2 commentaires

  1. Posté par poulbot le

    @Christian Hofer
    Si il ni y avait que les divorces , dans la vie de tout les jours également et a tout les niveaux de la vie du couple.
    Certaines femmes une fois mariée déni a leur conjoint le droit aux relation sexuels en préférant aller voir ailleurs, de préférence avec des originaire d’Afrique et devant le mari a qui elles font croire que cela sera plus « jouissif  » pour lui de la voir prendre sont pied avec un étranger mieux pourvu par la nature que lui, ce qui est bien sur totalement faux …….le mari devant s’acquitter de la location de la chambre d’hôtel, du restaurant , du transport de tout le monde uniquement…….
    En cas de naissance d’un rejetons du fait de cette relation , le mari devra en plus payer l’éducation d’un enfant qui n’est pas le sien…..

  2. Posté par Christian Hofer le

    Même lors des divorces, les hommes sont désavantagés, la garde des enfants étant souvent dévolue à la femme. Et les hommes se limitent au rôle de porte-monnaie.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.