Nicolas Zufferey, professeur à UNIGE enseigne à ne pas voter UDC !

À propos de l’article : L’attitude pro-chinoise de l’UDC n’étonne qu’à moitié

******

Cenator : L'invité de la rubrique « Réflexions » de 24heures du 30.9 est Nicolas Zufferey, professeur ordinaire à l’Université de Genève, qui affirme que l’UDC et le Parti communiste chinois, c’est quasiment du pareil au même.

Le professeur rappelle d’abord que le régime chinois a fait des dizaines de millions de victimes durant l’époque maoïste, ordonné le massacre de centaines d’étudiants autour de la place Tian’anmen, a mis en place une politique systématique de prélèvement d’organes sur des prisonniers politiques, etc.

En toute logique, on s’attendrait alors à ce que le professeur félicite le seul parti qui fait barrage au néo-marxisme qui sévit actuellement en Suisse romande, avec des méthodes sorties tout droit du petit livre rouge de Mao. C’est du moins ce que l’on se dirait si l’on ne savait pas que la totalité du corps enseignant en Suisse romande était de gauche.

Nicolas Zufferey : « On comprend dès lors assez mal que l’UDC, qui ne cesse de donner des leçons en matière de démocratie, qui revendique la liberté d’expression, et même le droit de tout dire, qui refuse toute ingérence étrangère en Suisse, puisse s’acoquiner comme elle le fait avec le Parti communiste chinois. »

Excusez du peu, professeur Zufferey, mais les donneurs de leçon, ce sont les droit-de-l’hommistes qui imposent à la Suisse la pensée marxiste, le jargon politiquement correct, la pensée unique, antipatriotique, dans nos médias et dans l’enseignement... depuis la maternelle jusqu’aux sommets où vous vous êtes juché pour endoctriner et corrompre mentalement la jeunesse.

Nicolas Zufferey : « L’attitude pro-chinoise de l’UDC ne surprend à vrai dire qu’à moitié, étant donné les similitudes entre ce parti et le Parti communiste chinois. Les deux se revendiquent comme patriotiques et privilégient des valeurs prétendument nationales, même si cela implique de remettre en cause le droit supérieur issu de la Déclaration universelle des droits de l’homme; l’un comme l’autre ne répugnent pas, c’est le moins qu’on puisse dire, aux slogans simplistes, aux arguments populistes et à la rhétorique de l’ennemi extérieur. »

S’il y a un parallèle à tirer, c’est que le parti communiste chinois combat avant tout ses opposants de l’intérieur. L’UDC est également combattue continuellement par des ennemis de l’intérieur, à savoir par les Zuffrey et ses semblables et par tous les médias et la classe bavarde.
Dans le Monde entier, l’immense majorité des pays privilégient leurs valeurs nationales à la Déclaration universelle des droits de l’homme (DH) parce que c’est sain, normal et souhaitable.

La DH est une construction artificielle à rallonges, une machinerie bureaucratique, le nouveau polit-bureau de la bienpensance. Elle est  réadaptée sans cesse en fonction des dernières folies des gauchistes occidentaux universalistes, qui utilisent actuellement cette DH comme socle juridique légitimant l’invasion de l’Europe et le remplacement de populations.
Par ailleurs, la DH est en totale contradiction avec elle-même, en donnant le droit à chacun d’aller vivre où bon lui semble et en prétendant simultanément que chaque nation a le droit d’exister. Les migrants ont tous les droits et les pays cibles tous les devoirs envers eux. Cela ne peut marcher qu’en Europe où l’idéologie des Zuffrey domine, tant elle est parvenue à être hégémonique au sein des milieux qui font l’opinion.
Pour clore le sujet, cette prétendue sainte-bible s’oppose aux intérêts de la Suisse, se contredit, en un mot… la DH, c’est de la foutaise.

Parmi les droits fondamentaux de la DH figure, par exemple, l’égalité devant l'impôt. Nos gauchistes sont inaudibles concernant la jizra que les non-musulmans doivent payer en terre d’Islam, ou bien l’imposition des couples mariés en Suisse, qui ne sont pas égaux face aux autres formes de ménages.

