Bienne: Un couple de Macédoniens vole 244’000 francs à l’aide sociale

franc suisse

Un couple a été reconnu coupable d'escroquerie à l'aide sociale vendredi par le tribunal régional à Bienne. (...)

Le couple a touché durant plusieurs années environ 244'000 francs au titre de l'aide sociale, ce qui constituait un revenu supplémentaire de 4100 francs par mois.

(...)

Source et article complet

 

12 commentaires

  1. Posté par bdr le

    En même temps on entendra jamais parler d’un con tribuable qui a enfumé les services sociaux, c’est logique que les glands etrangers soit systématiquement représentés puisqu’ils constituent la grande majorité des profiteurs du dit service.
    J’aimerais faire remarquer que le citoyen Helvète de base a la fierté de ne pas abuser des autres, d’ailleurs, la sommaburka on est sur qu’elle est vraiment Suisse?

  2. Posté par monde-tombé-sur-la-tête le

    Ah un sursis! quelle bonne idée! Cela va sans aucun doute leur apprendre! c’est bien fait pour eux- je suis sur qu’ils tremblent de peur maintenant et ne recommenceront plus jamais!
    Les suisses, eux, après avoir payé toutes ces allocations et avoir nettoyé derriere ces macédoniens si indispensables pour notre pays- n’ont qu’à essuyer la prison ferme pour un petit excès de vitesse sur l’autoroute.

  3. Posté par Michaël le

    Alors pour avoir du recourir une fois dans ma vie à l’aide sociale pendant 3 mois, non sans une certaine hésitation car étant Suisse il faut arriver en rampant et honteux aux services sociaux malheureusement pas eu le choix pour pouvoir vivre dignement. Et bien je peux vous le dire avec certitude, il est totalement impossible d’ignorer les condition d’octroi de l’aide sociale, il y a une page A4 entière sur les conditions d’ obtention. Donc l’ignorance de cette famille est de la poudre aux yeux, soit les service sociaux ignorent volontairement cela pour être en accord avec la bien-pensance ou alors c’est le citoyen Suisse qui doit montrer patte blanche contrairement à l’étranger qui est lui choyer au plus haut point. S’agirait de se réveiller Messieurs-Dames, regarder tout ce qui se passe dans cette Europe du grand remplacement, l’envahisseur est protéger cependant que le citoyen autochtone est lui de plus en plus précarisé

  4. Posté par Bussy le

    Combien d’autres dans ce cas ? Des centaines de milliers certainement !

  5. Posté par Aude le

    J’ai des grands doutes à croire aussi naïvement que ce couple ne savait pas. Simplement parce que les assistants sociaux les informent des conditions du perçu de l’aide sociale, ils sont obligés de le faire selon la loi suisse.
    S’ils ne l’ont pas fait c’est grave devant la loi.
    Cependant ces profiteurs n’ont pas réalisé qu’il avait un contrôle (via l’ordinateur de l’etat et les ramifications entre les différents services) qu’ils pouvaient être coincés.
    Ils ont donc joué la carte de l’ignorance.
    Ce qui est fort étonnant dans cette histoire est que l’Etat à mis plusieurs années à le découvrir.
    L’on peut donc penser qu’il y a un beau foutoir en la matière dans ces services.
    Il serait fort intéressant de savoir le nombre de cas à l’aide sociale à Bienne et qui en sont les bénéficiaires ?
    À mon avis, une belle flopée.
    Avec l’histoire du roublard d’imam, Bienne et sa région commence à se distinguer par sa mansuétude abusive.

  6. Posté par conrad.hausmann le

    Ecrire un commentaire ? Je renonce pour éviter d’envisager des choses bien plus méchantes et graves pour moi. Quand je pense à certaines amendes que j’ai payé pour des pecadilles et ce fric sert à financer des envahisseurs et des racailles…Bref, je passe à autre chose…

  7. Posté par Marie le

    Pas de soucis, les biennois continueront de voter socialiste ou vert, ils aiment ça ….

  8. Posté par Christian Hofer le

    Il faut savoir que ces gens possèdent souvent des maisons dans leur pays et que ces biens ne sont évidemment pas connus de l’aide sociale et de nos impôts, contrairement aux Suisses qui sont tondus sur chaque centime gagné. Pour un Suisse, vous ne devez plus rien avoir, vos enfants et/ou vos parents ne doivent pas être en mesure de vous aider.

    Souvent aussi, les Suisses se privent de l’aide sociale par honte. Voilà pourquoi ce système favorise à 1000% des migrants qui n’ont aucun scrupule, qui se fichent éperdument si la Suisse va mal, si nous n’avons plus d’argent dans nos caisses. Pour eux la Suisse, c’est le paradis, entourés qu’ils sont d’assistants sociaux gauchistes et crédules prêts à leur dérouler le tapis rouge. Ils savent que notre administration est incapable de vérifier leurs biens. Tout est à sens unique. Imaginez donc ces gens provenant de pays où cette même aide sociale tient du fantasme et où les magouilles sont la norme: la Suisse est totalement stupide de ne pas prendre en compte ces éléments avant de les accueillir!

    Et inutile de compter sur l’administration des Balkans, corrompue jusqu’à l’os, pour savoir qui possède quoi. Un simple pot de vin et le tour est joué.

    C’est dire à quel point la Suisse est injuste avec ses propres compatriotes pendant qu’elle ouvre ses portes à des gens qui profitent sans la moindre honte!

  9. Posté par Gabrielle le

    Je me demande… Je devrais faire la même chose. Mais n’étant QUE suisse et contribuable, peu de chance d’obtenir l’aide sociale. Et si d’aventure je l’obtenais abusivement et que je me faisais coller, pas sûre que pour ma pomme ce serait du sursis, hein ???

  10. Posté par aldo le

    Là, on constate bien la principale motivation de leur arrivée en Suisse. Encore un enrichissement à l’envers. Est-ce que le tribunal à enquêté sur un bien immobilier qui pouvait servir éventuellement à éponger ces surplus inutiles ? Vraisemblablement non. Tellement d’affaires du même genre, ça finit par fatiguer les tribunaux et la justice qui se déglingue aussi pour nous. Via sicura, là c’est du beurre cousu-main, pour apostropher les coupables. Mais des migrants sournois et cachotiers, c’est une affaire de pro, pas de gauchos planqués pour noyauter dans la justice.

  11. Posté par Sergio le

    Nous avons les instituts sociaux les plus bêtes au monde.

  12. Posté par Polo le

    Sursis pour les voleurs ! Ils s’engagent à « rembourser par petites traites mensuelles »… Lol Je parie qu’ils ne rembourseront jamais la somme, même en partie. Et le sursis est un encouragement pour les autres voleurs potentiels à les imiter. Que risquent-t-ils ? Rien !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.