Suisse: Tous les jihadistes irakiens de l’Etat islamique ont retrouvé la liberté. Ils demandent l’asile et l’aide sociale.

Christian Hofer: Encore une fois, on rappelle le pedigree de cette racaille:

« Les Suisses sont des «fils de chiens» et des «ânes», ils ne méritent même pas d’être convertis à l’islam, ils doivent être décapités »

De plus, l'un des deux individus, qui est paraplégique, avait obtenu l'asile en Suisse et touché l'aide sociale. Il a également subi en Suisse plusieurs opérations en raison des blessures qu'il a au dos à nos frais. 

**********

Incarcérés depuis 2014, Osamah M. et Mohammed O. ont été libérés. Mais aucun ne peut être expulsé. Leur chef a déposé une demande d'asile et d'aide sociale.

Les trois Irakiens condamnés en mars 2016 pour soutien à une organisation terroriste sont libres. Les deux derniers, Osamah M. et Mohammed O. sont sortis de prison peu après que le Tribunal pénal fédéral (TPF) a revu à la baisse les peines infligées. Le troisième, Wesam A., avait déjà été libéré en 2016, rapporte la Berner Zeitung dans son édition du 5 avril.

Les autorités ne savent pas quoi faire avec ces individus, considérés comme extrêmement dangereux. Elles ne peuvent les expulser dans leur pays d'origine car ils y seraient mis à mort. La clause de non-refoulement est également valable pour les terroristes.

Le cas d'Osamah M., considéré comme la tête de la cellule du groupe Etat islamique (EI) en Suisse, est encore plus préoccupant, car il a déposé une demande d'asile à Schaffhouse où il avait été reconnu comme réfugié. Il a également demandé à percevoir des prestations de l'aide sociale pour subvenir à ses besoins de base.

Source et article complet

10 commentaires

  1. Posté par Dominique Schwander le

    Soit ils sont expulsés dans le pays qui les a vu naître et les a transformés en terroristes musulmans, soit il faut les remettre à leurs victimes, pour que justice soit faite.

  2. Posté par pépé le moko le

    et oui, ils obtiendront toutes les aides qu’ils voudront !
    Et ce matin, l’ on apprend que l’ Etat de Genève prévoit une baisse des rentes de 20 pour cent des rentes pour ses fonctionnaires a la retraite !

    Plus assez de fric !

  3. Posté par Tommy le

    Le fric, ils l’obtiendront, vous verrez!
    On se passe la patate chaude, on en parle, puis on oublie!

  4. Posté par Vengeur le

    Et Sommaruga ?? elle dit quoi ? Bürkahlter ?? naturellement ils ne prennent pas position !! ou en utilisant la langue de bois comme ils en ont l’habitude, ou alors en menaçant la population suisse de lourdes représailles.

  5. Posté par Patrick Lévy le

    A Zürich, plus de 10 ans déjà, les réfugiés Libanais, membres de l’organisation terroriste du Hizbollah, importateurs d’héroïne, sont là. Patrick Lévy.

  6. Posté par ricochet le

    Le parcours de ce pseudo paraplégiste terroriste menteur patenté est édifiant.
    http://www.derbund.ch/schweiz/standard/wer-ist-osamah-m/story/31937009?track
    Que les autorités, qui ont vendu au bon peuple leur contre-projet à « l’initiative pour le renvoi des criminels étrangers », se disent incapables d’expulser ce dangereux criminel témoigne plus de leur veulerie que de leur incompétence. Le contribuable, juste bon à être décapité, continuera donc à entretenir à grands frais ce bourreau en liberté. Hallucinant.

  7. Posté par Aude le

    Évidemment on ne peut prendre un tel risque!
    De plus en plus de pays europeens devront affronter ce problème…
    À mon humble avis , il faudrait rassembler ces individus en zone neutre et surveillée soit militairement…en attendant un procès qu’ils méritent amplement…
    On ne peut faire preuve de compassion envers des etres qui ont commis de terribles atrocités et se sont volontairement engagés dans une voie guerrière, meurtriere, dominatrice et extrêmement nocive envers leur Peuple Et l’Occident…
    Ils sont dangereux tres dangereux car ils peuvent activer des réseaux terroristes à tout moment….
    Ici… la concertation européenne est de mise…sans aucune minute à perdre!
    Car l’Europe ne peut prétendre lutter contre le terrorisme et recevoir en son sein des individus de cette nature..
    Au risque..oui au risque d’exposer dangereusement les populations…!!!!!!!! et d’exiger sans ambage la révocation de politiciens ou de juges qui auront fait preuve d’un laxisme inacceptable…
    Nous les tiendrons responsables, dans le futur, pour tous actes meurtriers de ces individus…
    Encore une fois..dussai-je me répéter..on ne peut appliquer la clause du droit commun envers ces barbares..
    Sommes-nous en guerre contre le terrorisme islamique…oui ou non?

  8. Posté par Maurice le

    Si la Suisse accorde l’aide sociale demandée par ces criminels, cela voudra simplement dire que mon pays cautionne une organisation de meurtriers puisqu’elle en subventionne les membres…

  9. Posté par Hexgradior le

    Ces salopards nous crachent à la gueule et ensuite nous demandent du fric.
    Allo Simonetta? Quel est votre avis?

  10. Posté par Hotch le

    Il faut nous débarrasser imnédiatement de ces pourris, morts ou vifs.
    Mettons-leur un peu de pression afin qu’ils comprennent qu’ils risquent davantage leur vie ici que dans leur bled.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.