Drogue à Lausanne, quand Fernand condamne Melgar

Yvan Perrin
Ancien Conseiller national

Drogue à Lausanne, quand Fernand condamne Melgar

On a beaucoup entendu parler de lui en tant que réalisateur de films engagés dénonçant l'inhumanité des autorités suisses confrontées aux requérants d'asile. La Forteresse puis Vol spécial reçurent un accueil enthousiaste de la part des milieux pro-asile par leur côté culpabilisant, faisant de notre pays un enfer pour ces hommes, femmes et enfants qui méritaient tant de trouvez chez nous la paix qui leur faisait défaut chez eux. Grâce à ses productions, Fernand Melgar devint en quelque sorte la conscience du pays, celui qui dénonce le sort réservé aux plus faibles, les dérives administratives et policières, ceci bien sûr coproduit par la RTS avec le soutien de l'Office fédéral de la culture.

Aujourd'hui, notre homme reste toujours aussi engagé mais son combat a changé de cible. Il ne vise plus les dérives administratives et policières mais leur inaction. Relevons qu'il reste cohérent, la police étant dans tous les cas responsable des maux de notre temps. Oui, il s'engage contre le trafic de drogue à Lausanne, près de chez lui, près de ses enfants pour qui il s'inquiète avec raison. Malheureusement pour lui, il se trouve que les dealers qui le préoccupent tant ont bénéficié de son trop long aveuglement, lui qui s'est tellement refusé à voir dans la masse qui se pressait à nos frontières d'éventuels délinquants plus intéressés par le commerce que par la protection. Durant toutes ces années, Fernand Melgar n'a eu de cesse de clouer au pilori celles et ceux qui tentaient de nettoyer les rues de la vermine qui y prospère, mettant en scène des expulsions forcées comme autant d'actes de torture. Son message est passé, surtout dans le canton de Vaud. Face à l'indignation qu'il a su provoquer grâce à sa caméra, les autorités renoncent volontiers à user de la manière forte pour renvoyer chez eux ceux qu'il a si bien défendus.

Aujourd'hui, Fernand Melgar fustige, déplore, attaque mais se garde bien d'évoquer sa propre responsabilité face au trafic qui le menace maintenant. Il est vrai que les désagréments étaient nettement plus supportables dès lors que ses protégés vendaient la mort bien loin de son domicile. En homme cohérent, il ne manquera pas de tourner "Vol spécial 2", film fustigeant les expulsions forcées de ces dealers qu'il se refuse à reconnaitre comme ses créatures puis "Près de chez Moi", œuvre dénonçant l'impunité des trafiquants sévissant sous ses fenêtres alors qu'ils devraient être expulsés.

Saluons néanmoins l'action de notre grand homme dont les plaintes ont manifestement touché la police cantonale qui procède en ce moment-même à une visite de squat où plusieurs kilos de cocaïne ont été découverts. Par son attitude, il démontre qu'il est un véritable bobo, fustigeant l'hostilité du peuple face aux dealers mais réclamant une intervention rapide et forte face à ces mêmes dealers dès lors qu'il est lui-même concerné. Fernand Melgar vous le dit, les requérants doivent être accueillis mais pas dans sa rue; les dealers, ce n'est bon que pour les autres, pas pour ses propres enfants.

Yvan Perrin, 29.5.2018

 

32 commentaires

  1. Posté par C le

    Les dealers de la drogue travaillent avec les psychiatres et les psychologues. Cest comme ca que Cery continue a ‘ justifier’ son « travail ». Degeulasse . ils confectionnent a tort des plafa , des curatelle. « ‘Bravo » aussi a la police qui est impliquee egalement. mOI JAI DU quitter la Suisse ou jai vecu 15 ans et jai obtenu par mes merites la nationalite. pour que le gouvernement corrompu n ait plus aucun droit sur moi jai demande que je sois libere du passport suisse. Quand meme cette mafia pousse les choses trop loin. Habitant du Lausanne pour 15 ans, apres avoir ete empoisone (insomnie totale de plusieurs mois) et mavoir mis du requip (medicament qui provoque le deguisement) dans ma nouriture et ou boisson jai du quitter pour ne pas me faire le prisonier du Cery. Domage Lausanne cest une belle vile ou y habitent pas mal des gens du bon coeur. Au revoir

  2. Posté par Le pragmatique le

    Forum RTS, le plus gros débile melgard où Pierre conscience; entre les deux mon cœur balance.

