Arrêtons de considérer les mesures de confinement comme sacro-saintes

Arrêtons de considérer les mesures de confinement comme sacro-saintes
Dans la Weltwoche de cette semaine, Roger Koeppel a publié un entretien avec Wolfgang Kubicki, vice-président du Bundestag et l’un des principaux opposants politiques d’Angela Merkel en ce qui concerne les mesures de confinement décidées par le gouvernement allemand pour lutter contre l’épidémie de Covid-19.

Traduction (extraits) : Je ressens une polarisation extrême. Beaucoup me soutiennent, mais je suis aussi attaqué massivement, parce que je critique les déclarations de certains scientifiques. Ceci est pourtant nécessaire, vu les atteintes massives à la liberté. Il est faux de considérer les modèles de calcul comme sacro-saints. Finalement, nous devons nous poser la question suivante: l’action de l’État a-t-elle une base juridique ? Je crois que de nombreuses mesures sont conformes à la loi, mais n’ont pas été formellement confirmées juridiquement et doivent par conséquent prendre fin d’un point de vue constitutionnel. (…) Chaque jour, chaque semaine qui passe nous fait perdre massivement du produit intérieur brut, avec pour conséquence que l’économie ne reprend pas aussi vite qu’elle le devrait. J’insiste toujours sur une relation fondamentale : le système de santé, notre système social, ne peuvent être financés que par une économie performante. Ceux qui croient que c’est l’État qui paie auront un réveil douloureux et s’étonneront que leurs conditions d'existence soient devenues tout autres qu’elles étaient auparavant.

C.H., le 7 mai 2020

8 commentaires

  1. Posté par gaspard le

    @ G. Vuilliomenet: impressionnant cette délégation de pouvoir au dg de l’OMS.
    En fait on est en plein dans la gouvernance mondiale, ou NOM.
    merci pour ce lien

  2. Posté par G. Guichard le

    Ben, de toute façon, en Allemagne, ils pensent que le déconfinement va amener des gens qui sont restés chez eux sans émerger dans les services de santé, à sortir et donc relancer l’infection! Les Allemands s’apprêtent même à reconfiner localement voire très localement
    Donc, je ne vois pas très bien pourquoi j’ai dû rester chez moi depuis 2 mois si c’est pour ne pas mener à grand chose :):)

  3. Posté par G. Vuilliomenet le

    Il faut faire des recherches au sujet de la LEp. Nous avons voté il y a quelques années en faveur de la révision de la loi sur les épidémies et épizooties sans savoir ce que nous faisions.
    En fait en ayant accepté cette révision, nous avons donné « tout le pouvoir à l’OFSP », un pouvoir exorbitant à un despote absolu si on en croit cet article:

    https://tsg-referendum.ch/fr/loi-sur-les-epidemies/

  4. Posté par G. Vuilliomenet le

     » Il est faux de considérer les modèles de calcul comme sacro-saints. »

    Non seulement, ils ne sont pas sacro-saints, mais ils sont faux. Le sont-ils pour faire peur ou parce que les paramètres introduits dans les équations de modélisation sont erronés? Nous avons vu la même chose avec le « réchauffement climatique » et la fameuse crosse de Mann idolâtrée par le GIEC qui est mise à mal par les mesures.
    Tout cela montre que la modélisation du monde est une utopie et que les Mathématiques valent bien mieux que ça, mais il est vrai qu’elles sont un outil.
    Il serait temps d’arrêter d’écouter ce genre de gourous.
    Une fois encore, je rappelle que si nous nous trouvons dans une telle situation, c’est que jamais depuis que la LEp existe et qu’un « Plan suisse de pandémie influenza » a été élaboré, rien n’a été fait. Ce travail était du ressort des cantons.

    https://www.admin.ch/opc/fr/classified-compilation/20071012/index.html

    https://www.bag.admin.ch/bag/fr/home/krankheiten/ausbrueche-epidemien-pandemien/pandemievorbereitung/pandemieplan.html

    Nos autorités CANTONALES ont surtout agi pour nous appeler à nous faire vacciner contre la grippe saisonnière, mais jamais elles ne vous ont fourni de masques (50 par personne), voire vous ont appelé à faire un stock de masque en prévision pour faire face à une épidémie.
    Nos autorités se sont surtout fiées à l’OMS pour les lancements d’alerte, elles semblent n’avoir jamais cru bon d’avoir son système de veille indépendant. En tout cas, s’il y en avait un, ça devait ronfler fort.
    Une des solutions auraient été le port du masque obligatoire, mais pour cela il aurait fallu en avoir. Qui se souvient de ce vendredi noir où le ciel nous tombât sur la tête après plusieurs semaines de tergiversations en apprenant que nous étions mis en semi-confinement? Tout avait été razzié dans les magasins, pas trace de masque dans les pharmacies, soit il n’y en avait plus en stock, soit ils n’étaient délivrés que sur ordonnance. C’est quand même beau la prévoyance qui est inscrite dans la LEp. On entend aujourd’hui des voix qui critiquent le comportement du PLR/UDC qui auraient refusé qu’il y ait des stocks de masques, de gel hydro-alcoolique, de gants, de kits de tests (encore faut-il avoir le bon réactif), etc…, organisation qui était, on ne le rappellera jamais assez, du ressort des cantons. Tous les cantons n’étant pas de droite, j’en déduis que la gauche porte également sa part de responsabilité.

