Dominique Reynié : «L’arrivée au pouvoir des populistes peut faire s’effondrer l’Europe»

Ndlr. Ce que les oeillères gauchistes de cet universitaire fanatique ne lui permettent pas de voir c’est que l’UE n’est pas l’Europe et que l’effondrement de la première permettrait au contraire de redonner force et vie à la grande civilisation européenne, qui n’a rien à voir avec le monstre bureaucratique et déjà totalitaire de cette prétendue Union européenne. La violence des propos de ce professeur gauchiste qui a essayé de faire croire qu’il était de droite mais dont la droite n’a pas voulu doit être en rapport avec la profonde mise en cause de la bien-pensance universitaire arrogante et prétentieuse. Un establishment à la peine parmi bien d’autres. Résultat : plus on est menacé et mis en cause plus on devient défensif et violent .
Rappel de ce qu’il a écrit par exemple de Christophe Blocher : « issu de l’extrême droite raciste » (lien vers les références en bas d’article). Pauvres étudiants qui doivent subir cela. Désobéissez aux profs gauchistes!

 

Autriche, Hongrie, Pologne… le camp antieuropéen progresse sur le continent. Et cette montée des populismes risque de s’accroître avec les prochaines élections. Quelles seraient les conséquences d’une telle poussée ? Comment la combattre ? Éléments de réponse avec Dominique Reynié, directeur général de la Fondation pour l’innovation politique, un groupe de réflexion d’obédience libérale.

Ce succès des populismes, c’est alarmant pour l’Europe ?

Oui. On voit dans les pays européens une poussée sans précédent du vote populiste, au détriment des partis modérés, ceux de droite qui reculent nettement, et ceux de gauche qui s’effondrent. L’Europe aura du mal à résister à cette vague. Elle n’a pas été conçue pour faire cohabiter des majorités nationales hostiles à la coopération européenne. Or on commence à avoir de telles forces au pouvoir : en Autriche, en Hongrie, en Pologne, Roumanie, République tchèque, et peut-être demain en Italie. Des majorités qui prennent, ou pourraient prendre, des décisions contraires à la tradition européenne, par exemple sur la liberté de circuler des personnes.

Comment caractériser ces partis ? Leur point commun est de vouloir réunir tous les protestataires, les déçus, les antisystème, antimondialisation, anti-immigration, etc. Ils prospèrent d’autant mieux que leur discours antieuropéen est repris par des partis de gouvernement. Ces derniers accréditent ainsi l’idée que les partis populistes sont au cœur du débat public.

Ils ont un même programme ? Ils prônent une vision simplifiée de la société : les élites et le peuple. Le discours anti-immigrés est devenu beaucoup plus anti-islam, vu comme un système culturel à l’encontre de notre système de valeurs. Cette rhétorique outrancière ainsi qu’une très forte personnalisation à la tête de l’organisation les caractérisent. Ils ne menacent pas de mettre à bas la démocratie, prétendent même protéger ses valeurs contre l’islam. Comme l’égalité hommes femmes, le droit d’opinion contre les censeurs -l’affaire des caricatures du prophète au Danemark en 2004 ou bien sûr Charlie Hebdo-, la liberté sexuelle contre les homophobes islamistes… Tout ce discours rompt avec la phraséologie et l’univers de l’extrême droite. Ils se présentent comme les vrais démocrates, les vrais résistants, parlent de « fascislamistes ». On est démuni face à ce retournement. […]

En France, un(e) populiste peut être vainqueur en 2019 ou en 2022 ?

Les élections à venir resteront fortement marquées par l’affirmation de ce mouvement, qu’il s’agisse des Européennes ou de la présidentielle. La décomposition en cours de notre système politique offre un contexte particulièrement favorable aux entreprises populistes, celles que nous connaissons… et celles qui peuvent surgir à la surprise générale.

Le Parisien

L’article Dominique Reynié : «L’arrivée au pouvoir des populistes peut faire s’effondrer l’Europe» est apparu en premier sur Fdesouche.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Ndlr. Lien vers la référence où cet universitaire gauchiste et politiquement correct dit de Christophe Blocher qu' il est :"issu de l'extrême droite raciste", ici 

Liens vers d'autres articles illustrant certaines autres performances de cet universitaire arriviste,  gauchiste et bien -pensant: ici, iciici et ici.

