Lausanne… quelle tristesse !

post_thumb_default

Actuellement, à la place Chauderon à Lausanne, une dizaine de cabanons ont été installés pour les fêtes de fin d’année. Ce sont des stands de Noël classiques, de toutes sortes, on peut y manger de la fondue, de la raclette, acheter toutes sortes de choses, et boire un coup entre amis.

Au tout début, il y avait même des musiciens avec des chansons. Les premiers jours, il y a eu du monde… mais maintenant , c’est mort.

Deux foyers allumés, entourés de bancs, permettaient de griller du marshmallow. Les petits enfants ont beaucoup apprécié ces grillades… mais ensuite les Africains ont débarqué !

Les commerçants avaient joliment installé des tables, des bancs, des canapés entre les cabanons, des toilettes sèches, et tout le nécessaire pour rendre ce « marché » convivial.

Mais ce marché est presque vide, plus personne n’a envie de s’y attarder.

En effet, les trafiquants de drogue africains y ont élu domicile, et, avec le stock de bois mis gracieusement à disposition par les commerçants pour leurs clients, ils font du feu même lorsque les cabanons sont fermés, tard dans la nuit, 7 jours sur 7, en s’allongeant sur les canapés et aux alentours.

À 23h30, des bénévoles arrivent avec de la bonne nourriture chaude, des boissons chaudes… et les trafiquants affluent, se relayent !

 

Lausanne, « ville refuge », a aussi installé des planchers et des bancs en bois dans le petit parc de la place Bel-Air. En été, les villages tziganes venus en « mission » y passent leurs nuits… accompagnés de trafiquants africains et de drogués, lorsqu’il fait chaud. Ils défèquent sur place, coïtent, se masturbent, mangent, dorment sur ces paquebots immobiles. Le spectacle est ahurissant et rappelle (toutes proportions gardées) la scène du Camp des Saints avec ses cent navires à bout de souffle, chargés d'un million d'immigrants…

 

Lausanne bichonne ses clandestins, ses criminels, et la population a le sentiment que les gauchistes leur ont vendu la ville !

 

Cenator, 21 décembre 2016

69 commentaires

  1. Posté par Erick Le Rouge le

    A quand le retour des croisades en Europe…?

  2. Posté par Narcisse Niclass de Lully le

    L’esprit de Noël est bien présent dans tous les commentaires, mais l’esprit de Noël c’est quoi? Une trêve, une pause, c’est comme l’entre-deux-guerres. Le multiculturalisme n’existe pas, ce serait l’absence de culture. Aucune civilisation ne s’est éteinte sous les attaques d’une autre civilisation. Les civilisations, les cultures, disparaissent par leur propre faiblesse. Mettez votre culture en valeur et nourrissez ce qu’elle a de mieux dans l’ordre, pour vous, vos proches, vos voisins, vos amis, votre cité. Laissez les autres cultures chercher leur bonheur ou leur malheur. Nous ne sommes pas la conscience de l’humanité avec toutes ses diversités. Narcisse

  3. Posté par Derek Doppler le

    Le gauchisme est une idéologie de parasites et de repus. Étant donné que l’éradication totale de l’hôte (la classe moyenne blanche) est imminente, les beau discours de « virtue signaling » (je montre à tout le monde combien je suis ouvert, gentil, tolérant, généreux, en un mot supérieur -un bon gros « fasciste » en fait, va te foutre au lac), le blabla bien pensant, donc, va faire place à un joyeux retour aux fondamentaux -force fait loi, vae victis, etc. Donc laissez chouiner les trolls marxistes, et si vous abandonnez vos claviers se sera pour faire du sport, établir des réseaux et vous préparer; et certainement pas pour aller perdre votre temps à débattre avec des fins de race qui souhaitent leur mort et la votre avec une exhalation jubilatoire digne d’un djihadiste. Pas de dialogue critique avec les métastases.

  4. Posté par jean-claude le

    Une solution pour éradiquer les dealers serait de légaliser les drogues douces et de prévoir des « endroits de shooting » pour les drogues dures. Compte tenu de la forte demande en ville de Lausanne la commune pourrait même réduire sa dette grâce aux rentrées fiscales prélevées sur les ventes. Tout bénéfice. Moins d’engagement policier sur l’aspect drogue (ils pourraient peut être consacrer plus de temps à faire enfin quelque chose d’utile puisque mettre à l’ombre un dealer ne sert à rien) et des rentrées fiscales en augmentation. Qui sait une baisse d’impôt à l’horizon ???

