Suisse : 80% des demandeurs d’asile et des réfugiés reçoivent une aide sociale

Christian Hofer : Le nombre de Suisses bénéficiaires de l'aide sociale (42 %) est évidemment gonflé artificiellement puisque de nombreux ressortissants étrangers ont été naturalisés.

**********

En Suisse, 273 273 personnes ont reçu une aide sociale en 2016. Cela représente 3,3% de la population résidente permanente (+0,1 point de pourcentage).

Par rapport à l'année précédente, le nombre de personnes soutenues a augmenté de 7647 (+2,9%).

En outre, 25 544 réfugiés et 55 504 demandeurs d'asile reçoivent une assistance sociale.

Les citoyens suisses représentent 42% de tous les bénéficiaires de l'aide sociale, les ressortissants des pays de l'UE 23% et les ressortissants des pays non européens 35%.

 

L'aide sociale en 2016. Part des personnes aidées par rapport au pourcentage de la population résidente.

Source: BFS

L'aide sociale est financée par les cantons et les municipalités, tandis que les demandeurs d'asile et les réfugiés sont pris en charge par le gouvernement fédéral.

25'544 réfugiés bénéficiaires de l'assistance sociale

Pour la première fois, il existe également des chiffres détaillés pour le secteur des réfugiés et de l'asile: selon l'enquête, 85,8% des réfugiés en Suisse ont bénéficié d'une aide sociale l'année dernière. La proportion élevée peut s'expliquer par l'insuffisance des compétences linguistiques, des qualifications professionnelles non reconnues ou même de l'état de santé. (Nd Christian Hofer: On rappelle que l'Entraide protestante veut justement accueillir davantage de migrants malades et de migrants âgés, ce qui équivaut à une destruction de notre système social).

 

 

L'aide sociale concernant les réfugiés en 2016. La taille des cercles correspond au nombre de bénéficiaires de l'aide sociale dans les cantons respectifs.

Source BFS

 

55'504 demandeurs d'asile reçoivent une aide sociale

Dans le domaine de l'asile, le taux d'assistance sociale atteint 88,4%. Les 55 504 bénéficiaires de l'aide sociale sont en premier lieu des demandeurs d'asile avec un permis de séjour N (39'189 personnes) et d'autre part des personnes admises provisoirement (15'498 personnes). Durant les premiers mois (3 à 6 mois) qui suivent le dépôt de leur demande, les demandeurs d'asile n'ont pas l'autorisation de travailler.

Un taux d'aide sociale davantage élevé dans les cantons urbains.

En termes d'aide sociale, les cantons de Neuchâtel, Bâle-Ville, Genève, Vaud et Berne possèdent les taux les plus élevés en 2016. Zurich a été le seul canton urbain à enregistrer une valeur inférieure à la moyenne, plus susceptible d'être observée dans les cantons ruraux.

Par rapport à l'année précédente, le taux d'assistance sociale a augmenté dans treize cantons. Dans dix autres cantons, les valeurs sont restées stables. Seuls Fribourg, Glaris et Thurgovie ont enregistré une baisse du quota.

Le taux d'assistance sociale pour les réfugiés a augmenté dans 20 cantons. En 2015, il était encore à 81,8%. En 2016, il est passé à 85,8%. Les plus fortes hausses ont été enregistrées dans les cantons de Lucerne, Bâle-Ville, Schwyz et Soleure.

La plupart des assistés sociaux du secteur de l'asile habitent dans de grands cantons tels que Zurich (9094) ou Berne (8641). Les quatre cantons qui comptent le plus de contributeurs - Zurich, Berne, Vaud et Argovie représentent ensemble près de la moitié de tous les assistés sociaux.

La majorité des assistés sociaux dans les secteurs de l'asile et des réfugiés sont des hommes célibataires et âgés entre 18 et 45 ans. Près de la moitié des demandeurs d'asile ayant besoin de protection sociale vivent dans des logements collectifs.

Les Suisses représentent 42% des bénéficiaires de l'aide sociale. Le groupe étranger le plus important est composé de pays européens (23%): ils viennent de Serbie, du Monténégro ou du Kosovo (4,4%), de Turquie (3,4), du Portugal (3,2), d'Italie (3,1) , d'Allemagne (1,6), de Macédoine (1,3), d'Espagne (1,1) et de France (1,1). Ce sont principalement des travailleurs étrangers immigrants.

