Tarek Naguib, chercheur à l’Université de Zurich: « Les étrangers sont systématiquement défavorisés en Suisse. La supériorité de la culture occidentale est un mythe. »

Cet individu anti-Suisse travaille à la Haute école des Sciences Appliquées de Zurich:

- Chercheur
- Co-délégué pour la diversité / genre

Points principaux de recherche

- droit constitutionnel
- Protection des droits de l'homme
- Protection contre la discrimination
- Sociologie du droit
- Droit social
- Education aux droits de l'homme (www.naguib.ch)
- Interdisciplinarité et transdisciplinarité en droit

La Suisse, avec 25% de sa population étrangère et ayant accueilli des centaines de milliers de Balkaniques serait donc xénophobe. Pendant ce temps, des Erythréens profitent sans vergogne de notre pays, saignant à blanc nos finances sans que cela ne gêne ce genre de pitre.

**********

L'avocat Tarek Naguib (42 ans) étudie la discrimination à la Haute école des sciences appliquées de Zurich. Pour lui, il est clair que les étrangers sont systématiquement défavorisés en Suisse. Et: Dans ce pays, la xénophobie peut rapidement se transformer en violence.

En Suisse également, il y a toujours des actes violents. Cependant, le racisme se manifeste souvent de manière latente.

Le Blick: Comment?

Par exemple, dans des cas de désavantages dans l'éducation, la citoyenneté ou les services sociaux. Ces formes institutionnelles de racisme, bien que moins évidentes, sont très répandues.

Sommes-nous alors les racistes les plus gentils du monde ?

Je ne dirais pas cela ainsi. Bien que comparativement en ce moment, le racisme violent en Suisse s'impose rarement.

Pourquoi sommes-nous largement épargnés?

En Suisse, les facteurs clés qui favorisent les agressions physiques sont absents: pauvreté extrême, exclusion sociale, ségrégation de la population, comme dans les banlieues françaises ou dans certains quartiers des villes américaines.

Mais nous ne devons pas être aveuglés: le potentiel de violence raciste existe également en Suisse. Et n'oublions pas: une forme de violence réside dans la «banalité» du racisme inconscient et structurel.

Par exemple, lorsque l'enfant d'un migrant est privé de confiance en raison d'une discrimination cachée à l'école.

Y a-t-il un racisme suisse?

Dans la population suisse, l'idée est que le racisme n'est qu'une question de préjugés et qu'il ne concerne que quelques xénophobes.

Ce à quoi vous vous opposez?

Oui. C'est une compréhension beaucoup trop étroite du racisme. Il y a aussi des raisons racistes lorsque les postes de direction en politique ou dans les rédactions des médias suisses sont principalement occupés par des non-migrants.

Aux États-Unis ou au Royaume-Uni, par exemple, la sensibilité à ces formes latentes de discrimination est beaucoup plus marquée.

Les Suisses ne remarquent donc pas le racisme?

Vous savez, nous sommes tous influencés par le mythe de la supériorité de la culture occidentale européenne. Cette image séculaire est fermement ancrée en nous. Le racisme est complexe. Laissez-moi vous donner un exemple: arrive-t-il que vous demandiez à quelqu'un avec une peau sombre d'où il vient?

(...)

Source Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

Nos remerciements à Alain Jean-Mairet

 

 

46 commentaires

  1. Posté par Fabio Herrero le

    Voici donc:
    info@zhaw.ch,
    redaktion@blick.ch,
    redaktion@blickamabend.ch,
    redaktion@sonntagsblick.ch
    ulla.kleinberger@zhaw.ch,
    info.iam@zhaw.ch,
    jean-marc.piveteau@zhaw.ch

    To whom it may concern

    Dear all,

    I have read in horror the interview of Tarek Naguib of the Zurich University of Applied Sciences, with the tabloid Blick where he tells us how the Swiss are bad, racist, xenophobic and how the superiority of western culture is a myth.
    You can read it here:
    https://www.blick.ch/news/schweiz/experte-tarek-naguib-42-ueber-die-schweizer-wir-sind-alle-von-rassistischen-bildern-gepraegt-id8221216.html

    I am shocked. This guy is obviously disturbed and strongly dislikes our country. He clearly is no academic as academia is a western creation in itself. Why is he working with you and paid by the taxpayer? Who did choose to hire him? Why is he allowed to spread his xenophobic drivel against the Swiss and Switzerland without even giving concrete examples about how bad we supposedly are? He is clearly stating that Swiss people are violent and racist without providing any evidence. This is not academia. This is a clear smear campaign against Switzerland. You should immediately stop to aide and abet this individual.

