Fernand Melgar dénonce le problème de la drogue à Lausanne

Cenator, 24.5.2018.

Aujourd’hui, contre toute attente, nous avons trouvé un article du cinéaste chéri de la gauche, Fernand Melgar, un ancien de « Lôzane bouge », qui déplore la situation du trafic de drogue à Lausanne (24 heures du 24 mai 2018). C’est que Melgar a été directement touché par ce problème, car le fils d’un de ses voisins a succombé à une overdose il y a 10 ans.

Cela fait donc 10 ans que Melgar connaît la souffrance de cette famille, et probablement au moins 18 ans qu’il connaît le grave problème du trafic de drogues à Lausanne.
Néanmoins, c’est la première fois, à notre connaissance, qu’il prend position publiquement pour parler de ce fléau… alors qu’il a disposé de sommes et de moyens colossaux pour dénoncer le sort cruel des requérants d’asile en Suisse (qui sont en réalité les mieux lotis de tous les pays européens). Melgar est un personnage hautement médiatisé, couvert d’éloges par la totalité de l’establishment. Par sa carrière, il a contribué à la catastrophe de l’invasion extra-européenne qui détruit notre pays et tous les pays européens ; il n’a cessé de dénoncer une prétendue cruauté de la Suisse vis-à-vis des étrangers.

Depuis le mort de son jeune voisin de 18 ans, Melgar a réalisé plusieurs films, « La forteresse » (2008) concernant le prétendu sort cruel des requérants d’asile de Vallorbe, « Vol Spécial » (2011) dénonçant les conditions de renvoi des requérants déboutés, « L’Abri » (2014) exposant le sort cruel des sans-abri à Lausanne.
Melgar, avec ses sanglots d’homme de gauche, a contribué au fléau qui se déroule sous nos yeux, à savoir le progressif remplacement de population en Suisse et dans les pays voisins. Ce remplacement entraîne la dissolution de notre pays, de notre histoire, la mise à mort de notre système de sécurité sociale, AVS comprise, par nombre de parasites (très majoritairement musulmans, donc incompatibles avec nos racines judéo-chrétiennes, qu’ils méprisent et haïssent) qui ont débarqué, et qui vont encore débarquer, des quatre coins du monde.
Et même si Melgar prenait sa caméra (et les subventions qui y sont arrimées) pour faire un film sur les trafiquants de drogue africains qui envahissent les rues de Lausanne, ce serait encore un navet politiquement engagé à gauche, salué et primé par des festivals acquis aux cinéastes de gauche et rien qu’à eux.
La promotion serait garantie par les médias locaux, tous de gauche. Melgar serait sûrement ovationné pour avoir montré le côté humain et misérable de ces marchands de mort (alors que ce sont des salauds prêts à tout pour arriver à leurs fins)… et les effets de cette œuvre seraient probablement de promouvoir la distribution de permis de séjour à tous ces pauvres Africains, qui nous ont peut-être envahis illégalement, mais qui sont maintenant ici – une sorte d’Opération Papyrus bis qui permettrait à un nouvel ambitieux arriviste « à la Maudet » de se faire acclamer par des médias médusés devant tant d’humanisme (bonjour les dégâts, … bonjour l’appel d’air !).

*****

Qui est Fernand Melgar ? Extrait de Wikipédia : « Né le 4 juillet 1961 à Tanger dans une famille d’anarcho-syndicalistes espagnols de la CNT exilée au Maroc dans les années 1930, Fernand Melgar accompagne clandestinement ses parents qui émigrent en Suisse comme travailleurs saisonniers en 1964. Caché avec sa sœur dans un appartement d'un quartier ouvrier de Chavannes dans l'Ouest lausannois, il fait partie de ceux qu'on appelait « les enfants du placard ».

*****

 

48 commentaires

  1. Posté par Michael Queiros le

    Il est bien drôle l’auteur de l’article. Mais quand il y a un problème, c’est toujours les deux camps politiques les fautifs. Et pas que la vilaine gauche.