Parler de « slogans simplistes », d’« arguments populistes », c’est faire usage de stéréotypes semblables aux clichés racistes, de mantras inventés par les anti-souverainistes et les gauchistes de votre espèce pour salir et diaboliser tous ceux qui ne pensent pas comme vous.

La pensée unique que vous enseignez ne laisse pas de place permettant de penser d’une manière libre, critique et juste. L’idéologie vous transforme en un démagogue aveugle et malfaisant, et malheureusement vous corrompez encore la jeunesse en leur transmettant les inepties politiquement correctes qui ravagent votre cerveau.

L’Union Européenne exerce constamment un chantage sur la Suisse et cherche à imposer des transformations sociales irréversibles comme la libre circulation, l’invasion migratoire, l’islamisation... Elle exige la transformation de notre pays pour, ensuite, le dissoudre totalement dans sa machine à broyer les peuples. Elle fait de la libre circulation une condition sine qua non pour pouvoir commercer avec elle. La Chine n’impose rien sur le plan idéologique, ne se mêle pas de la façon dont nous devrions vivre, ni même d’avec qui nous devrions vivre, et vous le savez très bien.
De façon malhonnête, vous vous attaquez aux deux conseillers fédéraux UDC, parce qu’ils sont UDC, et vous faites de cet accord un prétexte pour discréditer ce parti à moins de trois semaines des élections fédérales.

Lors de Forum 30.9.2019, Esther Coquoz avait déjà relevé que la Suisse était le seul pays européen ayant un accord de libre échange avec la Chine marxiste-maoïste, subitement devenue gênante pour la RTS.

Prenez votre souffle, la Hongrie a également un accord de libre-échange avec la Chine et sa croissance est actuellement la plus forte en Europe !

Et la Hongrie, tout comme l’UDC, ne sacrifiera jamais rien de sa souveraineté au profit de son économie, contrairement à des gens comme vous, professeur Zufferey, et à TOUS les autres principaux partis de Suisse. 

L’UDC n’approuve en rien le totalitarisme chinois mais, avec sagesse, elle ne souhaite pas que la Suisse soit constamment une donneuse de leçons droit-de l’hommiste. D’ailleurs, ces leçons frelatées sont déjà largement dispensées par les ONG, la gauche, les médias et les laquais de votre genre.

Si la Suisse avait observé son devoir de neutralité, par exemple lors du conflit de l’ex-Yougoslavie, elle se porterait très certainement beaucoup mieux et le Kosovo également.

Avec votre affirmation à la Goebbels : « L’Union européenne a ses défauts, mais elle est l’un des derniers remparts contre la dictature dans le monde. », nous ne pouvons que vous répondre : l’Union Européenne est dictatoriale, sa chute serait la meilleure chose qui pourrait arriver à l’Europe.

Vous concluez votre pamphlet en écrivant : « L’UDC a manifestement choisi son camp, et ce n’est pas celui de la démocratie et des intérêts des Suisses. » Nous ne pouvons conclure que sur ces mots : La Suisse a trouvé, avec la Chine, son troisième partenaire commercial, un plan B pour sauver son économie, alors que l’UE lui avait mis le couteau sur la gorge.

Vous êtes une personne nuisible, des gens comme vous ne devraient jamais avoir accès à l’enseignement.

18 commentaires

  1. Posté par Antoine le

    Le Peuple suisse à voté le 20 octobre pour élire ses représentants.
    Les résultats (prévisibles) démontrent un gain pour les Verts et Verts libéraux des pertes pour L’UDC, le PS et le PLR.
    https://www.swissinfo.ch/fre/el%C3%A9ctions-f%C3%A9d%C3%A9rales-2019_la-suisse-a-%C3%A9lu-son-nouveau-parlement—les-r%C3%A9sultats-en-cinq-graphiques/45307994
    Les Verts devront prendre leur responsabilité et surtout dans 4 ans montrer un bilan économique, financier et environnementale des plus positifs !
    Rendez-vous en 2013 … on fait des paris ?
    A part des taxes et des impôts qui vont augmenter …