    Not only he is obviously racist as he consider the Swiss as a group to have specific characteristics on their own (and not good ones!). There is a clear cost of opportunity to have this « researcher » in your institute. How can you not find another foreigner able to produce quality research? Why did your institute settle for this racist low life?

    I herewith ask you to immediately remove this person from the Zurich University of Applied Sciences and institute strong safeguard in order not to have this kind of « researchers » funded with public money in the future.

    Best regards


    Fabio Herrero
    6936 Cademario

  2. Posté par Fabio Herrero le

    Je viens d écrire à cette école de Zurich comment il faut pas avoir cet individu comme chercheur.
    Inacceptable.

  3. Posté par Lucie le

    Ce dégénéré ferait mieux d’aller enseigner à l’ « université » islamique d’Islamabad!

  4. Posté par L'expatrié le

    AVANT de critiquer la Suisse, allez donc faire une étude comment sont traités les ‘blancs’ en Afrique et au Moyen Orient. Balayez devant votre porte en premier, car ce qui se passe là-bas est 100x plus grave. Merci.

    En Suisse on propose même un avocat gratuitement aux personnes ‘réfugiées’, ‘migrants’ ou autre. Par contre, que dire des ‘blancs’ en Afrique ? Ils sont expulsé sans droit de recours parfois en 48 heures (et à leur frais bien entendu!)!

  5. Posté par leone le

    Je cite « Laissez-moi vous donner un exemple: arrive-t-il que vous demandiez à quelqu’un avec une peau sombre d’où il vient? »
    Non, effectivement, je lui demande où il faut le renvoyer!
    Je cite « Pour lui, il est clair que les étrangers sont systématiquement défavorisés en Suisse. Et: Dans ce pays, la xénophobie peut rapidement se transformer en violence. »
    Cet imbécile s’est-il demandé si ces étrangers avaient été invités à nous envahir? Et s’il sortait plus souvent dans les rues il verrait dans quel sens va la violence.
    Con à ce point il faut avoir pris des cours, ça peut pas être de naissance. Ou alors les cons ce sont les Suisses qui entretiennent ce genre de parasites.

  6. Posté par jsg le

    Alors, celui-là qu’est-ce qu’il fout ici ? si l’occident est une culture de merde, qu’il retourne dans celle qui lui a donné son patronyme !

  7. Posté par nulita le

    On commence d’avoir sérieusement l’habitude de leur inversion accusatoire. Dans les faits, les « étrangers » sont très très chanceux en Suisse.

  8. Posté par Gaston Siebesiech le

    „les étrangers sont systématiquement défavorisés en Suisse » nous dit le gai luron Tarek!
    Avec son pédigrés qui fait tourner la tête, il ne lui manque que l‘ordre de Lenine et de l‘étoile rouge.
    Moi je tendrais à dire „les étrangers sont systématiquement favorisés en Suisse“ en particulier devant la justice et le social.

  9. Posté par Blocus le

    « Posté par bonardo le 9 avril 2018 à 11h19
    Mon Cher Tarek ,à la lecture de votre cv ,vous m`avez dans un premier temps l`air intelligent ,cultivé ,intégré ,respectueux ,et vous vous sentez bien en Suisse »

    À la lecture de votre cv ,vous m`avez tout de suite fait penser à un parasite diplômé qui n’apporte rien au monde, si ce n’est des embrouilles aux braves gens travailleurs qui font la richesse de la Suisse, … GO HOME !

  10. Posté par Socrtate@LasVegas le

    Lol Ce fourbe se permet de cracher dans la soupe…au lieu de se taire!

    « Il y a aussi des raisons racistes lorsque les postes de direction en politique ou dans les rédactions des médias suisses sont principalement occupés par des non-migrants. »

    Il souhaite certainement que des partis politiques de sa religion (un autre oxymore…) voient le jour en Suisse et continuera à cracher sur les Suisses qui le nourrissent, les traitant de racistes à moins qu’il ne plébiscitent un parti « charia, halal » des coupeurs de têtes arriérés!!?
    Non, petit monsieur, nous sommes attachés à notre histoire, notre religion et notre culture. Si cela ne vous plait pas, retournez dans votre pays, ici nous n’avons aucun besoin de vous!

  11. Posté par Jean Naimar le

    Vive le V4 en espérant que ces Pays arrivent à mettre e oeuvre une coalition efficace avec d’autres Pays dont l’Autriche !