    Les immigrés ne vont pas s’intégrer comme par magie, ce que les patriotes de ce pays n’ont pas encore compris. Et s’il y a consomation, il y a consommateur. Et j’imagine que dans le tas il y a pas mal de Suisses qui achètent parce que leur vie devient un enfer à cause des multiplications des factures et du stress au travail.

    Tant qu’on ne veuille pas légaliser le cannabis qui ruinerait le business de ces dealers, les rues suisses continueront d’être infestées par ces « vendeurs de mort ». Et ne venez pas avec des excuses comme quoi légaliser le cannabis ne baisserait pas la consommation de drogue en tout genre. Le Portugal (un pays catholique) a sauté le pas et les résultats sont époustouflants. Alors osons.

    Et Melgar est ce qu’il est, il a toutefois eu les tripes pour resortir du tirroir un problème endémique et latent de notre triste société.

    Commentaire d’un jeune libéral-radical qui vous souhaite un excellent week-end!

  2. Posté par Fleeps le

    Je serais la rédaction des observateurs.ch, je supprimerais les messages de cette grande troll, comme font les merdias des commentaires de vrais patriotes.

  3. Posté par Fleeps le

    Ha ha ha mort de rire, quand leurs gosses sont touchés, panique à boboland, dite moi y a pas une ONG qui s’occupe de promouvoir l’immigration à Losssanne, la chui prêt à donner!
    J’ai vu l’autre énergumène au TJ, ha ha ha, le retour de bâton n’est pas encore assez fort, dommage.

  4. Posté par Tommy le

    Fernand Melgar remonte dans mon estime depuis qu’il a cloué le bec de cet aliéné à la bienpensance qu’est l’ attardé Pierre Conscience, lors du Forum Melgar Conscience que je vous intime d’ écouter.

    Ce hipster à chignon qu’est Conscience affirme que  » LES DEALERS AFRICAINS DEALENT CAR L’ ACCÈS AU TRAVAIL LEUR EST BARRÉ « …..
    Je pose alors une question à ce fossile des années baba-cool:
     » COMMENT EXPLIQUEZ-VOUS QUE CES  » CHERCHEURS D’ EMPLOI » SE DEBARRASSENT DE LEURS PAPIERS D’ IDENTITÉ DES QU’ILS ARRIVENT EN EUROPE? »

     » ET COMMENT JUSTIFIEZ-VOUS LEUR POSSESSION D’ INNOMBRABLES FAUSSES IDENTITÉS , ALORS QU’ILS SONT CENSÉS CHERCHER À S’ INTÉGRER, SELON VOS DÉLIRES,BIEN ÉVIDEMMENT ? »

  5. Posté par bonardo le

    Cher Monsieur Melgar ,tout d`abord je ne suis pas un troll et assume mes commentaires ,je ne suis pas politicien non plus ,je ne suis qu`un Suisse qui aime et apprécie son pays ,et qui déteste les personnes qui systématiquement revendiquent ,exigent ,polémiquent ,désinforment ,et critiquent notre pays ,vos films ne m`intéressent pas ,pas plus que votre appellation de cinéaste ,mais ce qui m`intéresse c`est de pouvoir l`occasion de vous rencontrer afin d`échanger quelques mots avec vous ,vous faire visiter ce qu`est devenue ma pauvre ville de Bienne ,cela serait un grand plaisir de vous rencontrer ,et d`échanger nos opinions ,car nous sommes dans une démocratie et nous avons le droit de nous exprimer avec clarté et sincérité .
    Avec mes meilleures salutations.
    Bonardo

  6. Posté par P. le

    @ tous,

    Vous n’avez pas l’impression de vous faire troller ? Ce style n’est pas celui de F. Melgar. Ce F. Melgar est un troll qui doit bien rigoler de vous voir vous exciter comme des puces sur ses provocations.

    Don’t feed the trolls !