  2. Posté par Dominique le

    Ce doctrinaire autoritaire n’est pas un enseignant mais un imposteur qui ne mérite pas son salaire parce que « La fonction d’un membre du corps professoral dans une démocratie n’est pas d’endoctriner ses élèves avec des conclusions toute faites sur des sujets controversés. Le membre du corps professoral est censé former les étudiants à penser par eux-mêmes et leur fournir l’accès aux matériaux dont ils ont besoin si l’on veut qu’ils pensent avec intelligence. Par conséquent, pour les enseignements sur des sujets controversés, on s’attend à ce que le membre du corps professoral soit d’un esprit juste et impartial et qu’il expose avec justesse, sans dépassement ou insinuation, les opinions divergentes d’autres chercheurs. » En d’autres termes, la fonction de l’éducation dans une société démocratique est d’enseigner aux élèves comment penser et analyser, de les faire réfléchir, de faire des efforts, de les éduquer en les instruisant, de les préparer à leur vie d’adulte et non pas de leur dire quoi penser, de les endoctriner comme le font les systèmes autoritaires comme la Chine et l’islam, les idéologies partisanes et les éducastreurs.

  3. Posté par aldo le

    Une vraie curiosité ce Nicolas Zufferey. Il est sur le pont du navire universitaire aux mains des crypto-communistes qui bousillent la Suisse en la vidant de ses intelligences, en la contraignant à soutenir l’arrivée massive de millions d’imbéciles et de malades mentaux islamiques, tout en orchestrant la désagrégation des structures de l’Etat censées protéger les citoyens au profit des pillards d’ici ou venus d’ailleurs toujours à la botte de l’Europe et de ses accointances avec le grand Satan Soros. Et il ne trouve aucun argument autre que d’accuser l’UDC ?

    Pourtant ses frères totalitaires, les bras-cassés maoïstes devraient l’informer comment ça se passe en Chine pour qu’il puisse demander la saisie de la fortune de Blocher et la saisie de ses usines pour son compte personnel en oubliant pas au passage d’en partager quelque morceaux avec les camarades bolchéviques qui se profilent derrière LES ACCORDS-CADRES D’ÉRADICATION DE LA SUISSE imposés par l’Europe . https://www.youtube.com/watch?v=Uepwmfvjsmo

    Et si cette canonnade anti-UDC correspondait aux opérations de corruption de la Suisse par l’Europe pour le compte de sa propagande, comme lors de L’AFFAIRE ERASMUS ? On n’en serait pas plus étonné, alors qu’on sait maintenant qu’Erasmus sert aussi à envoyer des chômeurs français faire des études à l’étranger pour manipuler les statistiques françaises du chômage, ce qui n’a plus rien à voir avec LES ÉCHANGES UNIVERSITAIRES QUI NE SERVAIENT ALORS QUE D’ALIBIS POUR PIQUER ÉNORMÉMENT DE FRIC AUX SUISSES ET EN PLUS POUR COMBLER DE TROUS DÉMESURÉS AFFECTÉS AUSSI A LA CORRUPTION-PROPAGANDE.
    https://lesobservateurs.ch/2014/03/06/dominik-feusi-seuls-20-derasmus-servaient-aux-echanges-universitaires-audio/

  4. Posté par Chris le

    « Sinologue ». C’est un job Monsieur Zufferey? Sérieux??? Cela sert à quoi? Un spécialiste de la Chine et de la grammaire moderne chinoise, caucasien, vivant en Suisse? Un peu comme un spécialiste doctorant en mécanique des fluides vivant à Bornéo? J’avoue avoir de la peine à suivre. Mais je ne suis qu’un « pauvre con d’UDC totalitaire » ne possédant qu’un misérable bachelor. Je ne peux comprendre que lorsque l’on m’explique les choses longtemps et surtout lentement. Merci d’éclairer ma lanterne morte en de sordides ténèbres.

  5. Posté par Chris le

    Diantre! Le courageux professeur fustige l’UDC à visage découvert, quel courage! Et de plus en étant « homme de droite votant PLR ». Mais comme c’est beau. Bien entendu il ne critique pas les crypto-gauchistes qui composent 90% de ses collègues. Le courage à ses limites. Monsieur n’a aucune idée de la vie d’un UDC nageant dans les eaux rouges académiques, la nécessité de rester caché, de ne surtout pas être découvert. Mais Monsieur le professeur est blanc, de droite et a plus de 50 ans. Il finira donc immanquablement par se faire dévorer par la bête qu’il couve…
    Concernant les électeurs UDC, songez à la pensée des PLR comme Monsieur le professeur lorsque leurs représentants viendront tapiner une énième fois vos voix lors d’un deuxième tour, les trémolos dans la voix, la grande famille de droite, les valeurs communes. Et virez-les à coups de pompes dans le fondement.