  12. Posté par toyet le

    La culture occidentale est copiée par le monde entier, quel plaisir de voir cette décadence atteindre les cultures chinoise et japonaise. Je me souviens de mon premier voyage en Asie, inquiet du fait qu’ils allaient nous remplacer, et bien non, j’ai constaté qu’ils nous singeaient….

  13. Posté par Wilhelm le

    « arrive-t-il que vous demandiez à quelqu’un avec une peau sombre d’où il vient? » Non, moi je demande directement de quellle nationalité il est. C’est quand même dingue ça, ils se disent tous fièrs d’avoir une double nationalité, double culture, mais quand tu leur demandes par curiosité, tu es directe soupçonné de racisme. En somme être étranger c’est comme être con, on se le répète assez facilement à soi-même « c’que j’suis con » mais on n’aime moins quand on nous le dit. Ce Tarek est insupportable, malhonnête, arrogeant. Qui à part les musulmans et africains sont accueillis dans des pays évolués, civilisés, paisibles mais crachent constamment dans la soupe et ont des systématiquement des combats contre ceux qui les ont accueillis, logés, nourris, permis de faire des études…etc. Dans leur pays il y a 1000 et 1 combats pour que leurs familles restées au pays puissent vivre dignement, sans devoir fuir pour plus de liberté. A mon avis, avec toutes les compétences qu’il a engrangé en Suisse, ce monsieur doit maintenant retourner d’où il vient pour en faire profiter ces coreligionnaires. Il n’a plus rien à faire en Suisse. RAUS ! Adieu Tareq ! Tu ne vas pas nous manquer, bien au contraire.

  14. Posté par Jeff le

    http://www.naguib.ch/index.php/kontakt.html
    Il y a parmi vous ceux qui ont des bons arguments! Ecrivez lui un petit message, il s’exprime en français selon son site web personnel.

  15. Posté par bonardo le

    Mon Cher Tarek ,à la lecture de votre cv ,vous m`avez dans un premier temps l`air intelligent ,cultivé ,intégré ,respectueux ,et vous vous sentez bien en Suisse ,mais là ou mon analyse est différente de vous ,moi je n`oserais pas dans un pays qui m`accueille parler ainsi ,pour moi vous manquez totalement de respect ,aussi un conseil tout à fait amical de ma part : personne ne vous oblige à rester dans notre pays ,je pense que vous serez mieux dans un pays musulman ,dite moi ce que vous en pensez ?
    Car gagner sa vie dans un pays qui est raciste ,personnellement moi je partirais immédiatement non ?

  16. Posté par kiwi691 le

    « La supériorité de la culture occidentale est un mythe » , mais c’est qu’il a raison le bougre !
    Nous importons en Europe TOUS les ingénieurs et cerveaux du magreb ! Nos universités, nos facultés, écoles d’administration, etc, devraient être remplies de ces zélites de caniveaux ! Pauvre fou ! Si la magreb était, jusqu’au 12° siècle, une civilisation phare, il n’en reste que du sable; dans lequel NOS ingénieurs et autres scientifiques vont chercher et pendre le pétrole, que les zélites locales dédaignent. Qu’il me cite 1 nom de personnalité importante et incontournable d’origine arabe (pas berbère) installée durablement en occident.

  17. Posté par Loulou le

    « Laissez-moi vous donner un exemple: arrive-t-il que vous demandiez à quelqu’un avec une peau sombre d’où il vient?« 

    Oui, par curiosité et ouverture à l’autre. Même à ceux qui ont une peau claire.

    Par exemple, Tarek, Naguib cela vient d’où? Si j’étais raciste j’aurais demandé de quel shithole country cela est originaire. Mais vu que je ne suis pas raciste mais juste curieux et ouvert…d’ailleurs toi non plus tu n’es pas raciste vu que tu traites de raciste tout un peuple. Un gentil peuple raciste, certes, qui ne s’en rend pas compte, qui a juste besoin d’être rééduqué par des Tarek Naguib.

  18. Posté par Loulou le

    Le pire c’est de donner une tribune à ce genre de tartuffe.

  19. Posté par Hexgradior le

    Puisque le Maître est spécialiste en droit constitutionnel, qu’il nous donne son avis concernant notre Constitution bafouée (initiative du 9 février) plutôt que débiter ses âneries de bobo socialo-mondialiste…

  20. Posté par RealrecognizeReal le

    « arrive-t-il que vous demandiez à quelqu’un avec une peau sombre d’où il vient? »
    Je ne le demande même pas à un étranger avec la peau claire (balkanais, portugais,…etc) parce que tout est une question de proportion : s’il y en avait une infime minorité, je serais plus ouvert à discuter mais là c’est une invasion alors c’est finit les négociations/discussions.

