L’Erythréen qui a tué un enfant à Francfort était recherché en Suisse. L’UDC interpelle la conseillère fédérale Karin Keller-Sutter

Article de la RTS qui complète celui du Welt que nous avions traduit précédemment. Il était notamment cité comme un réfugié exemplaire par notre administration dans ce document.

A noter que nos "autorités suisses" n'imaginaient pas qu'il quitterait le pays. Un tel amateurisme est scandaleux.

**********

 

Le débat sur l’asile s’enflamme une nouvelle fois en Allemagne, au lendemain de la mort d'un enfant qui a été poussé sur les voies ferrées à Francfort. L'auteur présumé, un Erythréen de 40 ans résidant à Zurich, suivait un traitement psychiatrique.

L'enfant de huit ans et sa mère ont été poussés sur les rails lundi devant un train en marche en gare de Francfort. Le premier est décédé, mais "la femme s'en est sortie", a indiqué la police allemande, qui a ouvert une enquête pour meurtre.

L'auteur présumé a encore tenté de pousser une troisième personne avant d'être rattrapé par des passants alors qu'il essayait de prendre la fuite. Il n'aurait pas de liens avec ses victimes et le mobile du crime reste inconnu.

 

 

Voisine menacée de mort

Les autorités suisses avaient émis un avis de recherche national à l'encontre de cet homme de 40 ans, marié et père de trois enfants, à la suite d'une agression survenue le 25 juillet. L'individu avait "menacé de tuer sa voisine avec un couteau, a tenté de l'étrangler puis l'a enfermée chez elle avant de s'enfuir", a déclaré mardi le chef de la police nationale allemande au cours d'une conférence de presse.

La police suisse a de son côté précisé à ce sujet que le meurtrier présumé, résidant à Wädenswil (ZH) et au bénéfice d'un permis C accordé en 2011, avait suivi un traitement psychiatrique. Ni alcoolisé, ni drogué au moment du drame lundi, il sera certainement soumis à une expertise pour évaluer son degré de discernement. On ignore encore comment il a pu passer la frontière [NDLR : Quelles frontières puisque la gauche et les milieux économiques ont exigé la libre circulation?].

 

 

 

Appel de l'UDC à Karin Keller-Sutter

Les réactions n'ont pas manqué en Suisse. Le chef du groupe UDC aux Chambres fédérales Thomas Aeschi rappelle à la conseillère fédérale Karin Keller-Sutter qu’il serait grand temps de changer de pratique avec l’Erythrée, qui est toujours dans le "top ten" des statistiques de l’asile.

On trouve beaucoup de commentaires aussi sur les réseaux sociaux, de citoyens suisses qui s’offusquent et qui s’inquiètent. La majorité de ceux que la RTS a lus dénoncent une politique migratoire irresponsable.

Le Blick, de son côté, se demande si les quais des gares helvétiques sont encore sûrs, en énumérant quelques incidents récents qui ont eu lieu en Suisse.

RTS

17 commentaires

  1. Posté par John Simpson le

    @Sergio : Faux, il n’était pas musulman mais chrétien orthodoxe comme une bonne moitié des Erythréens. Mais peu importe leur religion, ils n’apportent rien de positif à la Suisse et coûtent très cher à notre système social. Il faut les renvoyer impérativement en Afrique : https://www.letemps.ch/suisse/agresseur-francfort-un-parcours-exemplaire-chute

  2. Posté par alticor le

    Ai-je bien entendu la RTS utiliser le qualificatif de fait divers dans la vidéo en 1.45 ? Je vais vraiment finir par risquer la mise en poursuite plutôt que de payer la redevance a cette immonde verrue gauchiste…

  3. Posté par Sergio le

    Il s’agit d’un mahométan. Donc, tout propos tenu à son égard est considéré comme haineux. En second lieu, son comportement fait de lui un cas psychiatrique par défaut. Troisièmement, son statut de réfugié le met non seulement à l’abri du besoin, mais aussi de toute poursuite judiciaire. Enfin, il n’est pas expulsable du fait de sa situation familiale et du danger encouru dans son pays d’origine, car il serait considéré comme un assassin et un déserteur.

  4. Posté par Helena le

    Depuis quand les déserteurs d’autre pays obtienne-.t’ils le droit de résidence et un emploi? Alosrs que les Suisses de plus de 50 ans sont soumis à l’aide sociale?? Il y a vraiment de de quoi à se poser des questions!!!! Et moi je travailles en tant que bénévoles??

