Européens, allons-nous nous laisser égorger ?

Anne Lauwaert
Ecrivain belge

Maintenant tout le monde connaît Aldo Sterone, cet Algérien qui dans ses vidéos nous dit comment il nous voit et juge notre situation.https://twitter.com/aldosterone111 . Le 26 juin il a posté une vidéo concernant la décapitation d’un Français en France et il nous avertit:, selon son expérience vécue en Algérie, que la France est en train de glisser doucement vers la terreur que l’Algérie a connue dans les années 90. Quand il y a un décapité on proteste, quand il y en a deux ou trois on commence à s’y habituer et finalement quand il y en a des centaines, on ne compte plus… et, dit-il, si rien n’est fait d’urgent et de notoire, la France finira avec des milliers d’égorgés, des villages entiers égorgés…

Alors je me demande si nous, Européens, nous allons nous laisser égorger ?

Qu’un village algérien perdu dans la montagne soit dévasté par un raid de brigands… mais nous, ici, dans nos pays dits “civilisés”?

En 1979 j’ai acheté le livre “Les Mou Allaqat, poésie arabe préislamique” édité par Pierre Seghers. J’en garde le souvenir de tribus arabes qui ne “travaillent” pas mais qui vivent de razzias sur les tribus voisines: on tue les hommes, on vole les biens et  femmes et enfants finissent en esclavage… Même impression dans le film Lawrence d’Arabie. N’est-ce pas ce qui se passe en Syrie? N’est- ce pas ce qu’aujourd’hui on appelle “terrorisme” ? Les Européens, qui normalement devraient raisonner rationnellement, pour le moment se laissent envahir par un flux d’allochtones et ensuite vont-ils se laisser égorger ? Comment cela va-t-il évoluer ? http://www.lesobservateurs.ch/2015/07/01/la-fin-de-leurope-chretienne/

La majorité silencieuse va-t-elle continuer à se taire ?

Les autorités sont inertes et même semblent avoir intérêt à ce qui se passe; elles sont coupées du peuple qui, lui, est en effervescence. Va-t-il réagir, quand et comment?

En Belgique: en 2006, la ministre Onkelinx a fait voter une loi qui interdit la possession d’armes. Il n’est autorisé de posséder des armes que si on est chasseur ou membre d’un club de tir. Ca change la donne car au lieu d’avoir un vieux fusil qui pend comme décoration au dessus de la cheminée, maintenant, dans les clubs de tir les membres possèdent des armes très performantes dont ils ont appris à bien se servir car ils participent aux compétitions. Dans les Flandres la fédération des clubs de tir compte 130 sections et 15 000 membres et 2000 tireurs au clay et dont l’âge varie de 9 à 99 ans…   http://www.sportschieten.be/clubs

En Hollande la fédération compte environs 42 000 membres; en France il y a 181 600 licenciés inscrits à la Fédération Française de Tir (chiffres Internet)

En Suisse chaque citoyen est considéré défenseur de la patrie et les hommes en âge de service militaire  (grosso modo de 20 à 50 ans avec cours de répétition) possèdent leur fusil de guerre à leur domicile. Les clubs de tir, très actifs, font partie de la vie associative et tout un chacun peut y aller apprendre le maniement des armes. Si on y ajoute les chasseurs, cela fait un bon nombre de personnes qui savaient manier les armes et viser juste.

En France il y a presque 1 500 000 chasseurs, en Italie presque 1 000 000 en Espagne 1 000 000 en GB plus de 500 000 http://www.roc.asso.fr/chasse-france/comparatif-chasseur-europe.html, en Suisse 35 000. Tout ça, c’est des gens qui visent bien…

Il faut y ajouter les excités qui n’attendent que la bagarre, les hooligans, mais aussi les amateurs de sports de combat et même les « joueurs de guerre » comme les pratiquants de airsoft …https://fr.wikipedia.org/wiki/Airsoft  Y en a-t-il d’autres?

