
    NB: Peut être que l’alliance de 21 services industriels Swisspower paie bien pour les études de faisabilité des sites de productions énergétiques …
     »Pour le PS Suisse, le rejet de la loi sur le CO2 est une immense déception, d’autant plus que la crise climatique persiste »
    https://www.sp-ps.ch/fr/thema/energiewende
    Le CO2, la crise climatique engendrée par l’hystérie collective entretenue par la presse et les médias subventionnés (RTSocialiste) et une absence totale de bon sens nous précipitent dans le chaos et la décroissance par manque d’énergie.
    Préparez-vous le choc va être très violent !
    Imaginez-vous un matin d’hiver SANS électricité ?
    Pas d’éclairage, toutes les lumières ne fonctionne plus !
    Pas de café, la bouilloire ne chauffe plus !
    Le beurre dans le frigo est tiède et les aliments dans le congélateur ont dégelé !
    L’ascenseur est à l’arrêt … !
    Les feux rouges de la circulation ne fonctionnent plus !
    Le bancomat ne délivre plus de billet !
    La station de benzine ne fourni plus de carburant !
    Au travail, tout est arrêté !
    Et Internet est MORT !
    Plus de comm !! Plus d’appels sur les smart-phone !
    Plus de radio, plus de TV plus RIEN !
    Tous les commerces sont fermés, la chaîne alimentaire est rompue (toutes les transactions par cartes de crédit/débit sont impossibles !)
    Et le soir venu, de retour à la maison, la nouvelle voiture électrique flambant neuve ne peut pas recharger ses batteries par manque d’électrons !!
    Il faut dire merci à qui !
    – Aux écolos genre  »petite fleur » ?
    – Aux politiciens irresponsables ?
    – Aux accords bilatéraux ?
    – Au Peuple qui s’est laissé influencé par la propagande à grand échelle des mondialistes et autres soi-disant  »progressistes » ?
    Réveillons-nous et affranchissons-nous de cette dictature malsaine et perverse !
    La décroissance économique est un leurre tout comme l’urgence climatique !!

  6. Posté par Casella le

    Nous risquons bientôt de manquer d’électricité ? dans ce cas il faut interdire avec effet immédiat la vente des voitures électriques. Logique non ?

  7. Posté par Socrate@LasVegas le

    J’ai peut-être LA solution: déplaçons la meute de loup du Marchairuz à Lausanne et laissons s’autoréguler les populations de loups importés à 2 et 4 pattes :-)))

  8. Posté par Sergio le

    Ces Khmers verts, s’ils étaient nés quelques années auparavant, auraient tous été communistes.

  9. Posté par Pépé Le Moko le

    La démographie folle que subit la Suisse n’est t-elle pas la principale cause de cette carence en énergie ? Silence des écolos, socialos et PLR !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.