Genève. Coronavirus : Pour Mauro Poggia, un patient suisse ne passera pas avant un patient français

«Pas question de refouler des patients à la frontière!»
Le conseiller d'État genevois Mauro Poggia, chargé de la Santé, répond à nos questions.
Accepterez-vous aux HUG des patients français atteints du coronavirus?
C’est une question qui doit être maniée avec précaution pour ne pas être instrumentalisée d’un côté comme de l’autre. Il n’y aurait pas de raison d’accueillir des patients français s’il n’y a pas d’équivalence de surcharge. En d’autres termes, s’ils ont des disponibilités chez eux, il n’est pas envisageable d’accueillir des patients chez nous simplement pour préserver leur capacité. En revanche, si la situation est symétrique des deux côtés de la frontière, aucune discrimination ne sera faite: de la même manière que du personnel hospitalier vient quotidiennement de France aux HUG, il n’est pas question que Genève refoule des patients malades qui se présentent à la frontière ou sont transférés en véhicules d’urgence.
Même si les services sont surchargés?
Le seul critère appliqué sera médical. Donc un patient polymorbide âgé de 90 ans domicilié à Genève ne passera pas devant un père de famille domicilié à Gaillard (FR). Pour autant bien sûr qu’il ne puisse pas être pris en charge du côté français.
[...]
En somme, pas de frontière au niveau hospitalier?
Oui, tout à fait. On ne peut pas construire une région seulement lorsque cela nous arrange. Les accords passés par beau temps doivent être respectés quand le temps est moins bon, et cela vaut dans les deux sens.
Et pour soulager un hôpital français, vous accepteriez un transfert?
Absolument.

13 commentaires

  1. Posté par Marcassin le

    Même s’il est musulman ???

  2. Posté par Socrate@LasVegas le

    « Les accords passés par beau temps doivent être respectés quand le temps est moins bon, et cela vaut dans les deux sens »
    Comme ceux-ci? https://www.letemps.ch/economie/bruxelles-discrimine-exportateurs-suisses.

    Les élites et les médias montrent de + en + clairement leur antipatriotisme pro-ue, dégoulinant de compromissions et de lâcheté. Ils ne méritent ni notre confiance ni leur rente de situation ponctionnées sur nos impôts.

  3. Posté par aldo le

    Il y a déjà un moment que je suspecte Popo d’habiter sur France ou d’y avoir une résidence comme d’autre conseiller d’Etat tels le PLR Robert Ducret, ce qui démontre que ces gens ont été mis sous pression par les Français. Ex: »Si tu ne fais pas … par exemple le Léman express ex-Ceva (pour liquéfier les coûts dans l’illusion) ,ta baraque elle flambe… ». En plus de ses aventures lié à ses locataires avec son ou ses immeubles personnels vraisemblablement lié aux investissement de sa femme musulmane qui doit être pétée de tunes, on a là le prototype parfait de la secte des Hypocrites.

    Le problème c’est qu’on entretien de tels opportunistes en politique, parce qu’on n’ a que des bien plus pire à nous proposer. Si la plupart des partis n’étaient pas les réceptacles de véritables pathologies psychiatriques et d’incompétents diplômés relevant de la farce des quota, soit parce que complètement autistes, soit parce que maboules, soit parce qu’artistes, soit parce que femmes, soit parce qu’étrangers, soit parce qu’homo-pédophiles, on aurait peut être moins d’abstentionnistes qui favorisent encore plus ce phénomène de minorités imbéciles promptes à vendre le pays à ses voisins plus ou moins lointains et à nous imposer leurs factures et leurs problèmes. Par exemple le chômage français au frais des détournement des fonds versés pour Erasmus, qui fait exploser les frontaliers au lieu que ces imposteurs fassent leur révolution et exécutent les syndicats et tous les crypto-communistes qui les tiennent en otage.