  3. Posté par Bernard le

    Lancez ce soir même vos fausses boulettes dans les taillis..buissons..et jardins que vous connaissez ..dans lesquels ces salopards planquent leurs boulettes…..le problème sera vite réglé…ça prend 10 minutes de faire 10 fausses boulettes…allons..allons ..on y va. Du courage
    A payerne et bulle…ça marche super..

  4. Posté par Christian Hofer le

    Monsieur Vuilliomenet,

    Nous publions très souvent des articles que des lecteurs nous envoient. Vous ne pouvez guère dire le contraire. Avec le fameux label « nos lecteurs nous prient de publier » par exemple. Souvent aussi des lecteurs nous envoient des textes en langue étrangère pour lesquels nous devons faire des heures de traduction. Qui ferait ce travail sinon ?

    J’ai remercié bien souvent aussi Alex, Info, Wilhelm, Victoria , Christelle B. ou encore Alain Jean-Mairet pour tous les articles qu’ils nous transmettent. Ne voyez-vous jamais ces remerciements en fin d’articles ? Dès lors, je comprends mal votre remarque.

    Mais n’oubliez pas non plus qu’un article du Temps ne peut guère être mis dans sa totalité ici: nous ne pouvons diffuser qu’un paragraphe ou deux. En outre, cela procure de la publicité pour un journal tel Le Temps, pour qui j’ai assez peu de respect. Je vous rappelle que ce journal a milité et milite encore contre Donald Trump et publie des articles tendancieux sur de nombreux autres sujets. Je prends donc rarement des articles de ce quotidien.

    Vous avouerez aussi que vos doléances ne sont pas au même niveau que le mépris porté aux sites de réinformation dans leur globalité, qui pratiquent un travail quotidien même durant les fêtes, de traduction, de vérification d’information sur plusieurs sites souvent (d’où les Sources numérotés au bas de mes articles par exemple), de récupération des vidéos, sans compter tous les comptes Youtube, dailymotion, vimeo comportant des centaines de vidéos qui ont été effacés à la suite de plaintes provenant de gauchistes haineux, les images sans droits d’auteur à dénicher (pour ne pas subir de plaintes ou de demandes d’indemnités)… Cela prend de nombreuses heures par jour. Je crois que personne ne s’en rend compte.

    Dès lors, que la presse nous méprise à ce point tout en déroulant le tapis à un opportuniste tel Melgar, cela me semble scandaleux.

    Tentez donc l’aventure de la réinformation durant un an, entre les attaques informatiques redondantes, la censure, le mépris des gens, ceux qui estiment que vous ne faites rien d’autre que de la mise en forme, d’autres encore qui pensent que cela génère un revenu (Lol !!) et les coûts informatiques engendrés. Vous verrez que vous ne pouvez pas comparer un tel labeur, de tels problèmes avec quelques demandes de publications d’articles.

    Bien à vous

    PS: Je publierai votre article aujourd’hui. Je vous conseille de mettre les demandes de publication directement dans les commentaires ainsi je les verrai plus facilement.

  5. Posté par G. Vuilliomenet le

    @ Christian Hofer

    Vous vous plaignez que des articles écrits par les chroniqueurs du site lesobservateurs.ch ne soient pas publiés sur les sites de la presse en ligne. Moi, je reproche aux rédacteurs de ce site de ne même pas relayer des articles que des contributeurs et lecteurs comme moi transmettent.

    Je n’ai pas vu ici une des dernières chroniques de Marie-Hélène Miauton sur le procès de trois islamistes du CCIS parue dans Le Temps. Lire le dernier commentaire sur l’article proposé ci-dessous:

    https://lesobservateurs.ch/2018/05/16/nicolas-blancho-accuse-de-propagande-jihadiste/

    Pas plus que je n’ai vu une info importante sur ce lancement d’une initiative pour le tirage au sort des juges fédéraux. J’ai pourtant envoyé une proposition d’article récemment. Le texte existe dans les quatre langues nationales:

    https://www.justiz-initiative.ch/fr/startseite.html

    Je dis ça, je ne dis rien d’autres.

