Emilie Guerel, députée LREM : « ll nous faut lutter contre ces groupuscules d’extrême droite »

Emilie Guerel : "J'ai été nommée, ce matin, Vice-présidente de la Commission d'enquête sur la lutte contre les groupuscules d'extrême-droite en France.

ll nous faut lutter contre ces groupuscules qui répandent partout la haine des autres, la violence, et défient les valeurs de notre République."

 

10 commentaires

  1. Posté par Ferry Henri-Charles le

    Une preuve de plus que la macronerie est composée d’une majorité de crétins et crétines prétentieux et incultes. Henri-Charles Ferry.

  2. Posté par Gérard Guichard le

    Je ne vois pas ce qu’on à faire de points de vue venant d’un macronisme qui justifie les assassins de 25000 français pendant la guerre d’Algérie. A gouvernement illégitime, points de vue illégitimes

  3. Posté par pepiou le

    Pour marcher aux pas de laRem, rien de mieux qu’une oie … blanche comme une colombe.

  4. Posté par Gérard le

    Complétement à côté de la plaque, mais faut bien qu’elle obéisse à son « fürher « , bizarre que l’extrême gauche ne soit jamais inquiété et pourtant plus néfaste et dangereuse.

  5. Posté par Rafales le

    Je savait que les Lrem étaient des abrutis mais la ça dépasse tout se que l’on imagine

  6. Posté par maury le

    De mieux en mieux !!!Mais j’ai ma petite idée : » En prévision des élections prochaines, la dictature macroniste va faire ,de manière préventive (comme pour les GJ) en sorte ,que la police (politique)débusque sa bête noire l’extrême drooooooooooooite dans les futures manifs et comme elle a les pleins pouvoirs, légiférer pour faire plus vrai,ce qui ne trompe personne et les embastiller avec l’espoir de décourager le RN de se présenter !!

  7. Posté par Boilley le

    Décidément le personnel politique est d’un niveau extrêmement bas. Dernièrement j’ai lu une étude qui conclut que le niveau d’intelligence de nos sociétés baisse, force est de constater qu cette baisse touche également de plein fouet les élites.

  8. Posté par Antoine le

    Emilie Guerel :
     »ll nous faut lutter contre ces groupuscules qui répandent partout la haine des autres, la violence, et défient les valeurs de notre République »
    Ces groupuscules qui répandent la haine : les Antifas et les muzz
    La violence : contre les Gilets Jaunes, ces sont les sbires de M. Micron qui utilisent des tanks et des LBD ! Qui éborgne qui ?
    Ceux qui défient les valeurs de notre République : en général ce sont ceux qui sont au pouvoir qui abusent du pouvoir ! Donc les zélites, protégés par la justices a 2 vitesses, sont les premiers sur la liste des pourris et corrupteurs/corrompus !
    Encore une idiote utile qui se prend pour celle qui détient le Bien !

  9. Posté par Léo C le

    A ce stade d’aveuglement et de bêtise crasse, le seul recours est la « fosse aux lions »: un largage, les yeux bandés, dans un de nos joyeux quartiers qui font la richesse de notre douce France, en jupe courte.

    Tu rentres si tu peux encore marcher, ça te va ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.