  7. Posté par Gaston Siebesiech le

    Melgar là c’est le délire. Plus de 100 millions d‘humains sont morts par la faute de la gauche. Et c’est pas fini!
    Que d’amour chez Mao, Staline, Pot Pot, Maduro, Chavez, les dictateurs d‘Afrique,d‘Amérique du Sud et centrale, les Black Blocks et leurs fans! Comment pouvez-vous vivre en Suisse!

  8. Posté par Bobophobe le

    @Fernand Melgar : « On ne peut battre son adversaire que par l’amour et non la haine. »
    Niaiserie de bigot inculte ! Le nazisme a été vaincu par l’amour ? C’est par amour que Dresde et Cologne (notamment) ont été rasées, les civils étant réduits en cendres par des bombes incendiaires ? C’est par amour que les millions d’amérindiens – ennemis des colons – ont été exterminés ?
    Pauvre type !

  9. Posté par Laurent Lefort le

    Passé les poncifs habituels, Melgar est une synthèse.

  10. Posté par Fernand Melgar le

    On ne peut battre son adversaire que par l’amour et non la haine. La haine est la forme la plus subtile de la violence. La haine blesse celui qui hait, et non le haï.

  11. Posté par Laurent Lefort le

    Pauvre Melgar, pendant que certains calinent leur douce moitié un dimanche matin à 00h29, lui essaie de nous servir une prose avec des termes médicales dithyramiques. Le problème c’est qu’on ne retient que « LOL » et « 🙂 ». Totalement rédhibitoire. J’hésite entre le vieux qui essaie de paraître jeune, ou le véritable attardé. Un parasite, qui revient comme un kyste. Ne plus en parler et éviter d’y penser est la meilleure méthode à appliquer.

    On notera au passage que sous couvert d’humour, le triste Sieur nous montre à quel point les migrants ou les handicapés sont un bon business pour le bourgeois apeuré, qui commence à penser qu’il pourrait se faire éparpiller façon puzzle par un Dr. en sciences forensiques nigérian, en bas de son immeule. Cela permets de rappeler ce qui a fait pencher les éléctions italiennes, le viol, le meutre, la mise en pièce et enfin les actes de cannibalisme sur la pauvre Pamela Mastropietro, par des crevures nigériennes.

  12. Posté par Charles Alexis le

    « Bon, personne n’est pas parfait, il y a aussi quelques petits Suisses dans la classe: Chloé atteinte de mitochondriopathie ou Kenza la polyhandicapée… »
    Et vous, franchement, de quoi êtes-vous atteint pour citer ces pauvres gosses comme le contenu de votre caddie, coincés entre un « LOL » et un « Vous allez adorer » ?
    L’humour crade au service de votre ego, c’est plus fort que vous !
    Les nombreux professionnels et bénévoles avec lesquels j’ai partagé le quotidien de personnes handicapées* apprécieront certainement.
    * clin d’œil à A—, un travailleur d’atelier protégé qui me disait récemment ne plus supporter ce qualificatif de novlangue « en situation de handicap »

  13. Posté par Antoine le

    ‘’Ah mes amis » : A ce que je sache nous n’avons par gardé les vaches ensembles, le terme  »amis » est réservé à 5-6 personnes en qui j’ai confiance.
     »je crois que je vais une fois de plus vous décevoir… » C’est fait depuis très longtemps !!
     »J’arrête de faire des films » Excellente initiative ! Je n’en ai vu aucun !
     »pour enseigner le cinéma » : catastrophe annoncée !
     »mon dernier film subventionné » Ah bon, TOUS ses films ont été subventionnés par NOS impôts !
     »je lui offre une bière après la projection » : Je bois la bière en compagnie de qui je veux !
    Le 5 septembre, je suis occupé, j’irai aux champignons ou bûcher mon bois !

  14. Posté par Yolande C.H. le

    Sans doute les suisses qui renoncent à se faire soigner parce qu’ils n’ont pas de quoi payer en raison de franchises qui permettent de réduire quelque peu la facture, auront la satisfaction de voir qu’ils participent à la générosité de leur pays. OK, certainement qu’en regard des graves maladies qui exigent des soins très spécialisées qu’on ne trouve qu’en Occident, ce dont ils souffrent ne doit être que de petits bobos.