  6. Posté par Marie-France le

    « Vous voulez être écouté, publié ? Soyez de gauche.  »
    Absolument Monsieur Hofer..
    Ainsi, suite à un article paru dans 24 Heures la semaine passée à propos de Melgar, j’ai écrit au « courrier des lecteurs » pour donner mon point de vue sur le personnage …Evidemment, je n’ai pas été publiée ,…

  7. Posté par Socrate@LasVegas le

    Ne cédez pas au découragement M. Hofer…Tout ce que vous dites est vrai mais parfois surgit un peu d’espoir d’où on ne l’attendait pas: mon père à tendance de gauche mais ne se l’avouant pas s’est récemment mis à considéré différemment les infos des observateurs que je lui transmets…
    L’ue semble rassembler toujours plus de Suisses contre elle…c’est de bonne augure!
    Une idée, puisque M. Blocher n’a pu acquérir le Lausanne-cité, peut-être est-il intéressé à s’associer avec les talents des observateurs pour publier un petit « les observateurs.ch », et dans un premier temps par une série d’affiches dans les transports publics pour faire connaître le site et annoncer le journal…
    Affiches avec toujours une petite phrase humoristique FINE encourageant la culture de l’excellence suisse…

  8. Posté par Christian Hofer le

    Les gens ne semblent pas avoir compris le véritable enjeu de l’histoire des dealers africains.

    On parlait déjà de ce problème de deal au temps de Réduit national, ce n’est pas une surprise ni une découverte, sauf pour les idiots utiles.

    Quelle est la véritable leçon à retenir? C’est que quoi que vous fassiez, écriviez, quelles que soient vos sources, vos chiffres, vous n’avez aucune chance d’être relayé dans la presse. La vérité n’a aucun pouvoir dans cet univers médiatique. C’est l’étiquette que les journalistes vous donneront qui vous permettra d’être respecté ou non par la population. Ainsi votre message ne sera jamais diffusé si vous êtes de droite. Regardez donc avec l’islam: on ne compte plus le nombre d’attentats, le nombre de tentatives d’attentats, les menaces de mort à l’encontre des non musulmans dans le monde entier. les conversions forcées, les viols et la presse continue de plus belle à éviter le débat sur la nature même de ce dogme, ses appels à la conquête et son prophète guerrier. Pire, elle cherche à les présenter en victimes tout en évitant de parler de leurs nombreux crimes.

    Alain Jean-Mairet peut bien écrire 50’000 tweets, créer un site référencé, chiffré, avec des témoignages de première main. Il est considéré comme étant de droite et par ce biais il ne sera jamais écouté. C’est aussi simple que cela.

    Je pense que nombreux sont ceux qui ont été choqués de voir à quel point les journaux romands offraient une tribune à ce réalisateur d’extrême gauche. Un énergumène comme Melgar a pu imposer sa propagande avec notre argent, infliger sa moraline au mépris de notre population et de la sécurité de nos enfants durant des années. Cela le laissait indifférent. Pire, il se régalait de nous voir impuissants, de constater que ses films étaient diffusés dans nos écoles, qu’il était systématiquement écouté et relayé par nos médias alors que nous étions trainés dans la boue, malgré le travail harassant et quotidien effectué.

    Il lui a suffi de dénoncer cette réalité pour être publié, voire même remercié par des Suisses qui oublient que ce personnage a été à la racine de nos problèmes, allant jusqu’à faire la chasse aux commentaires déviants ici même. Pendant que son message est retransmis dans toute la presse, un site comme les Observateurs ne le sera jamais alors que nous travaillons depuis des années. Où est la justice dans tout cela? Il suffit qu’un individu de gauche découvre la vérité pour que les politiciens la prennent en considération. Nous n’existons même pas pour eux. Quid de sa responsabilité? Quid de la souffrance des nôtres durant toutes ces années? Quid de son enrichissement personnel sur notre dos?

    Mais la fameuse leçon de l’histoire, la voici: Vous voulez être écouté, publié, respecté ? Soyez de gauche. Un patriote est censuré avant même d’avoir ouvert sa bouche. Nous pouvons encore écrire 300’000 articles. Il suffit à la presse romande de prétendre que ce sont des fake news, nonobstant la qualité des sources, pour que la population s’en détourne.

  9. Posté par Fleeps le

    Ce qui a de bien à être Suisse…c’est que y’a pas besoin d’immigré…..on est déjà sur place!