  21. Posté par pepiou le

    Si d’après Sacha Guitry, « passer pour un sot aux yeux d’un imbécile est un plaisir de fin gourmet »; alors passer pour un raciste aux yeux d’un mondialiste est un fin plaisir de patriote.

  22. Posté par kandel le

    La civilisation JUDÉO-GRÉCO-ROMANO-CHRÉTIENNE est le phare de l’humanité, c’est un fait, … l’islam n’a rien à voir là-dedans.

    « L’islam n’a jamais appartenu à l’Europe, il s’y est invité », déclare M. Orban, justifiant son opposition à l’accueil par l’UE de centaines de milliers de demandeurs d’asile venus pour la plupart de pays musulmans par son souci de « défendre » les « valeurs culturelles » européennes (…)

    « Mais spirituellement, l’islam n’appartient pas à l’Europe. C’est un corpus de règles d’un autre monde », a affirmé M. Orban, se plaignant de n’avoir « pas le droit d’émettre un doute », face aux Allemands ou aux Français, sur la possibilité d’une société multiculturelle. « Nous, en Hongrie, décidons nous-mêmes si nous en voulons ou pas. Nous n’en voulons pas », ajoute-t-il (…)

    Bien sûr que la civilisation JUDÉO-GRÉCO-ROMANO-CHRÉTIENNE est supérieure à toutes les autres civilisations, c’est tellement évident que cela fait enrager certaines autres civilisations.

  23. Posté par Maurice le

    Tiens, encore une association que je ne connaissais pas : l’Alliance contre le profilage racial, à laquelle Tarek Naguib est affilié.
    http://www.stop-racial-profiling.ch/fr/alliance/mission-statement-2/
    « Tarek Naguib, membre de l’Alliance contre le profilage racial, énumère: «Le 28 octobre, un jeune Capverdien, pris pour un trafiquant, a été violemment frappé par la police lausannoise alors qu’il faisait son jogging nocturne. Mi-novembre, le tribunal de Zurich jugeait trois policiers pour racisme, abus de pouvoir et blessures contre un homme noir lors d’un contrôle d’identité.»
    https://www.google.ch/amp/s/www.letemps.ch/node/1024293/amphtml
    Cette association est assurément elle aussi bénéficiaire de la grande générosité de George Soros, très concerné par le « profilage racial » (racial profiling).
    https://www.senat.fr/lc/lc214/lc214.pdf

  24. Posté par Anna le

    Les européens sont les seuls à payer grassement et avec leurs impôts des gens qui travaillent à les insulter et à les rançonner.

    Les journalistes européens sont les seuls qui vont interviewer des gens qui insultent leurs lecteurs, et qui sont ensuite fiers de publier leurs articles.

    Ce Monsieur se plaint qu’il y a des suisses aux postes politiques clés et dans les médias. Mais nous sommes en Suisse ! Dans ce cas tous les pays du monde sont horriblement racistes car il y a des nationaux aux postes clés et dans les médias. Quelle bêtise !!!!

    Mais ce sont bien sûr les suisses qu’il faut culpabiliser encore et toujours, pour pouvoir ensuite se remplir les poches avec le salaire-dédommagement qu’ils vous verseront afin d’expier toutes les fautes imaginaires que vous pourrez leur faire porter. Honte à M. Tarek Naguib.

  25. Posté par Dominique Schwander le

    Parlons vrai!
    Cette dhimmitude volontaire de ce soit-disant enseignant, cette soumission progressive par anticipation à la théocratie musulmane liberticide, est favorisée par la politique de compromission et d’apaisement de nos élus, fondée sur les intérêts matériels à court terme, la corruption et l’avidité de dirigeants politiques, de décideurs, d’agents d’influence et d’opinion, les enjeux mondiaux politiques, énergétiques et financiers. Cette soumission n’est pas que due à des intérêts économiques mais surtout à un abandon de toute politique de civilisation par nos dirigeants intimidés, par de soit disant chercheurs comme ce manipulateur, par les multiculturalistes et les lobbies musulmans de réislamisation. Nos dirigeants prennent la défense de minorités musulmanes, africaines, etc, soit-disant persécutées en Occident et se plient aux États musulmans qui persécutent leurs minorités non-musulmanes, en particulier chrétiennes et juives. Une grande partie de la société européenne gagnée par la mauvaise conscience et la repentance, culpabilisée et subjuguée par les minorités musulmanes, africaines, etc, militantistes, tyranniques et si souvent barbares, n’ose plus défendre l’identité européenne et judéo-chrétienne, nos caractéristiques sociales et culturelles et nos intérêts. L’UE considère que des États et des communautés ennemis de l’Occident, ces ennemis aux valeurs civilisationnelles et aux exigences idéologiques qui s’opposent aux nôtres, seraient devenus des amis politiques et économiques.