  15. Posté par Jean-Pierre B. le

    Le fait que ce zigoto choisisse de vivre dans un pays dont il hait la population qui a fait ce même pays démontre qu’il est un véritable Mensonge sur pattes. En fait, comme beaucoup de ses congénères de gauche, son comportement résulte de la collision entre un complexe d’infériorité et une envie démesurée de domination, de se sentir supérieur. Or, étant un médiocre, il a choisi de mettre en avant tout ce qui, à ses yeux, lui est inférieur. Tout en faisant semblant d’avoir du coeur, démarche facile et démagogique, à défaut d’avoir un cerveau. Se prétendre supérieur moralement à défaut de pouvoir être supérieur dans les faits et jalouser ceux qui s’élèvent, qui réussissent (grâce à leur travail, leur mérite) est une attitude très répandue à gauche. Une attitude hautement méprisable.
    S’il obtient des subventions pour ses navets, c’est uniquement parce que son cinéma va dans le sens des intérêts de l’oligarchie transnationale et du Nouvel Ordre Mondial totalitaire. Uniquement.

  16. Posté par Gaston Siebesiech le

    Melgar, vous avez dit Melgar, quel Melgar!

  17. Posté par Tommy le

    A F. Melgar@
    J’ai l’impression que votre message est un fake…mais passons.

    Votre style est nettement plus pauvre et indigent que dans l’ article de 24Heures , pour la rédaction duquel on vous a éventuellement épaulé? Les bien-intentionnés ne manquent pas dans ce quotidien.

    Quoi qu’il en soit, je m’ insurge contre votre utilisation de l’ expression  » petits Suisses », que je lis dans votre message.
    Êtes -vous un  » petit Espagnol « ?
    Vos protégés sont-ils des  » petits dealers »?
    Vous êtes tombés dans votre propre piège, me semble-t-il…

  18. Posté par Syl le

    @fernand melgar
    Merci pour la réponse. on se demandait le pourquoi du comment de cet article. Nous savons que c’est pour la pub « gratos » pour votre film. Quoi de mieux que de surfer sur le sujet qui agitent toutes les sphères lausannoises ces derniers temps!.
    S’agissant de votre invitation. non merci.une bière et je vomirai, vu mon niveau d’écoeurement.
    Je vous laisse entre bien-pensants humanistes auto-proclamés.
    salutations , admiration et remerciements à tous les etres qui prennent soin tous les jours des autres et prout à tous les faux-amis…
    Dommage que l argent des subventions ne soit pas allé directement aux handicapés!

  19. Posté par Fernand Melgar le

    Ah mes amis, je crois que je vais une fois de plus vous décevoir…
    J’arrête de faire des films pour enseigner le cinéma. Hé oui, il faut penser à la relève. Mais ne soyez pas trop triste, mon dernier film subventionné sortira cet automne. C’est l’histoire de cinq enfants en situation de handicap qui font leur premier pas dans une école spécialisée à Yverdon. Vous allez adorer! Il y a une petite albanaise trisomique et un autiste africain! Et aussi un petite érythréenne avec une maladie dégénérative. LOL! J’ai l’impression de voir déjà vos commentaires, je me réjouis, surtout vous Cenator que je vais vraiment regretter. Bon, personne n’est pas parfait, il y a aussi quelques petits Suisses dans la classe: Chloé atteinte de mitochondriopathie ou Kenza la polyhandicapée…
    Allez, on va pas quand même rester fâchés? Je vous invite à venir voir le film, laissez-moi votre nom (ou votre pseudo ;-), et je vous envoie une invitation via les observateurs.ch. Et toute personne qui me présentera cette invitation, je lui offre une bière après la projection. C’est le 5 septembre au Capitole, on fête ça, chiche?

