France : Armé de plusieurs couteaux, il crie « Allah Akbar », menace de faire sauter une supérette et de tuer la gérante

« Il m’a dit qu’il allait me tuer et faire sauter le magasin »

« Il m’a demandé ce que je pensais des attentats. Je lui ai dit que je n’avais pas à parler de ça ni à lui donner mon avis. Il m’a alors dit plusieurs fois qu’il viendrait me retrouver, qu’il allait me tuer et faire sauter le magasin« , déclare-t-elle encore sous le choc. Gardant son sang-froid, elle lui a aussitôt demandé de partir sinon elle appellerait « la police ».

Un grand couteau à la ceinture

Ce qui a littéralement mis hors de lui cet homme déjà connu pour des faits de violence : « Il m’a montré son grand couteau à la ceinture qui au départ était sous un vêtement. Au départ, je ne savais pas qu’il avait un couteau, je croyais qu’il se tenait le ventre. Je sais juste qu’il a toujours eu la main sur son couteau dès les premiers échanges avec notre client dans les rayons. »

« Il a crié Allah Akbar »

A maintes reprises aussi, il a crié « Allah Akbar » et plusieurs mots en arabe. « Il avait comme une crise de démence et j’ai eu peur qu’il soit radicalisé », lâche la gérante qui a su malgré tout rester calme… « en apparence »Si j’avais dit un mot de travers, il m’aurait plantée », estime-t-elle aujourd’hui, au regard du manque de discernement de son agresseur.

[…]

Pas un mais plusieurs couteaux sur lui

Sur lui, les gendarmes ont retrouvé pas un mais au moins trois couteaux. Il a donc été placé en garde à vue à la suite de ses propos "très inquiétants", a déclaré le procureur de la République Cyril Lacombe. [...]

La Manche Libre

5 commentaires

  1. Posté par Jose Kerouredan le

    Je pense que le peuple doit prendre son destin en main c est drôle c est dernier temps qu est ce qu il y a comme déséquilibrés ,c est plus facile avec la justice. Un hommequi a un couteau ala main c est pour faire du mal alors si jamais il y en a un qui me menace d un couteau je l abas comme un chien, et vaudrait mieux qu il ne rate pas son coup car il ni aura pas un endroit au monde où il sera en sécurité.

  2. Posté par Léo C le

    Ça n’a pas manqué. Pas un mot aux (dés)informations d’hier soir.

    Pour Halle, la page d’accueil de mon moteur de recherche le mentionnait partout. St-Hilaire, nenni.

    Un jour prochain, ce sera l’agression de trop, l’attentat de trop. Un autre Bataclan sera le déclic.
    Ils n’attendent que notre éventuel débordement pour justifier leur colère.

    Ce ne sera alors que le début de ce qui nous attend.

  3. Posté par Antoine le

     »Il avait comme une crise de démence »
    Il avait une crise de démence, c’est une AFFIRMATION ! Tous ceux qui ont été diagnostiqués  »déséquilibrés » ont été soumis aux volontés  »divines » des imams pourris et tordus qui manipulent sans vergogne de pôvres hères …
    Pas de problème remigration immédiate ou hôpital psychiatrique à vie …

  4. Posté par Léo C le

    Peu de chance que les menaces de ce…..déséquilibré soient évoquées au JT de ce soir.

    Surtout après l’affaire de la Préfecture de Paris. Pensez donc, nous pourrions nous livrer à un amalgame totalement injustifié et inepte.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.