Suisse : l’asile sous la menace djihadiste

Sur les 1196 dossiers de requérants d'asile examinés, le Service de renseignement de la Confédération (SRC) a recommandé d'en rejeter 25, principalement pour djihadisme.

[...]

Au total, depuis 2016, Fedpol a ordonné l'expulsion de 23 personnes en vertu d'un article de la loi fédérale sur les étrangers et l'intégration.

Ces renvois sont décidés sur la base de soupçons, aucune condamnation préalable n'étant requise, mais ne sont pas toujours possibles. Ainsi, six de ces 23 personnes, dont cinq Irakiens, sont toujours en Suisse, en vertu du principe que nul ne peut être refoulé sur le territoire d'un Etat dans lequel il risque la torture ou tout autre traitement ou peine cruel et inhumain. Fedpol ne souhaite pas s'exprimer sur le dernier cas.

20Min.ch

Nos remerciements à notre lectrice

 


Il s'agit probablement de ces Irakiens qui profitent à présent de notre aide sociale et d'une vie dénuée de problèmes financiers et contre lesquels Sommaruga avait décidé de ne rien faire alors qu'ils visent à nous tuer :

Attentat islamiste en Suisse: Sommaruga ne veut même pas expulser les terroristes!

Suisse: Tous les jihadistes irakiens de l’Etat islamique ont retrouvé la liberté. Ils demandent l’asile et l’aide sociale.

« Les Suisses sont des «fils de chiens» et des «ânes», ils ne méritent même pas d’être convertis à l’islam, ils doivent être décapités »

Suisse: Alors que Londres subit un attentat terroriste, les juges suisses revoient à la baisse la peine de 2 membres de l’Etat islamique. « Profiter de la Suisse n’est pas un facteur aggravant. »

 

Un commentaire

  1. Posté par Stefen le

    Et on parle seulement des terroristes potentiels. Quid des criminels qui viennent se refaire une virginité grâce à la généreuse politique d’asile européenne? Et ce ne sont pas les pays d’origine qui se bousculent au portillon pour les rapatrier. Imaginez que nos criminels, yc ceux en prison, se fassent la malle, est-ce qu’on va leur courir après?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.