  10. Posté par aldo le

    Le titre à lui seul démontre la schizophrénie, qui découle dans la majorité des cas de l’utilisation des drogues…

    VOICI LA CLEF POUVANT GENERER UNE PRESSE PLUS INDEPENDANTE ET NEUTRE:

    IL DEVRAIT Y AVOIR UN LOI QUI N’AUTORISE LES DECLARATIONS MÉDIATIQUES, INTERVIEWS ET RÉPONSES COMPRISES, QU’A DES PERSONNES DÉPOURVUES RÉELLEMENT DE CASIER JUDICIAIRE, C’EST-A-DIRE AUSSI SANS CONDAMNATIONS BIFFÉES MAIS TOUJOURS VISIBLES PAR LES SEULS JUGES ET AYANT PASSE DES TESTS DE DROGUE NEGATIFS, ALCOOL COMPRIS.

  11. Posté par Socrate@LasVegas le

    Vous savez, M. Melgar, comme dit le proverbe « à pisser contre le vent… » alors investissez utilement les subventions reçues…devenez Gofast 🙂

  12. Posté par Socrate@LasVegas le

    « fucking fernand », sors de ce corps!!

    Bah, il peut toujours éduquer son fils et lui apprendre que la drogue, c’est la merde…surtout quand il n’y en a plus 😉

  13. Posté par Fleeps le

    Moi je tend pas l’autre joue, j’espère que la facture pour ces pro-immigrationnistes de masse sera diabolique.

  14. Posté par Bernard le

    Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis.. je dis
    BIENVENUE À M. MELGAR….son surnom de mule andalouse….têtue
    va nous aider dans notre combat…

  15. Posté par Mouchotte le

    Monsieur Melgar fait partie de ces gens d’origine étrangères qui ont une bien curieuse façon de remercier leur pays d’accueil.
    Je sais de quoi je parle. Il m’est arrivé, et il m’arrive encore, d’en côtoyer. Ce sont des personnes qui ont décidé, de leur plein gré, et sans que rien, absolument rien, ne les y contraigne, de venir s’établir en Suisse. Et qui ne font pas preuve, c’est le moins que l’on puisse dire, d’un semblant d’affection ni pour ce pays ni pour sa population indigène, qui les ont pourtant accueillis sans faire preuve de dureté excessive.
    Et non seulement je n’ai pas vu beaucoup de gratitude, mais j’ai pu constater une sorte de haine latente envers le peuple suisse, qui serait à les entendre un ramassis de « beaufs racistes et repliés sur eux-mêmes ». Une belle marque de reconnaissance. Quand ce n’est pas pour dire qu’il FAUT ABSOLUMENT davantage d’immigration…
    C’est déjà pénible à entendre de la part de gens venus pour des raisons économiques, et ça l’est encore plus lorsqu’ils s’agit de gens venus en tant que réfugiés. De réfugiés venus de pays où le pourcentage d’étrangers avoisine zéro; question racisme, je ne pense pas qu’ils aient de leçons de morale à nous donner. De réfugiés venus de pays où l’on répète souvent qu’il faut par exemple « punir les Infidèles ». Tendez donc la main, et vous aurez le bras arraché.
    Il y a dans ce pays une quantité invraisemblable de Suisses de Papier. Ils viennent pour profiter de ses avantages mais sans en accepter les contraintes. Et notamment celle de s’adapter et aux lois et aux mœurs du lieu où ils vivent.
    La loi, justement, n’interdit aucunement de quitter ce pays. Alors à ceux qui ne se plairaient pas ici, je dis simplement que vous pouvez toujours tenter votre chance ailleurs. Après tout le monde est vaste.
    Notre patrie a subi des décennies durant une immigration de plus en plus forte, introduisant des populations de moins en moins semblables en tous points avec la notre. Et cela sans que le peuple suisse n’ait jamais son mot à dire. Les élites nous ont volontairement dupés sur les bienfaits imaginaires d’une société multiculturelle, et nous en payons le prix, tous les jours, de plus en plus chèrement.
    Monsieur Melgar, au bout du compte, dénonce le désastre qu’il a en partie contribué à bâtir. Les Judas de tout poil commenceraient-ils enfin à se sentir coupables? Espérons-le, ça ne fait pas de mal.

