Tarik est triste

Yvan Perrin
Ancien Conseiller national

Tariq est triste

C'est une information dont on mesure encore mal les effets que la RTS a portée à notre connaissance. Tariq Ramadan fait l'objet d'une plainte pour viol depuis avril 2018, déposée par sa présumée victime genevoise. Non contente d'avoir porté en justice les présumées turpitudes du disciple d'Allah, la femme s'est exprimée par le biais de son avocat et on a peu à peu esquissé le contour des présumés faits. Tariq Ramadan n'a pas supporté l'affront. C'est vrai, imaginez l'homme d'Amour et de Paix accusé par une femme, ces êtres de seconde zone qui ont souvent l'impudeur de ne pas porter le voile, c'est bien au-delà de ce que peut supporter un savant musulman. Il fallait que les éructations de cette mécréante cessent au plus vite. Notre bon islamologue a donc demandé à la justice genevoise de faire taire l'accusatrice. Et là, que se passa-t-il ? Un refus ! La justice n'entendait pas museler la présumée victime tandis que le présumé auteur se répandait à loisir dans les médias et même dans un livre qui a dû faire le bonheur des barbus de Barbès. Qu'à cela ne tienne ! Il reste le Tribunal fédéral. Le chagriné présumé se tourne donc vers l'auguste institution et là-encore, refus !

Tariq Ramadan a pourtant de bonnes raisons de se plaindre. Il estime que "la campagne médiatique menée par la plaignante et ses avocats porterait non seulement atteinte à son honneur et sa réputation, mais serait susceptible d’influencer négativement l’instruction et le procès à venir, en violation du principe de présomption d’innocence dont il devrait pouvoir bénéficier." Il ajoute que les informations parues dans la presse "le présenteraient comme un criminel manipulateur et dangereux."

Sur ce point, force est d'admettre qu'il n'a pas tout tort. L'image du bon et brave prédicateur a été quelque peu ternie par les présumées révélations dont il a fait l'objet depuis de nombreux mois. Tariq Ramadan est à ce titre retenu en France où de présumées victimes se sont aussi fait connaître. Toutes ces femmes ont été très vite trainées dans la boue, accusées de vouloir nuire à un homme qui aurait refusé de céder à leurs avances. Des frustrées selon une Chaux-de-Fonnière bien connue.

On ne peut que saluer le courage des présumés objets de convoitise du religieux. C'est une technique fort bien rodée que de faire taire la moindre critique à l'encontre d'un frère musulman. La confrérie veille et utilise tous les moyens pour contraindre les opposants au silence. Seuls les croyants doivent pouvoir s'exprimer, ceci sans contradiction aucune. L'affaire de la jeune Mila, lycéenne française clouée au pilori pour avoir exprimé dans des termes certes crus mais clairs son rejet de l'islam, nous le montre. L'infortunée vit maintenant sous protection policière eu égard aux menaces de mort dont les disciples d'Amour et de Paix l'ont gratifiée.

A Bienne, comme nous le savons, l'imam Abu Ramadan peut répandre sa haine de l'Occident en toute quiétude mais ces braves islamistes ne supportent pas la moindre remarque quant à leurs projets mortifères.

La décision du Tribunal fédéral marque peut-être une rupture pour ces extrémistes habitués à imposer leur loi par la peur. On verra par la suite si le cas fait jurisprudence, ce qui reviendrait à dire que le délit de blasphème n'est pas rétabli par la bande. En attendant, ne boudons pas notre plaisir. Le présumé violeur a perdu. Les présumées victimes gardent le droit à la parole. Et nous gardons le droit de rester informés au sujet du présumé comportement du Phare de l'Islam.

Yvan Perrin, 5.2.2020

 

7 commentaires

  1. Posté par clydes di le

    T. R. un manipulateur qui connait bien les rouages de la charria et de la dimmhitude, et qui ne désespère pas de les imposer à nos peuples endormis et mous !
    clydes di

  2. Posté par kandel le

    Par ailleurs, plusieurs (toutes ?) victimes des horreurs sexuelles de Tariq Ramadan dénoncent son plaisir à dominer et FAIRE SOUFFRIR ses victimes ; cet aspect odieux correspond tellement au personnage et à la manière dont l’islam expose la situation très inférieure des femmes par rapport à celle des mâles humains (ces prétendus seigneurs valant deux fois plus qu’une femme)… que cela renforce la véracité des témoignages en question.

    TOUT dans ce personnage donne envie de vomir… Mesdames les féministes, nous aimerions bien vous entendre au sujet de Tariq Ramadan en particulier et de l’islam en général, islam qui vous prépare un avenir d’enfer en Europe, comme partout où il s’installe.

  3. Posté par toni le

    Il est triste, bouhhh , je vais pleurer

  4. Posté par coocool le

    Ce Suisse de papier est une honte pour notre pays.

  5. Posté par Mr Personne le

    Mr Tariq et Mr Ramadan,
    Si Tariq devait être un jour blanchi, Ramadan n’en sera pas moins noirci…voir complètement cuit !
    En attendant, le voilà dominé sans consentement au vu de tous par les femmes et la justesse qu’il a dominée avec consentement.
    Cela me rappelle cette idée concernant l’après-vie : et si l’enfer des croyants n’était que la rétribution des actes commis contre la vie elle-même ?
    Cela permettrait à Mr Ramadan de prendre la place accroupie de toutes ses victimes consentantes et de sentir ce que cela fait sur soi…ça risque d’être douloureux de revivre toutes les situations concernées, en plus de recevoir et de ressentir la souffrance, le mensonge et l’égarement induit aux siens et aux autres.
    Que lui reste-t-il…?
    Le martyr ? Etre ce héros supplicié que les Méchants auront écrasé, mais dont les livres et la pensée tellement, tellement, mais tellement puissante et dominante resteront…, ou peut être pas du tout. La généalogie patriarcale s’exprime ici.
    D’ici 20 ans, peut être ne restera-t-il que quelques livres de Mr ramadan dans les bouquineries d’occasion, sur les vieux marchés de bric et de broc ou sur l’étagère d’un ancien fan illettré…

  6. Posté par antoine le

    « Il (Tariq) ajoute que les informations parues dans la presse « le présenteraient comme un criminel manipulateur et dangereux. »
    Ce n’est peut-être pas faux !! En plus c’est un fourbe !
     »Le présumé violeur a perdu. » : Notre Justice retrouve quelques couleurs, cela fait plaisir à voir !
     »Les présumées victimes gardent le droit à la parole »: Nous ne sommes pas (encore) sous le joug de la charia !
    Les Frères Muzz doivent être considéré comme faisant partie de la 5ème colonne. Ils sont là pour NOUS combattre !

  7. Posté par Dominique le

    On devrait retirer la nationalité à ce djihadiste des Frères musulmans qui traite les femmes comme des meubles lui appartenant et pas comme des êtres humaines avec les mêmes droits que les hommes soit selon nos lois suisses.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.