Burkina Faso : 14 chrétiens morts dont de nombreux enfants lors d’une attaque djihadiste contre un temple protestant

Quatorze fidèles d’une petite église protestante, dont des enfants, ont été tués le 1er décembre 2019 lors d'une attaque à Hantoukoura, dans l'est du Burkina Faso, à la frontière avec le Niger. Une région qui a enregistré plusieurs attaques jihadistes ces derniers mois contre des lieux de culte. Cette attaque, qui a également fait de nombreux blessés, a été perpétrée par une "dizaine d'individus lourdement armés" arrivés à moto, qui "ont exécuté froidement les fidèles, dont le pasteur de l'église et des enfants", a précisé une source sécuritaire.

[...]

"Nous n'avons pas toutes les informations, mais le peu qu'on peut dire c'est qu'il s'agit d'une petite église, une église naissante qui n'avait pas plus de 20 membres. Ceux qui ont été froidement abattus, ce sont des enfants de 10, 12, 14 ans. Les femmes ont été épargnées", a déclaré le pasteur Henri Yé, président de la Fédération des Eglises et missions évangéliques.

Les églises systématiquement visées par les jihadistes

[...]

Francetvinfo.fr

 

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.