Un récent titre dans la presse flamande donne un autre signal: de plus en plus de pères de famille emmènent leurs enfants au polygone de tir plutôt qu’au stade de foot… et en Hollande, les clubs de tir essayent d’intéresser les enfants pour les canaliser et ainsi éviter qu’ils ne fassent des bêtises avec des jouets dangereux.

Donc, dans la société européenne il y a un fond non négligeable de personnes autochtones capables de se servir d’armes. La question est de savoir quand? Un cas de décapitation émeut, arrivera-t-on à un véritable soulèvement? avec les citoyens privés unis aux forces de l’ordre, militaires et police?

L’islam et les musulmans ont une si mauvaise réputation que c’est contre eux que la réaction risque d’éclater et donc la première mesure serait-elle d’effacer tout signe islamique de la vie publique et ensuite  l’exode massif ?

Allons-nous voir chez nous des pogroms anti arabo-musulmans? Des formes de KuKluxKlan? Depuis des années on nous apprend la violence via le cinéma, la télé, les jeux vidéos et même, souvent c’est « l’arabe » qui y est le méchant qu’on traque… Tout cela est-il un hasard ?

Si les autorités n’ont pas pris les mesures adéquates en temps utile, le jour où la colère populaire explosera, elle sera à la mesure du déni qui a été imposé. Le jour ou ceci

.

et ceci (c’est aussi pas mal)

.

Rencontre avec un requérant débouté en colère... par LaPravdaCH

 

se produira dans ma rue, mes voisins et moi-même allons-nous le tolérer ou bien la police et l’armée seront-elles là pour l’empêcher? Ou bien, et ceci n’est pas impossible non plus, la police et l’armée seront-elles là pour s’interposer entre  les assaillants et les citoyens qui veulent maintenir l’ordre dans leur rue ? Et alors en serons-nous à la guerre civile ?

Pourquoi le monde économique et commercial ne cherche-t-il  pas à prévenir la guerre civile? Quand l’insécurité aura atteint un certain de gré, tout va s’arrêter. Plus personne n’entrera dans un transport public, ni dans un supermarché, plus personne ne sortira le soir… Le seul commerce qui sera florissant sera … celui des armes… et puisque le lobby des armes a intérêt à ce que nous achetions des armes il aura intérêt à soutenir la « révolution »… Drôle d’ambiance.

Notre salut va-t-il dépendre des chasseurs et des passionnés d’armes qui sont tant honnis par les bien-pensants qu’ils rêvent même de remplacer les chasseurs par « les grands prédateurs » et de faire interdire les armes. Par snobisme on s’extasie devant le tir à l’arc  comme discipline de méditation, on est antimilitariste sans se rendre compte que l’arc est d’abord une redoutable arme de guerre et que le zen qui va avec sert justement à tirer mieux pour tuer plus… Même le si doux tai chi est d’abord une technique qui prépare au combat.

Et si demain les choses tournent au vinaigre de quel côté les pacifistes et antimilitaristes vont-ils se trouver ?

Tant de questions qu’il vaut mieux se poser à temps pour éviter la catastrophe…

http://lesmoutonsenrages.fr/2015/02/11/la-suisse-prepare-les-gens-a-une-eventuelle-catastrophe/

http://www.egaliteetreconciliation.fr/La-Suisse-se-prepare-militairement-a-faire-face-a-une-eventuelle-instabilite-en-Europe-14396.html

Dans l’immédiat qu’allons-nous faire? “terroriser les terroristes”? “faire changer la peur de camp”? Suivre un entrainement de self défense ? Au lieu d’envoyer nos enfants en colo, les envoyer en airsoft et au lieu du ballet, le karaté ? Ne plus sortir de chez soi sans un couteau en poche? Ensuite ce sera le spray au poivre et puis le revolver au flanc, si pas le fusil mitrailleur en bandoulière comme en Israël ? Mais surtout arrêter de se sentir, de se présenter et de se comporter en victimes passives.

Quand, dans les années 60 j’ai assumé la responsabilité de faire des enfants, ce n’est pas à ce monde-là que j’ai pensé.

Si c’était à refaire, je n’aurais pas d’enfants.