  5. Posté par aldo le

    @Roy le 22 décembre 2016 à 22h52 C’est le moment de mesurer que les ONG qui complotent avec les trafiquants islamiques de chaire humaine à travers la méditerranée sont comme vous. Ils participent à l’invasion en lui donnant un semblant de légitimité enrobée de pleurnicheries et d’émotionnel, la même recette qui nous impose les pédophiles, les enculés et enculeurs sidaïques, les drogués, pour que leur familles friquées ne soient pas mises à contribution et donc sur la paille et que tout le monde soit pillé, même et surtout les plus pauvres d’ici. Et par cette déduction il est normal qu’il y ait des gens qui se prétendent de droite, qui de surcroît sont peut être déjà crochés aux drogues et qui espèrent des baisses généralisées de prix grâce à cette surcapacité distributive.

  6. Posté par harvey capitaneo le

    si jamais bilou moi j’ai signé de mon vrais nom ,contrairement à toi

  7. Posté par harvey capitaneo le

    bilou le gars comme les français on devrait l’enterrer sur le ventre car sinon on aurait pas assez de terre pour fermer sa gueule ,pour les autres je suis tout sauf un bisounours je suis totalement contre cette masse d’immigration ,mais quand un problème est sous les yeux soit on fait quelque chose soit il empire donc si on arrête pas le flux ,bein si on encadre pas les gens ici ça empiras ,ce qui est important est d’arrêter le flux et pas juste être médisant la médisance n’arrangeras rien……………….c’est pas une question d’être pour ou contre mais bien d’encadre pour contrôler…………le côté bisounours est de croire que si on donne une soupe il n’y auras plus de réfugiés et la si on vous relis c’est un peu ce que vous dites la plupart

  8. Posté par Jack Palance le

    @Harvey : commence déjà par te mettre DEVANT ton ordi…..et pas derrière, ca ira beaucoup mieux et peut être même que certaines « visions bisounours » seront vue différemment !?..

  9. Posté par Gaston Siebesiech le

    @harvey, vous n’avez encore rien compris, il serait temps d’ouvrir les yeux!
    Le temps « peace and love » est bien fini, c’est peut être dommage, mais c’est fini.
    L’occident est en train de disparaitre à vitesse grand V.
    , certaine personnes politisées surf et se remplissent les poches sans vergogne sous le couvert de l’industrie du social. Les medias moribons sont socialisés, se transforment en tribunaux pseudo intellectuels et bien pensant. Ils vivent, profitent des malheurs du monde et veulent donner des leçons!
    Le « retro » colonialisme nous frappe et nous sommes tout étonné.

  10. Posté par Madranne le

    @Julie Rochat : Bamako c’est tout pourri? Vous manquez sincèrement de respect! Également au nom de l’Histoire! C’est une comparaison et une déduction maladroites!!

  11. Posté par Bilou le

    Harvey capitaneo et Roy, vous pouvez envoyer toute la sauce de la provocation à venir discuter en face et m’accuser d’insultes gratuites (où sont les insultes ?) via écran interposé…. Mais question lâcheté, vous en connaissez également un rayon puisque, du haut de votre hauteur bienpensante, vous signez vous-même d’un pseudo. Alors, Noyeux Joël à vous 2 et au plaisir de vous ignorer désormais !

  12. Posté par Tommy le

    Pour info, la photo est prise à l’angle Maupas / Petit- Rocher, dans la ville-refuge de Lausanne.
    Bien évidemment, aucun municipal ne loge dans ce quartier.

  13. Posté par harvey capitaneo le

    Bilou facile d’insulter derrière un ordi,à part ça Roy a fait une offre que visiblement tout le monde à un avis mais que personne y répond ,et oui pas besoin d’être de gauche et de penser qu’il faut une solution,chacun estimant laquelle est la plus adaptée. En attendant il est assez facile de critiquer derrière un ordi un personne qui agis selon ses convictions ,lâche de ne pas répondre à son invitation,Je suis de droite et capitaliste néanmoins je pense que pour ceux qui sont là ,soit en s’en occupe soit on ne les laisse pas passer.

