Les Suisses passeront à la caisse pour l’islam: Berne prévoit 5 millions de francs pour contrer la radicalisation.

Berne a décidé d'allouer 5 millions de francs pendant cinq ans pour soutenir des projets concrets contre la radicalisation.

Les subventions pourront aller à des programmes initiés par les cantons et les communes ainsi que par des organisations non gouvernementales. Ces dernières devront avoir leur siège en Suisse et les mesures prévues être réalisées intégralement en Suisse.

(...)

 

Source et article complet

 

Rappels:

Berne inquiet: « La Turquie organise dans 15 pays un programme pour ses ressortissants sous le prisme de l’islam et de l’empire ottoman. »

Suisse: des islamistes ont demandé l’asile. Le Secrétariat d’Etat aux migrations décidera d’approuver les demandes ou non.

Suisse. Thurgovie: Propagande turque à l’école primaire

Suisse: 2 mineurs inculpés pour soutien à l’Etat islamique. Pour éviter la « stigmatisation » aucune information ne sera donnée au public suisse.

 

12 commentaires

  1. Posté par Tommy le

    Contre la radicalisation des Darbystes ou des moines tibétains?
    Étonnement ( quoique…) , aucune référence à l’ islam dans l’article.

  2. Posté par bonardo le

    Cette somme est pour L`AVS ?????
    Non pour lutter contre la radicalisation ,c`est une plaisanterie non ?????
    Avec cette somme on pourrait acheter des billets d`avion afin de renvoyer certaines personnes de notre pays ,car on étouffe ,avec toutes ces conneries………………………………

  3. Posté par Yolande.C.H. le

    Rien ne pourra déloger de leur cerveau que seul le coran détient la vérité , surtout pas de la part de ceux qui sont qualifiés par leur prophète de mécréants (kouffars).

    A relever que le mot kouffar est non seulement discriminatoire, mais insultant et méprisant: des sous-hommes (donc raciste).

    Et puis, détenir la vérité (comme me l’a affirmé une voilée absolument non intéressée par la pensée chrétienne), cela permet de s’abstenir de penser et de se remettre en question.

  4. Posté par Rochat P. le

    Expériences faites, force est de constater que les musulmans refuseront toujours les moindres changement ou adaptation à leurs coran et sourates. Ils jureront qu’ils nous respectent et exigeront d’être respectés. Mais ne lâcheront rien. Ils ne sont pas suisse mais musulman d’abord. Tout passe d’abord par l’islam.

  5. Posté par Joseph le

    @Christian Hofer
    Tout à fait d’accord avec vous, ces mesures ridicules ne serviront à rien puisqu’il est dans le dogme musulman de considérer les non-musulmans comme des mécréants qu’il faut convertir ou tuer. La seule solution c’est de ne pas mélanger musulmans et chrétiens! Cette connerie ne profitera qu’aux assistants sociaux de gauche (pléonasme) qui se créent du travail inutile avec une rémunération bien réelle!

  6. Posté par fabiola le

    La conscience, on l’a ou on ne l’a pas, ça ne s’achète pas ! Même si berne décidait de leur allouer des milliards, ça ne servirait qu’à entretenir certaines institutions, associations et organisations de tout bords qui ne vont pas manquer de s’engouffrer dans ce nouveau marché en plein essor.

  7. Posté par steve le

    @tillaupe guell: Mdr le stage de poney à 5 millions. Si ben Laden avait fait du poney il aurait été gentil^^

    Je me demande pourquoi l’AVS est dans le rouge avec tout ce t’as d’argent « brûlé » pour rien.

    À quand une initiative pour interdire l’islam au nom des droits de l’homme?
    Pour une fois qu’ils serviraient à quelque chose…

  8. Posté par monde-tombé-sur-la-tête le

    Cette blague enfumante de « radicalisation » a assez duré- ca suffit maintenant.
    Pourquoi par la même occasion ne pas aussi jeter par la fenêtre l’argent du contribuable pour de-Vladmiriser les Vladimirs, ou de-déséquilibrer les pauvres déséquilibrés, voire de-solitariser les loups solitaires… Ca aura exactement le même effet…
    Tout ca ne sert évidemment à rien, puisqu’il n’y a qu’une seule solution – renvoyer immédiatement et ne plus laisser entrer ceux qui nous tuent parce que leur « religion » le leur ordonne.

  9. Posté par Peter K le

    Pour « deratiser » il n’y a qu’une seule solution…et elle est plus simple et bien meilleure marché…calibre X para, vous m’avez compris!

  10. Posté par Tillaume Guell le

    C’est pour acheter des poneys ?

  11. Posté par Christian Hofer le

    On rappelle que le même Conseil fédéral prétend qu’il ne faut surtout pas installer un sentiment de suspicion à l’égard des musulmans mais il va faire passer à la caisse les Kouffars à cause de l’islam et pas d’autre chose, tout en les désarmant et en les surveillant.

    Le sentiment de suspicion à l’égard des non musulmans est lui tout à fait permis voyez-vous!

    https://lesobservateurs.ch/2018/03/17/le-conseil-federal-rejette-linterdiction-de-financement-par-des-etat-musulmans-terroristes-il-ne-faut-pas-installer-un-sentiment-de-suspicion-a-legard-des-musulmans/

  12. Posté par Christian Hofer le

    Cette somme :

    1, N’est que le début.

    2. Ne servira à rien.

    3. Les gauchistes continueront à militer pour l’immigration musulmane faisant ainsi exploser les risques

    4. Ne remettra pas en question les musulmans face à ce qu’ils infligent à ceux qui les ont accueillis.

    etc. etc.

    A noter qu’aucune déradicalisation n’a réellement fonctionné en Europe malgré les gouffres à fric investis, notamment en France.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.