Suisse : La socialiste Jacqueline Fehr ne veut plus de Christian Levrat à la tête du PS : « le visage du PS doit être féminin et jeune »

Lorsque la propagande socialiste se retourne contre les vieux socialistes qui ont cautionné et soutenu durant des années cette haine du mâle blanc.

**********

La conseillère d'Etat zurichoise Jacqueline Fehr appelle ouvertement au départ du président de son parti Christian Levrat. «Nous avons besoin d'un changement à la tête du PS», écrit la socialiste dans une tribune publiée dans la «Linke Zürcher Zeitung».

Pour les prochaines années, le visage du PS suisse doit être féminin et jeune, affirme Jacqueline Fehr dans l'hebdomadaire. Le mandat de président du parti du Fribourgeois de 49 ans expire au printemps, ce qui soulève la question de savoir si Christian Levrat devrait être réélu. «Je pense que non», estime mardi Mme Fehr dans un autre journal, la «Neue Zürcher Zeitung».

[...]

20Min.ch

Nos remerciements à Victoria Valentini

8 commentaires

  1. Posté par leone le

    @Dominique
    Vous avez une partie de la raison mais, en ce qui me concerne, on peut remplacer Levrat par n’importe quel imbécile de gauche, il/elle m’agacera. Maintenant, si Levrat se fait éjecter de son poste que fera-t-il à 50 balais? Ses copains Berset et Sommaruga lui trouveront un job haut placé à 200’000 balles/an dans l’administration où il pourra continuer à nuire au pays.
    Bien à vous.

  2. Posté par Dominique le

    La raison n’est-elle pas plutôt que Levraz est imbécile qui agace!

  3. Posté par Antoine le

     » …la question de savoir si Christian Levrat devrait être réélu. «Je pense que non», estime mardi Mme Fehr. »
    Bonnet blanc, blanc bonnet !!
    On ne veut pas changer un borgne contre un aveugle …
    Tempête dans un verre d’eau !

  4. Posté par JeanDa le

    Suggestion : Changer pour changer … il pourraient élire une présidente de droite, non ?
    … ok je sors …

  5. Posté par Marie-France le

    Ah… Ah!!! Les gaucho mâles, pour montrer qu’ils sont de leur temps, qu’ils sont hommes de progrès se battent comme des diables pour l’égalité homme-femme.. c’est bien.. mais ils ne pensaient pas que certaines du sexe dit « faible » allaient se comporter en mantes religieuses…
    dévorés , éliminés par celles- là mêmes qu’ils ont soutenues .. I

  6. Posté par Bussy le

    Et Madame Fehr, pas précisément jeune, quand c’est qu’elle se retire ?

  7. Posté par Sergio le

    Ce ne sera en tout cas pas un mâle blanc. Nous avons déjà entendu cette phrase quelque part. Une basanée, voilée, qui ferait son coming-out après son élection. Voilà une idée qu’elle est bonne, et voir les socialos se bouffer entre eux, n’est-ce pas pathétique ?

  8. Posté par nignid le

    La vrai question n’est pas de savoir qui sera à la tête du PS. En réalité, le débat n’est plus de gauche ou de droite, ceci est révolu. En effet, on voit la gauche valider voir amplifier les idées de droite et inversément la droite satisfaire des idées de gauche. En réalité, le point crucial de divergence est celui de savoir si vous êtes nationaliste (dans le bon sens du terme, n’est-ce pas) ou mondialiste (immigrationniste, anti-nationalisme). Le vrai débat d’idée se situe à ce niveau, le reste est pour amuser/endormir la galerie.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.