  5. Posté par Milko le

    Il faut impérativement virer Karin Keller Sutter et tout ces politicards foireux avant qu’un autre drame arrive !

  6. Posté par JeanPaul le

    Si l’on avait enfermé ce taré après l’agression commise sur sa voisine, on aurait sans-doute évité la mort du garçonnet et Allemagne. La question que je me pose est de savoir s’il est vraiment fou ou alors islamiste intégriste radicalisé, ce qui, vous en conviendrez, revient sensiblement au même

  7. Posté par combattant le

    Ma proposition qui va fâcher les socialobobobolchèvique.LA REINTRODUCTION DE LA PEINE DE MORT EN OCCIDENT.C’est le seul REMEDE à ce MERDIER ! Protégeons les NÔTRES.Va le faire répéter combien de fois non de diou ! UDC DONNEZ L’EXEMPLE !

  8. Posté par aldo le

    Apparemment il travaille dans une société qui FABRIQUE DE TRANSPORTS PUBLICS Regardez bien la photo avec le système d’alarme… Il s’est donc intéressé volontairement de près aux transports publics juste pour étudier s’il n’y avait pas techniquement de possibilités d’y COMMETTRE DES SABOTAGES directement à l’usine, HYPOTHESE QUI DEVRAIT FAIRE L’OBJET D’ INVESTIGATIONS.
    On ne nous dit pas non plus s’il faisait sa prière sur place et s’il emmerdait volontairement tout le monde par des exigences incompatibles avec notre mode de travail ou notre alimentation au restaurant de l’entreprise. Pas plus qu’on ne parle de son code d’entrée au paradis des 70 vierges le fameux « Allah akbar », soigneusement censuré pour ne pas entacher la déjà très sale réputation des musulmans.

    Autres infos à lire :
    https://lesobservateurs.ch/2019/07/29/francfort-all-un-enfant-de-8-et-sa-mere-pousses-par-un-africain-lenfant-est-mort/ https://lesobservateurs.ch/2019/07/30/lerythreen-qui-a-pousse-un-enfant-et-sa-mere-sous-le-train-a-francfort-venait-de-suisse/
    PS: le document public https://www.sah-zh.ch/fileadmin/user_upload/Dateien_SAH_Website/Jahresberichte/Jahresbericht_2017_SAH_Zuerich_web.pdf semble avoir été saboté par une erreur volontaire de programmation. C’est dire toute les complicités criminelles de gauche à l’intérieur des administrations publiques dont bénéficient ces musulmans. On évitera de joindre criminels à musulmans puisqu’il s’agira alors d’un vulgaire pléonasme.

  9. Posté par aldo le

    Apparemment il travaille dans une société qui FABRIQUE DE TRANSPORTS PUBLICS Regardez bien la photo avec le système d’alarme… Il s’est donc intéressé volontairement de près aux transports publics juste pour étudier s’il n’y avait pas techniquement de possibilités d’y COMMETTRE DES SABOTAGES directement à l’usine, HYPOTHESE QUI DEVRAIT FAIRE L’OBJET D’ INVESTIGATIONS.
    On ne nous dit pas non plus s’il faisait sa prière sur place et s’il emmerdait volontairement tout le monde par des exigences incompatibles avec notre mode de travail ou notre alimentation au restaurant de l’entreprise. Pas plus qu’on ne parle de son code d’entrée au paradis des 70 vierges le fameux « Allah akbar », soigneusement censuré pour ne pas entacher la déjà très sale réputation des musulmans.

    Autres infos à lire pour compléter avec les excellents commentaires:
    https://lesobservateurs.ch/2019/07/29/francfort-all-un-enfant-de-8-et-sa-mere-pousses-par-un-africain-lenfant-est-mort/ https://lesobservateurs.ch/2019/07/30/lerythreen-qui-a-pousse-un-enfant-et-sa-mere-sous-le-train-a-francfort-venait-de-suisse/

  10. Posté par Derek Doppler le

    Allons, toutes les énergies et personnels fédéraux sont concentrés dans le but de totalement désarmer les honnêtes citoyens au plus vite, et il me semble que cela va commencer le 15 août par l’interdiction des semi-automatiques, non ? Alors vous pensez, ce genre d’aléas, ils s’en foutent.