  4. Posté par antoine le

    La politique politicarde genevoise :
     »Les accords passés par beau temps doivent être respectés quand le temps est moins bon … »
    Que de beaux discours et gesticulations inutiles !
    Y a-t-il un pilote dans l’avion et qui sache garder le cap ?
    Apparemment aucune protestation ferme contre les gouvernements voyous du genre la France et l’Allemagne qui s’arrogent le droit de saisir du matériel (masques de protection) acheté par la Suisse.
    https://lesobservateurs.ch/2020/03/11/coronavirus-la-douane-allemande-bloque-des-conteneurs-medicaux-en-direction-de-la-suisse-lapprovisionnement-de-lallemagne-est-prioritaire/
    https://lesobservateurs.ch/2020/03/25/coronavirus-la-france-et-lallemagne-bloquent-toujours-des-conteneurs-dequipements-a-destination-de-la-suisse/

  5. Posté par Sonné le

    Poggia, mhhhhh ça sent un peu l’opportunisme tout ça, non ? Lorsque l’on est issu soi-même de l’immigration, que les racines ne viennent pas entièrement du cru, on a forcément un faible pour de petits roitelets frontaliers, non ? Tu vis sur Genève, bosses, cotise, as ta famille, ton réseau social, paie ta caisse maladie, ben, non, désolé, t’attendra l’étranger passera devant toi ?
    Il veut construire une région, mais c’est quoi sa région, d’un côté faut aller bosser pour un salaire décent X 4 en CHF puis retourner de l’autre le soir pour habiter dans sa maison construite en EUROS ? Et le bougre de Genevois dans son appart. il est bec de gaz.
    Il n’y a pas de région xyz mais que des intérêts.

  6. Posté par Michael le

    La priorité est à la vie de tous et toutes peu importe leur lieu de résidence. Ce qui est lamentable est la non-solidarité ambiante alors que toute la planète vit une pandémie sans précédent depuis des décennies…

  7. Posté par Pieruzek Roman le

    On devrait demander un dédommagement par Macron ??? Bruxelles ne se serait pas gêné

  8. Posté par Jeandur le

    L’inconcevable sont les propos de cet avocat issus de la migration des saisonniers italiens, musulman converti, entré au MCG, après avoir tenté une élection dans la Liga d’Italie du nord, pour y monter sa carrière politique Genevoise, sur l’anti-frontaliérisme en mode « résidents Genevois first ». Propos où Poggia se fiche d’être non crédible. Affirme avec cynisme dans le même souffle, qu’aucune discrimination ne peut exister en raison d’accords*, entre le personnel – frontalier ou pas, mais que le tri sera fait en faveur du malade frontalier père de famille, au détriment du résid.ent Genevois polymorbide âgé.

    Autre plan, celui des compensations salariales, même discrimination positive pro-frontaliers:
    >*Accords Franco-Suisses, les « droits des frontaliers » cf le GTE: Lire la pièce jointe :
    https://www.frontalier.org/photo/img/Actu/CP_Ministere_du_travail.pdf?time=1584972646956
    à l’article paru dans la TdG d’hier:
    https://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/droits-frontaliers-face-coronavirus/story/19885542

    Vous y lirez quelles sont les conditions d’indemnisations que la ministre Penicaud impose aux employeurs Suisses, en faveur des salariés frontaliers renvoyés chez eux, en RHT (ou « chômage technique » selon les Français).

    En clair: tandis que le Conseil Fédéral a fixé le plafond des RHT à 2’600CHF, tandis que le groupe Tamedia a promis à ses salariés une indemnisation RHT à nonante % de leur salaire, tandis que nombre de résidents Genevois en RHT ont reçu l’information de leurs employeurs, fixant leurs RHT à 80% de leur salaire,
    Les frontaliers, salariés des mêmes entreprises que les résidents Genevois, se voient en droit d’exiger 100% de leur salaire.

    Pendant que Poggia et Berset se flattent en communiquant sur une Suisse « solidaire outre-frontières » en mode paternaliste d’une arrogante suffisance, quant aux prises en charge de patients Alsaciens, en hôpitaux Bâlois et Jurassiens

    – tandis que je n’ai lu nulle part que les hôpitaux du Tessin en sur-stress soient déchargés de leurs patients en réa, par l’ensemble de la Suisse,

    J’entendais (hier matin) cette affirmation sur La Première de la TSR concernant le manque de respirateurs: le resp cantonal en charge faisait appel aux vétérinaires pour leur mise à disposition de leurs respirateurs vétérinaires.
    Et ceci, en parallèle aux demandes réitérées dans les médias par lesdits responsables, auprès de la population, de remettre leur stock de masques aux hôpitaux… Pathétique.

