Coronavirus. Italie. Ce que révèle l’autopsie du « premier mort italien de la Covid-19 » 

Ce que révèle l’autopsie du « premier mort italien de la Covid-19 » 

 

Il s’appelait Adriano Trevisan et habitait la commune de Vo, dans la province de Padoue en Vénétie. Ce fut selon la version officielle le premier mort de l’épidémie de Covid-19 en Italie, le 21 février de cette année, à l’âge de 78 ans. Une autopsie demandée par le parquet et effectuée ces jours derniers a montré qu’il souffrait déjà de graves troubles dégénératifs chroniques et que son décès ne serait donc pas relié directement au virus. Le site affaritaliani.it, qui s’était engagé dès le début pour lever l’interdiction des autopsies décidée par le gouvernement Conte, cite l'organe de réinformation La Bussola quotidiana, qui sous le titre « Les morts ne mentent pas » critique cette décision et estime par ailleurs que le traitement intensif par ventilation pratiqué dans les hôpitaux a augmenté le risque de décès par thrombose.

 

https://www.affaritaliani.it/cronache/coronavirus-sorpresa-il-primo-morto-di-covid-non-e-morto-per-colpa-del-virus-673366.html

 

Traduction (extrait) : C’est une conclusion qui n’est en réalité pas surprenante : dès le commencement, on a cherché à expliquer que le Coronavirus faisait ce que d’autres micro-organismes comme le virus de la grippe ou les pneumonies bactériennes font chez des personnes fragiles et souffrant de graves pathologies. Au début de l’épidémie, l’Institut supérieur de la Santé avait tenté de souligner qu’il fallait faire la distinction entre les morts par le Coronavirus et les morts avec le Coronavirus, une distinction fondamentale. Mais le premier ministre Conte avait fait immédiatement taire les dirigeants de l’institut : cette distinction n’avait pas été faite. Le nombre de morts devait augmenter, pour faire croître la peur.

 

C.H., 21.05.2020

 

3 commentaires

  1. Posté par Nina le

    Je pense que la propagande chinoise continue. Objectif : mettre nos gouvernements dans le viseur des citoyens, ainsi le PCC et son bienveillant pouvoir totalitaire pourront se poser en colombes.

  2. Posté par G. Vuilliomenet le

    En France, il me semble qu’ils ont fait incinérés les morts, ainsi aucune possibilité de savoir si réellement ils avaient été victimes du Sars-CoV2. Le covid-19 était ainsi un coupable tout désigné pour mettre en coupe réglée toute une population. Ils n’étaient plus à un acte totalitaire près.
    Chez nous, il faudra plusieurs mois avant d’avoir une meilleure vue d’ensemble des causes des décès de ces quatre derniers mois.

    Maintenant, imaginez la prochaine épidémie!
    Qui pour encore croire ces abrutis qui ont été incapables de garder un calme olympien, qui ont pris peur et qui ont créé la psychose au sein des populations par leurs messages alarmistes, trop alarmistes, et tout cela accompagné d’une négligence coupable dans la préparation de la population à faire face à une pandémie influenza ou une autre car les principes de protections sont en général les mêmes.
    Des négligences coupables, voire criminelles, mais qui ira déposer des plaintes?
    Pourquoi Jacqueline De Quattro après avoir fourni des masques au Libéria touché par une épidémie ebola en 2004 n’a pas fait réapprovisionner le stock stratégique de masques?

    https://www.infomeduse.ch/2020/05/10/masques-lacunes-a-nu/

    Pourquoi la Confédération a liquidé son stock de désinfectant en 2019?

    https://ghi.ch/le-journal/la-une/desinfectant-la-grosse-bourde-de-berne

    Je suis certain que si les journalistes investissent un peu plus le sujet, nous risquons de tomber par terre.
    Nous sommes vraiment dirigés par ce qui semble être des crétins congénitaux ou des gogols! Cela fait finalement suite à l’un de mes commentaires précédents

    https://lesobservateurs.ch/2020/05/20/la-suisse-a-t-elle-bien-gere-la-crise-sanitaire-debat-entre-didier-pittet-et-jean-dominique-michel-leman-bleu-19-05-2020/

    Il y a très certainement plusieurs facteurs qui ont favorisé ce climat démentiel.
    Jean-Yves Le Gallou en donne une explication dans cet article, la main-mise sur la société par la bureaucratisation.

    https://www.polemia.com/coronavirus-le-declin-du-courage/

    Il y a également l’ascendant de la technologie, ou le pouvoir des tableaux excel, sur la gouvernance de nos pays, c’est ce qu’explique Slobodan Despot dans un débat avec André Bercoff sur Sud Radio

    https://youtu.be/VWMilewAGLs

  3. Posté par Dominique le

    Ces salopards de politiciens, que ce soit Conte ou Berset… ont choisi de créer une psychose et un climat de panique, tout ça pour instaurer une démocrature puis une dictature en appliquant les huit niveaux de contrôle et de main-mise classiques rappelés ci-après:
    1 Santé: contrôlez les soins de santé, vous contrôlerez le peuple.
    2 Pauvreté: augmentez la pauvreté au niveau le plus haut possible, les pauvres sont plus faciles à contrôler et ne riposteront pas si vous leur fournissez tout.
    3 Dette: augmenter la dette à un niveau insoutenable, de cette façon, vous êtes en mesure d’augmenter les impôts, ce qui entraînera plus de pauvreté.
    4 Contrôle des armes à feu: supprimer aux citoyens la capacité de se défendre eux-mêmes, de cette façon, vous pouvez créer un État policier.
    5 Aide sociale: prenez le contrôle de tous les aspects (nourriture, logement, revenu, chômage, retraite) de leur vie, cela les rendra entièrement dépendants du gouvernement.
    6 Éducation et médias de masse: prenez le contrôle de ce que les gens lisent, écoutent et voient et contrôlez ce que les enfants apprennent à l’école.
    7 Religion: ce que pratique la gauche en particulier les communistes: enlever toute croyance en Dieu du gouvernement et des écoles parce que les gens doivent croire au seul gouvernement qui lui, sait ce qui est le mieux pour le peuple. L’alternative pour une dictature latino-américaine est de faire que l’église soit de son côté, soit du côté du pouvoir ce que l’église catholique fait régulièrement, moins la protestante.
    8 Guerre de classe: divisez le peuple entre les riches et les pauvres et éliminez la classe moyenne. Cela provoquera plus de mécontentement et il sera plus facile de taxer les riches avec le soutien des pauvres.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.