Ce dont rêvent les migrants qui assiègent la frontière turco-grecque

Des journalistes du quotidien allemand Bild se sont rendus à la frontière terrestre turco-grecque pour demander aux migrants quel était leur objectif. Presque sans exception, ils ont répondu qu'ils voulaient une vie meilleure en Allemagne.

Fatima, par exemple, a fui la Syrie avec son mari et ses quatre enfants. Elle explique:

«J'attends encore un enfant. Nous voulons aller à Berlin et j'espère que les Allemands nous accueilleront.»

Fatima a parlé de ses espoirs. Son amie veut également rejoindre la capitale allemande, où ses quatre frères sont déjà installés. Il convient de noter ici qu'en 2019, 35% des Berlinois étaient issus de l'immigration. On comprend mieux ainsi les intentions des migrants.

Une femme irakienne a dit qu'elle ne voulait pas rester en Grèce parce que ses enfants n'y avaient pas d'avenir. Elle essaie aussi d'aller en Allemagne, mais cela ne le dérangerait pas si c'étaient seulement les Français qui l'acceptaient finalement.

Mohamed, 22 ans, a quitté la Syrie il y a six mois et se trouve actuellement à Lesbos en attendant de se rendre en Allemagne.

Vendredi dernier, une mère de 37 ans et ses deux enfants sont parvenus à la frontière grecque, mais ne l'ont pas encore franchie. Elle espère se rendre en Allemagne, où ses enfants pourront recevoir une meilleure éducation.

Un couple syrien avec six enfants s'est confié à un confrère du quotidien autrichien Österreich:

«Nous vivons en Turquie depuis cinq ans et lorsque nous avons entendu que le gouvernement de l'UE allait ouvrir les portes, nous nous sommes précipités vers la frontière grecque. Nous attendons ici maintenant et nous espérons qu'un des pays de l'UE nous accueillera

Ces derniers jours, plusieurs experts ont déclaré que d'ici la fin de l'année, des millions d'immigrants pourraient tenter d'entrer dans l'Union européenne.

Source:

Traduction libre: Cenator

11 commentaires

  1. Posté par Foster le

    Va te coucher Vazillas, il est tard. 02h05 du matin, c’est pas une heure pour un travailleur.

  2. Posté par aldo le

    ERDOGAN AVEC SES TROUPES ENVAHISSANT L’EUROPE PAR MILLIONS DE PSEUDO-MIGRANTS PSEUDO-RÉFUGIÉS MAIS VRAIS CRIMINELS DE GUERRE A DÉCLARÉ DE FAIT LA GUERRE CIVILE A L’EUROPE.

    Ce n’est pas parce qu’il y a des femmes et des enfants, qu’il faut pleurnicher. Vous l’avez bien vu (les photos ont été naturellement censurées et Marine Le Pen poursuivie pour les avoir publiées) des femmes et des enfants participaient à l’Etat islamique, égorgeaient des milliers d’ innocents chrétiens et autres ou envoyaient des enfants avec des ceintures explosives lors de concentrations humaines. Tout ceci ne va qu’empirer avant que la seule solution civile s’impose, puisque c’est une guerre civile et rien d’autre qui a été programmé par noa lâches: création de petits commandos avec communications limitées, prise de possession des armes, arrestations éclair dont les turcs, et peloton d’exécution immédiat.

    Et vous verrez après l’indignation sélective des bonnes consciences de la secte des hypocrites comme à l’accoutumée. Rapidement les turcs et leur amis feront leurs valises dans toutes l’Europe qui vit mal ces invasions barbaresques. Et là on voit bien que tous les prétextes sont bons pour ces femmes criminelles prêtes à tout: https://lesobservateurs.ch/2020/03/09/marche-feministe-a-paris-un-mec-une-balle-justice-sociale-crient-des-manifestantes-lesbiennes/ C’est déjà une preuve de l’imbécilité d’avoir voulu rapatrier des criminelles islamisées sous prétexte qu’elle détenaient un passeport européen et porteuses d’enfants criminels de culture. Le plus simple serait un gros bombardement de la Turquie par les russes associés aux américains car les provocations d’Erdogan leur font courir un risque de guerre généralisée.
    .

  3. Posté par Vazillass le

    En lisant tout vos commentaire j’ai juste envie de sortir mes yeux!

    Je suis un migrant vivant en Suisse maintenant depuis 7 ans, je n’ai toujours pas obtenu le droit de vivre et travailler c’est à dire le papier B. Moi mon but est très simple me fondre dans cette société et donner mon aide aux prochains qui ont le même but que moi. Moi, je me sens plus comme un jeune Suisse qu’un jeune asiatique et nombreux sont les gens comme moi!

    Moi étant un jeune homme de 20 ans j’ai envie d’apprendre et travailler fournir la main d’œuvre dans cette société mais la seul choses qui l’handicape est le justification que je n’ai pas le papier pour.

    Je ne sais pas comment ils font pour donner des papiers aux gens comme ça qui font rien car moi j’en voit des types fumer des sticks un lundi à 8h quand les autres partent travailler. C’est eux les vrais parasite de cette société !

    Sachez faire la différence ! Band de rasistes que vous êtes vous nous mettez tous dans un seul panier !