  14. Posté par Cenator le

    @ La brute: près de 2,6 milliards !

  15. Posté par La brute le

    La belle ville de Lausanne a autant de dettes que l’ensembe des communes vaudoises, soit environ 2 milliards…vivement qu’elle soit mise sous la tutelle du canton…que Broulis s’occupe de gérer cette commune mise à sac par des bobos socialistes qui dilapident les deniers publics.

  16. Posté par Bilou le

    Roy, je lis votre message à l’instant. Et je confirme que manifester de la compassion, quelle soit culinaire ou gestuelle à l’égard d’illégaux qui squattent un endroit ouvert à tout public, font du feu à la sauvage, dealent certainement de la drogue et, en un mot, se croient tout permis grâce à l’appui tout acquis d’andouilles serviles, c’est une notion qui me donne envie de vomir ! quant à vous faire part de mes idées EN FACE, je suppose que je dois taper « ROY » sur internet pour trouver vos coordonnées ??? Si tel est le cas, j’arrive.

  17. Posté par Nicolas le

    Les trolls aboient, et alors?

  18. Posté par Cenator le

    O
    @ Gare au loup
    À défaut d’élever le débat, s’il y a lieu, commençons par préciser le débat.

    Le nombre des commentaires indiquent que ce petit texte n’est de loin pas sans objet.

    Voici des précisions nécessaires :

    1) « Ils défèquent sur place, coïtent, se masturbent, mangent, dorment sur ces paquebots immobiles. »
    Cette remarque concerne les mendiants provenant de « villages tziganes » venus « travailler » chez nous … avant de retourner chez eux !
    Ils ne sont en rien concernés par l’asile.

    2) « Soit on les accueille convenablement et on parle de multiculturalisme, soit on continue à minimiser l’importance d’accélérer les procédures d’asile/refus, le cas échéant d’intégration. »
    Vous n’y êtes pas. Il n’y a quasiment aucun demandeur d’asile au sens propre (personne en danger du fait de ses convictions politiques exprimées publiquement d’une manière ou d’une autre, … ) parmi ces gens qui s’invitent chez nous sans autre raison que de vivre sur notre dos (des centaines de millions d’Africains rêvent de venir en Europe… en Suisse si possible car c’est le nec plus ultra).

    Tout simplement il n’y a que deux possibilités :
    a) La Suisse que nous connaissons et aimons veut survivre et il faut alors renvoyer tous ces envahisseurs à la case départ.
    b) La Suisse que nous aimons se laisse submerger et elle va disparaître. Si les envahisseurs sont musulmans, une fois une masse critique atteinte, les Suisses seront dépouillés, violés, tués, mutilés en grand nombre et il sera trop tard. Au mieux l’Europe occidentale deviendra un sanglant « Liban » appelé à disparaître plus ou moins vite.

    Aucune cohabitation paisible n’est possible avec des Musulmans en grand nombre. L’idée d’intégrer paisiblement des Musulmans au sein d’une société judéo-chrétienne est une lubie qui ne se réalisera jamais.
    D’ailleurs, très vite nous n’en serons plus à des questions « d’accélération des procédures de renvoi » … mais au bouclage des frontières pour ne pas être submergés.

  19. Posté par FrançoisB le

    Lausanne porte de mieux en mieux son surnom de LaZone…

  20. Posté par Cenator le

    @Karrer : Ce ne sont pas des Erythréens … Eux, ils vivent de l’aide sociale et ne se salissent pas les mains en travaillant, même avec le trafic de drogue.
    Et mille excuses pour les très rares exceptions, il en existe, j’en connais, et c’est très dur pour eux de porter le poids de leur communauté, tout en bossant.
    Si vous pensez que le clivage gauche-droite a disparu, c’est certainement parce que vous n’êtes plus capable de voir la différence entre voter pour une Cesla Amarelle et voter pour un Jean-Luc Addor.

    Cela précisé et rectifié, mille bravos @Karrer pour votre « Cela dis, cette merde qui campe a Chauderon, c’est premier avion pour l’Érythrée, et on ne discute même pas. Nos politique n’ont pas de couilles, ça on le sait alors quoi….on doit s’organiser en milice citoyenne pour nettoyer les rues, vu que la Police ne peut légalement strictement rien faire ? »

    @ Roy :
    Le Roy des fonctionnaires ?
    Le Roy, grassement payé à faire la charité avec l’argent des autres ?
    Vous avez fait une carrière de « gauchiste » en ruinant un peu plus notre pays et vous en êtes fier ? Moi, je vous méprise, vous ne savez même pas que vous êtes un idiot utile !

