Quand Nicolas Sarkozy veut « saigner » les Britanniques pour le Brexit

Sarkozy a été soutenu par des "patriotes" car ce politicien d'opérette proclamait qu'il allait utiliser "le karcher contre la racaille" (ce qu'il n'a jamais fait, bien au contraire).

Il suffit d'une déclaration pour que certains fantasment après l'énonciation d'une simple phrase à visée politique pour gogos (tout comme le fameux débat sur l'identité nationale qui n'a débouché sur rien).

On relèvera le mépris dont fait preuve l'UE concernant la "démocratie" : exactement ce que les socialistes suisses rêvent de nous imposer.

 


Pour l’ancien président de la République, un Royaume-Uni se sortant bien du divorce avec l’Union européenne ne serait rien de moins qu’une incitation pour d’autres pays à faire de même.

3 commentaires

  1. Posté par Gérard Guichard le

    Recyclage des vieux chez LREM

  2. Posté par antoine le

     »Pour l’ancien président de la République (Sarko), un Royaume-Uni se sortant bien du divorce avec l’Union européenne ne serait rien de moins qu’une incitation pour d’autres pays à faire de même. »
    C’est maintenant que les pays, qui souffrent sous la tutelle de l’UE, doivent exprimer par le biais de leur peuple respectif, le désir de sortir de cette association malfaisante !
    N’oublions pas que les Français ont voté CONTRE l’adhésion de la France à l’UE et que Sarko a signé le traité de Lisbonne pour contourner cette décision démocratique ! C’est un comble ! Et ça ose parler de démocratie !

  3. Posté par Socrate@LasVegas le

    Pauvre nabotléon!
    Au lieu de profiter de l’élan incroyablement progressiste (dans le vrai/bon sens du terme) de Boris Johnson pour en prendre de la graine, ce playmobil, qui a livré la France à l’ue contre le choix de son peuple clairement exprimé, étale son complexe d’infériorité en moulinant de ses petits bras et en faisant du bruit avec sa bouche…

    A sa place je resterai discret, histoire de ne pas croiser une balle perdue…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.