  20. Posté par Milo Derol le

    D’entendre parler, encore, de ce triste individu m’induit comme de la nausée. De tous les qualificatifs assortis dont il s’est vu assorti, à juste titre, dans les commentaires précédents (et selon moi bien modestes), il en est un qui complète très bien et lui convient parfaitement : PARASITE.
    Et qui de surcroit – ça tombe bien ces jours – sied tout autant à un autre illustre malfaisant adulée, comme il se doit par la compagnie des rats de gauche : Hans Ziegler. Dont, tout comme l’autre, les médias et autre journaleux radio-téléviso cripto SSR ont léchés avec ravissement les mycoses Sales Suisses. Outre de parfait menteurs, colporteurs de faux en tous genre qu’ils ont cultivé avec le (seul) talent à leur actif : L’Art de faire payer leurs venimeuses conneries par ceux la-mêmes qu’ils trainent dans la merde depuis des années : les GOGOS contribuables.

  21. Posté par Charles Alexis le

    « Longue vie aux Observateurs.ch! Fernand Melgar, cinéaste. »
    Ça alors, c’est « trôllement » dit !
    Merci !
    Mais comme je ne suis ni troll ni faux cul et que j’appréhende le sujet « suissophobe » de votre prochaine œuvre autant que les polypes de ma future coloscopie, vous comprendrez peut-être que je ne vous renvoie pas la politesse !
    Charles Alexis
    (Un contributeur dont le père ne faisait pas de comparaison préférentielle blessante entre l’homosexualité et la nationalité de son fils)

  22. Posté par G. Vuilliomenet le

    Exactement Laurent Lefort. D’ailleurs, la méthode utilisée s’appelle simplement racket. L’art, si nous pouvons appeler art le cinéma que nous fait le petit melgar, n’est d’aucune utilité publique contrairement à d’autres domaines que sont la santé ou l’instruction publique.
    Je dois raquer pour financer de la m**** que je n’ai pas demandée, c’est absolument digne des régimes totalitaires comme la Chine de Mao ou l’URSS de Staline et leurs successeurs.

  23. Posté par G. Vuilliomenet le

    Pourquoi voudriez-vous que la police arrête ces dealers? C’est bien grâce à la m**** de gauche et son bras armé de la justice que ces assassins peuvent agir.
    Que les ordures qui viennent donner des leçons fassent un travail d’introspection avant de lancer des accusations contre le chef de la police qui ne peut être efficace que si le politique fait le travail qu’il est censé faire, c’est d’ailleurs à ça que sert une partie de nos impôts. Il faut également arrêter avec cette justice pourrie de gauchiasses qui a fait des droits de l’homme une religion. Il y a une limite aux droits individuels, on ne traite pas un criminel de la même manière qu’un honnête citoyen.

  24. Posté par Fleeps le

    Merci aux observateurs.ch pour leur travail, mais est ce nécessaire et constructif de parler de ce mec et de ce qu’il fait….on s’en fou de ce qu’il pense ou pas…les espingouins d’autant plus…pardon à mes amis espagnole…..pour vous aussi ça doit être dur!

  25. Posté par Laurent Lefort le

    Il est bien content d’avoir des contributeurs anonymes pour lui financer ses films de merde.

  26. Posté par Yolande C.H. le

    On parle de troll pour désigner des intervenants qui initient volontairement des polémiques sur un forum de discussion, un blog ou un réseau social dans le seul but de provoquer les autres intervenants et de générer des réactions en retour.

    « Le troll est un personnage laid et méchant, qui s’oppose par nature à l’humanité et à Dieu. C’est une créature poilue, classée de répugnante et très agressive qui habite dans les montagnes ou dans les forêts. C’est un personnage malveillant. En plus d’être méchant et moche, le troll est malin. Avec l’habitude, il est cependant aisé de le démasquer : les propos sont violents, catégoriques et assénés de manière répétée sans argumentation cohérente. »

    Doit-on considérer cela comme une insulte, parce que sur ce site sont présentés assez régulièrement, s’il les lisait, des articles de très bonne qualité (observation, investigation, réflexion).

    Remettre en cause l’accueil des migrants par nos autorités dans un film qui passe sur grand écran, c’est de la polémique ou simplement un genre d’essai artistique pour distraire la foule ?