  4. Posté par Anne Lauwaert le

    Mon expérience en Inde et au Pakistan: ces gens voient les films et la télé et croient que c’est la réalité en Occident – Quand ils arrivent en Occident et comprennent que c’est faux, ils se vengent sur nous de leur déception et même deviennent des « radicalisés » lisez mon expérience : https://atelier-ca-della-fiola.blogspot.com/p/des-raisins-trop-verts.html

  5. Posté par miranda le

    Quand est-ce qu’on va exiger, tous en tant qu’ Européens, la création d’un lieu ou REFUGE IMMENSE  » uniquement dédié aux réfugiés et migrants de toutes sortes. Et éventuellement créer, à l’intérieur de cet endroit des lieux de formations, des lieux de travail pour parvenir à l’auto suffisance. Et retourner chez eux quand la paix sera revenue.

    Quand aux migrants quand ils verront que leur rêve d’Europe sera « entravé » ils retourneront bien vite chez eux.

    Sur ARTE, il y a trois jours, un reportage en Côte d’Ivoire nous montrait des « missionnaires de l’ONU », essayant de dissuader les gens de se rendre en Europe. Des vidéos leur montraient les dangers sur le chemin et les embarcations dangereuses des passeurs. Ca avait quand-même un effet sur les gens et certains renonçaient à leur envie de partir. MAIS C’EST DANS TOUS LES JOURNAUX TELEVISES QUE CELA DEVRAIT ÊTRE MONTRE. Mais cela arrange bien les dirigeants africains corrompus par une catégorie de salauds d’Européens immigrationnistes , de laisser partir leur démographie surabondante qu’ils sont incapables de contrôler.

    Si nous regardons le cas des tibétains, ceux-ci se sont réfugiés à DHARAMSAL en INDE et ne se sont pas éparpillés dans toute l’Inde, ni dans le monde entier.

    Réfugiés tibétains à McLeod Ganj
    Quand le 14e dalaï-lama, Tenzin Gyatso, quitta le Tibet, le Premier ministre indien Jawaharlal Nehru l’autorisa avec ses proches à établir un gouvernement tibétain en exil à Dharamsala en 1960. Depuis, plusieurs milliers de réfugiés tibétains se sont établis dans la ville.
    Dharamsala — Wikipédiafr.wikipedia.org › wiki › Dharamsal

    C’EST LA MEME CHOSE QUE L’ON DEVRAIT EXIGER POUR LES REFUGIES ET MIGRANTS ACTUELS.

  6. Posté par pépé le moko le

    Nos services sociaux et médicaux ne résisteront plus longtemps a cette invasion de cancrelats et nos politiciens ne sont plus la pour défendre nos intérets.

  7. Posté par Gérard Guichard le

    Déjà que nos populations sont dégradées par 50 ans de soixante-huitards. Bonjour le mélange!!

  8. Posté par antoine le

    Il n’y a malheureusement qu’une solution : la FERMETÉ !
    – Fermeté face à Herr Dogan Mme von der Leyen s’applatit !)
    – Fermeté face aux migrants (99% d’entre-eux doivent retourner chez eux !)
    – Solidarité avec les Grecs pour la défense de la frontière extérieur de l’Europe (On en a assez de la frontière Schengen qui ressemble à une passoire !)
    – Fermeté des juges qui DOIVENT renvoyer les illégaux
    – Fermeté des politiciens, dont les buts inavoués, sont justes de se faire réélire, même avec les voix des muzz …

  9. Posté par Chris le

    Se pointer, ronger, infecter, affaiblir et détruire. Et la trahison des journalistes collabos qui trouvent quelques femmes et enfants alors que 95% sont des hommes en âge de combattre, Afghans, Pakistanais, Africains et mêmes Turcs (5%) tentant de violer une frontière en caillassant les gardes-frontières grecs aux cris de Allah akbar! Une grande partie de ces « réfugiés » sont des combattants de Daesh, d’ Al nostra, d’ Al quaida et des criminels de droit commun. Ils doivent être arrêtés à n’ importe quel prix, dans la violence extrême si nécessaire. Ce ne sont pas des réfugiés, ce ne sont pas des migrants, ce sont des envahisseurs. Le fait qu’ ils envahissent avec femmes et enfants ne change rien à ce fait. Ou alors il faut les guider, en totalité vers l’ Allemagne qui est responsable de cette situation. L’Allemagne, ce problème mortel pour l’Europe depuis plus d’un siècle. Ce pays aurait dû être démantelé après la 2ème guerre mondiale. Et Israël aurait dû être créé sur la moitié de son territoire.

  10. Posté par toni le

    Résumé : Ils veulent tous aller en Allemagne, dans quelques années l’Allemagne islamisée ressemblera a la Syrie, misère e chaos, ensuite ils vaudront déménager leurs torchons aux USA et ainsi de suite, bref, ils veulent profiter des pays que les autres ont construit avec de la suer et en les détruisant au même temps.

  11. Posté par Dominique le

    Brefs des parasites qui veulent profiter des efforts que nous et nos ancêtres ont faits. Telle espérance, à doses plus que homéopathiques c’est irréalisable.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.