La nomination d’un Hongrois au poste de Commissaire européen à l’élargissement et à la politique européenne de voisinage est un grand camouflet pour les forces immigrationnistes

Selon le Premier ministre Orbán, il s'agit pour la Hongrie du « plus grand succès diplomatique  des dix dernières années ».

Au cours des dernières semaines, le candidat hongrois Olivér Várhelyi a obtenu le poste Commissaire européen à l’élargissement et à la politique européenne de voisinage, malgré les efforts inlassables des agents politiques pro-immigration, et chacun peut deviner l’importance de ce poste, sachant que le multimillionnaire George Soros a même voulu saboter la nomination de Várhelyi. Le « philanthrope » immigrationniste a tenté d’obtenir l’aide de Daniela Schwarzer, présidente du Conseil allemand des relations extérieures. Soros espérait utiliser Schwarzer pour influencer la chancelière allemande Angela Merkel et récuser la candidature de Várhelyi – un plan qui a échoué.

Le poste de Commissaire européen à l'élargissement et à la politique européenne de voisinage couvre également la politique énergétique, la sécurité et la migration, du fait qu’un grand nombre de personnes transitent par la route des Balkans occidentaux. Il est facile de comprendre pourquoi Viktor Orbán a affirmé que ce poste serait « le plus important » durant les cinq ans a venir.

Le Premier ministre a qualifié Várhelyi d’« excellent patriote et bon Européen », ajoutant :

« Je ne nommerais jamais quelqu’un qui ne soit pas un bon patriote ou qui ne puisse pas concilier cela avec des missions internationales. »

Source : Hungary gaining EC’s enlargement and neighborhood post is a big slap for pro-immigration forces
Résumé Cenator

Sur l’habitude de Soros de s’ingérer dans les décisions politiques aux quatre coins du monde, voir aussi :
Inculpation de Netanyahou, Impeachment de Trump : Soros, Soros et encore Soros

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.