Les bénéficiaires de l'aide sociale des pays africains ou asiatiques représentent 17% respectivement 16%. Ces personnes sont venues en Suisse en tant que demandeurs d'asile avec les vagues d'immigration récentes, à savoir l'Érythrée (9,3%), la Syrie (4,6), l'Afghanistan (4,1), le Sri Lanka (2,4), la Somalie (1,8 ) et en Irak (1,8%).

Les personnes originaires d'Erythrée sont celles qui ont effectué le plus de demandes d'asile en Suisse ces dernières années (22 067 demandes entre 2014 et 2016).

 

Source Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

Nos remerciements à Victoria Valentini

 

Rappels:

Argovie. Aarburg: 1/3 du budget part dans l’aide sociale. 580’000.- pour une famille irakienne. 402’000.- pour une famille turque.

Des organisations demandent au Conseil fédéral que la Suisse accueille 10’000 migrants par année. « Il faut éviter des situations comme l’Aquarius. » (Mise à jour : Transcription de Cenator)

Suisse: Des Erythréens trichent avec le regroupement familial pour mieux piller la Suisse. La situation est cachée au grand public.

ZH : une famille de réfugiés d'Erythrée coûte 60’000 frs par mois

Bienne: Un couple de Macédoniens vole 244’000 francs à l’aide sociale

Malgré ses nombreuses condamnations et sa dépendance de l’aide sociale, un réfugié Turc restera en Suisse

 

17 commentaires

  1. Posté par John.K le

    Excellente intervention de M. Ravier en France qui dénonce la folle politique d’immigration.
    « Le peuple souffre de cette politique d’immigration qui se traduit chaque jour un peu plus par une immigration non plus de peuplement mais de REMPLACEMENT »!!!!!!
    https://www.youtube.com/watch?v=YpMSYXHHf9s

  2. Posté par Mouchotte le

    Depuis combien de temps n’entend-on pas des discours angéliques tels que: « Il faut -il faut!, c’est une affaire de vie ou de mort!- faire venir les étrangers en masse, ce sont eux qui paieront vos retraites ».
    Oui, nous avons fait venir des étrangers en masse, et nos retraites sont de plus en plus menacées, entre l’augmentation de l’âge de départ et la baisse des rentes, elles ont bonne mine, nos assurances sociales!
    Ensuite on voit nos dirigeants, bouche en cœur et yeux qui pétillent, déclarer que: « Tout va pour le mieux dans ce pays », mais en précisant tout de même, avec la bouche qui sourit moins et le regard qui redevient grave, « que nous devons absolument faire des économies ». Preuve que tout ne va pas aussi bien que les endormeurs professionnels veulent nous faire croire.
    Alors on économise sur tout. Tout sauf sur l’accueil des pseudo-réfugiés, qui ont été, sont, et seront entretenus ad aeternam par le contribuable.
    Comme c’est agréable d’afficher son appartenance au Camp du Bien avec l’argent des autres; de ce peuple qui de toutes façons vote mal et qui refuse qu’on lui impose ce qui est bon pour lui, l’imbécile!

  3. Posté par c le

    Voila

    encore une fois la misere d un system ultra corompu. Devenu citoyen apres plus de 15 dee efforts personnelles ardues donc jamais touche a l assistance sociale , apres des evenements incomprehensibles pour moi, j ai perdu mon logement et l unite du longement de Lausanne m a invite de quitter le pays !!! ils ont des couilles ces s……s . apres j ai ete mis sous curatelle generale et donc force de quitter ma nouvelle patrie. Je mentionne que jai toujours travaille cest vrai des boullots modestes mais quand meme , jai suivi 8 ans des etudes universitaires geneve et lausanne et jai participe a la vie culturelle. de peur que les authorites mafiotes psychiatriques ne menferment a Cery , j ai quite le pays ou il reste toujours mon fils avec sa mere ( « therapeute » qui a tout fAIT POUR me ruinner et qui jouit de sa vie a l abri dans une confortable vila avec son clan familial). au tour de moi j ai vu s installer en Suisse des dizaines des therapeuts de mon pays natal therapeuts qui bientot vont mettre des plafas et curatelles au
    brav peuple suisse pour spolier leurs fortunes.

    Ne vous laissez faire
    La Suisse doit rester propre et corecte comme je lai connue il y 15 ans . Peut etre que dans les\ annees 80-90 ca ete mieux mais moi jai pas connu.

