Simonetta Sommaruga flashe sur un drapeau suisse confectionné avec des tissus du monde entier, symbole du multiculturalisme.

Constitué de tissus du monde entier, le drapeau offert par Fernand Melgar orne le bureau de la conseillère fédérale

Conviction commune

Simonetta Sommaruga a précisé jeudi qu’elle trouve l’œuvre «extraordinaire car elle rassemble beaucoup de ce qu’on peut dire sur l’identité suisse. C’est un symbole fort de notre pays.» Elle ajoute: «En tant que conseillère fédérale, j’ai une approche très différente mais nous partageons une conviction avec les artistes: à savoir que les cultures différentes font partie de la richesse de notre pays.»

Source et article complet

 

Rappels:

Suisse: Des Erythréens trichent avec le regroupement familial pour mieux piller la Suisse. La situation est cachée au grand public.

Melgar pleurniche sur la présence des dealers africains à Lausanne.

Pour la famille Melgar, devenir Suisse est une honte (le multiculti en Suisse mais sans les Suisses en clair)

Suisse: L’initiative sur l’expulsion des criminels étrangers n’est presque jamais appliquée. On a pris le peuple pour un imbécile.

Berne inquiet: « La Turquie organise dans 15 pays un programme pour ses ressortissants sous le prisme de l’islam et de l’empire ottoman. »

Argovie: Une famille érythréenne saccage l’appartement pour 13’000.- et ne s’intègre pas. Pour le PS, c’est la faute au manque de moyens.

Suisse: La Confédération va financer 800 à 1000 places de préapprentissage pour les migrants. 13’000 francs par place et par an.

Les Suisses passeront à la caisse pour l’islam: Berne prévoit 5 millions de francs pour contrer la radicalisation.

Suisse. Insolence, violences, resquille: les jeunes requérants d’asile rendent la vie difficile aux agents CFF.

5 commentaires

  1. Posté par bonardo le

    On ne touche pas au drapeau d`un pays ! Honte à vous Madame ,merci de bien vouloir respecter ce pays ,et son drapeau cela serait la moindre ,avec tout le mal que vous avez déjà fait ,il serait temps de vous calmer ,car dans une bouteille d`un litre ,il est impossible de remplir la dite bouteille avec un contenu de deux litres ,un moment donné la bouteille explose ,vous comprenez Madame ??

  2. Posté par Peter K le

    Ce bout de tissu, ce torchon, cette serpilliere, est parfaitement representatif de cette traitresse et de son « travail  » a Berne. Une image vaut mille mots.

  3. Posté par Maurice le

    Un drapeau, c’est sacré. Une conseillère fédérale qui n’a pas prêté serment n’a aucune habilité à se prononcer sur ce sujet.

  4. Posté par UnOurs le

    Métissage –> mé-tissage –> mauvais tissage.

    Et sur cette grosse connerie …
    « …à savoir que les cultures différentes font partie de la richesse de notre pays. »
    … répétée à l’envi par tous les systémistes cyniques, qui n’y croient pas, et par tous les abrutis universalistes, qui eux y croient vraiment:

    « Les cultures existent et se renouvellent en collaborant les unes avec les autres, mais elles ont besoin, pour exister et se renouveler, de disposer en quelque manière d’une base de repli identitaire à partir de laquelle elles affirment une singularité qui parait s’opposer à l’ouverture vers l’extérieur.

    Les cultures ont le droit de se
    protéger les unes des autres …
    Une certaine dose de xénophobie n’est pas inutile à la pérennité d’une société
    et ne doit pas être confondue avec le racisme.
    Claude Lévi-Strauss »

  5. Posté par ant le

    Mme Sommaruga (PS) devrait plutôt s’occuper de son département DFJP que de s’occuper  »d’œuvre d’art ».
    Je n’aime pas trop le style pour confectionner notre drapeau national. Nous avons d’excellents tissus confectionnés dans nos différents cantons. Il n’est PAS nécessaire d’en rajouter une couche avec des tissus provenant des 5 continents !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.