    Ce qui me gêne dans cette cacophonie cantons/Berne, c’est le choix du jeu de l’opacité, le manque de transparence, le manque de chiffres exacts, l’absence de plan officiel – que ces stratégies soient concertées ou subies.

    NB. @Aldo, il s’agit non pas de Philippe Soumaille, mais Souailles, un Français venu de sa fac en socio Lyonnaise se dégotter un job dans la presse Vaudoise, où son Français de père était employé. A fait sa carrière de « journaliste » producteur de docu dont il faisait la pub via son blog, en auto-congratulation du haut de sa suffisance, dans un Swiss-bashing sans ambages (commentaires fermés) sur plateforme Tamedia.

  9. Posté par andrea le

    du coup ruth dreyfuss ou micheline calmy-rey passeront après Alain frontalier dans le design à genève?

  10. Posté par andrea le

    Si ma mère de 83 ans ou mon père de 75, qui ont côtisé toute leur vie, se font refouler pour prendre un frontalier, je ne peux garantir une réaction diplomatique de ma part. Sacré Mauro, de MCG à Grand Genève. Votre veste tient toujours ou elle craque à force de la retourner?

  11. Posté par aldo le

    « Les accords passés par beau temps doivent être respectés quand le temps est moins bon, et cela vaut dans les deux sens ». Mauro tu dérailles, puisque les accords ne sont pas respectés et que des masques et du matériel nécessaire ont été bloqués aux frontières en plus je ne parle pas des tas de tentatives pour acheter à l’étranger qui se terminent pas un blocus de soutien aux racketteurs locaux, malgré les pseudo-accords de libre circulation qui ne sont là que POUR SANCTIFIER L’IMMIGRATION DE MASSE DANS LES TEXTES AU DÉTRIMENT DES SUISSE DE SOUCHE.

    TOUTE LA MASCARADE AVEC LES FRANÇAIS ET L’EUROPE BOLCHEVIQUE DÉCOULE DIRECTEMENT DE L’INFÉODATION AUX EXIGENCES FRANÇAISES LIÉE AUX MULTINATIONAUX PORTEUR DE PLUSIEURS PASSEPORT DONT TU DOIS AUSSI FAIRE PARTIE…

    Je conserve soigneusement les publications de l’hôpital ( qui devraient être téléchargeables), nous faisant depuis des années un étalage d’incompétents et surtout d’incompétentes franco-français etc naturellement sans casiers judicaires locaux, gonflées à bloc par les productions « littéraires » de Suzy Soumaille https://pulsations.hug-ge.ch/sites/pulsations/files/styles/article-petit-carre/public/field/image/suzy-edito_0.jpg?itok=mifrSLFJ&c=912d5b2c13d6da9f673bc05ea4a3de0f Ce qui me rappelle un cornichon de la Tdg raciste anti-Suisse Philippe Soumaille et ce n’est peut être pas un hasard. Voir son nom dans ce blog http://metropolegeneve.blog.tdg.ch/archive/2008/10/08/monsieur-je-ne-sais-pas-pilote-le-pav.html

  12. Posté par AntiCon le

    On peut comprendre ce raisonnement lorsqu’il n’y pas de problème de stock, de personnel soignant et de lits, par contre si cela ne se confirme pas, ce monsieur Poggia devra en rendre compte et ce devant la justice et cela il ne l’assumera pas, comme tous ses congénères en politique.

  13. Posté par bonardo le

    Indécent d`entendre un discours aussi lamentable , pour qui se prend ce Monsieur ? C`est lui qui décide un Suisse ? Un Français ? Non mais et en France aurions nous la réciprocité ? Je pose simplement la question ,c`est tellement plus facile de déclarer que la frontière n`existe pas dans ce là !! Moi je ne suis pas d`accord dans ces temps difficiles la priorité est au peuple Suisse et nos petits vieux .
    Cela devient du n`importe quoi cette attitude est je le répète lamentable ,scandaleuse .

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.