    Mes meilleures voeux pour le peuple suisse authentique pas pour ceux qui ammenent la ruine

  4. Posté par jim-alain droz-dit-busset le

    Un simple eleve de 1ere annee primmaire peut expliquer que les reconduites dans les pays d origine peut tres facilement etre resolu .Il suffit pour cela que nos politiques affichent clairement leur desir de stopper toute aide aux dirigeants des pays en question , d autant plus qu une grande partie des aides fournies par nos pays finissent dans leurs poches ! Itou pour leur faire accepter un controle des natalites , car il n existe aucune loi nous obligeant a nous occuper du b a ba de l education des chiards des autres !

  5. Posté par Loinderr le

    Tout cela est une affaire de quantité. Une seule justice sociale pour tous les Cantons serait plus judicieuse. Et les impôts à la même sauce et ceci pour bien des raisons.

  6. Posté par Chardon K. le

    Évidemment si ces réfugiés et demandeurs d’asile étaient riches et en bonne santé… ce serait le top! Mais alors ils n’auraient certainement pas quitté leur pays pour venir en un lieu où on leur interdit de travailler!!!
    K. Chardon, apolitique, bi-nationale et fière d’accueillir autrui

  7. Posté par stop ou encore le

    vous avez déjà vu un gauchiste lucide ? trouvez au moins un pour faire avancer la science.

  8. Posté par Le pragmatique le

    Par réfugiés et demandeurs d’asile, faut-il comprendre que les clandos sont inclus ou en sus ?

  9. Posté par Tommy le

    J’ai remarqué hier une famille de  » futurs contributeurs de l’ AVS », à Chailly ( Lausanne) vers 10 heures du matin.

    Femme voilée avec deux gamins, ( pour l’ instant), et le mari, couché sur un banc public, et pianotant sur son Smartphone.

    Tout à fait l’ image de vacanciers éternels, pour lesquels la  » souffrance endurée pour rejoindre la Suisse  » confère le droit de prendre sa retraite à l’âge de 30 ans.

  10. Posté par Catherine le

    Dommage que ces chiffres ne soient pas publiés par les médias !

  11. Posté par Antoine le

    @Tommy : La gauche est, reste et restera AVEUGLE encore des siècles à moins d’un miracle …
     »85,8% des réfugiés en Suisse ont bénéficié d’une aide sociale l’année dernière (2017).
    Vu les mensonges ou les erreurs d’évaluations du nombre de migrants publiée par Mme Sommaruga (DFJP-PS), je constate que ce ne seront PAS les migrants qui payeront l’AVS de nos descendants. Toutes autres personnes ayant une opinion opposée devra m’en faire la démonstration financière.
    En attendant l’aide sociale suisse (AVS, AI, services sociaux, etc …) s’est élevée à 170 milliards l’année passée !

  12. Posté par Nicolas le

    La répartition de l’aide sociale en 2016, à peu de chose près, c’est la carte de la Suisse romande.

  13. Posté par JeanDa le

    L’aide sociale doit être facturée aux pays d’origine.
    Ceux qui n’ont pas de pays d’origine (qui ne « retrouvent » plus leurs papiers) doivent être expulsés vers les pays qui refusent de collaborer.
    Oui je sais, c’est plus facile à dire qu’à faire, mais ce n’est pas une raison pour ne pas faire !

  14. Posté par Peter K le

    Le soi-disant droit d’asile n’est qu’une faveur accordée par un etat souverain. En aucun cas un droit. le peuple doit decider par referendum sa suspension immediate, pas dans 4-5 ans. L’invasion des racailles allogenes doit etre stoppée de suite. L’udc a un boulevard devant elle, encore faut il que ce parti qui s’auto-proclame defenseur du peuple suisse, se reveille et fonce dans le bourbier! Heureusement nos amis italiens et du groupe de Visegrad sont reactifs, eux!

  15. Posté par Dominique Schwander le

    Cette aide sociale à fait partir en fumée 160 milliards de nos impôts et les routes autour de mon village ont de plus en plus de nids de poules, etc.

  16. Posté par Peter Bishop le

    Et ça coûte combien ? Des milliards ? Pour des étrangers ? Encore…

  17. Posté par Tommy le

    Diplômes non-reconnus?
    Un chamelier analphabète qui présente un diplôme de chirurgien , acheté au sorcier du coin….
    Combien de temps faudra-t-il jusqu’à ce que la gauche ouvre les yeux…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.