    Le taux de fonctionnaires et d’assistés-subsidiés par habitants bat tous les records nationaux à Lausanne.
    Si votre « commerce de charité », si bien développé, n’existait pas (il fonctionne comme une pompe aspirante pour attirer toute la racaille des quatre coins du monde), cette ville serait encore une ville agréable.
    Pensez à tout cela, lorsque vous passez à la caisse à la Migros (si cela vous arrive !) et que vous côtoyez les petites gens qui triment toute la journée … ceux qui vous permettent de vous croire dans « le camp du bien » et de nous faire votre cinéma.
    D’autre part, le Roy, vous ne pouvez être que « de gauche » sinon, vous ne seriez jamais chef dans le social.

  21. Posté par Tommy le

    À Gare au loup@
    Comment intégrér des illettrés, qui n’ont jamais tenu un crayon de leur vie, stupides, ignares, violents et quérulents?
    Sachez que les grains de café  » , « syriens » soi-disant, qui nous envahissent n’ont strictement rien à voir avec les précédentes vagues d’immigration que l’Europe a connues.
    On n’assimile pas un Vietnamien à un Nigérian ou un Zimbabwéen!
    Ces androïdes sont une charge financière définitive pour nos contribuables, nos juges et nos gardiens de prison.

  22. Posté par Marie-Josée le

    C’est le dernier moment de faire le ménage. Renvoyez les chez eux

  23. Posté par Dre le

    Ethnomasochisme et xénophilie, quelques uns des maux qui affectent les bobos…

  24. Posté par Gare au loup le

    « Ils défèquent sur place, coïtent, se masturbent, mangent, dorment sur ces paquebots immobiles. »
    « Lausanne bichonne ses clandestins,(…) »
    Voilà l’absurdité de tout ce petit texte. Soit on les accueille convenablement et on parle de multiculturalisme, soit on continue à minimiser l’importance d’accélérer les procédures d’asile/refus, le cas échéant d’intégration.
    Ces gens désœuvrés doivent savoir à quoi s’en tenir pour l’avenir au lieu de languir en attente d’une décision tardive. La plupart ne sont pas clandestins mais attendent une décision d’asile/refus.

    Cordialement,

    PS:J’essaie simplement d’élever le débat plus haut qu’une vague plainte nostalgique du passé, je ne prends pas parti.

  25. Posté par J'observe le

    Roy, continuez à aider les sans abris, vous le faites probablement très bien et pendant ce temps au moins, vous ne racontez pas des conneries sur le net.
    Quant à vos menaces et votre manière de réagir, elles sont pathétiques. En image, je vois un chiouaoua qui a peur d’un saint-bernard… tare ta gueule à la récré

  26. Posté par Sergio le

    Monsieur Roy, vous êtes un des chefs de l’un des groupes (sic), qui vous paie ? Nos impôts ? Quant à votre proposition de dialogue, c’est une affaire de spécialistes à discuter entre vous. Vous êtes de ceux qui font prospérer la misère et en vivent.

  27. Posté par Yvan le

    Roy quelle satisfaction en tirez vous de nourrir les dealeurs????… ne connaissez vous donc personnes dans le besoin réel ?…pensez vous sincèrement que vous faites le bien?…qui plus est vous vous montrer parfaitement menacent envers vos contradicteurs quelle espèce de bonhomme êtes vous ?

  28. Posté par Hexgradior le

    @ Roy
    Chuuuuuuuuuuuuuuut, retournez dans votre bobosphère.

  29. Posté par J'observe le

    Venez vendre de la drogue à Lausanne, vous ne risquez rien! Venez commettre des actes délictueux, vous ne risquez rien!
    par contre…
    Venez faire vos courses pour Noël et dépasser de 10′ votre temps de stationnement, vous prenez 40 CHF…
    Noël 2016 sera ma dernière visite au centre de cette ville pour des achats!
    Mesdames, Messieurs les Municipaux, je vous plains d’être aussi médiocres.