  6. Posté par Pierre-Alain Tissot le

    Certes l’UDC et la Weltwoche n’ont aucun mérite de promouvoir la propagande de l’Ambassadeur de Chine en Suisse, les Tibétains doivent apprécier…
    Cependant, ce professeur cible un peu trop facilement l’UDC ; oublie-t-il les Conseillers fédéraux non UDC, comme Schneider-Ammann, allant s’agenouiller devant le Veau d’or chinois ?
    Sont-ce des UDC, qui n’existaient pas encore, qui ont poussé la Suisse à reconnaître précipitamment la Chine communiste de Mao le 17 janvier 1950, avant tous les autres pays, puis à fermer pudiquement les yeux lors de l’annexion du Tibet le 23 mai 1951, suite à un traité bidon imposé par les Chinois ?

  7. Posté par Bussy le

    @ Pierre Zufferey (avec un « e » entre le « f » et le « r »)
    Facile de renoncer à l’anonymat quand on est dans le camp du bien, le camp de la classe dominante qui domine…..

  8. Posté par Célestine le

    Il n’y a pas que l’UDC qui soit coupable de tout, il y a aussi Trump! Soit l’un, soit l’autre, ou les deux à la fois. Idem pour les guerres civiles à venir. Le chaos est déjà installé partout en Occident, reste juste l’allumette pour « mettre de l’ambiance », comme dit mon voisin de palier aussi gauchiste que ce Zufferey.

  9. Posté par Wild le

    Votez l’UDC pour vos vieux, vos enfants et pour Vous aussi. ce pauvre prof. est insignifiant un gauche comme 19% des Suisses, il reste presque 30% autres savent compter …

  10. Posté par aldo le

    DANS NOTRE RÉPUBLIQUE BANANIÈRE, CERTAINS SE GOINFRENT DE BANANES TOUT EN LAISSANT AUX AUTRES LES PELURES MAOÏSTES QU’ILS GLISSENT SOUS LEURS PIEDS.

    VOUS AVEZ COMPRIS maintenant le mode d’action dictatorial qui préside à toutes les études universitaires. Aussi avec CE RIDICULE NICOLAS ZUFFEREY vous avez sous les yeux le parfait coordinateur de LA PERVERSION DES FAITS propres à soutenir SES AMIS IDÉOLOGIQUES, justement LES MAOÏSTES. Car LA RÉVOLUTION CULTURELLE DE MAO, C’EST EXACTEMENT CE QUI SE PASSE DEPUIS MAI 68 DANS LES UNIVERSITÉS ET NOTRE SOCIÉTÉ ALIÉNÉE AUX MANIGANCES GAUCHISTES dont est issu notre « ami ». https://www.rts.ch/archives/tv/information/point/3437106-revolution-culturelle.html (TSR = un peu trop gentillet pour être honnête)

    Pendant qu’ils cherchaient à se débarrasser de Monsieur Windisch et très certainement de bien d’autres, ILS ÉCARTAIENT DES ÉTUDES UNIVERSITAIRES SUISSES, L’AUTHENTIQUE SÈVE DES VÉRITABLES FORCES INTELLECTUELLES DU PAYS, POUR Y PROMOUVOIR DES BRICOLAGES AUX DIPLÔMES AVEC DES CALAMITES COMME ZIEGLER, CITÉ PAR MONSIEUR WINDISCH, tout en posant les pelures de bananes aux gens qui n’étaient pas du système, avec des méthodes éliminatoires comme la physique imposée aux étudiants en médecine, ou même le latin (qui est tout de même très intéressant comme complément aux études) et des chausse-trappes, tels l’initiation au droit ou la comptabilité, le tout pour scier ceux qu’on veut éliminer. Pensez bien que l’initiation au droit, ne pouvait qu’être un trucage de plus, puisqu’elle permettait de poser des questions illimitées aux examens de ceux qu’on voulait éliminer. Et comme ils invitent la Taubira, vous pouvez mettre dans le paquet de merdes universitaires la ministre française Duflot est ses super-diplômes. https://www.youtube.com/watch?v=9e_tuO5LIzw https://www.youtube.com/watch?v=bRhLe3BXLpY