Pour d'autres références encore tapez simplement son nom :  Reynié Dominique.

 

 

21 commentaires

  1. Posté par JSG le

    d’abord, il faut savoir ce que ces « endoctrinés » appellent populistes ?
    Pour moi, dans la tête de ces individus, -et je suis poli- ça veut dire, les électeurs conscients du danger qui les guette ! Je pense donc le contraire, car les populistes comme ils disent ne vont que rapprocher les nations d’Europe de l’Est de la partie occidentale de cette Europe dévoyée par des malfaisants.
    les musulmans n’ont rien à faire en Europe, tant qu’ils n’auront pas pour le moins amendé leur coran et autres addiths, etc de tout ce qui véhicule un message d’encouragement au crime, etc…
    Et croyez-moi c’est pas demain la veille, en plus, l’Europe n’a pas de leçons à recevoir de l’islam, ce n’est pas sa culture. C’est aussi simple que ça; que ceux qui prétendent le contraire relisent leurs classiques.

  2. Posté par philippe le

    Le petit suisse ne croit pas au grand remplacement, on arrive à l’effondrement, il y a trop eu de mensonges l’Europe est trop corrompue ! On ne prend pas au sérieux les peuples . Le terme de populisme est un injure envers les braves gens !

  3. Posté par Vengeur le

    Et voilà ça continue de plus belle sur ces merdias….comme prédit, aucune remise en question…le brave peuple dans sa majorité à voté pour cela…donc..tant pis pour lui.

  4. Posté par pepiou le

    Le vrai populisme consiste à faire croire que la mondialisation est bénéfique pour la population et que de surcroît l’immigration en plus d’être incontournable, est une chance pour cette même population conditionnée par la pensée unique. Voilà le vrai populisme : mentir et dissimuler pour mieux contrôler les masses crédules dans un but d’enrichissement obscène d’une infine minorité. Le zèle des Commissaires européens à satisfaire banquier et multinationales en est l’exemple le plus parlant.

  5. Posté par Blocus le

    RSR1, Dominique Reynié:
    https://www.rts.ch/play/radio/linvite-de-la-redaction/audio/dominique-reynie-professeur-a-sciences-po-paris?id=5308204&station=a9e7621504c6959e35c3ecbe7f6bed0446cdf8da

    https://www.rts.ch/play/radio/histoire-vivante/audio/le-populisme-15?id=5676664&station=a9e7621504c6959e35c3ecbe7f6bed0446cdf8da

    https://www.rts.ch/play/radio/forum/audio/ou-va-la-democratie-en-suisse-interview-de-johan-rochel?id=8986452&station=a9e7621504c6959e35c3ecbe7f6bed0446cdf8da

    https://www.rts.ch/play/radio/forum/audio/la-tuerie-de-toulouse-va-changer-le-cours-de-la-presidentielle-franaise?id=3849717&station=a9e7621504c6959e35c3ecbe7f6bed0446cdf8da

    https://www.rts.ch/play/radio/vertigo/audio/medias-le-storytelling-gagnant-des-independantistes-catalans?id=8927066&station=a9e7621504c6959e35c3ecbe7f6bed0446cdf8da

    http://www.rts.ch/decouverte/monde-et-societe/economie-et-politique/le-populisme/8588414-quelques-principes-du-populisme.html

    http://pages.rts.ch/docs/5624395-populisme-l-europe-en-danger.html

    http://www.rts.ch/info/7333400-le-front-national-ne-remporte-aucune-region-la-droite-7-et-la-gauche-5.html

    etc, etc…

    Forum d’aujourd’hui, 11.3.18 : le sidérant mépris et la haine de la RTS lorsqu’elle parle de Marine Le Pen et de l’avenir du Front National.
    http://www.rts.ch/play/radio/forum/audio/marine-le-pen-propose-de-rebaptiser-le-fn-rassemblement-national?id=9380846

    Et un autre sociologue, politologue et spécialiste des populismes, d’Erwan Lecoeur
    interviewé par Mehmet Gultas :
    http://www.rts.ch/play/radio/forum/audio/reaction-derwan-lecoeur-au-nouveau-nom-du-front-national?id=9380845

  6. Posté par JeanDa le

    « L’arrivée au pouvoir des populistes peut faire s’effondrer l’Europe »
    OUI ET ALORS ? On en reconstruira une sans l’aide de SOROS et sans l’aide des SOCIALOS.