  30. Posté par Gaston Siebesiech le

    Monsieur le Roy, je vous souhaite de bonnes fêtes.
    Je n’en dirais pas plus, pour ne pas faire une poussée d’adrénaline.
    Le tiers-monde commence à Lausanne. Vous en êtes une des causes.

  31. Posté par Gaston Siebesiech le

    Monsieur le Roy, je vous souhaite de bonnes,
    Je n’en dirais pas plus, pour ne pas faire une poussée d’adrénaline.
    Le tiers-monde commence à Lausanne.

  32. Posté par Lenos le

    Ça me fait honte d’être Suisse. Quand je vois ce soit disant multiculturalisme. Ou sont les années 70??? Quel gachis, ensuite on s’étonne pourquoi on devient raciste….

  33. Posté par yvan le

    … et entre-temps à l école de Prelaz nos petites maîtresses gauchiste font chanter au enfants : on est tous égaux on aime le meli melo et autres refrains propagandistes: j étais suffoque

  34. Posté par Ben Oxner le

    Il faut le faire les Suisses, vous n,etes meme pas enchainés dans toute la législation Europeenne imposée aux membres et vous n,arrivez pas a gérer qui entre et sort.. triste… d,un Belgo-Suisse a Bxl

  35. Posté par bigjames le

    @Roy
    Prêt au dialogue, ok. Vous n’êtes pas de gauche dites-vous. De quel bord êtes vous alors ?

  36. Posté par Pascal le

    Monsieur Roy la vérité fait mal ,mais vous ignorez certainement pas la problématique ,mais il est plus facile d`avoir bonne conscience ,et de ne regarder uniquement ce que long veux ,mais les Suisses ,les retraitées ,les pauvres ,cela ne vous intéresse pas beaucoup ,dommage ,mais par pitié vous n`avez pas le droit de prendre les gens pour des idiots ,cordialement ,Pascal

  37. Posté par Tommy le

    A Roy@
    Je reste persuadé par le fait que l’aide aux sans-abri est de nature à favoriser et perpétuer toute une forme de délinquance sur le territoire lausannois.
    En effet: si je me rends dans un hôtel, je dois décliner mon identité et m’acquitter du prix de ma chambre.
    La clientèle des abris de nuit en est dispensée. La Ville de Lausanne encourage donc le séjour illégal.
    Cette dernière est composée pour une grande part de requérants déboutés, dont on connaît évidemment la principale source de revenus. Il en est de même des soupes populaires et autres vestiaires de l’Armée du Salut. Je l’ai vu de mes propres yeux.
    Alors si l’on distribue de surcroît de la nourriture et du bois de chauffage…..!
    Par contre, les rejetés et autres marginaux méritent notre aide.
    On ne peut pas prétendre lutter contre toute forme de délinquance tout en offrant à ses auteurs tous les moyens de contourner la loi.
    Au fait, dans quel quartier bobo vivez-vous?

  38. Posté par Lola le

    Riponne aussi est très folkloristique, en plus des dealers on peut retrouver les consommateurs, qui m’ont l’air bien européen et pas migrants, retrouver leur seringues à la passerelle du palais de Rumine le matin c »est magnifique…c’est incroyable qu:on laisse Lausanne se dégrader de la sorte

  39. Posté par Cécile le

    Les grandes villes sont infesté par des gens de gauche car ils touchen le social et d’autres compensations comme employé dans la fonction publique et dans le social .
    Les mendiants partout. Je n’aime plus aller faire des achâts à Lausanne.
    Les mendiants et les africains prennent als place mais pour une autre raison, leur
    but n’est pas acheter ils vendent où ils mendient. C’est la faute à la droite ? Ou l’extrême droite?
    Ou l’extrème de l’extrème de l’extrème droite ? Ou le populisme ? À oui le populo.

  40. Posté par Julie Rochat le

    On est sûr que c’est Lausanne? On se dirait plutôt à Bamako…. En tout cas Lazône porte de mieux en mieux son nom et ne donne plus mais alors plus du tout envie d’y aller. C’est crade et pourri partout par cette racaille (pardon, chances pour nous…), tout pour plaire quoi!

  41. Posté par Roy le

    Je suis un des responsables du groupe d’aide aux sans-abri Lausanne. Je vous invite à une discussion franche pour parler de ce que vous semblez considérer comme de la complicité de trafic de drogue ou de la naïveté de la part de gauchiste. Si vous en avez le courage, vous trouverez en face de vous un homme prêt au dialogue et vous serez toutefois surpris de constater que je ne suis pas de gauche. Bien à vous.

