Canton de Vaud – De nouveau un transporteur de fonds attaqué. Les responsabilités?

Cenator : Simonetta Sommaruga refuse d’autoriser les fourgons blindés lourds, de plus de 3,5 tonnes, à circuler la nuit, alors même que cette autorisation serait nécessaire pour la sécurité des convoyeurs. Il s’agirait de moins de dix véhicules de ce type pour toute la Suisse. À ce jour, une seule dérogation existe… pour les camions lourds transportant des fleurs coupées.

Notre fléau socialiste susmentionnée a cru faire un bon mot en disant que « les fleurs se fanent mais l’argent ne se fane pas ». Les convoyeurs de fonds et leurs familles ne manqueront pas d’apprécier cet humour.

Cette apparatchik a osé encore ajouter que les banques pourraient recharger les bancomats la journée ! Merci pour cette idée géniale, les convoyeurs de fonds n’y avaient jamais songé.

À l’inverse, les braqueurs de fourgons postaux et bancaires, enrichis de dizaines de millions de CHF, vont avoir les moyens de perfectionner encore leurs techniques.

Ce n’est certainement pas un hasard si les socialistes laissent faire ce pillage. L’enjeu, c’est d’amener la population à accepter la suppression de l’argent physique. Par ce moyen, les gauchistes pourront installer un contrôle total de notre société.

Un autre aspect très grave, c’est que par ces braquages de fourgons, la Suisse finance à coups de dizaines de millions les racailles, le banditisme, et même des attentats islamistes de grande envergure.

Simonetta Sommaruga, en bonne socialiste, méprise le peuple suisse, les banques, leurs employés, elle méprise le fruit du dur labeur de la population, tout en empochant elle-même 450’000 francs par année!

************

Un fourgon blindé a été attaqué lundi soir vers 19h40 près du village de Daillens, dans le canton de Vaud. Les malfrats ont pris la fuite.

[...] Les auteurs ont pris la fuite après avoir incendié les véhicules.
Le véhicule de transfert de fonds a été forcé de s’immobiliser par deux véhicules et les convoyeurs ont été contraints de sortir de leur fourgon sous la menace d’armes à feu, explique la police vaudoise.
Les malfrats, dont le nombre n’est pas déterminé, ont ouvert les portes du fourgon avec des explosifs et se sont emparés du chargement.
Peu après, les auteurs de l’attaque ont mis le feu aux trois véhicules. Ils ont quitté les lieux dans une direction inconnue vraisemblablement à bord de gros véhicules de couleur noire.
Selon un témoin sur place, l’attaque s’est produite à une cinquantaine de mètres seulement des habitations, sur une route qui conduit au centre logistique de La Poste.

[...]

article complet:

Voir aussi: https://lesobservateurs.ch/2019/12/03/fourgon-attaque-a-daillens-vd-ses-portes-ont-ete-brisees-par-des-explosifs/

*****

Mise au Point

Les attaques de fourgons blindés : de plus en plus spectaculaires. La dernière au Mont-sur-Lausanne en témoigne. En matière de transports de fonds, la Suisse accumule les points faibles. Une proie facile pour le grand banditisme. Enquête.

Rappel : Attaques de fourgons blindés vaudois: le Conseil fédéral refuse toute mesure

Afin de ne pas modifier les dispositions contre le bruit de nuit, le Conseil fédéral n’envisage pas le recours à des véhicules blindés, et lourds, pour le convoyage. Malgré l’escalade, le dernier assaut en date n’a pas changé la position de l’exécutif

[…]

Simonetta Sommaruga, ce lundi de session parlementaire. «Le Conseil fédéral n’a aucune raison de changer sa position, même en tenant compte des récentes attaques.»

[…]

Le bruit? C’est la principale pierre d’achoppement. Entre 22h et 5h du matin, le transport de marchandises en Suisse est interdit dans des véhicules «lourds» – plus de 3,5 tonnes – pour protéger les oreilles des citoyens. Or, les fourgons blindés pèsent entre 14 000 et 16 000 kilos, ce qui proscrit leur utilisation nocturne.

Article complet : https://www.letemps.ch/suisse/attaques-fourgons-blindes-vaudois-conseil-federal-refuse-toute-mesure

7 commentaires

  1. Posté par Matelot le

    La solution est très simple, il faut mettre un erytréen dans chaque fourgon. SS obligera alors les véhicules blindés lourd.
    Oui, mon humour est discutable, mais il se situe au niveau de cette personne.

  2. Posté par Dominique le

    Je préfère voir sur nos routes entre 22h et 5h de lourds fourgons blindés rendus plus silencieux que tant de ces gros camions le plus souvent étrangers en infraction que l’on croise et dépasse si souvent à ces heures nocturnes. La lutte contre la criminalité et la protection de la vie de ces employés passe par là.

  3. Posté par Jean Monti le

    450.000 frs payé pour trahir ceux qui l’on élus.

  4. Posté par pepiou le

    Il serait temps que ceux qui ont vendu Schengen en mentant éhontément à la population, nous rendent compte pour leur escroquerie.

  5. Posté par Pierre-Alain Tissot le

    La seule mesure efficace, mais inimaginable pour nos politiciens agenouillés devant la libre-circulation des personnes, c’est de rétablir le contrôle des frontières par des postes de douane vraiment fonctionnels.
    Ces bandits maghrébins ne pourraient ainsi plus quitter la Suisse aussi facilement, puis se cacher impunément, dans ces états dans l’état que sont devenues les cités musulmanes de Lyon ou d’ailleurs en France.

  6. Posté par Christian Hofer le

    Dommage que vous n’ayez pas mis mon article déjà publié en référence :

    https://lesobservateurs.ch/2019/12/03/fourgon-attaque-a-daillens-vd-ses-portes-ont-ete-brisees-par-des-explosifs/

    Car dans la vidéo proposée à la fin de l’article (provenant de la RTS), non seulement on y apprend que le braqueur-type est un Maghrébin de 2 ou 3ème génération provenant des banlieues de Lyon (un résultat de la politique menée par la gauche en France au nom du multikulti), mais encore vous avez une réponse surréaliste de Sommaruga tournant en ridicule la question posée quant à la sécurité (à 15:00). Elle démontre ici toute son arrogance à l’égard des victimes, vous savez les fameux socialistes « humanistes ».

    https://www.rts.ch/info/regions/vaud/10913197-nouvelle-attaque-contre-un-fourgon-blinde-a-daillens-vehicules-incendies.html

    Et cela vaut tous les aveux du monde : les socialistes ne feront rien contre la délinquance importée. Pire, ils prétendent que cela est dû au salaire trop bas des convoyeurs. Sauf qu’auparavant, les salaires étaient les mêmes et qu’il n’y avait pas de braquages.

    Qu’est-ce qui a changé? La présence de délinquants maghrébins qui peuvent se balader en Suisse grâce à la libre circulation et qui ont pu obtenir des informations sur les trajets de ces fourgons blindés via des individus infiltrés. Le seul intérêt d’un gauchiste est de biaiser le débat et de pointer du doigt un problème superficiel afin que son idéologie ressorte immaculée d’un tel scandale. Toute remise en question étant évidemment impossible pour un individu de gauche.

  7. Posté par Jean-Francois Morf le

    Un véhicule lourd peut parfaitement être moins bruyant qu’un véhicule léger: par exemple si le véhicule blindé est 100% électrique. SSS raisonne-t-elle encore juste?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.