  7. Posté par aldo le

    S’il y a une grande réaction il faut tout de même se poser la question, avons-nous favorisé l’arrivée d’extrémistes au pouvoir, par négligence et en acceptant les chantages aux menaces comme avec Ramadan ? Ces gens qui s’impliquent politiquement sous couvert de gauche ne descendent-il pas de familles issues d’irascibles bandes criminelles comme les Tupamaros, revenus en douce en Europe après avoir été expédié partout dans le monde à l’aide des galères. Ces excellentes galères qui permettaient à une époque de s’en débarrasser pour rétablir la paix et la prospérité. Il y a des liens que vous pouvez découvrir et peut être mieux que moi, puisque google varie constamment dans ses recherches.

    En tout cas l’Amérique du Sud comme l’Afrique, pleine de richesses, se complait un peu trop dans l’esprit des révolutionnaires pour continuellement jalouser, s’approprier, tuer, détruire au lieu de construire . Ces poisons de retour ne feraient-il pas de même chez nous ? rhttp://forebears.io/fr/surnames/sommaruga#similar http://forebears.io/fr/surnames/marra Un jour viendra où la génétique racialiste pourra nous en dire plus. Mais ceux-là qui nous déjà imposent la guerre civile à venir savent bien d’où ils sortent et qui ils sont. Ils ne se laisseront pas faire sans mordre tout le monde au passage, selon les coutumes de leurs cultures assassines.

  8. Posté par Sancenay le

    Eh oui, bientôt fini de « reynier » les cloportes !

  9. Posté par Claire le

    Dominique Reynié, souvent invité à « C’ dans l’air », émission pour bobos-gauchos, fait partie de la bien-pensance qui affirme doctement ses craintes du retour aux heures les plus sombres de notre histoire. Le camp du bien commence à s’inquiéter sérieusement de la montée du « populisme » dans les pays d’Europe de l’ouest. Le peuple pense mal, donc ce mot de « populisme » est devenu une insulte synonyme de fascisme, nazisme, racisme, islamophobie, etc. Plus besoin d’argumenter, il suffit d’employer la novlangue pour discréditer l’adversaire.
    Le paradoxe est que la démocratie est justement fondée sur l’expression de la majorité. Donc la démocratie existe de moins en moins. La France est devenue une démocrature où le peuple n’est plus consulté (plus de référendum depuis 2005 et de toute façon Sarko est passé par-dessus), il est muselé par des lois liberticides, afin que la secte mondialiste, immigrationniste,islamophile puisse exercer sa toute-puissance sans contradicteurs. Mettre le couvercle sur une cocotte-minute sans que la pression puisse baisser d’aucune façon, n’est-ce pas la meilleure façon d’obtenir une explosion?

  10. Posté par Le Taz le

    Un groupe d’obédience libérale, giga mega lol. Ça ne serait pas un un groupe d’obédience bolchevo-maçonnique?

  11. Posté par Le Taz le

    SI SEULEMENT!

  12. Posté par trafapa le

    Ce reynié est du système .

  13. Posté par Aude le

    Miranda@
    Excellent, des trous noirs qui happent la lumière. Bonne comparaison.
    Mais la composition de l’Univers est faite de telle sorte que du Néant naît la Lumière.
    Et croyez que ça va plutôt mal pour ces semeurs de l’ombre car leur agressivité naît de leur faiblesse. Plus ils seront combattus et plus ils seront violents.
    Bon signe, c’est le début de la fin. Ne nous laissons pas impressionner par leurs cris de fauve blessée!

  14. Posté par Vautrin le

    « Populisme » : je n’emploie jamais ce mot. Il appartient à nos ennemis, les monopoles transnationaux et leurs valets qui détestent les peuples parce qu’ils en ont peur. Avec raison, d’ailleurs : leur politique est constamment une violence destructrice faite aux peuples. Il vaut mieux parler de « résistance », même si le terme ne désigne pas encore des actes de guerre contre l’adversaire.
    Cela dit, le machin européâstre se débat comme un beau diable dans un bénitier, et la résistance ne passionne pas les foules dans l’ouest européen très décadent. Alors ?
    « Le réalisme ne consiste pas à former ses idées du salut public sur la pâle supputation de chances constamment déjouées, décomposées et démenties, mais à préparer énergiquement, par tous les moyens successifs qui se présentent, ce que l’on considère comme bon, comme utile, comme nécessaire au pays. » Charles Maurras. La voie est tracée : mener le combat partout et à chaque instant, avec opiniâtreté et sans se décourager.