    Quant à Bilou, je vous invite à assumer vos insultes à mon encontre en prétendant que que ne vaut pas plus que les envahisseurs ; venez les répéter en face de moi plutôt que de vous planquer derrière un écran.

  42. Posté par pierre frankenhauser le

    Etant donné qu’il n’y a même plus besoin d’avoir la nationalité suisse pour pouvoir voter au niveau communal dans le canton de Vaud, j’imagine que l’oligarchie de gôche risque d’infester la Municipalité de Lôzane pendant encore longtemps.

  43. Posté par Karrer le

    Je cite : Lausanne bichonne ses clandestins, ses criminels, et la population a le sentiment que les gauchistes leur ont vendu la ville ! .
    Sérieux, vous en êtes encore au clivage gauche droite. Pathétique. Faudrait voir pour évoluer la moindre dans le domaine du clivage social.
    Cela dis, cette merde qui campe a Chauderon, c’est premier avion pour l’Érythrée, et on ne discute même pas. Nos politique n’ont pas de couilles, ça on le sait alors quoi….on doit s’organiser en milice citoyenne pour nettoyer les rues, vu que la Police ne peut légalement strictement rien faire ?

  44. Posté par Cenator le

    Tiens… ce matin la police était plus présente, ce soir il y a plein de monde, les chalets sont animés par deux DJ, la musique remplit la place, et la TV Vaud-Fribourg est venue filmer…

  45. Posté par Icing le

    Il va falloir nettoyer tout ça à la Karascher !

  46. Posté par Bernard le

    Nous allions toute la famille régulièrement faire nos achats à Lausanne. Depuis 2 ans nous ne mettons plus les pieds dans cette ville, c’est plusieurs milliers de francs perdus pour les commerçants.

  47. Posté par bigjames le

    Quel est le pourcentage d’enseignants, d’assistants sociaux, de journalistes, d’étudiants et d’assistés, en Ville de Lôôsane.
    Une bonne partie du corps électoral, certainement.

  48. Posté par Baron d'Bobard le

    Mais les lausannois adorent ça. Ils en redemandent à chaque élection.

  49. Posté par Tommy le

    Qu’en pense le rubicond David Payot?
    Il faudrait réserver cet endroit exclusivement aux consommateurs ( de raclette ou de vin chaud, pas de cocaïne ) et virer à coups de pieds dans le cul tous ces grains de café.
    Mais là, bien sûr, la Municipalité de la ville mettrait immédiatement sur pied des moyens pour empêcher de faire le tri, au nom du vivre-ensemble et du non-délit de faciès.
    Alors, Tosato, Payot , Junod, une petite raclette à Chauderon, assis entre des ouvriers qualifiés du Nigéria ?
    Ou préférez-vous le Lausanne-Palace?

  50. Posté par Mady le

    Et quand il s’agit de voter, c’est encore la gauche qui gagne. Mais qu’attendez-vous donc pour faire changer tout cela. Ces migrants africains ne respectent rien. Et où sont les policiers pour remettre de l’ordre dans ce merdier. Pauvre ville de Lausanne ! Mais que vont devenir nos villes, si tout cela continue ???????????????????

  51. Posté par Hexgradior le

    En outre, déféquer en public, c’est une pratique que j’ai pu observer en Afrique et en Asie.
    Dès lors, il ne faudrait tout de même pas que les Lausannois se privent d’un tel enrichissement multiculturel alors qu’ils aiment tellement la gauche et son vivre-ensemble.

  52. Posté par butterworth le

    partout en europe sauf pays de l est video WELCOME TO SWEDEN ANGRY FOREIGNER ET VIDEO LA FRANCE VUE PAR LA TELE RUSSE une sortie lointaine europeene WOLIN VIKING FESTIVAL

  53. Posté par JDV le

    Merci pour cet article, plein de tristesse en effet.
    Je me rappelle Lausanne appellée La Belle Paysanne, j’avais une chambre à l’avenue de Maupas dans les années 60, quel calme, quelle tranquillité, quelle quiétude en ce temps-là. Je ne le pleure pas le passé, mais je constate une ville qui est aux mains de la gauche-verte depuis trop longtemps et on y calcule les dégâts. Des incapables !

