Suisse : Carlos, le détenu qui a coûté plus d’un million de francs

Rappel: Le juge pour enfant Hansueli Gürber avait offert, aux frais des contribuables, des cours de boxe thaïe à Carlos pour que ce dernier puisse "se réinsérer". On constate ici toute l'intelligence et la pertinence de ce juge.

**********

Selon le journal suisse alémanique, les 800'000 francs annoncés seraient même en deçà de la réalité. En effet, les tarifs reflètent les dépenses d’un prisonnier ordinaire. Or, Carlos fait toujours l’objet d’un traitement particulièrement onéreux. À Pöschwies, par exemple, quatre cellules ont été aménagées pour lui, dont une ayant été peinte en rose. Le personnel a également été spécialement formé et a reçu un nouvel équipement de protection. À cela s’ajoutent les dépenses de justice, les expertises et les dommages liés à ses divers dérapages. Les coûts devraient donc déjà avoir dépassé le seuil d’un million.

29 délits commis en prison

Carlos sera encore une fois jugé le 30 octobre. Il est accusé de 29 nouveaux délits, tous commis derrière les barreaux. Condamné à 18 mois de prison en 2017 pour avoir brisé la mâchoire d’une connaissance, le délinquant multirécidiviste ne s’est pas calmé pour autant.

[...]

20Min.ch

 

Rappels :

Un appartement d’urgence payé par l’Etat pour « Carlos »

«Carlos» aura droit à un traitement spécial à 19’000 francs

Zurich: Gardien frappé et envoyé à l’hosto par le délinquant «Carlos». Il a déjà près de 30 condamnations.

«Carlos» condamné à 18 mois de prison. Il avait frappé un individu qui ne voulait pas aller à mosquée.

 

6 commentaires

  1. Posté par Daniel Dujardin le

    @bonardo. Toute l’énergie que vous mettez à réclamer l’expulsion de « Carlos » est inutile: il est zurichois. (J’avais lu que son père était médecin, mais j’ai perdu la référence.) Dans l’article « La détention préventive de Carlos était licite », article paru dans plusieurs médias romands le 18 janvier 2018, photo 13/25: ses parents de dos. J’ajoute que vos commentaires, avec les virgules mal placées, collées au mot suivant, comme ceci ,me font mal aux yeux; elles ne respectent pas les normes d’écriture et font pattes de mouche. De même pour l’apostrophe que vous remplacez par un accent grave.

  2. Posté par Jim-alain Droz-dit-Busset le

    Resultante d une societe totalement electrocutee par des bobos-islamos-gauchiottes qui part dans le decors !

  3. Posté par Antoine le

    Quels sont les CRITÈRES pour aider et privilégier UNE personne en particulier ?
    Qui décide de faire des dépenses aussi considérables pour un seul détenu psychopathe ?
    Qui surveille les comptes et limites les dégâts ?
    N’y a-t-il pas de gardes-fous (sans jeu de mot) ?

  4. Posté par Françoise le

    J’aimerais qu’un socialo ou écolo bien-pensant et immigrationniste (pléonasme) ose venir me dire sur ce forum qu’il est normal de dépenser cette somme, au nom des Droits de l’homme, pour essayer de remettre un psychopathe d’origine étrangère sur le droit chemin, alors que l’Etat de Genève n’avait pas quelques miliers de francs pour soutenir ma fille handicapée à l’école (ma famille paie depuis toujours ses impôts à Genève).

  5. Posté par benz le

    une balle ça aurait couté moins chère

  6. Posté par bonardo le

    Ce n`est qu`un pauvre type ,un demeuré ,un malade ,qui profite ,honte à ce juge de pacotille ,payer pour cette personne est scandaleux ,lamentable ,expulsion immédiate à coups de pieds dans le cul ,pas besoin de fouteur de merde dans notre pays.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.