  15. Posté par miranda le

    C’EST L’EUROPE DES MAFIEUX QUI S’EFFONDRERA

    C’EST L’EUROPE DES PEUPLES QUI S’INSTALLERA ET POSERA LES BONNES FONDATIONS.
    Peut-être que cette Europe ne déconstruira pas les nations, les cultures, les croyances et qu’elle ne morcellera pas l’Europe en EUROREGIONS

    Car c’est ce que propose l’EUROPE DES MAFIEUX faisant en sorte que les régions ne seraient plus liées ou alors non solidaires les unes envers les autres mais concurrentes pour obtenir les miettes éparpilées devant elles par BRUXELLES.

    Bon, malgré tout soyons vigilants, car LES PUISSANTS ne font pas dans le sentimental car ils ne sont pas « équipés » en cette capacité. Ce sont des « trous noirs » comme il en pleut dans la galaxie.

  16. Posté par Bussy le

    Vivement que les nations européennes construisent une autre Europe, une Europe démocratique, respectueuse des valeurs occidentales, et qui renverra chez eux tous ceux qui n’ont strictement rien à a faire en Europe !
    Pour accélérer le mouvement, faudrait peut-être commencer par faire émigrer tous ceux qui roulent pour détruire cette Europe, qui se veulent mondialistes ça tombe bien, et ensuite la place sera nette pour la grande remigration des parasites inadaptés, inintégrables et hautement dommageables !

  17. Posté par Damien Francois le

    Il sera trop tard. Nous finançons l’islamisation depuis 50 ans. Nos systèmes de santé et le ventre des muzs, le dénatalité forcée en Occident, impossible de faire marche arrière. Préparez-vous à la guerre de religion. Sur le continent européen…
    Tout est là, lisez:
    – Barnett: The Pentagon’s New Map
    – Talbott: The Great Experiment
    – Le plan Oded Yinon
    Même trump ne pourra rien changer.

  18. Posté par Antoine D le

    Les politiques qui prônent plus d’Europe, pro-migrants et pro-islam disparaissent des radars à brève échéance… Hollande, Renzi et très prochainement Merkel..

  19. Posté par Antoine le

    A l’action  »Europe portes ouvertes » décrétée par Mme Merkel la bolchévik en 2015, suit la réaction, soit l’émergence des partis populistes en force !
    Je cite :  »Le discours anti-immigrés est devenu beaucoup plus anti-islam, vu comme un système culturel à l’encontre de notre système de valeurs ».
    C’est un constat assez court ! Vu que la majorité des migrants/immigrés sont des adeptes de la secte mortifère et que TOUS les attentats terroristes (Charlie Hebdo, Bataclan, Barcelone, etc …) ont été commis au nom de cette idéologie !
    Pour rappel :
    L’islam n’est PAS une religion, c’est une idéologie.
    Références :
    https://francaisdefrance.wordpress.com/2013/04/23/lislam-nest-pas-une-religion-mais-un-projet-politique-et-social-appuye-sur-une-manipulation-du-sacre-empedoclates/
    http://www.bvoltaire.fr/renemarchand/islam-definie-comme-une-religion-piege-a-bouffons,23807
    https://francaisdefrance.wordpress.com/2013/04/21/lislam-nest-pas-une-religion-selon-le-droit-francais

  20. Posté par oxygène le

    On est démuni face à ce retournement. ; si ça pouvait être vrai, on finirait par avoir un peu d’air !

  21. Posté par Pierre le

    Vive le peuple ! Vive le populisme ! On en veut plus de cette Europe de la misère et du désespoir. L’Europe profite à ceux qui la gouverne contre l’avis du peuple. L’Europe est une dictature soft puisque l’immigration est imposée (par exemple). Sortir au plus vite de cette Europe du malheur pour que chaque Etat reprennent ses destinées en main.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.