La pilule du lendemain contre le covid: un spray nasal?

Le spray nasal, une nouvelle arme pour lutter contre le coronavirus ? C’est ce qu’une entreprise française, Pharma & Beauty Group, va lancer prochainement, avec un spray capable d’éliminer plus de 99 % du virus chinois.

Composé d’eau ionisée, connue pour ses vertus antimicrobiennes, ce dispositif médical nasal de classe I est à visée préventive. Selon Laurent Dodet, président de P&B, ce spray peut être utilisé « après une prise de risque », notamment après avoir pris les transports en commun ou avoir fait ses courses dans un magasin, relate CNews.

En effet, comme l’explique l’entreprise sur sa page LinkedIn, ce spray « permet d’éviter la dissémination virale, de déloger par action mécanique les agents infectieux dans les fosses nasales et faciliter leur évacuation, et de réduire localement la charge virale ».

Par ailleurs, des tests cliniques menés à l’Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée Infection de Marseille ont conclu qu’il éliminait plus de 99 % du virus en l’espace de 30 secondes après son utilisation.

Selon Pierre-Jacques Raybaud, médecin généraliste diplômé en immunologie, ce spray nasal est intéressant « si on fait une inhalation juste après avoir été infecté », car cela permet de stopper le virus avant qu’il ne pénètre suffisamment les voies respiratoires.

L’entreprise P&B n’attend plus que le feu vert des autorités, afin d’avoir une commercialisation en pharmacie en février. Selon Laurent Dodet, ils sont prêts à produire « 10 millions d’unités par mois ».

source: https://fr.theepochtimes.com/entreprise-francaise-va-lancer-spray-nasal-contre-coronavirus-1654085.html

*****

voir aussi: 20 novembre 2020

Des chercheurs développent un spray nasal anti-Covid19

4 commentaires

  1. Posté par Jean-Paul SAINT-MARC le

    Assez dubitatif !
    Naturellement pure l’eau possède des ions H30+ acides et OH- basiques.
    Les eaux de consommation courante ont des ions, Ca+, Cl-, etc.
    Soumis à une électrolyse, des zones vont provisoirement être plus chargées soit en ions + ou ions – suivant leur proximité avec la cathode ou l’anode !
    Quelles vont être les propriétés de ces eaux, soit plus chargées en tel ion soit en tel autre ?
    Pourquoi des solutions équilibrées contenant tel ou tel ion ne seraient-elles pas alors aussi efficaces ?

  2. Posté par Marcassin le

    Si cela a été testée sur la souche du SARS-CoV-2 par l’IHU de Marseille, il y a peu de chance qu’il soit autorisé à la vente.

  3. Posté par Dominique le

    Vous pouvez acheter un spray nasal de NaCl physiologique partout en particulier pas cher chez ALDI!
    C’est fou ce que des entrepreneurs inventent pour se faire de l’argent grâce à cette « pandémie ».
    C’est utile pour diminuer le pollen lors de rhume des foins, pour diminuer les microbes qui pénètre dans le nez et aujourd’hui, pour éviter un test PCR positif…

  4. Posté par Tryphon le

    Excellente idée que ce spray nasal pris en prévention (après avoir été en contact rapproché dans des transports en commun ou en supermarché). A suivre.
    Prise régulière de Zinc + Vitamines en préventif. Hydroxychloroquine (ou Ivermectine ?) + Azithromycine en cas de symptômes Covid. Anticoagulants + Oxygène + Corticothérapie en cas d’aggravation. Voilà une stratégie bon marché et efficace qui permet d’éviter non seulement l’hospitalisation (tout peut être réalisé à la maison) et, surtout, de se soumettre à la suspecte manipulation génétique appelée « vaccin », peu efficace contre le Covid, l’arn de ce dernier comportant en plus des séquences de VIH (c.f. le Nobel Montagnier pour sa découverte du VIH) et pouvant conduire à l’infertilité (c.f. la généticienne spécialiste de l’arn-m, Alexandra Henrion-Claude). En Australie, un pseudo-vaccin a été abandonné car les vaccinés étaient VIH-positif ! Diminuer les défenses immunitaires (VIH) + rendre infertile étant le but évident (non dissimulé) de cette pseudo-vaccination pour l’oligarchie maffieuse mondialiste criminelle.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.