    Le tout permettant de faire passer foule de médiocres déjà descendants de lèche-culs et autres lèche-botte, quitte à leur créer des chaires d’études bidon sur-mesure, telles les sciences sociales, l’écologie etc.. Ce qui a permis aux socialistes l’émergence d’un type comme Jean-Noël Rey, le cousin de la Calmy, planqué comme destructeur des PTT, (on peut se demander comment il négociait avec les syndicats ?) et terminant sa vie au Burkina Faso sous les balles de kalatch de terroristes islamiques. Ce qui démontre qu’ils ont eu raison d’une certaine manière de soutenir le terrorisme islamique, puisque même cet exemple n’a pas refroidit leurs ardeurs vers le grand-changement de population télécommandé par leur internationale mondialo-globalistes.

    J’entends encore cette expression de parti-pris en plein amphithéâtre: Ah! Vous êtes le fils du docteur Leuenberger… Fils de, filles de, voilà comment étaient choyés de puissants et médiocres bras cassés, aux cerveaux déjà détruits par l’alcool, le cannabis, le protoxyde d’azote, les desserts comme les fraises au chloroforme et les amphétamines permettant aux suicidaires de jongler avec les licences. Imaginez quels genres d’avocats, de médecins, de pharmaciens peuvent donner de telles consommations pour NOUS CRÉER CETTE SOCIÉTÉ DE TARÉS INCOMPÉTENTS CORROMPUS AU POUVOIR, QUI NOUS MINENT LE QUOTIDIEN AVEC DES STUPIDITÉS ET DES ABSURDITÉS ILLIMITÉES, COMME LA LAMAL ET LE RÉCHAUFFEMENT DE LA PLANÈTE ETC..

  11. Posté par Pierre Zufferey le

    Monsieur Cenator, vous écrivez « S’il y a un parallèle à tirer, c’est que le parti communiste chinois combat avant tout ses opposants de l’intérieur. L’UDC est également combattue continuellement par des ennemis de l’intérieur, à savoir par les Zuffrey et ses semblables et par tous les médias et la classe bavarde. » Diable, il y aurait donc un parallèle entre les ennemis du parti communiste chinois (par exemple les opposants chinois prônant la démocratie) et les ennemis de l’UDC, les Zufferey (avec un « e » entre le « f » et le « r », erreur courante) et leurs semblables ? Comment pensez-vous que le parti communiste chinois traite-t-il ses « opposants de l’intérieurs » ? L’UDC appliquerait-elle les mêmes méthodes si elle était seule au pouvoir ? Je n’en crois pas un mot, et pourtant, même homme de droite, je ne voterai probablement jamais pour ce parti (je vote libéral radical). Par contre certaines réactions de lecteurs ici font plutôt froid dans le dos. On peut évidemment ne pas être d’accord avec mon homonyme, Nicolas Zufferey (je tiens à préciser que ce n’est pas moi, il y a de nombreux Zufferey en Valais et plus généralement en Suisse), mais certains propos haineux, comme seule réponse, ne respectent définitivement pas l’esprit de tout débat démocratique, dont l’UDC se porte évidemment garante en se prétendant le seul parti à défendre les valeurs suisses (qui sont censées être des valeurs de respect et de démocratie). Certains commentateurs ont visiblement la peau bien peu épaisse, en réagissant au quart de tour à une critique sur l’UDC, alors qu’ils n’hésitent pas eux à flinguer de manière irrespectueuse à peu près tout ce qui ne leur plaît pas sur ce site, la plupart du temps sous couvert d’anonymat bien évidemment, c’est plus facile. L’UDC n’a qu’à s’en prendre à elle-même, en assimilant tous les autres partis à des vers de terre, en dénigrant souvent celles et ceux qui ne pensent pas comme elle. Il ne faut pas espérer recevoir en retour des lauriers de ses « ennemis ».