Anne Lauwaert, 8 jillet 2015

 

9 commentaires

  1. Posté par Anne Lauwaert le

    ah, je voulais quand même spécifier que ce n’est pas moi qui ai choisi cette photo pour illustrer mon texte…

  2. Posté par Aude le

    J’ai eu la chance de connaître ( fin des années 70) la vice-consul de France Nicole Robert à Cartagena/Colombie. Cette femme hors du commun défendait les paysans amérindiens et s’insurgeait cpntre les trafiquants, en protégeait les victimes.. Sa maison, où je fus maintes fois invitée, comportait un arsenal à chaque étage. Fusils, révolvers, 2 chiens doberman, un perroquet…Gare aux truands
    qui aurait eu l’idée de s’attaquer à elle. Elle possédait des qualités rares pour une femme, la détermination, la persévérance et un caractère à toute épreuve….
    Une émission de TV (antenne 2) lui fut consacrée, « La pistollera »
    A époque extraordinaire….comportement extraordinaire…..tout est dit…si nécessaire….

  3. Posté par Brunet Fabienne le

    Non violente de caractère j’ai pourtant une batte au pied du lit et un sécateur aiguisé! Nos politiques sont les pires car ils volent les contribuables et contre cela l’on ne peut rien. 2 exemples: la faillite de la banque cantonale genevoise et l’affaire Adeline.Des conseillers d’état ont failli et certain(es)touchent leur pension sans scrupule. A Versoix nous vivons les abus de pouvoir,les copinages et l’omerta. ⚡️⚡️⚡️

  4. Posté par Carole le

    La différence entre eux et nous européens, c’est que quand ils tuent, ils mangent et dorment ensuite tranquillement, la violence fait partie de leur vie…nous, non! La haine du blanc, le racisme anti-blanc, cela est ancré chez eux. Nous devons combattre nos pseudos dirigeants qui sont aveuglés par leur mondialisation débile

  5. Posté par C. Donal le

    Les imbus nous poussant dans l’impasse l’apprendront dans la rue après avoir fait le lit de la guerre civile en pratiquant la prostitution bienfaisante.

  6. Posté par Anne Lauwaert le

    Il y a un autre aspect non négligeable qui a déjà été évoqué dans un article qui date de 2006
    http://www.bafweb.com/2006/04/11/musulmans-dans-larmee-suisse-un-danger-croissant/
    Musulmans dans l’armée suisse: Un danger croissant
    Les musulmans qui font partie des forces de l’ordre : armée, police, risquent de se trouver devant un problème de conscience cornélien. A qui doit aller leur loyauté ? à leur religion et à leurs coreligionnaires comme leur religion le leur commande ou à l’Etat qu’ils servent en tant que forces de l’ordre de cet Etat… ?
    Le problème concerne tous les pays non-musulmans.

  7. Posté par Pierre H. le

    Le quidam occidental est capable de se laisser égorger car faire du mal même pour se défendre n’est pas bien. On a tellement eu des lits douillets, l’eau courante à la cuisine et aux toilettes, plus besoin de se lever pour mettre sa TV plus fort ou moins fort, la nourriture qui vient à nous d’un clic de souris sur Internet, etc. Nous vivons dans une bulle et oublions que nous sommes issus de la nature sauvage qui nous met au défi chaque jour. Nous sommes les pigeons dans un tir aux pigeons. En plus, nos « élites » nous interdisent de nous défendre. Nous devons être mort pour avoir le droit de riposter. Peuples d’Occident, REVEILLEZ-VOUS !!! Armez-vous ! Entraînez-vous ! Protéger vos enfants ! Ne marchons pas les uns contre les autres, mais marchons contre nos élites. Ils ne sont qu’une petite poignée alors que nous sommes des milliards !

  8. Posté par Pascal G. le

    Rien à ajouter, c’est le sombre avenir qui nous attend.

  9. Posté par Lyapunov le

    « Seuls les guerriers sont pacifistes; les autres n’ont pas le choix. » (Sun Tzu)

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.