    Et si c’est de la polémique, préfère-t-il le modèle socialiste français et celui d’ Hidalgo, ou espagnol, tant qu’à faire ?

  27. Posté par Fernand Melgar le

    Chers contributeurs anonymes et autres trolls,
    À force, vous en devenez presque touchant. Merci encore une fois de donner une voix plus large à mes convictions et un écho à mes films. Et Cenator, qui cite ma page Wikipédia, je vois que vous avez omis le passage « Il assigne en justice en 2015 le site lesobservateurs.ch du sociologue réactionnaire Ueli Windisch pour injures et menaces.
    Il a gain de cause et retire sa plainte. » Je vous transmets donc aussi les remerciements de la fondation caritative Mère Sofia à Lausanne qui vient en aide au plus démunis pour le généreux don qui vous a été sommé de verser par le Ministère public central. Longue vie aux Observateurs.ch! Fernand Melgar, cinéaste.

    **********

    Précision de la rédaction LesObservateurs.ch au sujet du menteur Fernand Melgar :

    Encore un gros mensonge de ce cinéaste gauchiste qui déteste la Suisse, pays qui l’a pourtant accueilli: ce n’est pas le site LesObservateurs.ch qui a été assigné en justice mais un Commentateur et Melgar lui a demandé de l’argent. Le site n’est pas responsable des Commentaires même s’il en a éliminé énormément depuis 6 ans. Un Avertissement l’indique clairement sur le site. Signé: Uli Windisch, responsable du site LesObservateurs.ch et qui préfère être patriote que gauchiste destructeur ou communiste.

  28. Posté par Pierre-André le

    “Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes.”
    Jacques-Bénigne Bossuet

  29. Posté par Alain le

    Certainement M. Melgar vous auriez (ou avez voté) pour cette Municipalité.
    Donc il ne faut pas vous plaindre …

  30. Posté par Le raisonneur le

    Si l’on relit attentivement l’article de M. Melgar, on comprend entre les lignes que le but visé par l’auteur est davantage de dénigrer le municipal PLR de la police (M. Hiltbrand) que de se révolter contre la situation du trafic de drogue à Lausanne. Autrement dit, si le municipal de police avait été un collègue popiste de l’auteur, ou même s’il avait été socialiste ou vert-pastèque, le « grand » cinéaste apôtre du multiculturalisme n’aurait sans doute pas fait l’effort de prendre la plume…

  31. Posté par G. Vuilliomenet le

    « Pauvre mec..il ne doit pas beaucoup fréquenter les expositions »

    Ben oui, à force de vouloir péter plus haut que son c**, on se pense grand intellectuel, surtout s’il y a des larbins complices comme le torchon 24Heures ou La Tribune de Genève qui se prêtent au jeu.

    Merci à Marie-France de nous avoir démontré que Melgar n’était qu’un vulgaire tartufe.

  32. Posté par Marie-France le

    Et ceux qui militent pour toujours plus de migrants à accueillir qui , non seulement ne s’intègrent pas mais encore « tuent » nos jeunes avec leur trafic, (on sait que la plupart des ces trafiquants sont des Africains de l’Ouest ) ne devraient-ils pas aussi être poursuivis pour homicide ?
    Mais Melgar ne s’occupe pas seulement du trafic de drogue à Lausanne pour montrer son appartenance au camp du bien.
    https://www.24heures.ch/vaud-regions/Simonetta-Sommaruga-flashe-sur-un-drapeau-pas-comme-les-autres/story/22629130
    24 Heures papier de ce jour consacre une pleine page à ce drapeau,pardon, à Melgar le généreux:
     » Constitué de tissus du monde entier, le drapeau offert par Fernand Melgar orne le bureau de la conseillère fédérale (…)Pour le réalisateur (Melgar) « cette oeuvre évoque parfaitement notre pays qui s’est construit par des vagues successives de migrations. Ce symbole dit beaucoup de la Suisse « ( les tissus de ce drapeau « suisse » proviennent « de l’Afrique à l’Inde »!!)
    « Fernand Melgar a peu gardé le drapeau chez lui, le prêtant à de nombreuses reprises », écrit encore 24Heures. » J’estime que les oeuvres sont faites pour être vues, pas comme les toiles de Hodler que Christophe Blocher garde dans son coffre-fort »
    Et voilà,dès que Melgar s’exprime sur quelque sujet que ce soit, il trouve le moyen de s’acharner sur M. Blocher.. Salir, rabaisser l’autre pour se montrer soi-même plus grand, plus propre.. Pauvre mec..il ne doit pas beaucoup fréquenter les expositions
    car M. Blocher prête très souvent ses Hodler et autres oeuvres : ne serait-ce qu’actuellement -depuis mars- à Pully ; chez Gianada l’année passée, à Winterthour en l’année d’avant…pour ce que je connais…