  12. Posté par Christian Hofer le

    Donc lorsque les communistes sont pris main dans le sac à imposeur leur dictature via des massacres, en fait c’est l’UDC qui est coupable. C’est magique, c’est un retournement de situation. Ainsi, la gauche n’est jamais responsable de rien et n’a aucun compte à rendre devant l’histoire. Adorable!

    Ou comment détourner l’attention du public face aux exactions de l’idéologie de gauche partout dans le monde. Cela porte un nom : Manipulation de masse.

    Et puis Cuba en fait, c’est l’UDC qui en est responsable
    Et puis la Corée du Nord, c’est aussi l’UDC
    Et puis en fait, Pol-Pot était également UDC sans le savoir, tout comme Ho Chi Minh
    Et tous les massacres dans les goulags d’URSS, c’était également l’UDC
    etc.

    Vous avez ici un tout petit aperçu de la propagande de gauche qui fait loi dans nos universités. Sachez-le chers lecteurs…

    PS : Il me semble qu’une loi interdit à un professeur de faire de la politique durant les cours. Inutile de dire que ces professeurs s’en moquent éperdument.

    @ Chris

    Lorsque certains professeurs écrivent des livres, c’est pour les imposer par la suite comme support de cours aux étudiants. Ainsi non seulement l’étudiant va devoir recracher la propagande apprise mais encore cela leur remplit par la même occasion les poches.

  13. Posté par sapue le

    Je ne crois pas avoir côtoyer des profs qui n’étaient pas de gôôôôôche, ou alors ils étaient tellement minoritaires qu’ils étaient insignifiants. Ils sont assez facile a repérer ceux de gôôôôche, lancez le sujet du climat et analysez ensuite les biais ou l’hystérie en cas de contradiction. Phénoménal.

  14. Posté par Chris le

    Il est quoi? Prof de sciences sociales? Une de ces facultés qui produit de l’inutile improductif à la chaîne? Il a produit quoi dans son existence? 3 livres de 125 pages à compte d’auteur tirés à 100 exemplaires?

  15. Posté par Antoine le

    Malheureusement M. Zufferey n’est PAS un économiste !
    Du premier coup d’œil, il aurait compris qu’il est malsain et dangereux de n’avoir qu’un seul partenaire économique.
    L’UE nous MENACE et est passée de la parole aux actes ! (Reconnaissance bancaire)
    Notre économie est dans l’obligation de trouver d’autres débouchés. Mais un professeur de gôche ne trouve qu’à salir l’UDC ! ça vole très bas …

  16. Posté par Aristocle le

    Après l’UDC nazie, voilà l’UDC maoïste/communiste ! Lol. La gauche est tellement idéologique, « religieuse », sectaire, qu’elle dit n’importe quoi.
    Bonne analyse de Cenator. Mais je fais remarquer que si ce pauvre type « a accès à l’enseignement », c’est précisément parce qu’il est nuisible à l’UDC et aux patriotes ! Critère devenu suffisant pour obtenir un poste d’enseignant à l’université.

  17. Posté par Bussy le

    D’une manière générale, je pense que les professeurs devraient se montrer impartiaux, leur gros salaire étant payé par tous les membres de la population, y compris ceux votant UDC.
    Maintenant, c’est évident que cette caste, privilégiée et « bien-pensante », n’aime pas les populistes, c’est-à-dire ce qui vient du peuple, celui-ci n’étant pas sur la même longueur d’onde que ces élites mondialistes, déconnectée de la réalité des autres, dans leur bulle hyper protégée, et donc craignant ce qui pourrait remettre en cause ses privilèges.
    Une partie des impôts prélevés sur les tous petits salaires part pour payer ces tous gros salaires, un peu de respect ferait montre d’intelligence.
    Comme l’a écrit récemment quelqu’un, il y aura forcément un retour au réel qui tombera sur ces élites, ça sera dur, très dur.

  18. Posté par G. Vuilliomenet le

    Que disait déjà Audiard ?

    C’est fou de se rendre compte que son affirmation est toujours valable en tout temps en tout lieu.
    Pourquoi ne parlerait-il pas du PDC avec un de ses politiciens qui n’avait aucun problème avec la Corée du nord?
    Je ne vais quand même pas oser la formule de Sarkozy , casses-toi pauvre …

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.