  26. Posté par Aude le

    A part ça, Monsieur Naguib, j’attends toujours des prix Nobel de sciences en provenance des pays arabes, si vous pouviez éclairer ma chandelle?
    Et les suédois ne s’en priveraient pas le cas échéant. Lorsque l’on se sent en infériorité, l’orgueil prends toujours le dessus.
    Au lieu de passer 12 heures à étudier le Coran, si d’aucuns diversifiaient un peu les études, il y aurait moins d’ignorants.

  27. Posté par fabiola le

    Les Suisses ne remarquent donc pas le racisme? Si si, contre les blancs. Chercheur de m…. tout court, c’est là que s’arrête son « titre ». Merci à Monsieur Jean-Mairet.

  28. Posté par Aude le

    Oh, que c’est drôle !
    Apparemment lui ne l’est pas, discriminé. Et pourquoi ne pas céder son poste et tous les postes universitaires et polytechniques à des étrangers puisqu’il vous le demande si gentiment.
    Pas de mythe de supériorité, c’est lui qui le dit, bon. Mais c’est peut-être lui qui le pense après tout.
    Jusqu’au boutisme, ces auto-destructeurs. Docteur c’est un nouveau symptôme l’auto-masochisme?
    « J’aime pas ce que je suis, préfere ce que tu es, car préférant ce que tu es, je ne veux plus être ce que je suis! » « Mais qui suis-je? »

  29. Posté par Mady le

    Encore un qui débite des conneries et qui a fait des études qui n’aboutissent à rien. Pauvre personnage. En fait, je me demande ce qu’il cherche ce « chercheur » !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  30. Posté par Matelot le

    Racisme, ce mot est tellement galvaudé et vidé de sa substance qu’il ne veut plus rien dire.

  31. Posté par Yolande.C.H. le

    « Laissez-moi vous donner un exemple: arrive-t-il que vous demandiez à quelqu’un avec une peau sombre d’où il vient? »
    Je l’ai fait à quelques reprises: réponse: ils me disent qu’ils sont suisses et brandissent leur passeport, comme si ma question était totalement inopportune.

    Puisque ce monsieur évoque la couleur de peau comme critère, on pourrait choisir celui des cheveux blonds, châtains ou roux qui sont sous-représentés; cf. les tableaux du peintre suisse Anker (XIXème siécle).

  32. Posté par Bussy le

    Entièrement d’accord avec tous les commentaires précédents, mais il y a quand même un point où cet énergumène, qui devrait retourner au bled, a raison, c’est quand il dit « Il y a aussi des raisons racistes lorsque les postes de direction en politique ou dans les rédactions des médias suisses sont principalement occupés par des non-migrants »…. et oui, ce qu’il dit là, c’est que certains milieux pourtant très « ouverts » à la migration n’ont pas beaucoup de gens issus de l’immigration dans leurs rangs…. en fait, il traite clairement de racistes nos journaleux et politiciens tous bords confondus !
    D’ailleurs, jetez un coup d’oeil aux membres du secrétariat central du parti socialiste suisse…. pas de noir, pas de kosovar, pas de maghrébin ! La diversité, c’est pour les sans-dents, n’est-ce pas !

  33. Posté par Christian Hofer le

    @ Tristan

    Ou peut-être ont-ils des programmes universitaires intégrés à la HES?