    Si en Suisse, le discours n’a pas été aussi martial qu’en France avec le discours faussement guerrier de Macron, on peut tout de même dire que cette lutte contre le virus ne peut qu’avoir fait penser à un pays qui est amené à la guerre avec une certaine impréparation, celle à laquelle mène des mouvements de félons comme la gauchiasserie du GSsA.

  5. Posté par Poilagratter le

    Surtout , de combien les tests ont gonflé les chiffres, avec des tests pré-infectés En Angleterre, qui testent une papaye et une chèvre positifs au covid en Tanzanie…!!!
    Où sont passés les morts habituels de crises cardiaques, cancers, AVC, ….???

  6. Posté par Clément Durosier le

    La « Weltwoche » est un des rares journaux suisses à avoir dénoncer l’imposture du coronavirus dès le début du confinement dans son éditorial « Ein neuer Kollektivismus bricht aus » (Un nouveau collectivisme fait son apparition) :
    https://www.weltwoche.ch/ausgaben/2020-12/articlecat-569664-kommentare-analysen//wissen-sie-wirklich-was-sie-tun-die-weltwoche-ausgabe-12-2020/
    Aujourd’hui, cette prise de position prend tout son sens, lorsqu’on apprend qu’un appel a été lancé par un archevêque catholique italien, Carlo Maria Viganò « pour l’Eglise et pour le monde aux fidèles catholiques et à tous les hommes de bonne volonté », qui dénonce les dérives totalitaires et liberticides prises au niveau mondial comme « un prélude inquiétant à la création d’un Gouvernement Mondial hors de tout contrôle ».
    Il est à remarquer que ce n’est pas le Pape qui lance cet appel. Cet imposteur à la solde de la Franc-Maçonnerie et du mondialisme travaille, lui, assidûment à l’avènement du NOM. Que le diable ait son âme!
    La situation est donc grave pour qu’un tel appel soit lancé. Signez-le aussi, si votre conscience vous y invite.
    http://veritasliberabitvos.info/appel/

  7. Posté par Dominique le

    Le confinement pour une maladie guère plus grave que la grippe est une ânerie qui provoque une catastrophe économique. J’en fais la preuve ici au Panama où nous sommes bloqués. Les crétins d’ici ont dépensé (et volé évidemment) plus de un million d’USD par cas hospitalisé (il n’y en a eu que quelques centaines), autant pour les 200 morts. Le grand prêt du FMI part dans les poches des élus (et de fonctionnaires du FMI?) et a servi à construire un hôpital d’urgence qui est vide mais a enrichit la Chine. Le pays est ruiné, les Chinois en profitent, les pauvres ont faim et la classe moyenne coule et disparait. C’est surtout tragico- comique de voir comment la grande majorité des Panamiens sont manipulés, ont peur et croient aux mesures prises et surtout veulent qu’elles continuent! Et le dit l' »Equipo Panama » comprenant ministre de la santé et ministre de la sécurité… se congratule bêtement et se refuse de lever le confinement. Résultat un pays endetté et ruiné et des gens qui n’ont toujours pas appris à garder leurs distances, mais fiers de porter un masque. Ce masque qui abaisse leur saturation artérielle en oxygène et les rend dociles à souhait !
    Dommage qu’il n’y ait pas de vrais chercheurs ici à Faculté de médecine. A défaut de mortalité hebdomadaire pour comparer avec la coronavirose actuelle et bien sûr aussi la grippe saisonnière annuelle ils pourraient démontrer comment les infarctus, les troubles du rythmes, l’asthme, les troubles psychiatriques, les allergies, l’immunosenescence, les cancers, etc… augmentent depuis février, en comparant avec la Suède et d’autres pays plus raisonnables…

  8. Posté par Oleg G le

    Il semblerait qu’en Biélorussie il n’y ait pas eu de confinement et que tout se passe comme si de rien n’était. Mais que l’UE exerce une pression énorme sur le gouvernement pour qu’il confine…. Personne n’en parle, on ne trouve rien sur le net! Pourriez-vous nous éclairer, svp?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.