  33. Posté par John doe le

    Et oui c’est la triste réalité de la bien-pensance bobo gauchiste. Tant que les problèmes des petites gens ne les touche, on continue comme si de rien n’était, mais sitôt que les bombes sociale leur tombe sur le coin de la figure alors là sa rameute tout le monde. Perso ça fait longtemps que je n’ai aucune compassion pour ce genre d’individu.

  34. Posté par G. Vuilliomenet le

    « C’est presque attendrissant. »

    Bizarre! Moi, à ce genre de tartufe, je souhaite encore pire que ce qu’il a vécu avec un de ses voisins ami afin qu’il médite une pensée de Louis-Ferdinand Céline:

    « Pour que dans le cerveau d’un couillon, la pensée fasse un tour, il faut qu’il lui arrive beaucoup de choses et de bien cruelles. »

    Et je serais aux anges si cela pouvait arriver à toutes ces crevures qui nous vendent au mondialisme et à l’islam.

  35. Posté par toyet le

    Article complaisant ce n’est pas un homicide par négligence mais des homicides tout court.

  36. Posté par UnOurs le

    Un paramètre à ne pas oublier: la perte de valeur des appartements qui ont été achetés dans des quartiers qui sont devenus peu à peu des « quartiers ». Quand on touche un gauchiste au porte-monnaie, les conversions vers le bon sens peuvent être rapides.

  37. Posté par Charles Alexis le

    @Christian Hofer
    BRAVO pour votre intervention du 25 mai 2018 à 16h47 !
    Quel vil opportuniste !
    Aussi crédible qu’un porte-parole de fast-food qui accuserait d’homicide par négligence des autorités politiques dépassées par les victimes de la malbouffe.

  38. Posté par Socrate@LasVegas le

    Qu’il la ferme cet anti-citoyen qui a fait son argent avec son film anti-Suisse honteux!
    Il commence à paniquer car sa fille va maintenant devoir slalomer entre les « chances » qu’il a tenu à préserver au détriment des enfants des autres…qu’il lui apprenne bien à serrer les cuisses! LOL
    TOUT le reste n’est pas son affaire; nous, patriotes du Peuple nous en chargerons avec plaisir…bientôt: le vent tourne!

  39. Posté par Socrate@LasVegas le

    Qu’il ferme son claque-mer.e, cet anti-citoyen qui a fait de argent avec son film anti-Suisse!
    Il commence à paniquer car sa fille va maintenant devoir slalomer entre les « chances » qu’il a tenu à préserver au détriment des enfants des autres…qu’il lui apprenne bien à serrer les cuisses! LOL
    TOUT le reste n’est pas son affaire; nous, patriotes du Peuple nous en chargerons avec plaisir…bientôt: le vent tourne!

  40. Posté par Tommy le

    D’ abord, la Municipalité de Lausanne n’a pas déclaré forfait!
    Non, elle n’a jamais mené le combat, préférant envoyer sur le terrain des olibrius larvaires de la trempe de Vuilleumier ou de Brélaz.

    Et je suppose que Melgar n’est intervenu que parce que le problème du trafic de cocaïne incessant nuisait à l’ épanouissement de son ex- femme du Petit-Rocher à Lausanne.