  16. Posté par Bernard le

    Faudrait faire fabriquer des dizaines de milliers de fausses boulettes de coke et des dizaines de milliers de faux packsons d’héroïne par les ateliers protégés du canton…..parfaitement imités…..et les déposer partout où il y a du trafic dans le canton…..et si c’est pas assez ..qu’on en fabrique des centaines de milles….et le problème sera réglé….je vois déjà la tête d’un grand agent immobilier se faisant livrer une fausse boulette…

  17. Posté par Bernard le

    Bienvenue m. Melgar….il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis…..lancez des fausses boulettes de cocaïne partout où les dealers planquent leurs vraies boulettes….par centaines…le resultat est rapide et extraordinaire.. et ça ne coûte rien….ça donne des bagarres épiques entre dealers et consommateurs….et le trafic diminue très fortement….la copie tue l’original……on devrait inviter m. Duterte des Philippines à Lausanne pour une conférence……lui il a su attaquer ce très très grave problème….Bienvenue encore m. Melgar…

  18. Posté par UnOurs le

    Ralph, bien votre démarche de père, mais un Valaisan, il part où ?
    Il quitte Sion ou Martigny et il monte au glacier d’Aletsch ?
    Notre territoire est tout simplement trop petit pour le « white flight ».

  19. Posté par albert.a le

    Melgar a le culot de dire que seulement 0,1 % des requérants sont trafiquants ?
    A mon avis au minimum 50 %

  20. Posté par Ralph le

    Deux solutions Mr Melgar 1) quitter Lausanne ce que j ai fait et je m en porte nettement mieux 2) Assumer son rôle de père et éduquer ses enfants aux vraies valeurs helvetiques donc non compatibles avec la gauche.

  21. Posté par syl le

    alors Melgar t’étais ou ces 15 dernières années…. pfff…
    Forum rts: F.melgar n’a pas de solutions, c’est pour les autres… il n’en a pas car si il allait au bout de son raisonnement, devrait admettre qu’une des solutions était le renvoi des criminels étrangers (voté en 2010 par le peuple et sur proposition del’udc) et son cerveau idéologisé bug. d’autant plus qu’il devrait alors reconnaitre sa responsabilité de la situation actuelle… Aujourd hui il se plaint que l’on tape sur le messager, alors que lui meme a tapé et tape sur les autres messagers. Ah dissonance cognitive quand tu nous tiens!
    signé A fernand de la part de quelqu’un que tu traites de facho, raciste et autre sur ce site. Bienvenue chez les fachos! hihi parce que ce que t’as ressenti lors des propos insensés de pierrre conscience sur forum et ben on connait depuis longtemps… et de ta part aussi…hein!
    On se réjouit de tes prochaines prises de conscience et de ton peut-etre éventuel mea culpa.
    Un petit dégonflage d’orgueil s’impose d’ici là.ABE salut
    t

  22. Posté par Antoine le

     »«Les citoyens suisses ont voté sur la libre circulation des personnes et non sur les accords de Schengen et Dublin», a déclaré Simonetta Sommaruga »
    Référence 20minutes 3 mars 2014
    http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/-La-Suisse-n-a-pas-vote-sur-Schengen-Dublin–13083276
    M. Hildbrand évoque que les dealers sont en possession de papiers émis par l’UE et de ce fait non expulsables …
    N’y a-t-il pas une légère contradiction ?

  23. Posté par leone le

    J’aime bien l’image en-tête de l’article: « Le gauchisme pour les nuls »
    Magnifique pléonasme, comme si le gauchisme pouvait s’adresser à d’autres que les nuls.

  24. Posté par Pierre-Alain Tissot le

    Le cinéaste Fernand Melgar, icône de la gauche, militant pour une immigration sans limite, découvre, enfin… et refuse alors, une des conséquences du Grand Remplacement, tant mieux !
    Il était confronté dans Forum du 27 mai, à la logorrhée communiste du conseiller communal lausannois, Pierre Conscience, qui défendait les dealers africains, « jeunes victimes d’un exil forcé… ».
    La nuisance de cette idéologie marxiste dépasse l’entendement ; depuis la destruction de la Russie en 1917, elle continue à ronger la société à tous les niveaux.

    https://www.rts.ch/play/radio/forum/audio/deal-de-rue-fernand-melgar-fustige-les-autorites-lausannoises?id=9586833
    Lire aussi : « La Fin de ma Russie. Journal de 1914-1919 » de Catherine Sayn-Wittgenstein, Libretto, 2012.

