Versciaco (Italie) : Mustafa tabasse sa femme enceinte à coups de poings et de pieds. Puis l’étrangle.

Elle a été piétinée, battue puis étranglée alors qu'elle était enceinte de huit mois. C'est ainsi qu'une femme de 28 ans et son bébé, qui devait naître fin février, seraient morts. Mustafa, de nationalité pakistanaise, se trouve en prison à Bolzano pour le meurtre de sa femme Fatima Zeeshan, également pakistanaise.

Le crime a eu lieu à Versciaco, dans le Tyrol du Sud, dans l'immeuble habité par des travailleurs saisonniers dans lequel le couple vivait. Le mari travaillait comme pizzaïolo dans un grand restaurant-hôtel à quelques pas seulement de la station de Monte Elmo. Fatima était arrivée ici il y a plus d'un an, mais elle n'a que rarement quitté la maison et n'a donc pas établi de liens avec la population locale.

Le jeudi matin, l'homme ne s'est pas présenté au travail et ses collègues étaient inquiets. Il a déclaré au téléphone que sa femme était morte. Certains collègues se sont précipités à la maison, mais Mustafa n'a pas voulu ouvrir la porte avant de laisser entrer les sauveteurs. Fatima était déjà morte depuis de nombreuses heures, rendant toute tentative de réanimation inutile.

L'autopsie du corps a montré plusieurs contusions sur le corps, indiquant une attaque violente telle que des coups de pied et des coups de poing. Le coroner a ensuite confirmé la mort violente par coups, asphyxie et probablement lésions cérébrales internes. [...]

(Traduction libre Christian Hofer pour Les Observateurs.ch)

 

2 commentaires

  1. Posté par antoine le

    Encore et toujours un  »déséquilibré » muzz …
    Les statistiques nous démontrent que la secte mortifère porte bien son nom !

  2. Posté par Sertorius le

    ‘Mustafa, de nationalité pakistanaise, se trouve en prison à Bolzano pour le meurtre de sa femme Fatima Zeeshan, également pakistanaise.’

    Bon débarras en ce qui concerne la femme et le fétus. Cela fait deux musulmans de moins en Europe. Qu’ils continuenet à se tuer entre eux.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.