Lausanne: un Marocain abusait du chômage, de l’assurance perte de gain, fraudait le fisc et sous-louait des dizaines d’appartements à des trafiquants de drogue, des cambrioleurs…

C’est un gros poisson du milieu marocain que la police a épinglé dans le cadre d’une vaste opération contre les voleurs maghrébins. Depuis 2008, Mohamed*, père de famille au bénéfice d’un permis C, a sous-loué des dizaines d’appartements à des trafiquants de drogue, cambrioleurs, prostituées et leurs protecteurs. (...)

(...)

Source

 

Rappels:

Suisse: Des Erythréens trichent avec le regroupement familial pour mieux piller la Suisse. La situation est cachée au grand public.

Zurich : un groupe de jeunes Suisses agressés à coups de tesson de bouteille par une quinzaine d’Afghans

Lausanne: un Tunisien sans-emploi est épris d’une ado de 15 ans, il l’épouse à la mosquée au mépris de la loi suisse.

Suisse: Malgré la loi, les fraudeurs de l’aide sociale ne sont pas expulsés. La grande majorité des fraudeurs sont des étrangers.

Tarek Naguib, chercheur à l’Université de Zurich: « Les étrangers sont systématiquement défavorisés en Suisse. La supériorité de la culture occidentale est un mythe. »

 

18 commentaires

  1. Posté par bonardo le

    J`AI ENVIE SIMPLEMENT DE VOMIR.

  2. Posté par Socrate@LasVegas le

    Bravo les fonctionnaires et autres maillons-faibles de cette chaîne de gauchistes chapeautée par un conseil fédéral intellectuellement si pauvre…Enfin je pense comme Fleeps que ce système, avec ou sans novlangue, ne peut qu’imploser…Et je me réjouis du moment de l’INVERSION, du réveil des citoyens tellement grugés que le confort assurant leur silence civil ne pourra plus leur être assuré et oû il se rendront compte que c’est eux ou les importés oisifs et sans qualification…Je me gaverai à ce moment, profitant du désordre…ABE

  3. Posté par Alain le

    Il faut donc bien sûr s’attendre à une manif du collectif R

  4. Posté par Yolande.C.H. le

    Au nom de quoi devait-on faire confiance à toutes ces personnes qui abandonnent leur pays pour avoir accès aux ressources et au patrimoine que les européens ont façonnés ?

    On accuse les européens de ne s’être enrichis que par l’exploitation d’autres pays, en escamotant tout ce qu’ils ont permis: construction de réseaux, d’écoles, d’universités, de dispensaires et d’hôpitaux, partage des connaissances acquises sur plusieurs siècles, valorisation et protection des produits culturels de ces pays; combien de ces ressortissants viennent se produire et « se rentabiliser » sur les scènes et les stades des occidentaux ou par le biais des structures en place, comme travailleurs et/ou comme assistés ?

  5. Posté par sophie edouard le

    ça devient d’une banalité telle qu’il est presque inutile de le mentionner. Tout le monde le sait et nos autorités ne rectifie jamais le tir. Par contre, vous êtes suisse, votre gamin fait moins de 24h. par semaine une formation avant d’en commencer une autre alors là on vous cloue au pilori pour rembourser les allocations familiales que vous payer chaque mois en bossant à deux…..

  6. Posté par Fleeps le

    Le système se gangrène par lui même…..ce n’est qu’une question de temps pour qu’il crève la bouche ouverte….après les patriotes seront là !

  7. Posté par Yolande.C.H. le

    La bêtise des gouvernements actuels: ils malmènent les patriotes et exhorte à faire confiance aux migrants, comme si ceux-ci venaient pour sauvegarder l’avenir de la Suisse. Qu’ils prennent garde à ne pas démobiliser les premiers qui garantissent encore leur sécurité, dans tous les sens du terme.

  8. Posté par Antoine le

    Il NOUS a coûté combien de centaine de milliers de Frs cet immigré marocain ?
    Et le chômage, il l’a touché comment ? il n’y a de contrôle ? et TOUT le reste …

  9. Posté par Diable le

    Oh les contrôles devraient être plus sur les abus sociales et assurances que sur les routes ça nous économiserait bien des centaine et des millier de francs.

  10. Posté par J.J le

    Ben ouais… la faiblesse et la mollesse d’un système étatique et juridique donne des ailes aux entrepreneurs sans scrupule… j’ai presque envie de dire à ce muzz: « Bien joué! C’est tout ce que notre système mérite: se faire gruger! » Il me tarde de lire la punition pour pareils délits! Certainement bien moins que celle infligée à un contribuable ayant une mensualité de retard sur le règlement de ses impôts….

  11. Posté par Peter K le

    La pointe de l’iceberg. Et en plus nos soi-disants « autorités  » sont parfaitement au courant du reste, mais rassurrez ce povre homme, va bien etre condamne a 6 mois de jours amende avec sursis? Et pour l’expulsion si il y a.., fera recourt devant la cedh?

  12. Posté par Nicolas le

    Le pseudonyme lui va bien. Aussi pourri que son prophète.

  13. Posté par Bussy le

    Il y en a combien de dizaines de milliers comme ça en Suisse ?

  14. Posté par Tommy le

    Et il a fallu dix ans pour que la justice intervienne?
    C’est vrai qu’il s’agit de ne pas commettre de délits de faciès, et , de toute manière, les gens de cet acabit ont tant à nous apporter de par leur simple présence…

  15. Posté par Marie le

    Eh ben, c’est sympa Lozanne …

  16. Posté par UnOurs le

    Ne sera condamné qu’à une peine avec sursis ridicule.
    Ses « jours-amende » (en passant, quelle expression ridicule) ne seront pas payés.
    Ne sera pas expulsé, pas plus que sa famille.
    Et la justice suisse ne cherchera pas à récupérer ses investissements en Algérie.

    Et vive l’Helvétistan.

    PS: et le fonctionnaire qui lui a accordé le macaron « handicapé » ne sera ni puni pénalement ni sanctionné administrativement.

  17. Posté par toyet le

    C’est un bon entrepreneur bravo à lui, un bon exemple d’intégration réussie bravo à la ville de Lausanne, pour l’ecxellent travail des fonctionnaires de l’assistance, d’ailleurs je pense qu’il manque de personnel, il faut engager.

  18. Posté par Léo C le

    Je vous rassure, nous avons ce même genre « d’enrichissement culturel » en France.

    Fraude à la CAF, par exemple (plus facile, c’est départemental) avec quelques faux papiers d’identité dont ils ont le secret et tout ce qui peut se produire désormais en étant falsifié (plus de copie certifiée)

    J’en suis à me demander si les contrôles sont aussi rigoureux pour eux que pour nous. J’avais oublié vraiment de déclarer un mois de salaire ( décembre, payé janvier de l’année suivante d’où erreur) une seule fois et m’étais vu rappeler à l’ordre par le fisc.

    Eux, ben, c’est open bar.
    Nous allons devoir payer encore et encore pour cela, toujours les mêmes, qui continuerons à compenser cette gabegie intolérable.

    Il se trouve encore de ces bobo-gauchos, élus et intellectuels de salon déconnectés pour affirmer que l’immigration est une plus-value alors que c’est un gouffre financier.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.