Indonésie: Neuf morts et 40 blessés dans des attaques contre des églises. L’intolérance religieuse des musulmans augmente.

L’intolérance religieuse a augmenté ces dernières années en Indonésie, pays où près de 90 % de la population est de confession musulmane...

Au moins neuf personnes ont été tuées et 40 blessées dans une série d'attaques à la bombe, dont un attentat suicide, perpétrées contre des églises à Surabaya en Indonésie, pays musulman le plus peuplé au monde.

« Il y a eu trois attaques contre trois églises » dans la deuxième ville d’Indonésie, a déclaré un porte-parole de la police, Frans Barung Mangera. Les trois attaques ont été perpétrées à dix minutes d’intervalle l’une après l’autre, la première explosion s’étant produite à 7h30 (2h30, heure française), a ajouté la police.

Ces attaques, qui n'ont pas été revendiquées, interviennent à quelques jours du début du ramadan dans ce pays d'Asie du Sud-est en haute alerte après des attaques perpétrées ces dernières années, certaines par le groupe djihadiste Daesh. Elles surviennent quelques jours après qu'un policier et un détenu ont été tués au cours de violents affrontements dans une prison de haute sécurité dans la banlieue de la capitale Jakarta. Daesh avait revendiqué l'incident mais la police indonésienne avait écarté l'implication de ce dernier.

Des images diffusées par les médias dimanche montre un corps gisant devant une porte de l'église catholique Santa Maria à Surabaya et des membres de la police scruter les lieux au milieu des décombres.

L’intolérance religieuse en augmentation

L’intolérance religieuse a augmenté ces dernières années en Indonésie, pays où près de 90 % de la population est de confession musulmane, mais qui compte aussi des minorités comme les chrétiens, hindous et bouddhistes.

En février, la police était parvenue à neutraliser un homme armé d’une épée qui avait attaqué en pleine messe une église à Sleman, sur l’île de Java, blessant quatre personnes dont un prêtre.

En 2016, un adolescent était entré dans une église remplie de fidèles à Medan, sur l’île de Sumatra, s’était approché du prêtre et l’avait légèrement blessé au couteau à un bras. Il avait tenté de faire exploser un objet que les autorités ont comparé à un pétard, avant d’être maîtrisé par des fidèles.

Source

 

Nos remerciements à Λlex Λ‏ ainsi qu'à Alain Jean-Mairet

 

Rappels pour ces derniers jours seulement:

Royaume-Uni. islam : une mère et sa fille jugées pour un projet d’attentat islamiste, elles voulaient poignarder des passants et renverser des piétons à Londres

Paris: Un homme agresse plusieurs personnes avec un couteau, deux morts. L’assaillant aurait crié « Allah Akbar ».

France: Radicalisée, la musulmane projetait d’égorger un militaire. « Avec cette condamnation la jeune femme peut espérer rapidement une libération conditionnelle. »

Vienne: Un imam déclare qu’il veut faire de l’Autriche un Etat islamique et introduire la charia

et pendant ce temps, la convertie Sandrine Ruiz, nouvelle présidente des musulmans vaudois parle de préjugés à l'égard de l'islam!

 

4 commentaires

  1. Posté par SM le

    Bien entendu, c’est silence radio de la part de la papauté, car il ne s’agit que de vulgaires chrétiens !

  2. Posté par Antoine le

    Le pape Bergoglio n’a pas de commentaire à ce sujet ? Il a pourtant fait copain-copain avec des imams …

  3. Posté par Antoine le

     »L’intolérance religieuse a augmenté ces dernières années en Indonésie, pays où près de 90 % de la population est de confession musulmane ».
    Ah bon, je croyais que c’était une secte d’amour et de paix ! j’ai du louper un épisode …
    Les muzz (salafiste Wahabiste, etc …) qui perpètrent un attentat le font au nom de leur idole, sont les mêmes qui forment le reste de la population muzz (ceux qui ne sont pas encore passés à l’acte !!)

  4. Posté par fabiola le

    L’intolérance augmente à chaque minute, et je ne veux pas de leur mode de vie robotisé !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.