    Mais restons positifs!
    L’âge de raison, la bedaine, les cheveux gris et la barbe de hipster de gauche venant, Melgar a peut-être été piqué par la mouche de la clairvoyance..

    Une chose qui m’énerve au plus haut point, c’est cette manie de se draper d’une blanche virginité à chaque fois que l’on est issu d’une famille de migrants, pauvres et du sud, bien sûr!!
    Les Allemands ou Polonais, orphelins de guerre, sauront apprécier.

  41. Posté par Antoine le

    Pour faire de l’audimat et espérer des récompenses il faut que les spectateurs larmoient un petit peu …
    On parle de mort d’homme (jeune homme) et de trafiquants de MORT !
    Lorsqu’on arrête un trafiquant, ce n’est pas des clopinettes, c’est comme s’il transporte une bombe à retardement ou 10 kalachnikov … la drogue fait de terribles dégâts. La personne dépendante (drogué) et toute sa famille et ses amis …
    Donc, un bon trafiquant et un trafiquant m…rt !!

  42. Posté par Christian Hofer le

    Donc le Melgar qui a milité en faveur de ces « migrants », qui a fait la chasse au politiquement correct sur Internet pour bien imposer son idéologie, se présente à présent en sauveur face à ces revendeurs de drogues africains…

    On rappelle que l’individu a poursuivi l’un de nos lecteurs pour un commentaire à la suite de cet article:

    https://lesobservateurs.ch/2015/10/04/fernand-melgar-gauchiste-naturalise-utilise-pays/

    Et l’on trouve encore un journaliste pour lui tendre le micro, afin que l’hurluberlu se présente en tant que « justicier ». Mais on va continuer à dénigrer Les Observateurs.ch, le site qui a systématiquement dénoncé de tels faits.

    C’est vraiment commode d’être de gauche: même lorsque tu as tort à 200%, tu peux encore être auréolé par les médias parce que tu appartiens au camp du Bien. Il suffit juste d’être opportuniste. De sentir la direction du vent: Mitterrand et sa francisque par exemple.

    Les journaux vont donner la parole à l’énergumène qui est à la racine du problème, et non aux patriotes qui ont raison depuis 15 ans. Les Identitaires sont la parfaite illustration du totalitarisme idéologique qui fait loi dans nos médias. On va victimiser les clandestins, tourner en ridicule ceux qui s’y opposent. Mettre sur un piedesatal les extrémistes qui violent nos lois et les font entrer dans nos pays.

    Ici on comprend à quel point ces gens vont récupérer les problèmes du multiculturalisme, de l’immigration pour les retourner contre nous et se présenter en sauveurs alors qu’ils sont la cause de la situation.

  43. Posté par UnOurs le

    « Panique à Boboland », ça ferait un joli titre pour un documentaire.

  44. Posté par Wilhelm le

    Ces fous créent des problèmes en accusant les lanceurs d’alerte d’attiser la haine, pour ensuite se positionner comme seuls capables de résoudre les problèmes. Des vrais pompier pyromane.

  45. Posté par Yolande C.H. le

    Ce sont les dealers qui devraient être traduits en justice pour homicide par dol et expulsés manu militari.
    Qu’importe la quantité de substances qu’ils distribuent, ce sont des réseaux criminels qui, comme s’en plaint Melgar, sévissent près des écoles ainsi que des centres de détox. (CERY, entre autres) pour récupérer leur clientèle.

  46. Posté par Christian Hofer le

    Rappel:

    Un autre protagoniste du film très controversé «Vol spécial» de Melgar a été condamné pour le trafic de 2 kilos de cocaïne. Pour le réalisateur, le requérant était «une proie facile».

    http://www.20min.ch/ro/news/vaud/story/Nouvelle-epine-dans-le-pied-de-Fernand-Melgar-21777615

    Subitement Melgar découvre ce que la population suisse endure à cause de la propagande qu’il nous a infligée.

    C’est presque attendrissant.

    Il veut un peu nous parler de son protégé pour rire?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.