  11. Posté par Marcassin le

    Avis aux moutons qui vont à l’abattoir : Schengen vous protège, c’est pour cela qu’il a fallu voter pour durcir la possession des armes par des citoyens conscients, responsables et sans troubles psychiatriques.

  12. Posté par bonardo le

    Et nous imposer de vivre avec ce cinglé est totalement inadmissible et dangereux pour notre propre sécurité ,faut t`il à l`avenir porter une arme dans ce pays ??
    Mais que fait notre gouvernement ?

  13. Posté par aldo le

    Un vrai gag, le mobile du crime inconnu. Ce sont là des criminels qui ont été manipulés par l’Etat islamique à travers l’internet et depuis leur pays d’origine. Puis une fois PRETS A TUER DES CHRETIENS, il suivent leurs manuels pour venir s’installer dans toute l’Europe passoire de Schengen, sous prétexte de réfugiés. A ce stade il est incompréhensible que leurs téléphones portables ne soient pas saisis d’office pour démontrer et aviser le public des méthodes utilisées. Mais avec cette presse vendue et nos traîtres d’habitude, l’exploit est difficilement réalisable CONTRAIREMENT A NOTRE ESCLAVAGE FISCAL QUI LUI S’AMPLIFIE.

    La presse à la botte à 90% n’aime pas désigner les coupables: DES MUSULMANS soldats de l’Etat islamique ! Et ces hypocrites de la politicaille qui soutiennent qu’il s’agit de cas psychiatriques feraient mieux d’exiger alors que ces pays d’origine soient tous déclarés comme hôpitaux psychiatriques tout en leur enjoignant de reprendre leurs tarés au nom de la défense des droits de l’homme chez nous ! C’est clair qu’AMNESIE INTERNATIONALE ne va pas allez dans ce sens, alors que la cheffesse fait son beurre et ses revenus astronomiques sur ce commerce à l’intention des idiots utiles. Et la FACTURE DES ASSURANCES MALADIE QUI GONFLENT A VUE D’OEIL, sans compter l’absence d’emploi généralisé qui entretien totalement cette FAUNE DE TUEURS ISLAMISTES A CHARGE AUSSI DE NOS IMPÔTS ET TAXES DE PLUS EN PLUS CONSEQUENTS.

  14. Posté par Bussy le

    Et pourrait-on rechercher maintenant quels étaient les vrais motifs de sa demande de statut de réfugié ? Son pays voulait se débarrasser d’un boulet ? D’un délinquant ? Il était recherché par la police érythréenne et est venu se mettre à l’abri chez ces cons de kouffars suisses ?

  15. Posté par Bussy le

    Et voilà, en plus des frais d’avocats, de police, de psys, d’incarcération de ce parasite, de son entretien à vie quand il sera libéré, de l’entretien de sa femme et de ses trois enfants, certainement tous des boulets à vie, le contribuable va devoir financer de monstres travaux pour sécuriser les quais de gare !
    Et après les gares, ça sera quoi ? Les bords des routes ?
    Et quand on nous dit qu’il travaillait, ce qui est étonnant, peut-on savoir ce que c’était comme boulot ? Un petit truc subventionné pour l’occuper peut-être ?

  16. Posté par Antoine le

     »A noter que nos « autorités suisses » n’imaginaient pas qu’il quitterait le pays. Un tel amateurisme est scandaleux. »
    Si il ne s’agissait pas d’un meurtre ou assassinat, cela serait risible !
     »On ignore encore comment il a pu passer la frontière [NDLR : Quelles frontières puisque la gauche et les milieux économiques ont exigé la libre circulation?] »
    Encore une preuve de l’utilité des douaniers et des contrôles à NOS frontières.
     »La majorité de ceux que la RTS a lus dénoncent une politique migratoire irresponsable. »
    Cela provient de la politique de Mme Sommaruga (PS) à l’époque elle dirigeait le DFJP !!
    Mme KKS DOIT prendre des mesures immédiatement concernant ces Érythréens qui se baladent chez nous depuis des décennies et qui retournent en vacances dans leur beau pays !!
    Ils nous coûtent un saladier en allocs ! Ce sont NOS impôts !

  17. Posté par Maurice le

    En France, la SNCF nous met en garde depuis longtemps déjà :
    «Attention au passage d’un train, éloignez vous de la bordure du quai, s’il vous plaît.»

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.