Genève : Au Lignon, un extincteur finit sur la police

Ce vendredi soir, un projectile a été lancé sur une patrouille après une intervention dans la cité de Vernier. Il avait été lancé du douzième étage.

[...]

Cet acte n’est pas le premier du genre dans le quartier. Il y a quelques semaines, un caillou a fini sa course dans la vitre d’une voiture des forces de l’ordre. En 2017, huit jeunes avaient été interpellés pour avoir caillassé des véhicules de police et de pompiers. Ils faisaient venir les secours dans le quartier sous divers prétextes avant de s'en prendre à leurs véhicules.

Tribune de Genève

 


Rappels :

Genève. Le Lignon: Des mineurs caillassent la police à plusieurs reprises

L’Eglise du Lignon en feu, des jeunes… jubilent

L’église du Lignon incendiée : les socialistes suisses aiment ça aussi !

Genève. Purge : Une vingtaine d’incendies suspects éclatent dans le canton

Un commentaire

  1. Posté par antoine le

    Des mesures sévères DOIVENT être prises immédiatement.
    Un extincteur pèse 2-3 kg; lancé depuis le 12ème étage (soit environ 30m) c’est un projectil MORTEL !
    Donc l’auteur doit être présenté à la justice pour tentative d’assassinat !!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.