  54. Posté par Bussy le

    De nourrir des trafiquants de drogue, ou de ne rien faire d’efficace contre eux, n’est-ce pas participer au trafic ?
    N’est-ce pas être complice des mafias qui s’enrichissent en empoisonnant les autres ?
    Et les bénévoles…. vraiment bénévoles ou ils sont grassement payés par des associations elles-mêmes grassement subventionnées ?

  55. Posté par Gaston Siebesiech le

    Cher Cenator
    Vous n’avez pas compris, les Lôsannois aiment ça, ils en redemandent depuis des lustres! Les élections le prouvent. Lausanne est une ville avec ses pôles muséaux, défonséaux, hypersportivaux, multicultivaux et gôchaux.
    A Zurich on dit que le plus beau coin de Zurich, c’est le quai 1 (pour le Tessin) de la gare principale, à Lausanne, c’est l’autoroute de contournement et à Genève de même.
    La Lausanne de mon enfance, de mes études a été socialisée à ne plus se voir les mains, tragique.
    Un mausolée va abriter la cravate au chat du grand prêtre vert, symbole d’intelligence et d’embonpoint légendaire. C’est du reste la seule chose qu’il laissera ainsi que le souvenir de salaires royaux que bien des gens lui envient.
    Il faudrait des décennies pour remettre à flot la ville du Flon.

  56. Posté par JeanDa le

    C’est à ce genre de phénomènes qu’on reconnaît une ville « gérée » par la gauche.

  57. Posté par aline le

    Oh combien je suis d’accord avec vous, Cenator! Et si vous passez sur la place de la Pallud des mendiants ne se contentent plus de tendre leur gobelets, ils vous suivent et vous harcèlent.

  58. Posté par Bernardo le

    Remercions la majorité de gauche qui domine la ville et les différentes associations qui défendent les prétendus droits des migrants…. alors qu’il faudrait expulser ces trop nombreux parasites!

  59. Posté par GéraldS le

    Vive les villes de gauche, les lausannois ont ce q’ il méritent , c’est eux qui votent à gauche.

  60. Posté par Sergio le

    C’est le constat que l’on doit faire dans les villes sous la férule de la gauche. Genève, Lausanne, Neuchâtel, Bâle…

  61. Posté par Alain le

    En effet il fallait s’y attendre, cela n’est pas étonnant.
    Cette Municipalité a été élue par les habitants de Lausanne.

  62. Posté par Bilou le

    Les pauvres demeurés qui apportent nourriture et boissons chaudes à ceux qui squattent ce qui avait été si joliment installé ne valent pas mieux que les envahisseurs question respect d’autrui. Mais ça…. on le savait déjà.

  63. Posté par Olivier le

    Et ça ne va pas vers le mieux

  64. Posté par Yves le

    Les Lausannois n’ont qu’à s’en prendre à eux-mêmes. Ils ont voulu la gauche ? Ils l’ont, avec le cortège de « petits inconvénients » qui va avec. Qu’ils assument ces inconvénients, je ne verserai pas une larme sur eux.
    Il reste heureusement encore en Suisse des coins tranquilles, où l’on peut quitter son logement sans même le fermer à clé et où on ne risque absolument rien. Mais ce n’est pas dans les villes …

  65. Posté par Lopez le

    Je pense que la prochaine fois, c’est un stand de tir qu’il faut installer là-bas. Mais… suis-je bête, ceci ne pourra pas arriver, puisqu’on sera tous désarmés… Merci David !!!!

  66. Posté par Hexgradior le

    Cela fait au moins sept ans que je n’ai pas mis les pieds dans cette ville. Je ne m’en porte que mieux. Une vraie poubelle. On dit merci qui? Merci la gôche.
    Et quel dommage pour les enfants, vraiment.

  67. Posté par JeanPaul Costantini le

    L’Afrique ne fonctionne pas, car personne ne veut vraiment travailler. On attend que les bouches se remplissent d’elles-mêmes et l’on préfère venir vendre de la drogue et faire n’importe quoi en Europe. Le temps des expulsions massives est venu. Entre les dealers, les djihadistes, les délinquants de tout poil, nous en avons assez !

  68. Posté par Pierre le

    Un grand merci a daniel brélaz et ses amis socialo, une belle bande de malade mentale

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.