“Tirer à balles réelles” : Zemmour conseille à la police d’appliquer la loi du talion

valeursactuelles.com/ 9 janvier 2020

Sur CNews, l’éditorialiste a pris la défense de la police française, taxée de répressive, et l’a appelée à se défendre proportionnellement à l’attaque dont elle peut être victime.

Éric Zemmour tape fort. Lors de son émission quotidienne sur CNews, l’éditorialiste a fait face à Charles Consigny mercredi 8 janvier. Les deux hommes ont notamment débattu de la notion de maintien de l’ordre et des accusations de « répression » que subit constamment la police lors des manifestations. Pour Zemmour, cette qualification n’a d’ailleurs pas lieu d’être en France. « Dans le monde, la police française est loin d’être la plus violente », estime-t-il, prenant l’exemple « d’admirables démocraties » comme les Etats-Unis ou la Grande-Bretagne.

source:

dès 10:45:

2 commentaires

  1. Posté par Anna le

    On pourrait commencer par utiliser les LBD contre les émeutiers de banlieues et les brûleurs de voiture, au lieu de les utiliser uniquement contre les Gilets jaunes. Pourquoi cette différence de traitement ? Parce que le gouvernement français a peur des émeutiers de banlieues ? Mais alors cela leur donne des ailes car ils fonctionnent par le rapport de force.

  2. Posté par antoine le

    La police française et les CRS sont forts contre les faibles (Gilets Jaunes) et ils sont faibles contre les forts (Muzz, anciens djihadistes, etc … )
    Tout cela pour éviter de mettre le feu aux poudres; M. Micron le sait et continue d’arroser les ZUS – Zone Urbaine Sensible et les banlieues !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.