    J’ai déjà envoyé un mail à un responsable d’une université en Suisse-alémanique, mon message étant en français et en allemand. Le professeur a bien entendu seulement répondu en allemand alors que je lui ai déclaré que je ne le maitrisais pas cette langue réellement. 😉

  34. Posté par Tristan le

    Cela fait malheureusement bien longtemps que le français n’est plus compris à la ZHAW…
    J’imagine qu’ils ont donc fait un google translate sur leur site internet. 🙂
    https://de.wikipedia.org/wiki/Z%C3%BCrcher_Hochschule_f%C3%BCr_Angewandte_Wissenschaften
    Cela serait d’ailleurs drôle d’écrire à cette école pour voir s’ils peuvent répondre en français sur une question aussi simple :o))

  35. Posté par monde-tombé-sur-la-tête le

    « La supériorité de la culture occidentale est un mythe »
    Qu’attend-il pour se dépêcher dans une des glorieuses universités de la lumineuse et supérieure « civilisation musulmane », là ou il appartient ? Les salaires ne sont-elles pas aussi juteuses peut être?
    Ou, simplement, peut être n’aurait pas de chance d’y bénéficier de la discrimination positive pour décrocher un emploi vide et inutile?

  36. Posté par Christian Hofer le

    Effectivement Tristan:

    Zurich University of Applied Sciences/ZHAW en anglais.

    Toutefois même sur leur site, ils font le mélange:

    Secrétariat universitaire
    ZHAW Université des sciences appliquées de Zurich
    Gertrudstrasse 15
    8401 Winterthour

    https://www.zhaw.ch/fr/universite/

    Je suis désappointé car votre commentaire est logique mais leur dénomination est claire aussi.

  37. Posté par Tristan le

    ZHAW = Zürcher Hochschule für Angewandte Wissenschaften
    En français, cela s’appelle donc une haute école spécialisée (pas une université).
    La traduction que vous proposez donne trop d’importance à l’anglais.

    Pour le reste, bien sûr, que je donnerai la priorité à mes propres enfants plutôt qu’à ceux du voisin, de la commune d’à côté, du canton d’à côté, etc. C’est incroyable qu’il souhaite qu’on discrimine nos propres enfants au profit d’une idéologie « non-raciste ». Et lui ? pourquoi accepte-t-il de travailler alors qu’il occupe le poste qu’un autre pourrait occuper ??
    Bientôt… un boulanger de père en fils sera décrit comme un horrible raciste ??? N’importe quoi.

  38. Posté par Marie le

    L’université de Zürich va finir par perdre des points. Elle le cherche, non ?

  39. Posté par SD-Vintage le

    « La supériorité de la culture occidentale est un mythe » : c’est pour cela qu’il préfère habiter et se faire soigner en Suisse. Ces étrangers racistes contre les Suisses sont une plaie. « Chercheur » en rien.

  40. Posté par Tommy le

    Combien de Prix Nobel décernés dans la brousse?
    Cet anguille rampante ferait mieux de retourner fissa chez elle, puisque la population suisse le persécute tellement.
    Et vu que les musulmans représentent la majorité des hôtes en pension complète des prisons de chez nous , c’est encore de notre faute?

  41. Posté par Vicloire le

    Chacun interprète le mot racisme d´apres lui ( ses principes, son education ect……) mais le vrai racicme c les violations des gauchistes des droits des suisses , le non respect de leurs volontés , violation de leurs droits etc….

  42. Posté par G. Vuilliomenet le

    Il n’y a pas à taper, Michel Audiard avait très bien compris la nature humaine.

  43. Posté par Jacques Beckie le

    Encore un type qui a fait des études et qui dans le fond est un idiot.

  44. Posté par SM le

    Là, c’est encore un migrant que la Suisse a malheureusement omis de refouler. Ce triste sire a vraisemblablement pu bénéficier de notre système d’éducation, de formation, lui permettant sa réussite d’académicien. Et pourtant, son beau poste ne l’empêche pas de cracher dans la soupe dans laquelle il a mangé… Il est navrant de constater qu’il fait vraiment tout pour attiser la xénophobie dans son pays d’accueil.

  45. Posté par conrad.hausmann le

    Il y a plein de crétins qui ne savent rien d’autre que répéter des slogans gauchistes depuis des années! Dans toutes les nations il y a de la fierté que l’on peut definir -un peu rapidement- comme de la xéophobie ou du racisme. Allez discuter avec des gens aux Indes ou en Chine certains vont vous entretenir sur la découverte de la boussole, de l’encre ..de chine, de la poudre à canon (poudre noire) ou du système décimal (Indes) et vous pourrez dire , mais « ils » sont racistes. Ce que raconte ce gugus est sans valeur et c’est ANTI-scientifique : Ne mérite pas son salaire.

  46. Posté par JeanDa le

    « La supériorité de la culture occidentale est un mythe »
    Mais bien sûûûr ! Quel sombre crétin.
    Et on le paie grassement pour diffuser des telles contre-vérités ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.