Belgique : les piscines n’ont pas le droit d’interdire le burkini alors qu’elles interdisent le short

L'ONU est bien entendu du côté des musulmans dans ces affaires.

**********

 

Un tribunal a tranché : une piscine publique ne peut interdire aux baigneuses le port du burkini pour des raisons d’hygiène ou de sécurité, affirme le tribunal de première instance de Gand dans deux de ses jugements, selon les journaux du groupe Mediahuis.

Interdire cette pièce de bain couvrante pour des raisons d’hygiène ou de sécurité n’est pas justifié, l’administration flamande elle-même ayant fourni des preuves scientifiques qu’il n’y avait pas de problèmes dans ces domaines.

Le centre interfédéral pour l’égalité des chances, Unia, avait déjà fait savoir à la Ville d’Anvers qu’il ne voyait aucun fondement juridique à une telle interdiction. Il avait déjà par le passé appelé à faire l’équilibre entre liberté de religion et égalité homme-femme dans ce débat. « Le burkini peut être perçu comme un vêtement avilissant ou comme un vêtement permettant à ses utilisatrices de participer à une activité sportive », rappelait-il encore en 2015.

A Gand, les piscines communales Ter Wallen (Merelbeke) et Van Eyck devront adapter leur règlement, même si des appels sont introduits dans les prochains jours.

Si la commune de Gand du bourgmestre sp.a Daniel Termont est la première visée, c’est bien du côté de la N-VA que sont venues les premières réactions à ces jugements. « Combien de personnes musulmanes sont demandeuses »du burkini, demande ainsi la secrétaire d’État à l’Egalité des Chances Zuhal Demir (N-VA), pour qui ce vêtement représente « une provocation volontaire » contre l’égalité.

Source : LeSoir.be

Via Suavelos.eu

 

Rappels:

Belgique. La charia et la ségrégation sexuelle dans les bus: le programme interpellant du parti Islam

Belgique : des manuels antisémites et prônant le djihad sont au cœur de la formation d’imams à Bruxelles, selon un rapport confidentiel

Belgique: Près de 40% des Turcs de Flandre disent que la religion devrait systématiquement prévaloir sur la loi belge

Belgique: les manuels xénophobes de la mosquée de Bruxelles. « On y décrit que tout musulman sunnite doit mener la guerre aux non sunnites. »

Belgique : Malgré l’interdiction de la polygamie, des centaines de pensions sont versées à des veuves polygames

 

 

11 commentaires

  1. Posté par Monique Collin le

    « Nadia Sminate avait déjà soutenu par le passé une interdiction générale du burkini. Elle est rejointe sur ce propos par la secrétaire d’État à l’Égalité des chances, Zuhal Demir. Cette dernière estime que le burkini est « une provocation délibérée contre l’idée d’égalité », rapporte le Nieuwsblad. Et elle veut réfléchir à la possibilité d’interdire légalement le burkini dans les piscines malgré la décision rendu par la cour de Gand. Le président du CPAS d’Anvers Fons Duchateau, également N-VA, déclare que son parti est prêt à aller en justice, « si nécessaire ». Il ajoute qu’ils ne le font pas pour des questions d’hygiène ou de sécurité mais pour défendre « nos normes sociales et nos valeurs ». »

  2. Posté par Esclavont le

    Moi je pense que les gens suis gouverne en Belgique non plus les couilles pour sinposer aux musulmans ils sont occupés à envahir notre pays et que chez nous le sainnegenne je suis qu’à nous anvahir

  3. Posté par Françoise Maes le

    Pas de short?
    Monokini alors…

  4. Posté par Tounu le

    Vous voulez provoquer ? Allez vous baigner à poil ! Que feront les autorités si des centaines de personnes suivent ce conseil ?

  5. Posté par Mouchotte le

    L’esprit de dhimmitude souffle très fort en Occident, et en particulier en Europe.
    Mais pourquoi s’en étonner? Les dirigeants des pays européens sont achetés par les monarchies du Golfe. C’est notamment pour cela qu’ils se mettent à plat-ventre devant l’islam « religion de paix et d’amour ».

  6. Posté par kitty le

    Surtout quand les  » jeunes  » musulmans y vont pour foutre le bazar comme ils font partout. Boycott.

  7. Posté par Nicolas le

    Comme l’a annoncé une m… dont le nom ne mérite pas de figurer ici, en Europe l’Etat de droit va niquer la démocratie et permettre à la charia de s’imposer.

  8. Posté par fred le

    si les catholiques ne fréquentent plus ces piscines, ce n’est pas le peu de musulmans qui les fréquentent qui les feront vivre. Un boycott est efficace.

  9. Posté par Antoine le

    Je n’irai pas me baigner dans une eau servant à laver les vêtements de ces muzz !

  10. Posté par pierre frankenhauser le

    S’ils venaient à accepter cette saloperie dans nos piscines, je viendrais me baigner en combinaison de triathlon et les surveillants n’auront pas intérêt à me l’interdire s’ils veulent éviter un scandale dans les journaux.

  11. Posté par bonardo le

    Franchement avoir l`air con est dans l`air du temps ,heureusement la connerie ne tue pas ??

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.