  25. Posté par Antoine le

    @Bernard : Excellente initiative cette dissémination de fausses boulettes !
    Les explications de M .Hildbrand (Municipal de la ville de Lausanne) concernant les non-expulsions des dealers à des titres de séjour européens.
    Référence :
    https://lesobservateurs.ch/2018/05/09/lausanne-pierre-antoine-hildbrand-municipal-de-la-securite-banalise-la-presence-des-dealers/
    La solution : Dénoncer les accords de Schengen (libre circulation).
    SCHENGEN est mort depuis que Mme Merkel la bolchévik à fait entrer en 2015 la vague de migrants/immigrés illégale et incontrôlable !
    Il n’y aura plus de titres de séjours reconnus en Suisse et TOUS les dealer pourront être EXPULSES puisque leur incarcération pour deal de rue et mise en danger de la vie d’autrui ne peut être appliqué par nos juges …
    Le déni de notre gouvernement suite à la votation populaire du 9 février 2014 CONTRE l’immigration de masse démontre leur félonie !
    Dénonçons cet accord de Schengen ! Pas d’accord-cadre qui est inconstitutionnel !

  26. Posté par Albert Dupont le

    Quand une communauté (lausannoise) est assez stupide pour élire 6 gauchistes sur 7 municipaux elle n’a que ce qu’elle mérite. Quant à Melgar, il est l’exemple parfait du bobo répugnant coincé dans ses délires tiers mondialistes mais refusant les conséquences qui en découlent !

  27. Posté par Peter K le

    Ahhhhhh….. le bobo-gaucho-humanitaire bidon dans toute sa splendeur, coureur de subventions, lecheur de bottes, toujours dans le politiquement Korrect, mais des que la realité le touche, va chialer dans toute la presse. Mais c’est bien fait pour vous, des decennies que vous lechez le cul de ces racailles! Il est comme la muni de Lausanne ou la vipere incontinente du cf, a gerber!

  28. Posté par sophie edouard le

    Donc il défend les migrants mais quand son gamin de 8 ans va dans une école ou les dealers sévissent juste en face alors il dénonce et quand le journaliste lui pose cette question il n’y répond pas en disant que ce n’est pas du tout le sujet??? Et oui pour cela l’est. Se serait-il insurgé de cette situation s’il n’avait pas eu d’enfant touché par ce problème??? non, et là est le problème! Pour cette gauche, tant qu’ils ne sont pas directement touchés, que cela pourrit simplement la vie des autres alors c’est du racisme et des extrémistes de droite, mais quand ça pourrit la leur alors là c’est justifier de le dénoncer…

  29. Posté par Bernard le

    Lutter contre dealers et consommateurs…..?..une solution parmi d’autres….à Bulle et à Payerne…..on inonde les endroits sensibles de centaines de fausses boulettes de cocaïne…et de faux packsons d’héroïne…..bien imités…..nous obtenons un certain résultat…et ça nous coûte rien…..un peu de farine et de bicarbonate de soude et une feuille de plastic…voilà comment assainir son quartier sans frais

  30. Posté par Matelot le

    Monsieur Perrin, Bravo.
    Lausanne est devenue totalement repoussante et inacceuillante pour ses habitants, à cause de parasites faux-réfugiés qui envahissent l’espace publique et empoisonnent une partie de la population, poussant le vice et l’infâmie jusqu’à proposer leur saloperie à des écoliers. Rien que ce fait, et peu importe la quantité proposée ou pire vendue, devrait être sanctionné avec la plus grande sévérité.
    Ces mêmes parasites sont soutenus par des illuminés qui ont le culot de leur trouver des excuses. Le plus aberrant, le plus scandaleux est le fait que parmi les personnes qui cautionnent ces trafics certains sont des élus.

  31. Posté par Antoine le

    J’ai habité 25 ans dans une rue au-dessus du Maupas, à Lausanne.Cela fait 10 ans que les dealers occupent le quartier au vue et aux sus de tous les habitants .Ils planquent leur marchandise dans un jardin et le soir on peut découvrir leur incessant va et vient par un jeu de petites lumières.La police le sait …elle ne fait rien contre, et cela dégénère, puisqu’ils agressent les habitants pour les voler( ma mère en a fait la triste expérience il y a 7 ans ).Les autorités de cette ville sont à vomir.

  32. Posté par Sergio le

    C’est curieux tout de même ces gauchistes qui s’inquiètent lorsque les criminels qu’ils défendent s’approchent de leur espace vital. Ça pue la Me… Melgar ? Oui, jusqu’au salon !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.